Enseignement de la Loi à San Francisco, 2005 (Q&R 1ère partie)
(LI Hongzhi – le 5 novembre 2005)
Mis à jour le 22 février 2006

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de la ville de Chengdu saluent le vénérable Maître !

Le Maître : Merci à vous ! Le Maître est au courant de la situation à Chengdu.

Un disciple demande : Lorsque l'on conseille aux gens ordinaires de se retirer des trois organismes du PCC, est-ce trop élevé si on leur parle des prophéties et de la peste ?

Le Maître : On ne peut prendre les prophéties ou la peste que comme des éléments qui aident à la clarification de la vérité,  juste y faire une allusion, pas plus. Il ne faut pas les prendre pour quelque chose d’obligatoire dans la clarification de la vérité ou pour quelque chose de majeur, sinon vous pouvez dévier de ce que vous devez faire et de votre objectif, et dans ce cas vous serez trop dépendant de ces prophéties. Elles ne peuvent jouer qu’un rôle auxiliaire pour vous, vous ne devez pas trop en parler, juste y faire une allusion, pas plus. Ce n’est qu’en clarifiant la vérité avec sagesse que vous arriverez réellement à sauver les gens.

Si je parle du grand démon en chef, vous savez tous de qui il s’agit, il a persécuté à mort tellement de disciples de Dafa, ce n’est pas que les divinités et les bouddhas ne le punissent pas, en réalité, il n’y a pas une seule divinité ou un seul bouddha qui ne l'exècre ; bien entendu lorsque je dis « exècre », c’est pour parler avec le langage humain, le sens est que sans exception ils ont du dégoût envers lui. Alors pourquoi ne pas régler son cas ? Vous savez, bien que le système des forces anciennes soit déjà éliminé, cependant la surface de ce monde n’a pas encore été franchie, dans ce monde qui n’a pas encore été franchi, il y a des dizaines de millions d’années dans une histoire très lointaine, les forces anciennes ont fixé de nombreuses choses, ces choses qu’elles ont fixées tournent comme un disque une fois qu’il change de position, apparaîtra sous le ciel un phénomène céleste, en outre cela a un lien avec le corps humain. Les choses que les forces anciennes ont fixées dans le temps, si on ne les détruit pas, continuent à se mouvoir, à fonctionner, c’est à cause de cela que lui n’a pas encore rendu son dernier souffle, qu’il n’est pas encore descendu en enfer.

Pourquoi est-ce ainsi ? Vous le savez, le but des forces anciennes n’est-il pas justement de laisser ces bouffons lancer cette persécution afin de tester les disciples de Dafa ? Elles pensent : « Le test pour les disciples de Dafa n’est pas encore terminé, puisque constamment il y a des élèves qui, n’étant pas sortis auparavant doivent sortir, pour ceux qui n’ont pas bien fait vous devez les laisser bien faire. » Si on parle du retard de la progression de la rectification de la loi, ces élèves ont vraiment retardé la progression de la situation. Si on ne s'occupe pas d'eux, ces gens vont vraiment être ruinés, ils seront vraiment finis pour toujours, cependant ils ont prêté serment dans le passé, de plus on ne peut pas considérer un être uniquement par rapport à une seule de ses existences, on doit considérer un être par rapport à la totalité de son histoire, comment peut-on ne pas s'occuper de lui ?

Un disciple : Les disciples de Dafa de Qingdao en Chine continentale saluent le Maître !

Le Maître : Merci à vous. La perversité qui sévit là-bas ne va pas plus durer longtemps.

Un disciple demande : La tendance future de la musique sera-t-elle basée sur la musique de la Dynastie Tang ?

Le Maître : La société humaine est arrivée à un stade tel aujourd’hui, que si vous voulez adopter intégralement une forme historique quelle qu'elle soit, ça ne marche pas. De toute façon, l’humanité en est arrivée à ce point-là. Si les êtres humains d'aujourd'hui, devaient reprendre un mode de vie d’êtres humains ou retourner à la façon de vivre de l’antiquité, ils auraient bien du mal à s’y conformer. Pendant la période où la Loi rectifie le monde humain, on ne montre que tout ce qui est réel dans la société, rien de plus, dans l'avenir, ce n’est qu’au moment où commencera l’humanité du cycle suivant, qu’on pourra recommencer et retrouver le chemin que les êtres humains doivent prendre.

Un disciple : Tous les disciples de Dafa de Chengde de la province de Hebei saluent le Maître ! (Le Maître : Merci à vous.) Vénérable maître, vous avez manqué à tous les disciples de Dafa, nous allons avancer avec fermeté sur le dernier bout de chemin de la validation de la Loi, nous serons dignes de la compassion et du salut donné par notre vénérable Maître.

Le Maître : Je sais que les disciples de Dafa en Chine continentale vont bien faire, d’ailleurs dans la pratique tout le monde l’a vu, vous devenez réellement de plus en plus matures, vous faites de mieux en mieux. La cultivation et la pratique, j’en ai parlé auparavant, est comme des vagues géantes tamisant le sable, ce qui reste est de l'or, l'or reste toujours de l'or.

Un disciple demande : Quand on émet la pensée droite, on élimine le karma, cela désigne principalement le karma des pensées ou bien cela inclut tout, y compris le karma dans le corps ?

