Enseignement de la Loi à San Francisco, 2005

(2ème partie des questions réponses)

(LI Hongzhi - le 5 novembre 2005)

 

Un disciple demande : Je n'arrive pas à être en phase avec la rectification de la loi, et pour les trois choses, je n'ai pas bien clarifié la vérité. Cela m'inquiète beaucoup. Pourtant je fais des efforts pour étudier la Loi et pour mémoriser la Loi. Arriverai-je rapidement à briser cela ? Au nom des disciples de Dafa du district de Fengtai à Pékin, je vous transmets nos salutations !  

Le Maître : Merci à tous. Si vous n'avez pas bien fait, et bien essayez de vous améliorer petit à petit. C'est une bonne chose que vous sachiez qu'il faut se dépêcher. Ce n'est pas utile d'être inquiet, être inquiet est aussi un attachement, ne soyez pas inquiet et faites ce qu'un disciple de Dafa doit faire. Regardez comment les autres font et faites de même. Petit à petit vous arriverez à faire à votre propre façon.

Un disciple : Les élèves péruviens et hispanophones envoient leurs salutations au Maître respecté !

Le Maître : Merci ! (Applaudissements) Maintenant le nombre des élèves en Amérique du Sud est en train de graduellement augmenter, les plus anciens commencent à mûrir. Tout cela est une bonne chose. Les disciples de Dafa sont presque l'unique espoir pour l'humanité dans chaque région. Si la société semble en apparence encore fonctionner et que dans chaque métier et chaque secteur, il semble qu'on remarque très peu l'existence des disciples de Dafa, ce n'est pas la réalité. Les divinités et les êtres dans l'univers sont tous en train de regarder, les positions dans lesquelles sont les disciples de Dafa et les rôles qu'ils jouent sont tous deux liés à la survie de l'humanité.

Un disciple demande : En exposant la perversité du PCC, comment nos médias peuvent-ils bien mesurer leur façon de faire pour être efficaces et faire que les gens ordinaires puissent continuer à nous accepter et à nous soutenir  ?

Le Maître : Vous devez vous rappeler que votre pensée droite peut changer les gens ordinaires et que ce n'est pas eux qui vous entraînent. Si les gens ordinaires disent quelque chose ou vous créent des interférences, ne le prenez pas à cœur et faites simplement ce que vous devez faire. Les sources de la pensée humaine sont très complexes, en plus pour beaucoup de gens ce sont leurs conceptions qui parlent, ce ne sont pas leurs véritables pensées, ce n'est pas la véritable personne elle-même qui parle. Alors les choses qu'ils disent sont souvent trompeuses, ce n'est pas ce qu'ils voulaient dire. Ils oublient les choses qu'ils viennent de dire juste après les avoir dites. Ils ne prennent même pas leurs propres remarques au sérieux, alors pourquoi le feriez-vous ? Ne vous préoccupez pas de ce qu'ils disent, chaque parole que vous prononcez est comme un coup de tonnerre fracassant pour eux.

Un disciple demande : Depuis longtemps un petit nombre d'anciens élèves font du travail pour Dafa, ils n'étudient pas la Loi et ne font pas les exercices. Si cela continue longtemps, sont-ils en train de cultiver et pratiquer ?

Le Maître : Ce problème existe vraiment. Beaucoup de disciples de Dafa endossent plusieurs projets de Dafa et des choses de validation de la Loi qui doivent être faites, alors ils n'ont pas de temps pour étudier la Loi ou bien ils ont moins de temps pour étudier la Loi et faire les exercices. Effectivement, ils ne peuvent pas continuer longtemps comme ça. Car nous savons tous, en particulier en ce qui concerne les élèves de Chine continentale, que si un élève peut bien avancer avec droiture et bien assurer ses pas dans un tel environnement, cela dépend entièrement du fait de bien étudier la Loi. Si vous n'étudiez pas la Loi, votre pensée droite ne sera pas forte, si vous n'étudiez pas la Loi, les changements à la surface seront lents pour vous et votre rôle de contenir la perversité dans la société sera faible.

Un disciple demande : Quelle est la situation des forces anciennes actuellement ? Est-ce que leur existence est là uniquement pour la cultivation des disciples et pour que les êtres se positionnent bien ?

Le Maître : Pour le dire clairement, elles vivent pour leur propre existence. Tout ce qu'elles font est pour leur propre existence. Si elles réussissaient à manipuler les disciples de Dafa, cet univers finirait comme si rien n'avait changé et que tout demeurait comme avant. Voilà la situation. Mais ça ne peut pas être comme ça. Le futur ne reconnaît rien des forces anciennes, le changement est inévitable. Le système général des forces anciennes a déjà été détruit, car la rectification de la loi l'a détruit au plus haut niveau. Seulement au niveau superficiel, les choses que les forces anciennes ont laissées dans ce monde dans le passé jouent encore un rôle, ce qui n'a pas été détruit fonctionne encore. Ce qui va arriver aux êtres, aux êtres humains en particulier, ne les intéresse pas du tout.

Un disciple demande : Les êtres et les hommes qui ne se sont pas encore réveillés seront bientôt éliminés. Auront-ils des occasions dans le futur d'être sauvés ?

Le Maître : Les êtres qui ne se sont pas encore réveillés ont encore du temps pour le faire maintenant, non ? Concernant le futur, nous n'avons pas encore conclu. Les disciples de Dafa doivent simplement faire les choses des disciples de Dafa. Si les êtres qui ne peuvent vraiment pas être sauvés sont éliminés, et bien, il ne faut pas former d'attachement là-dessus, c'est ce que la rectification de la loi requiert. Quand l'immense courant de la rectification de la loi arrivera, il n'y aura pas le temps de se tracasser pour ceci ou cela, ce qui est mauvais sera balayé et tout sera terminé en un instant.

Un disciple demande : Cela fait déjà un an que les Neuf commentaires sont distribués et le nombre de personnes quittant le parti s'est stabilisé aux alentours de 20'000 par jour. Si le Parti communiste pervers s'écroule, est-ce que cela signifie que le temps de la rectification de la loi est arrivé ?

Le Maître : Là vous posez deux questions. Vous dites que le nombre journalier de personnes quittant le parti est toujours 20'000 et vous vous demandez s'il pourrait atteindre 80'000, 100'000, 1 million ou 10 millions par jour. J'en ai parlé tout à l'heure. Si le Parti pervers s'écroule, vous demandez si c'est le moment où la Loi rectifie le monde humain ? C'est quelque chose d'inconnu pour le moment. Si le parti pervers s'écroule avant que la rectification de la loi dans le monde humain commence, cela amènera une période de la société actuelle où il n'y aura plus de parti pervers. Surtout en Chine, certaines questions spécifiques à une société humaine sans le parti pervers vont se poser. Lorsque la rectification de la loi du monde humain arrivera, les êtres humains entreront dans les conditions de vie de la prochaine étape. Vous ne devriez pas penser à ça maintenant, ce n'est pas non plus quelque chose dont les êtres humains doivent s'inquiéter. Ce sera complètement un autre état pour la société humaine. Je vais en parler sous un autre angle : Que les disciples de Dafa sauvent les êtres est un acte de compassion et vous essayez de sauver autant d'êtres que possible. Si vous arrivez à sauver la moitié des êtres humains, alors le Maître sera vraiment content pour vous !

Un disciple demande : J'ai une question Maître. Il y a quelques personnes dans la région de la Baie (de San Francisco) qui ont activement sapé Dafa et qui sont hostiles à Dafa. Cela a beaucoup affecté négativement les autres gens ordinaires. Cela est dû à nos disciples de Dafa locaux qui n'ont pas bien fait. Comment mieux faire ?

Le Maître : Quand les pensées droites des disciples de Dafa seront plus fortes, tout sera changé par les disciples de Dafa et la perversité sera éliminée. Alors ces mauvaises personnes, est-ce qu'elles comptent ? Ne font-elles pas ces choses sous le contrôle de la perversité ? Lorsque la perversité est éliminée, si vous êtes devant cette personne, osera-t-elle prononcer un seul mot négatif envers vous ? Face à une divinité, elle n'osera pas. (Applaudissements)

Un disciple demande : Maître, expliquez s'il vous plaît la relation entre les niveaux et les espaces.

Le Maître : Le franchissement des niveaux dont j'ai parlé, c'est le franchissement des espaces. Chaque niveau est un espace, c'est ça l'idée.

Un disciple demande : Notre groupe a toujours eu des discussions sans fin sur l'approche à prendre. Un compagnon de pratique pense que l'approche actuelle n'a pas d'avenir et est pleine de choses inadéquates, tandis que son approche est meilleure avec des bienfaits à long terme et que cela va économiser les ressources humaines et matérielles. Pouvons-nous demander au Maître de nous éclairer là-dessus avec les principes de la Loi ?

Le Maître : Si pour des choses aussi concrètes que les disciples de Dafa font, vous demandez les instructions du Maître, n'est-ce pas comme si  je les faisais moi  ? Vous ne seriez rien de plus qu'une de mes mains, n'est-ce pas ? Je veux que vous ayez votre propre pensée et votre propre corps, que vous soyez un être divin complet. Vous devez faire ce que vous avez à faire, concernant ces choses, vous devez les régler vous-même, bien les mesurer et bien vous coordonner. J'ai confiance que vous allez bien faire.