Le Maître : Lorsqu’on émet la pensée droite en se visant soi-même, ce n’est pas dans le but d’éliminer le karma, c’est pour éliminer les facteurs qui perturbent la pensée droite. En fait, en émettant la pensée droite, strictement parlant, on accorde peu d’importance au karma lui-même, il est même inutile pour un pratiquant d’émettre la pensée droite directement sur son karma. Les pratiquants ont très peu de karma, en outre du karma est placé à divers points critiques pour que vous puissiez franchir l’obstacle et vous élever. Émettre la pensée droite, c’est principalement pour éliminer les interférences dans votre tête, pour que vous ayez la tête claire et réveillée, et que vous ayez une pensée droite plus puissante en visant la persécution de la perversité et pour éliminer les spectres pervers dans d’autres espaces. Par exemple, une fois que les dragons malveillants et les spectres pervers du parti pervers sont détruits et dispersés, ils se transforment en êtres pervers brisés en morceaux avec des formes bizarres et grotesques. Une fois qu'ils ont été détruits en grand nombre, la petite quantité qui reste, combinée aux diables pourris qui n’ont pas été détruits et sont comprimés depuis différents espaces - ces mauvaises choses amenées par les facteurs pervers que j’appelle « diables pourris » ont des formes vraiment bizarres, ce sont des êtres très inférieurs vraiment dégoûtants -  tous participent à la persécution des disciples de Dafa et à la perturbation de la rectification de la loi. Bien entendu, les êtres pervers que je mentionne en général, comprennent aussi les divinités bravant la Loi qui se sont infiltrées dans les Trois Mondes, celles qui ont mal tourné, les forces anciennes et des facteurs de perturbation arrangés par les forces anciennes. Dans cette dimension matérielle, à l'origine il y avait aussi des spectres pervers perturbant la rectification de la loi et les disciples de Dafa, même s’il en reste peu, ils jouent toujours un rôle perturbateur. Qu’ils perturbent la rectification de la loi en préservant le principe de l’ancien univers ou que leurs comportements soient tout simplement pervers, tous ceux qui jouent un rôle négatif envers la rectification de la loi et les disciples de Dafa sont inclus dans ce que je désigne comme « la perversité ». Comme l’univers est en train de connaître des changements, pendant la transformation d’un corps céleste de l’univers aussi gigantesque, il faut sauver des êtres incommensurables, toute vie qui perturbe cela sera coupable du forfait le plus grave.

Un disciple demande : Veuillez nous parler du fait que certains disciples sont paresseux et aspirent à une vie meilleure.

Le Maître : L’homme ordinaire aspire dans ce monde à une vie opulente, pleine de pouvoir et d’influence, qui fasse honneur à ses ancêtres, où il puisse se distinguer des autres, se pavaner devant les autres, voilà à quoi aspire un homme. Après la mort, il devra aller en enfer pour payer le karma qu'il a contracté, c’est en fait le cycle de rétribution karmique pour un être humain. En tant que pratiquant, vous ne recherchez rien de cela. Il ne suffit pas simplement de dire : « Je ne recherche pas cela » et que cela revient à cultiver et pratiquer, vous devez arriver à le mettre réellement en pratique dans la cultivation et la pratique. Même si vous n'arrivez pas totalement à le faire pour le moment, vous devez faire des efforts pour y arriver et essayer de votre mieux de vous améliorer. Certains élèves oublient qu’ils sont des pratiquants et deviennent mécontents dès qu'ils rencontrent des ennuis. Certains élèves deviennent mécontents dès qu’ils rencontrent un conflit ou dès que leurs sentiments sont heurtés. Êtes-vous encore en train de cultiver ? Un pratiquant regarde les choses exactement à l’opposé, il prend toutes ces épreuves créées par les démons et toutes ces souffrances comme de bonnes occasions de s’élever. Ce sont toutes de bonnes choses. Plus elles sont nombreuses, plus elles arrivent vite, plus vite vous pourrez vous élever. Certains pratiquants les repoussent pourtant et pensent : « Que ces choses ne viennent pas. », une fois que ces choses arrivent, ils vont penser que les autres ont une mauvaise opinion d'eux, de toute façon ils ne permettent pas que les autres les critiquent. Vous cherchez tout simplement une vie plus agréable, est-ce la cultivation et la pratique ? Est-il possible de cultiver et pratiquer ainsi ? Si encore aujourd’hui votre mode de pensée n’arrive toujours pas à changer, même moi, votre Maître ne sait pas comment vous pourriez  atteindre la plénitude parfaite. Si vous cherchez à vivre confortablement, si vous aspirez au confort et bien allez-y. Si un homme ordinaire aspire au confort, le Maître ne dit rien, car un homme ordinaire qui aspire au confort, on ne peut pas dire qu'il a tort. Le Maître ne dira rien quand une personne ordinaire aspire au confort. Car personne ne peut dire qu'il est faux pour un être humain ordinaire d'aspirer à une vie confortable ; pour un être humain, il est naturel de vivre tout en ayant ce genre d’aspiration, la société humaine actuelle est ainsi. Le Maître ne veut pas parler davantage maintenant sur des affaires de gens ordinaires. Mais pour un pratiquant, vous ne devez pas considérer la question de cette façon.

Un disciple demande : Les Neuf commentaires sont publiés depuis un an, maintenant le nombre de démissions du PCC n’est que de 5,3 millions, comment peut-on faire que davantage de monde se retire du PCC ?

Le Maître : Réfléchissez, que va-t-il se passer si le nombre de démissions du PCC est élevé ? Si tout à coup il y a des dizaines de millions de personnes qui se retirent du PCC, le parti pervers disparaîtra en un clin d’œil. Mais les facteurs pervers arrangés par les forces anciennes continuent à interférer, elles veulent maintenir le soi-disant environnement pour tester les disciples de Falun Dafa, elles ne se résignent pas au fait qu’il y ait d'emblée tant de personnes qui se retirent du parti. La perversité n'ose pas interférer dans cette grande affaire où les gens sont en train de faire le choix qui va déterminer leur survie ou leur destruction, mais les facteurs pervers sont en train d’interférer avec la capacité de transmission et de réception des informations. C’est-à-dire que malgré les coups de téléphones, les envois de courriers électroniques ou ce qui est transmis par des personnes sortant de Chine, on ne peut recevoir que cette quantité de démissions du parti par les divers moyens d’information. Et ce n’est pas uniquement un problème de moyens de transmission, il y a de nombreuses personnes en Chine continentale qui veulent se retirer du parti sans trouver de moyen, ni de personnes auprès de qui ils peuvent le faire, mais même ainsi, le chiffre journalier de personnes se retirant des trois organismes du PCC se maintient à ce niveau. Sinon, le chiffre serait beaucoup plus élevé et si le chiffre est élevé, cela pose une sérieuse menace pour la perversité.