Un disciple : Les disciples de Dafa de différents endroits envoient leurs salutations au Maître : Le district de Fengtai à Pékin, Jiangmen dans la province du Guangdong, Chongqing, Dalian, Shenyang, Zhengzhou dans la province du Henan, la province du Shanxi, la province du Yunnan, la province de Guizhou, Pékin, la province de Jiangxi, Xi'an, Nanning dans la province du Guangxi, Shenzhen, la province du Hunan, l'université de Lanzhou, Guangzhou, Shanghai, Shiyan dans la province du Hubei, Tangshan, l'Arizona, Vancouver, le Vietnam, San Diego, Harbin dans la province du Heilongjiang, Qiqihar, Daqing, Mudanjiang, la province du Xinjiang, Tianjin, Shijiazhuang, Qingdao dans la province du Shandong et Anshan dans la province du Liaoning.

Le Maître : Merci. (Applaudissements) Récemment des disciples de Dafa de Chine continentale arrivent les uns après les autres outremer, le Maître sait cela. J'espère que dans un nouvel environnement vous allez continuer à bien faire ce que les disciples de Dafa doivent faire. Peu importe où vous êtes, vous êtes toujours un disciple de Dafa. (Applaudissements)

Un disciple demande : J'ai reconnu en moi des attachements comme l'arrogance et la jalousie, alors pourquoi est-ce que je n'arrive toujours pas à m'en débarrasser ?

Le Maître : Si vous prenez vraiment ces choses au sérieux, vous pourrez les contrôler. Ainsi vous pourrez les affaiblir et peu à peu vous en débarrasser complètement. Si vous êtes conscient de cela et que vous êtes inquiet, mais que dans la réalité vous ne les contrôlez pas vraiment ni ne les supprimez, alors en fait vous vous êtes juste arrêté au stade de constater et ressentir ce genre d'activité mentale, mais vous n'avez pas agi pour supprimer cela. Autrement dit, vous y avez seulement pensé, mais vous n'avez pas cultivé et mis en pratique. Une autre situation, c'est quand on dit : « J'ai cultivé de tout mon cœur et j’ai aussi mis cela en pratique, pourtant cela arrive encore. » Cela arrive parce que les choses qui se sont développées sur une longue période de temps ont été séparées en couches par des facteurs qui ont été compressés ici par des êtres de l'ancien univers. Alors chaque fois qu'on passe à travers une couche, cette couche est éliminée, puis une autre couche est traversée et éliminée et une autre couche est traversée et éliminée. De cette manière, cela devient de plus en plus faible et il y en aura de moins en moins. Elles ne partiront pas toutes d’un seul coup, c'est ce qui vous amène à avoir ce genre de manifestation. Cela s'applique aussi à d'autres attachements humains, ils se manifestent aussi de cette façon.

Un disciple demande : Maître, pourriez-vous m'expliquer la différence entre être dans l'état où le cœur est imperturbable et être dans un état d'indifférence, que certains disciples manifestent dans leurs comportements ?

Le Maître : Dans la cultivation et la pratique, différents états peuvent se manifester et parfois il vous est très difficile de les distinguer. Mais en général, l'état d'un esprit très calme est tel qu'il est toujours serein face à des interférences, il n'est pas affecté par les émotions humaines ordinaires comme être excité ou se sentir  injustement traité, etc. Il est très calme et  n'affectera pas ce que les disciples de Dafa doivent faire. Il y a assurément une différence entre cela et l'état de se sentir désarmé, sans rien vouloir faire et devenir indifférent après en avoir trop vu.

Un disciple demande : Certains élèves de notre région ont investi dans l'immobilier ces derniers temps, et ils l'ont fait avec de bonnes intentions. Mais je me suis sans cesse senti mal à l'aise avec ça, inquiet qu'acheter un bien immobilier maintenant et attendre que les prix montent avant de vendre, ce soit pareil aux jeux d'argent.

Le Maître : Ce n'est pas si grave. Faire des affaires, c'est simplement faire des affaires, disciples de Dafa, vous n'avez qu'à bien agir, c'est tout. En parlant des jeux d'argent, j'aimerais vous parler de la spéculation en bourse. Disons que j'achète un certain nombre d'actions ou que j'investis une certaine somme dans une compagnie. Prendre des actions dans une compagnie, c'est simplement une forme normale d'investissement. Chaque mois, cela génère un certain profit sans avoir investi pour spéculer sur la fluctuation des prix. Ce n'est pas comme la spéculation boursière dont j'ai parlé avant. J'ai parlé de « spéculer » en bourse, vous devez tous vous souvenir de cela, c'est « spéculer » en bourse, cela veut dire que vous regardez la fluctuation des prix chaque jour et que votre cœur est tiré en haut ou en bas en accompagnant les prix. (Le public rit) Comment pourriez-vous cultiver et pratiquer alors ? Vous ne pourriez pas. Comment pourriez-vous cultiver et pratiquer avec le cœur complètement fixé sur vos actions ? Votre attachement deviendrait tellement fort que vous deviendriez encore plus ordinaire que les gens ordinaires. Serait-ce encore un pratiquant ? Vous ne pourriez absolument plus cultiver et pratiquer, c'est ce dont je parlais. Si tout le monde avait une action dans une compagnie et que vous n'aviez rien à faire d'autre que recevoir l'argent chaque mois et que vous passiez tout votre temps à faire ce que les disciples de Dafa doivent faire pour valider la Loi, je serais ravi ! (Applaudissements) Ce n'est pas la spéculation en bourse dont je parlais. Ce que je viens de dire vaut aussi pour les investissements immobiliers. Si vous avez une occasion, alors allez-y, il n'y a aucun problème. Bien sûr, vous devez attendre que les prix aient monté pour vendre. Pourtant, parfois ce n'est pas sûr que vous puissiez saisir le bon moment. Qu'allez-vous faire si ça ne marche pas ? Ce sont des affaires de gens ordinaires. Il s'agit de comment vous pouvez bien équilibrer les deux, c'est un travail dans la société humaine et le travail ce n'est pas la cultivation et la pratique, mais votre cultivation et pratique peut se refléter dans votre travail.

Un disciple demande : Maître, veuillez nous parler du lien entre les différents désastres naturels qui se produisent dans le monde d'aujourd'hui et les progrès de la rectification de la loi.

Le Maître : Parler de ces questions, c'est très délicat pour la société des gens ordinaires, alors c'est mieux que je n'en parle pas, il n'y en aurait aucun bienfait. Regardez tous, la société d'aujourd'hui est compliquée, le cœur et l'esprit des gens sont devenus tellement mauvais, la moralité et le comportement de l'humanité sont tellement mauvais, comment pourrait-il ne pas y avoir de désastre ? C'est sûr qu'il va y avoir des désastres, mais ils ne seront pas forcément dirigés sur les péchés commis contre les disciples de Dafa, car le karma de l'humanité en lui-même devient de plus en plus grand. Naturellement, il y a aussi des éléments en lien avec l'attitude des gens envers Dafa. D'ailleurs, les régions où les désastres ont eu lieu sont des endroits où il n'y a pas de disciples de Dafa et en Chine, c'est arrivé dans des régions où la persécution des disciples de Dafa est forte.

Un disciple demande : J'aimerais demander comment les médias conduits par les élèves à l'ouest des États-Unis devraient valider la Loi et jouer un plus grand rôle ?

Le Maître : Cette question est trop vague. Disciples de Dafa : Faites bien ce que vous devez faire. Chaque élève impliqué a la capacité de bien agir en étant actif dans ce qu'il doit faire ; entre-temps, il est vital de bien se coordonner pour produire un effet plus grand et avoir de meilleurs résultats. Vos médias auront réussi quand ils pourront réellement jouer un rôle-clé dans le salut des êtres.

Un disciple : Les disciples de Taiwan envoient leurs salutations au Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple demande : Les disciples de Dafa au sud de Taïwan préparent le Gala du Nouvel An 2006 de New Tang Dynasty, qui a provoqué un grand intérêt de la part du public taiwanais pour NTDTV. Puis-je demander au Maître si la création de NTDTV à Taiwan est un arrangement des divinités ? Et puis, j'aimerais demander au Maître de parler du principe céleste de la perte du PCC dans l'incident d'Eutelsat.

Le Maître : Tout cela, ce sont les affaires de New Tang Dynasty, cela n'a pas d'implication plus large. Ces choses sont excellentes. Comme la Loi a atteint cet état, je peux vous dire qu'à côté du Maître et des disciples de Dafa, il y a beaucoup de divinités droites et sans arrêt des divinités se tournent du bon côté, cela signifie qu'elles ont changé et qu'elles auront maintenant une attitude positive envers la rectification de la loi et les disciples de Dafa. Elles veulent revenir résolument sur leurs erreurs et aider à jouer un rôle positif, cela va sans cesse apporter des résultats positifs.