Vous savez, la vague de démission depuis la publication des Neuf commentaires montre que les hommes sont en train de choisir leur avenir, c’est pourquoi chaque personne doit prendre position. Si les démissions continuent, que va-t-il se passer ? Comme les Neuf commentaires se propagent de plus en plus dans la société, l’impact devient aussi de plus en plus grand. Dès que le parti pervers a commencé à interférer avec la rectification de la loi et dès qu’il a commencé à persécuter les disciples de Dafa, le ciel a condamné ce parti pervers à être éliminé. Que ce soit les divinités jouant un rôle positif ou les forces anciennes jouant un rôle négatif, tous sont d’accord là-dessus. Seulement il y a des facteurs mauvais qui persistent à utiliser ce parti pour tester les disciples de Dafa, ils ne veulent pas qu'il soit éliminé tout de suite, mais l’élimination est sûre et certaine. Tout au plus veulent-ils pendant son élimination lui permettre de jouer le soi-disant rôle de tester les disciples de Dafa, pour que les élèves n’ayant pas bien agi aient une occasion d’être forgés, de s’élever et de traverser cela après avoir compris. Si tout d'un coup les spectres pervers disparaissent, ce parti malveillant se dissoudra immédiatement, qui osera encore persécuter le Falun Gong ? Qui aura encore une telle audace ? (Le Maître rit) Alors les disciples de Dafa qui n’ont pas bien fait, n’auraient plus d’occasion, n’est-ce pas ? Le Maître ne reconnaît pas cette persécution, mais puisqu’elle a atteint un tel degré aujourd’hui, la persécution a néanmoins eu lieu, de plus il y a tellement de disciples de Dafa qui se comportent très bien et qui réussissent à traverser cela, alors pour ceux qui se dirigent dans le sens opposé  et ceux qui ont écrit telle ou telle chose pour la perversité, que faire de cette souillure ? Que faire pour ceux qui ont obtenu auparavant des bienfaits de Dafa et qui pendant la persécution ne valident pourtant pas la Loi ? On doit leur donner une chance, n'est-ce pas ?

L’augmentation permanente du nombre de démissions du parti montre le processus de dissolution du parti pervers. Dans peu de temps, apparaîtra un phénomène dans la société chinoise, dans les bureaux, dans les usines, dans les magasins ou autour d’un verre et même dans les réunions de famille ou entre amis, les gens se demanderont : « Avez-vous quitté le parti ? » (Le public rit) « Je l’ai quitté depuis longtemps. » « Mais pourquoi ne m'avez-vous pas dit quand vous avez quitté le parti ? » (Le public rit, applaudissements) Réfléchissez, quand la société chinoise arrivera à cette étape, le parti pervers pourra-t-il encore exister ? Les individus mauvais pensent qu’il suffit d’avoir les moyens soi-disant puissants allant avec la dictature. Imperceptiblement, la perversité est en train de se désintégrer et que peut le parti malveillant face au choix du peuple. En fait, avant le 20 juillet 1999, dans la lettre ouverte que je lui ai adressée, j’ai mentionné le fait que la persécution allait lui faire perdre le soutien du peuple. En réalité, lorsque le chiffre des démissions a atteint 5 millions, la fondation du parti pervers a été déracinée, c’est pourquoi lorsque le chiffre des démissions a atteint les  5 millions, du haut en bas à l’intérieur du PCC personne n’a plus eu confiance dans le parti pervers, (applaudissements) car tout le monde sait déjà qu'il est impossible que ce parti pervers revienne à la vie en changeant la décision du ciel, personne ne peut rien y faire.(Applaudissements)

Un disciple demande : Les gens ordinaires disent que les Jeux Olympiques vont donner une chance à la Chine de briller sur le plan mondial et qu'après cela le parti pervers va s’écrouler. Qu’en pensez-vous ?

Le Maître : Les gens ordinaires peuvent dire ce qu'ils veulent. Et bien les Jeux Olympiques sont encore dans quelques années, il est difficile de dire si le parti pervers va tenir jusque-là. Qu'on lui donne une chance ou non de briller, les êtres humains n'ont pas leur mot à dire. La société humaine n’a pas été créée pour lui. Quelle raison y-a-t-il de briller d’ailleurs ? Vous savez, il y avait avant des gens qui s’interrogeaient sur ce qui allait se passer en Chine si le parti pervers s’écroulait, c’est une pensée ridicule inculquée par la culture du parti malveillant. Une fois que le PCC malveillant se désintègre, la Chine n'est-elle pas toujours la Chine ? Bien sûr, actuellement il reste très peu de gens qui pensent ainsi, les gens d’aujourd’hui commencent à réfléchir davantage par eux-mêmes, ils savent aussi que ça ne va plus pour le parti pervers. Maintenant les Chinois se demandent comment on pourra garder la stabilité de la société chinoise une fois que le parti pervers se sera écroulé. C'est ce que les gens disent aujourd’hui, cela dit, leurs pensées, leur façon de réfléchir sont en train de changer. Réfléchissez, la Chine est la Chine, une civilisation de cinq mille ans se perpétuant jusqu’à aujourd'hui, lorsqu’une dynastie quitte la scène, est-il nécessaire de craindre que la suivante n’arrive pas ? Si les divinités veulent que ce soit le chaos, ce sera certainement ainsi, que les gens le veuillent ou non ; si les divinités ne veulent pas que ce soit le chaos, ce ne pourra absolument pas être chaotique, même s'ils le désirent. (Applaudissements)

Le parti pervers adhère au système de pensée de la nation chinoise, il adhère aux corps humains et à la culture de la nation chinoise, en même temps il détruit la culture de la nation chinoise et persécute le peuple chinois. Si le parti pervers se désintègre, que les spectres pervers du parti pervers soient tous détruits, comme s’ils s'évaporaient tout à coup dans le monde humain, alors la Chine ne resterait-t-elle pas toujours la Chine ? (Applaudissements) En outre, si le peuple chinois et les personnes au pouvoir peuvent vraiment réaliser la perversité de ce parti pervers, s’ils peuvent réellement considérer les intérêts de la nation, alors c'est sûr que la société pourra avoir une transition stable. Bien sûr, ce ne sont que des mots, ce qui va se passer réellement est indépendant de la volonté humaine, les divinités ont leurs propres arrangements. (Applaudissements)

Un disciple demande : Vénérable Maître, vous avez parlé des beaux-arts et de la musique, lorsqu’on organise une exposition de peintures « Zhen Shan Ren » ou un gala de Nouvel An, y a-t-il une signification plus profonde ?

Le Maître : Quelques soient les compétences particulières des disciples de Dafa, quelque soit la forme culturelle sous laquelle elles se présentent chez les êtres humains, ce sont des compétences dont sont déjà pourvus les êtres humains, voilà comment vous devez le comprendre pour le moment. Pendant la validation de la Loi, les disciples de Dafa utilisent leurs compétences pour valider la Loi, c’est ce qu’un disciple de Dafa doit faire, autrement dit c’est en profitant de leur propres compétences qu’ils font ce qu’un disciple de Dafa doit faire à la mesure de sa force, donc c’est une grande et bonne chose. En réalité, chacun de vous n'a-t-il pas fait de cette façon ? Vous qui savez bien utiliser l'ordinateur, vous qui savez briser le blocus d'Internet et vous qui  clarifiez la vérité par le net, bien entendu il y en a beaucoup avec d’autres compétences techniques, c’est la même chose. Pour ceux qui ne savent vraiment rien faire, vous allez distribuer des documents dans la rue, la vertu majestueuse est la même, personne ne peut vous empêcher d’atteindre un règne élevé de cultivation et pratique juste parce que ce que vous faites dans la société humaine ne relève pas de la haute technologie, c’est impossible. (Applaudissements)

Un disciple demande : Nos médias accordent de l’importance aux prophéties, on dit que le PCC mourra pendant l’année du Coq. Mais tout est en train de changer pendant la rectification de la loi, si la réalité ne s’accorde pas avec les prophéties, cela va-t-il affecter la réputation de nos médias ?

Le Maître : Ça n'affecte en rien la réputation des médias, un média est un média, un médias n'est pas synonyme de vérité, ce qui est important, c’est que les disciples de Dafa ne doivent pas s’attacher à ces choses. Certains sont toujours attachés à ce que disent les prophéties et pourquoi ça ne s'est pas passé comme ça. Alors ils les prennent pour la Loi. N’oubliez pas qu’après le commencement de la rectification de la loi, toute chose doit être déterminée selon les besoins du futur, y compris le processus lui-même de la rectification de la loi. Les prophéties ne peuvent être utilisées que dans le but de faciliter le salut des êtres. Il y a aussi des gens qui disent que le Maître a dit telle ou telle chose, mais le moment venu, pourquoi est-ce que ça ne s'est pas passé comme il l’a dit ? En fait, ce ne sont que vos propres suppositions. S'attacher au temps, n’est-ce pas un attachement ? Cultiver jusqu’à n'avoir aucune omission, c’est le meilleur état de cultivation. Un disciple de Dafa doit faire ce qu’un disciple de Dafa est supposé faire avec loyauté et droiture, si vous êtes sans la moindre idée de dépendance, même la perversité n’osera pas profiter de vos lacunes, les mauvaises choses s’enfuiront dès qu’elles vous verront, car vous n’avez aucune lacune qu’elle puisse exploiter. Quand elle arrive à persécuter les élèves, n’est-ce pas justement parce qu’elle a pu s’infiltrer dans les lacunes des élèves et ainsi les persécuter ? Cela comprend les malaises physiques de certains élèves, jusqu’à simuler une très grave maladie ou faire que certains élèves quittent ce monde avant l’heure. Il y a là-dedans les facteurs des arrangements des forces anciennes, il y a aussi le fait qu’eux-mêmes ne peuvent pas agir avec suffisamment de droiture. Si vous pouviez réellement agir avec suffisamment de droiture, rien n’oserait vous toucher. (Applaudissements) C’est facile d’en parler, mais pour un pratiquant, cultiver et pratiquer est une chose très difficile, le Maître le voit aussi. Mais il y a un point, quoi qu'il en soit, il vous suffit d'avoir la pensée droite et un comportement droit et il n’y aura aucun obstacle que vous ne puissiez surmonter. Même si vous êtes dans une situation où vous vous trouvez en danger et que vous ne savez pas où est le problème, vous ne pouvez pas ne pas avoir la pensée droite. Peu importe les circonstances, votre confiance fondamentale envers Dafa ne peut pas être ébranlée, car à ce moment-là même si vous ne comprenez pas bien ou que vous n’avez pas bien agi sur certaines choses et que vous n’avez pas bien surmonté une grande épreuve, même si vous perdez votre corps humain et quittez ce monde, vous allez quand même atteindre la plénitude parfaite, (applaudissements) car le Maître ne reconnaît pas cette persécution, c’est cette persécution qui vous a conduit à agir ainsi, donc il faut absolument faire attention à cela. Si à ce moment-là vous changez tout à coup de direction, alors il est très probable que tout ce que vous avez sera ruiné. Que votre pensée droite soit absolument forte, même si vous n’avez pas bien surmonté un obstacle, sur les questions de fond, vous ne devez pas vaciller. Disciples de Dafa, je vous dis un principe, si une personne ordinaire peut faire ce qu'un disciple de Dafa fait pendant cette période où les disciples de Dafa sont persécutés, cette personne deviendra une divinité, c'est sûr, même si c'est une personne ordinaire qui n'a pas cultivé et pratiqué. (Applaudissements) À plus forte raison pour vous qui avez tellement fait, ce n'est qu'une ou deux épreuves ou une grande tribulation arrangées par les forces anciennes que vous n'avez pas surmontées – ce n'est que ça – c'est seulement la question du niveau de votre plénitude parfaite, et non pas la question de pouvoir ou non atteindre la plénitude parfaite. (Applaudissements)

Un disciple demande : Est-ce que Lei Feng est un produit de la culture du parti pervers ? Peut-on encore le laisser dans « Zhuan Falun » ?

Le Maître : Le parti pervers adhère aux corps et à la culture de la nation chinoise et du peuple chinois, il profite des Chinois et de la culture chinoise pour détruire le peuple chinois et la culture chinoise. En réalité, l'esprit originel secondaire de Lei Feng est un Bouddha pratyeka, bien sûr c’est la situation des divinités dans l’ancien univers. Quant à sa position future, c’est une affaire du futur. On verra dans le futur quelle était la profondeur de sa relation avec le parti pervers et quel genre de liens directs il avait.

Un disciple demande : Est-ce qu’on peut lire « Zhuan Falun » à la radio ? Quinze minutes par semaine ?