L'incident d'Eutelsat est terminé depuis longtemps, je n'en parlerai donc plus. Une chose est sûre concernant le PCC malveillant, peu importe comment le PCC malveillant agit pour persécuter le Falun Gong, dès qu'il fait quelque chose, cette chose va tourner immédiatement en scandale ou en échec. Cela a été fixé catégoriquement par les divinités. (Applaudissements) Car l'histoire ne se déroule pas pour lui, les forces anciennes le laissent jouer un rôle seulement pour tester les élèves, l'histoire d'aujourd'hui a été créée spécifiquement pour la rectification de la loi et elle se déroule pour les disciples de Dafa.

Un disciple : Est-ce que ça va de prendre la vente de publicité pour The Epoch Times comme un métier ?

Le Maître : Si vous pouvez réellement vivre de la vente de publicité, alors allez-y et faites-le. C'est aussi un métier et il n'y a pas de problème. Car le média créé par les élèves de The Epoch Times,  n'est pas en soi la cultivation et pratique, c'est un travail normal dans la société. C'est le même principe pour les sociétés que vous gérez. Que vous gériez la société de quelqu'un d'autre, que vous travailliez dans la société de quelqu'un d'autre ou que vous travailliez dans votre propre société, n'est-ce pas la même chose ? Voilà le principe. Toutefois, votre état de cultivation et pratique sera reflété dans le travail. De plus, le média que vous gérez a été créé par les disciples de Dafa pour valider la Loi, donc bien sûr c'est particulièrement une bonne chose. Si vous obtenez des publicités pour le journal afin qu'il continue à être publié, alors n'êtes-vous pas en train de faire votre part de validation de la Loi par les disciples de Dafa ? Certaines personnes disent : « En clarifiant la vérité, je peux sauver directement les gens. Aujourd'hui j'ai fait comprendre à une personne la vraie situation en lui clarifiant la vérité. Je suis tellement heureux que cette personne soit sauvée. » Et bien, en réalité, vous avez aussi une part dans le rôle que ce média joue dans le salut des êtres. Disons que cent personnes sont impliquées dans ce travail de média, alors si le média a sauvé cent personnes en un jour, c'est sûr qu'il y en a une qui est sauvée par vous. Les journaux sont distribués chaque jour, il y a ainsi à coup sûr plus de cent personnes sauvées, n'est-ce pas ? Alors, n'avez-vous pas sauvé une personne chaque jour ? C'est assurément ce principe qui s'applique ici, car vous avez travaillé ensemble pour maintenir la parution de ce journal, ce qui signifie que vous clarifiez la vérité ensemble.

Un disciple : Certains activistes démocratiques en dehors de Chine continentale m'ont spécifiquement demandé de transmettre leurs salutations au vénérable Maître.

Le Maître : Alors je les remercie. (Applaudissements)

Un disciple : Ils ont exprimé leur admiration pour Dafa et les disciples de Dafa.

Le Maître : C'est vrai, les êtres..., peu importe ce que vous faites aujourd'hui, n'êtes-vous pas tous venus pour la Loi en réalité ?

Un disciple demande : Je sens que les forces anciennes ont arrangé un grand nombre d'éléments très mauvais dans une certaine université et parfois je ressens que les choses sont vraiment difficiles. Est-ce parce que je n'ai pas bien cultivé, ou est-ce peut-être simplement une impression ?

Le Maître : Ce n'est pas nécessairement toujours le cas. Laissons de côté pour le moment les forces anciennes. La société humaine à laquelle vous êtes confronté a atteint l'état d'aujourd'hui après avoir traversé un processus compliqué au cours de l'histoire. La manière de penser est compliquée, l'état de la société est compliqué et un grand nombre de choses - y compris la droiture et la perversité, le bien et le mal - sont tous mélangés ensemble. Face à ce genre de société et de personnes, les disciples de Dafa doivent se cultiver et sauver les êtres, en effet il n'y a que des difficultés qui se manifestent devant vous. C'est ce que vous voyez aujourd'hui.

Un disciple demande : Est-ce que les milieux industriels et des affaires aux États-Unis sont encore restreints par les facteurs des forces anciennes ?