Le Maître : Ce n’est pas qu’on ne puisse pas le diffuser à la radio, mais il semble que ce ne soit pas encore le moment. Les programmes doivent être basés sur ce que les auditeurs aiment voir ou écouter actuellement, on pourra le faire seulement lorsque les gens auront une large compréhension de Dafa. Actuellement vous aurez davantage d'audience si vous adaptez vos programmes au goût des auditeurs, ensuite vous pourrez avoir un meilleur effet pour la clarification de la vérité et le salut des êtres. Si le contenu en lien avec Dafa prend trop de temps, les gens ordinaires qui ne cultivent ni pratiquent n’y trouveront pas d’intérêt, car le contenu profond de la Loi ne peut pas se dévoiler à la légère pour les gens ordinaires, dans ce cas, la diffusion à la radio sera sans effet. Sauver les gens ne doit-il pas se faire avec sagesse ? Lorsque les gens auront un certain niveau de compréhension vis-à-vis de la Loi, peut-être que ça ira de faire comme ça, mais à l‘heure actuelle, il semble que l’occasion ne soit pas très propice.

Un disciple demande : Est-ce que la rectification de la loi a déjà commencé depuis des temps immémoriaux ?

Le Maître : Cela a commencé deux ans avant que je transmette la Loi. Mais des élèves ont vu qu'elle a commencé dans l’histoire lointaine, il y a des dizaines de milliers d’année, il y a des centaines de millions d’années et même depuis des temps encore plus reculés. Est-ce que c'est possible ? Oui, car, le temps ici chez nous est différent de là-bas. Ici, si j’ai commencé quelque chose depuis une seconde, là-bas un temps très long a passé, peut-être dix mille ans. Jusqu'à aujourd’hui, 16 ans ont passé ici, dans certaines dimensions, des millions d’années ont passé. Voilà l'idée, il y a un décalage de temps.

Un disciple demande : Actuellement, beaucoup d'élèves sont très sensibles aux couleurs. Maître, pourriez-vous parler un peu des couleurs rouge et noire ?

Le Maître : Dans l'univers, l'obscurité suggère en principe des êtres négatifs et des dimensions négatives ; en particulier dans des dimensions de bas niveaux, une apparence sombre signifie en général un être négatif. Bien sûr, ce n'est pas toujours le cas, par exemple, certains Taos portent des vêtements noirs. Mais en fait les êtres négatifs aiment vraiment l'obscurité, ils aiment également l'irrégularité. Pour ces êtres négatifs, sans considérer de quelle dimension ils viennent, même si ce sont des démons ou quelque sorte que ce soit d'êtres, s'ils ne sont pas impliqués dans le tort fait à Dafa et s'ils ne portent pas atteinte à la rectification de la loi, ce ne sont pas des êtres à éliminer pendant la rectification de la loi.

Il est nécessaire que des êtres négatifs existent dans l'univers. Si tout dans l'univers était positif et que chaque monde était positif, alors le positif n'existerait plus. Bien sûr, chez les Bouddhas, il n'y a assurément pas d'êtres aussi dégoûtants et mauvais que ceux sur terre. Dans leurs règnes, on peut voir aussi bien des êtres positifs que des êtres négatifs, mais les règnes des êtres négatifs sont aussi au même niveau. À des niveaux plus bas, les êtres qui ne sont pas très bons ont l'air encore pire, tandis que les êtres bons ne sont pas aussi bons que ceux des niveaux supérieurs. Ceci est causé par la différence entre les règnes. S'il n'y avait pas d'êtres négatifs dans l'univers, réfléchissez tous, si l'univers entier était positif, que signifierait alors être positif ? Personne ne comprendrait ce qu'être positif signifie, car il n'y aurait pas de comparaison possible. Si tout était bon, alors où trouverait-on le mal ? Parce qu'ils peuvent comparer avec de mauvaises choses, les gens ont la possibilité de comprendre ce qui est bien et ce qui est mal. À cause de la perversité des démons, les gens ont reconnu la bienveillance des Bouddhas. Comme je l'ai déjà dit, les tribulations créées par les démons vont amener cet état d'esprit chez les êtres : c'est seulement après avoir fait un grand effort que les gens vont comprendre la souffrance nécessaire pour acquérir quelque chose et donc ils seront contents de l'avoir. Au cours du processus, la vitalité et la prospérité des êtres et de l'univers se manifesteront. Voilà comment les choses sont réellement.

Et puis vous savez, le parti pervers s'est manifesté dans ce monde humain en idolâtrant la couleur rouge et il en a fait son symbole. Dans les cieux, son image originelle est un malveillant dragon rouge, c'est pourquoi ici sur terre, dès le début il a commencé à établir un régime rouge, la révolution rouge, l'armée rouge, les révolutionnaires rouges de la Révolution Culturelle, les gardes rouges, les brassards rouges, les badges rouges, les drapeaux rouges, les cinq étoiles rouges, les grandes lanternes rouges, d'immenses piliers rouges et des murs rouges – de toute façon tout est rouge. Le parti pervers appelle cela un « nouveau monde rempli de rouge ». C'est vraiment effrayant pour les êtres humains – un monde rempli de rouge. Et aujourd’hui, alors que le parti pervers est sur le point de rendre l'âme, regardez ce qu'il met en scène dans ses spectacles : des rideaux rouges, des lumières rouges, des costumes rouges, des décors rouges – oh la la, toute la scène est remplie de rouge. Si ce n'est d'immenses lanternes rouges, alors ce sont des drapeaux rouges remplissant la scène. J'y fais généralement référence comme au « rouge du parti pervers ». Le rouge vif, d'un point de vue esthétique ou du point de vue de sa signification habituelle dans la société, devrait être utilisé comme complément et ornement, pas comme couleur de base. On ne peut pas utiliser de grandes surfaces rouges comme fond, car si vous le faites, toutes les autres couleurs ne peuvent plus ressortir. Voilà pourquoi la couleur rouge ne doit être utilisée que comme complément et ornement. Alors pourquoi le parti pervers l'idolâtre-t-il comme ça ? C'est en fait un reflet de son adoration du sang et de son besoin de satisfaire sa soif de sang. La culture du parti pervers admet ouvertement que le drapeau rouge est teinté avec du sang. Le parti pervers veut que les rues soient lavées avec le sang du peuple. Beaucoup de gens sont en fait dégoûtés par la façon dont le rouge est utilisé. Des élèves assis ici dans l'audience portent du rouge, mais bien sûr il n'y a aucun élément du parti pervers ici, car vous êtes des disciples de Dafa. Il y a un but derrière le « rouge du parti pervers » utilisé encore plus furieusement actuellement. La façon dont il est utilisé dans les films et sur scène a atteint un niveau hystérique. Si vous ne l'avez pas remarqué, vous pouvez regarder attentivement ses programmes. Ils font cela parce qu'il reste peu d'esprits et d'êtres pervers, la perversité est sur le point de tomber, alors elle utilise le rouge comme bouche-trou et pour se donner du courage.

Un disciple demande : J'ai trouvé un de mes attachements fondamentaux qui est d'être très opiniâtre et cela a affecté mon élévation et ma tâche de sauver les êtres. Je demande dans mon coeur au Maître d'enlever ces parties opiniâtres dans mon être et de les recréer.

Le Maître : En fait, le Maître est en train de s'occuper de tout. Si vous ne résistez pas ou ne considérez pas les choses avec une pensée droite, mais si au lieu de cela vous laissez souvent vos attachements guider votre comportement, alors ce n'est pas la cultivation. Comment peut-il être juste de demander au Maître de tout faire ? Si je devais vous recréer, vous seriez réellement recréé et ce ne serait pas complètement vous. C'est pourquoi vous devez cultiver et pratiquer vous-mêmes. Les principes de la Loi sont tous devant vous. Pourquoi les autres arrivent-ils à le faire et vous non ? Étudiez davantage la Loi et lisez les articles sur Clartés et Sagesse que les élèves publient pour partager avec les autres. Ils sont vraiment formidables et très bien. Certains de ces articles sont vraiment bien écrits. Comparez-vous avec ceux-là et regardez où vous avez des lacunes. Vous devez marcher sur votre propre chemin, sinon quand vous monterez vraiment au ciel, les autres vous poseront des questions et diront : « Comment avez-vous pu monter jusqu'ici, quelle est la partie de votre propre illumination ? Vous n'êtes même pas capable de surmonter un problème majeur et c'est seulement après que votre Maître l'ait enlevé que vous l'avez traversé. Vous ne pouvez pas dire que vous avez cultivé. Vous n'avez pas cultivé jusqu'ici, n'est-ce pas ? » Vous ne vous sentiriez pas bien là-haut et vous redescendriez. (Le Maître rit) Et pensez-vous que vous pourrez encore cultiver quand vous serez redescendu ? Ne manquez pas cette chance prédestinée. Qu'y a-t-il de si difficile ? Réfléchissez et vous verrez que vous ne chérissez pas suffisamment l'occasion prédestinée de cultiver et pratiquer, que vous ne chérissez pas suffisamment la Loi et que vous ne chérissez pas suffisamment votre propre vie. Lorsque vous comprendrez vraiment cela, vous agirez bien.

Un disciple demande : Les  disciples en-dehors de Chine ont obtenu la loi à l'étranger, car ils ont leur propre mission spéciale. Maintenant que tous les disciples sont impliqués dans le travail des médias, est-il vrai que davantage de disciples doivent sortir et rejoindre les équipes de médias ? Selon ma compréhension, les disciples à l'étranger devraient tous faire le travail des médias.

Le Maître : Qui vous a dit ça ? (Le public rit) Ce dont je viens de parler, c'est que les disciples de Dafa sont tous en train de valider la Loi selon leurs propres compétences. En ce qui concerne le travail des médias, si vous savez écrire, si vous connaissez comment les médias fonctionnent ou si vous pouvez vendre de la publicité ou faire un autre travail supplémentaire pour la distribution, cela signifie que vous avez une bonne aptitude pour travailler pour les médias et vous pouvez y aller. Est-ce que chacun ne met pas ses propres capacités à disposition et trouve sa juste place pour valider la Loi ? Vous ne faites pas tous la même chose. Je viens d'en parler, n'est-ce pas ? N'ai-je pas dit que la Grande Loi est sans forme et que chacun peut valider la Loi activement dans sa propre couche sociale et dans son propre travail  en utilisant ses propres compétences ?

Un disciple demande : Quand nous étudions la Loi avec les petits disciples, est-ce que ça va si nous sautons les caractères qu'ils ne savent pas lire ?

Le Maître : Ils peuvent demander pour les caractères qu'ils ne savent pas lire et se le dire les uns aux autres. Si aucun enfant ne sait lire le mot, alors ce n'est pas un problème de le sauter – ils peuvent demander aux adultes plus tard, c'est aussi un processus. Pendant la lecture de la Loi, s'il y a un mot qu'on ne connaît pas on ne peut pas s'arrêter pour ça en disant qu'aujourd’hui on n'étudie plus et demain une fois qu'on sait comment lire ce mot on recommence la lecture, là ça ne va pas.

Un disciple demande : Est-ce que le spectre pervers de ce parti malveillant existait sur la Terre précédente ?

Le Maître : Non, c'est juste un produit de l'époque moderne de cette terre. Depuis sa création, ce parti malveillant a pu tenir une centaine d'années et les forces anciennes trouvent que ça n'a vraiment pas été facile. C'est parce qu'il s’oppose à l'univers, les êtres de l'univers entier sont ses ennemis et veulent l'éliminer. Certains pensent que les États-Unis et la société occidentale veulent vaincre le parti pervers. Ce n'est pas la volonté des êtres humains de vaincre ce parti pervers, ce sont les forces cosmiques qui se manifestent dans cette dimension humaine. D'ailleurs les êtres humains eux-mêmes sont aussi contre des choses telles que la révolution violente et la lutte des classes que promeut le parti malveillant.

Un disciple demande : À quoi ressemble les autres dimensions des gens ordinaires qui ne cultivent pas ?

Le Maître : Pourquoi vous préoccupez-vous de l'état de personnes ordinaires qui ne cultivent pas ? Il est difficile de dire s'ils ont même d'autres dimensions. Les autres dimensions de beaucoup de gens sont détruites quand ils font de mauvaises choses. Certains en ont, d'autres n'en ont plus.

Un disciple : Je suis un disciple de Dafa de Taiwan vivant en Amérique du Nord. Les disciples de Dafa de Taiwan envoient leurs salutations au vénérable Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple demande : Est-ce que les élèves qui font des pétitions en face du consulat de San Francisco peuvent distribuer les Neuf commentaires aux gens chinois et non chinois qui visitent le consulat ?

Le Maître : C'est sûr qu'ils peuvent. En parlant des Neuf commentaires, j'aimerais en parler un peu plus avec vous. Lorsque les Neuf commentaires ont été publiés, certaines personnes ont dit que nous faisions de la politique et certains élèves ayant la peur en tête partageaient le même point de vue. Mais qu'y a-t-il à craindre ? Si les Neuf commentaires n'étaient pas quelque chose que le Maître avait demandé de faire, les disciples de Dafa auraient-ils pu le faire ?