Le Maître : Je sais à quoi vous faites référence, vous parlez du fait qu'ils se rendent en Chine et continuent d'investir et de transfuser continuellement  le PCC pervers. J'aimerais vous dire à tous que le Maître n'est pas contre le fait que la nation chinoise devienne riche et puissante, j'espère que les gens là-bas deviennent aisés et j'espère que les gens là-bas deviennent plus civilisés. Je suis contre le fait que les forces anciennes envoient de grandes sommes d'argent là-bas durant la persécution du Falun Gong et que la perversité utilise cet argent pour persécuter les disciples de Dafa. Ce à quoi je m’oppose, c’est le moment où cela se fait. À l'époque où j'ai commencé à transmettre la Loi, j'avais décidé que la Chine devrait devenir prospère. Durant les années où j'ai transmis la Loi, les forces anciennes ont fait obstacle pour tout bloquer. Au début de la persécution de Dafa, elles ont commencé à envoyer de l'argent en grande quantité là-bas. Comme je ne reconnais pas ce qu'elles font, elles m'ont dit : « N'est-ce pas vous qui vouliez qu'elle devienne riche ? » Elles profitent des lacunes de la rectification de la loi et en réalité, elles font ce qu'elles veulent.  Même ainsi, les disciples de Dafa ont réussi à passer. Tous les facteurs positifs sont en train de jouer un rôle décisif et les trucs de la perversité ne marchent plus. Réfléchissez tous. Le parti pervers est sur le point de s'effondrer et si l'économie de la Chine s'effondrait en même temps, n'est-ce pas elles qui seraient en train de faire du mal une fois de plus ? Elles seraient encore en train de profiter des lacunes, n'est ce pas ? C'est ce qu'elles sont en train de faire. Cependant, ne vous inquiétez pas de cela maintenant. Lorsque le parti pervers s’évapora, les Chinois vont continuer d'exister.

Un disciple demande : Comment est-ce que nos médias anglais et chinois peuvent bien coopérer ensemble ?


Le Maître : Nos médias chinois ont été opérationnels depuis très longtemps maintenant, ainsi les médias en anglais et dans d'autres langues peuvent s'appuyer sur leur expérience. En réalité, les médias en anglais commencent à déployer leur effet maintenant. Actuellement la situation du journal est très bonne, il y a bien sûr des difficultés, mais petit à petit ça va de mieux en mieux. C'est très important d'avoir une bonne coopération. Les élèves qui livrent les journaux peuvent livrer les deux versions en même temps. Un autre exemple est de partager toutes les sources d'information des disciples de Dafa. Ce sont deux exemples de très bonnes formes de coopération. Dans d'autres domaines vous devez aussi encore mieux coopérer et vous coordonner encore mieux..

Un disciple demande : Parmi les gens ordinaires, il y en a qui ont réalisé que propager à grande échelle les Neuf Commentaires peut désintégrer le PCC, mais à ce jour le nombre de personnes qui démissionnent du parti ne dépasse  pas encore les 20'000 par jour. Que devraient faire les disciples de Dafa pour augmenter cela ? Comment pouvons-nous obtenir un effet boule de neige en ce qui concerne les démissions du parti ?


Le Maître : Je ne pense pas que ça va être toujours comme ça. Au fur et à mesure que nos propres problèmes seront résolus et que l'effet des Neuf Commentaires sera amplifié, il y aura des changements. En réalité, la perversité et les individus mauvais ont déjà perdu confiance. Le PCC est quelque chose de pourri sur le point d'être flanqué dehors de la  Chine – le coup de pied est déjà donné – il a été déraciné et il est sur sa trajectoire de sortie. Tout est en train de changer en même temps que la situation.

Un disciple demande : Comment pouvons-nous faire réaliser à tous les élèves l'importance de la diffusion de Sound of Hope vers la Chine ?


Le Maître : Le PCC pervers considère Sound of Hope, New Tang Dynasty et The Epoch Times comme son plus gros souci. C'est pour cela qu'il dit que le Falun Gong possède trois « grands médias ». Il fait référence à Sound of Hope, New Tang Dynasty et The Epoch Times. On peut dire que la perversité a terriblement peur du Falun Gong, oui, elle n'a pas peur des États-Unis et encore moins de l'Europe, elle craint le Falun Gong, parce que le Falun Gong sait clairement ce qu'il fait et sait très bien comment le désintégrer. (Applaudissements) Si la persécution ne s'arrête pas, on va continuer jusqu'à sa désintégration. En réalité tous les Chinois savent comment existe le PCC malveillant et quelle est la façon de penser des chefs du parti exploités par la perversité, mais les gens qui vivent dans la société occidentale et qui ont une façon de penser normale ne sont pas conscients de ces choses. Ils n'ont même aucune idée de ce qu'est la culture du parti pervers. C'est pour cela que je dis que si un jour le parti pervers disparaît soudain de Chine ou s'effondre, les gouvernements des autres pays ne sauront même pas comment il s'est écroulé. Pour découvrir ce qu'est le PCC pervers, vous devez d'abord connaître sa façon de réfléchir aux problèmes, comment il pense et comment il ment. Si vous ne savez même pas ces choses essentielles, tous les renseignements que vous avez seront faux.

Un disciple demande : Maître, pourriez-vous parler aux élèves qui travaillent pour The Epoch Times en anglais et nous dire comment faire encore mieux.

 
Le Maître : Quoique vous fassiez,  vous serez confrontés au début à la pression et à des manques dans les trois domaines qui sont les ressources humaines, les ressources matérielles et les ressources financières. Cependant, vous êtes des disciples de Dafa après tout et vous avez accompli des choses que les gens ordinaires ne pourraient pas accomplir. Comme vous avez déjà commencé, j'ai aussi confiance que vous pourrez mener à bien le projet, c'est sûr et certain. Quant à comment faire mieux, vous devez faire des recherches ensemble et frayer votre propre chemin. J'attends de bonnes nouvelles de votre part. (Applaudissements)

Un disciple demande : Depuis que The Epoch Times est devenu la plate-forme et l'initiateur/divulgateur des Neuf Commentaires, j'ai ressenti encore plus profondément l'immense importance de bien gérer les médias. Avec une base opérationnelle plus forte, The Epoch Times aura une voix plus forte. Aujourd'hui lorsque j'ai entendu le Maître parler du fait qu'il y a différentes formes de cultivation et pratique, j'ai ressenti que l'élévation de nos compétences professionnelles est connectée à l'élévation dans la cultivation et pratique. Cela s'applique à écrire des informations, à la mise en page, gérer la comptabilité, etc. Puis-je demander au Maître de nous donner plus de conseil sur la manière de gérer notre média et de mieux le faire ?


Le Maître : Comme je viens de dire, si vous voulez vous améliorer, vous devez bien coopérer et vous cordonner, pour chaque tâche vous devez prendre sérieusement vos responsabilités et ensemble mettre en valeur votre média. Si vous arrivez tous à bien faire, votre média sera assurément bien géré et il aura un plus grand effet pour sauver les êtres. Quel que soit le nombre de gens qu’il sauvera, vous en aurez une part, parce que c'est votre bouche à tous, c'est le porte-parole de chacun impliqué dans le journal.

Un disciple : Salutations au Maître au nom des disciples de Dafa de la province de Yunnan en Chine continentale !


Le Maître : Merci (Applaudissements)

Un disciple demande : Je suis impliqué dans un projet de média et je vois souvent que nous manquons de ressources, comme des imperfections dans nos statuts ou un manque de fonds et une incapacité à échanger avec plus d'élèves afin que plus de personnes participent. Nous restons au niveau de l'atelier artisanal. Comment pouvons-nous dépasser cela ?


Le Maître : C'est effectivement la situation à laquelle vous faites face actuellement. Si vous avez de fortes pensées droites, que vous coopérez et vous coordonnez bien et que vous marchez sur votre chemin avec droiture, tout s'améliorera. Ce que les élèves en Chine continentale ont en face d'eux est bien plus rude. Leurs sites de production de documents sont principalement au niveau familial et ils se répandent partout comme des fleurs. C'est à dire que chacun suit son propre chemin. Chaque personne ou bien chacun dans un petit cadre se coordonne, ils font tous ainsi. N'ai-je pas dit auparavant qu’en terme de forme de cultivation et pratique, la Grande Voie est sans forme ? Y compris ce qu'ils font pour clarifier la vérité. Ce n'est pas comme dans une situation où tout le monde va faire une chose et agit sous la baguette d'un responsable de groupe, pas du tout. Chacun doit prendre l'initiative et marcher sur son propre chemin, sauf dans des circonstances particulières où vous devez travailler les uns avec les autres avec le responsable de groupe qui coordonne et centralise. Si chaque chose était centralisée et faite tout le monde ensemble, si chaque chose était décidée par le responsable de groupe et que chacun le suivait et faisait la même chose que lui, alors ce  responsable aurait réussi sa cultivation et vous ne seriez que de simples êtres dans son monde. Je ne veux pas de cela pour vous. Je veux que chaque disciple de Dafa devienne un roi. Chacun a son propre chemin à frayer et chacun est là pour valider et atteindre son propre rang du fruit indépendant. (Applaudissements)


Ayant dit cela, je veux vous rappeler à tous, si le Maître a dit que vous deviez tous marcher sur votre propre chemin, cela ne signifie pas que vous ne deviez plus écouter personne. Lorsqu'une coordination générale est nécessaire, vous devez bien coopérer. Ainsi, les personnes en charge des différentes régions doivent jouer leurs rôles avec l'esprit clair et avec rationalité. Chaque fois que c'est nécessaire, vous devez tous bien travailler ensemble et bien coopérer avec les coordinateurs.