 Vous connaissez le but de distribuer les Neuf commentaires, n'est-ce pas? Depuis le jour où la persécution a commencé, les disciples de Dafa du monde entier, y compris ceux de Chine continentale, n'ont cessé d'écrire au gouvernement central du parti pervers. Chacun des sept membres du comité permanent du Bureau Politique, y compris le chef des démons, ont brûlé chaque jour une immense quantité de lettres. Le chef des démons a brûlé une grande corbeille de lettres tous les jours. Nous lui avons clarifié la vérité et nous lui avons demandé de stopper la persécution, mais il a insisté et poursuivi la persécution. Finalement, il a encore démarré cette persécution à partir du 20 juillet 1999. Même avec cela, je lui ai encore donné sa chance. Nous lui avons encore clarifié la vérité et alors que nous étions persécutés, nous lui avons donné une année supplémentaire. Les lettres mentionnaient l'impact que la persécution aurait sur le chef des démons lui-même, sur la nation et même sur le parti pervers. Les choses ont été expliquées très clairement, mais il a toujours continué la persécution. En d'autres termes, la persécution n'a pas arrêté même après un an où l'on a essayé de le convaincre, il a continué la persécution. Alors les disciples de Dafa ont dit que c'était le chef des démons qui avait décidé tout seul d'utiliser le parti pervers pour persécuter les élèves de Falun Gong. Ce bouffon pensait vraiment qu'il était un empereur. Sa jalousie, sa psychologie tordue et sa rage irrationnelle ont conduit à cette persécution. Nous l'avons alors exposé devant le monde entier et nous avons montré au monde entier qu'il avait perdu la raison. Comme la persécution continuait toujours, nous avons engagé des poursuites judiciaires contre lui dans le monde entier. Bien qu'il soit tellement mauvais, il est vraiment très lâche. Lorsqu'il voit des désastres lui tomber dessus, il est effrayé à mort, mais le spectre pervers de ce parti malveillant, les fantômes et les êtres chaotiques contrôlent ce bouffon, il est dans une position où une fois monté sur le tigre il lui est impossible d'en descendre. Pour continuer à persécuter les élèves du Falun Gong, ils utilisent ses pensées basses et la persécution n'a toujours pas cessé. Les disciples de Dafa ont alors continué à le dénoncer en profondeur et à le poursuivre sur une plus grande échelle dans le monde entier, après cela il ne pouvait plus se montrer. Aucun autre dirigeant dans le monde n'a été aussi répugnant. Dans l'histoire de la Chine, il n'y a jamais eu d'empereur dont les actes mauvais aient été révélés aussi minutieusement par le peuple au cours de son règne. Les actions qui sortent de cet esprit tordu ont vraiment dégoûté les gens de ce monde. Que le premier empereur Qin ait été bon ou mauvais, la postérité en a parlé et l'a jugé seulement après sa mort. Aucun empereur n'a été autant percé à jour par le peuple, ni n'a eu une aussi sale réputation quand il était encore au pouvoir. Dans le monde, les dirigeants de nombreux pays en parlent, ils trouvent que c'est un malade mental et qu'il n'a pas toute sa raison, que c'est un bouffon déséquilibré.

Les pratiquants sont sur le chemin vers la divinité, ils ne voient pas les êtres humains comme leurs ennemis et ils essaient de leur mieux de sauver tous les êtres. Même si vous êtes devenu mauvais au point où vous ne pouvez plus être sauvé, on ne peut pas vous laisser mener encore la persécution. Vous savez tous qu'on lui a retiré le pouvoir pendant le changement périodique des fonctionnaires gouvernementaux. En vérité, il est devenu tellement fou et incontrôlable que les forces anciennes l'ont fait partir. Les forces anciennes savent qu'il avait peur d'être tenu pour responsable des mauvaises choses qu'il avait faites, c'est pourquoi il a placé ses propres gens aux niveaux élevés du parti pervers. Les forces anciennes ont pensé qu'ainsi les forces seraient équilibrées. En outre, un tel arrangement allait permettre aux facteurs du parti malveillant d'apparaître à la surface. Ils profitent l'un de l'autre. Dans ce cas, les disciples de Dafa doivent dénoncer le parti pervers et permettre à chacun de voir pourquoi il a voulu persécuter le Falun Gong, ce qu'est le parti pervers et ce qu'est le Falun Gong. Pendant tout ce temps, les disciples de Dafa ont expliqué ce qu'est le Falun Gong et maintenant vous allez aussi expliquer un peu ce qu'est le parti pervers.

La raison pour laquelle les disciples de Dafa font ça, ce n'est pas pour renverser le parti pervers, ni pour chercher à prendre le pouvoir. Les disciples de Dafa exposent les faits pour aider les gens à voir clairement sa vraie nature et pour qu'ils cessent de collaborer avec lui dans la persécution du Falun Gong. (Applaudissements) Voilà notre but. La Loi de Bouddha est une affaire sérieuse, cependant une fois qu'on a pris une décision, une fois qu'on a entrepris quelque chose, on doit aller jusqu'au bout. Ainsi je savais que quand les Neuf commentaires seraient publiés, une fois qu'on aurait montré la vraie image aux gens de ce monde et au peuple chinois, le PCC pervers allait assurément se désintégrer. C'est la puissance de la Loi de Bouddha, après tout. Bien sûr, j'ai dit auparavant, et je ne plaisantais pas, que si ça ne marchait pas avec les Neuf commentaires, nous avions d'autres moyens. (Applaudissements) Nous n'aurons recours à aucune violence et nous utiliserons tous les moyens pacifiques pour stopper la persécution. Il y a une phrase qui dit : « La Loi de Bouddha est sans limite ». Si vous n'y croyez pas, attendez et vous verrez. (Applaudissements)Bien sûr, les Neuf commentaires seront plus que suffisants. (Le Maître rit) Puisque les divinités ont décidé de détruire le parti pervers au moment où il a commencé à persécuter le Falun Gong, la question de croire ou ne pas croire dans le parti pervers est devenu pour chaque Chinois un point crucial déterminant s'il sera éliminé ou non dans le futur. C'est le rôle que jouent les Neuf commentaires dans la clarification de la vérité. Les divinités ont vu cela et tous les êtres élevés, les divinités positives aussi bien que négatives, indépendamment de leur origine et de leur but, toutes utilisent les gens ordinaires pour promouvoir les Neuf commentaires en Chine. Les personnes qui transportent les Neuf commentaires en Chine ne se limitent pas aux disciples de Dafa, les gens ordinaires sont aussi en train d'apporter les Neuf commentaires en grande quantité et même dans des porte-container. Il y a aussi beaucoup de gens ordinaires qui fabriquent et impriment en grande quantité les Neuf commentaires dans des imprimeries. Toutes les divinités sont en train de faire cela. Cela signifie que les disciples de Dafa ne sont pas les seuls qui jouent ce rôle dans le salut des êtres. Même les gens ordinaires sont en train de le faire, beaucoup de gens ordinaires. Le parti pervers a persécuté le peuple chinois depuis tant d'années. Au cours de ces années, depuis sa fondation il a nuit à plus de deux tiers du peuple chinois avec ses nombreuses campagnes politiques et beaucoup le haïssent. Pour certains en Chine, ils le haïssent jusqu'aux os. Ces personnes sont toutes en train de faire cela. Les divinités utilisent chaque opportunité pour promouvoir les Neuf commentaires. Vous verrez, bientôt c'en sera fini de ce Parti pervers. (Applaudissements) Cela arrive parce que, que les gens restent ou s'en aillent est lié au fait que les vies dans les mondes supérieurs puissent rester, ce sont d'énormes groupes de vies. De plus, cela a un lien direct ou indirect avec les vies de tous les corps célestes.

Certains ont demandé si les gens des autres pays devaient annoncer leur retrait du parti. Ce n'est pas une grande affaire pour les gens des autres pays. Le parti pervers en Europe de l'Est s'est effondré parce que les gens étaient contre. Les gens là-bas ont déjà fait ce qu'ils devaient faire. Tandis que le peuple chinois ne l'a pas fait, il doit nécessairement faire cette déclaration. Par n'importe quel moyen, vous devez déclarer publiquement votre retrait du parti pervers. Car pour le peuple chinois, quand on commence comme Jeune Pionnier à l'école primaire, que l'on continue par devenir membre de la Ligue de la Jeunesse et ensuite un membre du parti, vous avez prêté serment devant le drapeau ensanglanté. Avoir fait un serment n'est pas une simple affaire. Les divinités considèrent cela comme des serments mortels. C'est pourquoi les Chinois doivent clairement déclarer leur retrait, autrement ça ne compte pas. Vous pouvez dire que vous avez déjà démissionné dans votre tête il y a longtemps et que vous ne payez plus les cotisations au parti, non ça ne compte pas. Lorsque vous avez fait ce serment mortel envers le ciel devant ce drapeau ensanglanté, un acte dont les divinités innombrables au ciel ont été témoins, vous avez dit que vous alliez dédier toute votre vie et tout votre être à ce parti pervers. Vous avez prononcé ces paroles et vous avez fait un serment mortel aussi grave, maintenant vous voudriez vous en occuper de manière aussi désinvolte et à la va-vite ? C'est inacceptable. Alors s'ils veulent pouvoir arriver à la phase suivante, les Chinois doivent annoncer publiquement leur retrait du parti. Il faut qu'ils se manifestent à travers leurs actes, ça ne marchera pas s'il n'y a pas de geste concret.

Un disciple demande . Nous autres élèves vietnamiens sommes en train de traduire « Zhuan Falun ». Nous ressentons toujours que notre traduction n'est pas juste et cela dure depuis deux ans. Maître, pourriez-vous nous donner quelques conseils ?

Le Maître : Si vous êtes sur la traduction de « Zhuan Falun », parlez avec des élèves d'autres langues et vous comprendrez que traduire à la perfection n'est pas possible. Bien sûr, si vous utilisez le vietnamien classique d'origine, vous n'aurez presque pas besoin de traduire, car à une certaine époque les caractères chinois étaient utilisés dans presque toutes les parties d'Asie. Mais plus tard, les Français ont créé ces caractères pour les Vietnamiens, ils ont coupé l'ancienne culture du mode de penser des gens modernes. Cela a vraiment affecté les Vietnamiens modernes dans leur mode de penser, il n'y a presque plus de sens intérieur dans l'écriture vietnamienne moderne, c'est pourquoi il est si difficile de traduire correctement. Alors vous n'avez qu'à utiliser la façon de traduire en anglais et dans d'autres langues, il suffit de faire de votre mieux pour exprimer clairement le sens superficiel, tandis que les principes de haut niveau, vous n'avez pas besoin de les traduire. Le sens intérieur de haut niveau, c'est la Loi qui le laisse se manifester, c'est la manifestation du sens intérieur de la Loi aux différents règnes.

Un disciple demande : Comment faut-il traiter la question de l'investissement par rapport à la spéculation ?

Le Maître : Si vous vous référez à cela en tant que profession dans la société humaine, ce n'est pas quelque chose qui fasse partie de la cultivation et pratique. Même si vous êtes un disciple de Dafa, votre travail dans la société n'est pas la cultivation et pratique, mais votre cultivation et pratique va se refléter dans votre travail dans la société. Voilà le lien. Quelle que soit votre profession dans la société humaine, vous devez l'effectuer selon les règles et les formes de la société humaine. Voilà comment ça fonctionne. Pour ce qui est de la distinction entre investissement et spéculation, cela concerne l'état de la société. Nos élèves doivent faire de leur mieux pour bien se conduire, si vous pensez qu'il y a une affaire à faire, alors allez-y faites-la. Une occasion d'investir, ce n'est pas nécessairement la même chose que spéculer ; ce n'est pas nécessairement  la notion de spéculer. Car le monde des affaires s'est développé dans la société, tous les secteurs semblent être saturés, en particulier ces derniers temps. Alors les retardataires trouvent difficile d'établir une position avantageuse et donc si quelqu'un trouve une opportunité, ça devient l'occasion de faire une affaire. Donc il suffit que vous ayez les idées claires là-dessus. Le travail en lui-même n'est pas la cultivation et pratique.


http://www.minghui.org/mh/articles/2005/12/1/115620.html

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/1/22/SF_2005_Lecture_QA.html