Un disciple demande : Je travaille dans un restaurant et passe généralement peu de temps à clarifier la vérité. C'est seulement le week-end que je vais à la pratique et que j'aide pour The Epoch Times. Suis-je considéré comme un disciple de cultivation authentique ?


Le Maître : Si d'ordinaire vous pouvez utiliser les conditions de votre travail, ou bien lorsque vous êtes en contact avec des gens vous vous souvenez de clarifier la vérité et de sauver les êtres et que vous faites ce qu'un disciple de Dafa doit faire, que vous étudiez la Loi comme d'habitude et que vous faites toutes les trois choses, alors vous êtes un disciple de Dafa. (Applaudissements)

Un disciple demande : Récemment plusieurs élèves âgés dans la région de la Baie (de San Francisco) sont décédés l'un après l'autre, ils n'ont pas réussi à aller jusqu'au bout. Qu'en est-il de leur position de retour ?


Le Maître : J'ai en fait déjà parlé de cela très tôt dans « Zhuan Falun ». Bien que certains élèves ne soient pas diligents, ils n'auront pas étudié Dafa pour rien et ils n'auront pas travaillé pour Dafa pour rien. Autant ils ont fait, autant ils recevront. À part ceux qui quittent Dafa, surtout ceux qui quittent Dafa jusqu'à leur mort alors que Dafa est persécuté, s'ils meurent, cela ne s'applique pas à eux. Il n'y a pas d'espoir dans ce cas.

Un disciple demande : Je ressens lorsqu'on parle des Neuf Commentaires et du phénomène des démissions du parti, qu'on rencontre plus de difficultés par rapport à avant quand je clarifiais la vérité de Dafa. J'ai souvent peur de parler de ces deux choses en même temps. Je ne sais pas où je suis bloqué.

 
Le Maître : Vous êtes bloqué à cause de votre propre compréhension. Vous n'avez pas vous-mêmes compris pourquoi faire les Neuf Commentaires ou du moins vous n'en avez pas une compréhension claire. (Le Maître rit) Pourquoi est-ce que les disciples de Dafa doivent distribuer les Neuf Commentaires ? Vous pensez : « Je parle des Neuf Commentaires, cela revient à s'impliquer dans la politique et lorsque je parle d'autres faits de la persécution de Dafa, cela revient à parler en lien avec Dafa. » En réalité, avant, lorsque vous vous opposiez à la persécution et parliez de la vérité de Dafa, n'y avait-il pas aussi un grand nombre de personnes qui disaient que vous faisiez de la politique ? Le but que vous distribuiez les Neuf Commentaires est de dénoncer et de mettre un terme à la persécution du parti pervers, le but n'est pas de le renverser. Aussi longtemps que la persécution continue, les disciples de Dafa continueront de distribuer les Neuf Commentaires, jusqu'à ce que finalement le PCC pervers se désintègre et que la persécution s'arrête. N'avez-vous pas la raison de votre côté et n'êtes-vous pas sûr de votre bon droit ?

Un disciple : Les disciples de Dafa de Shanghai envoient leurs salutations au Maître.


Le Maître : Merci à vous tous. (Applaudissements) Lorsque les disciples de Dafa de Shanghai envoient leurs salutations au Maître, le chef des démons croupissant dans son antre à Shanghai devient terrifié.

Un disciple demande : Les disciples de Dafa ne comprennent pas grand chose à la façon dont les sociétés dépensent de l'argent en publicité. Cela donne-t-il à la perversité un argument pour bloquer nos ressources financières ?


Le Maître : Non, ce n'est pas le cas. Je vais vous dire, The Epoch Times est déjà un média très influent aux États-Unis. Tout le monde, et en particulier les Chinois, ont envie de connaître The Epoch Times et de connaître les nouvelles qui sont dedans. Bien sûr, pendant ce processus il y a des personnes qui résistent, mais en même temps que nous clarifions davantage la vérité et que nous le faisons plus profondément, beaucoup de personnes changent. Le média qu'est The Epoch Times est devenu le seul grand journal multinational qui couvre le globe entier. C'est déjà le cas.

Un disciple demande : Je ressens de plus en plus qu'il n'y a pas assez de temps. Maître vénérable, comment pouvons-nous gérer cela en utilisant la pensée droite ? Pouvons-nous émettre la pensée droite pour prolonger le temps ? (Le public rit)


Le Maître : C'est difficile à faire et vous n'en êtes pas encore capable. Plus la rectification de la loi avance vite, plus le temps s'écoule vite. Autrement dit, plus la rectification de la loi avance vite, plus la vitesse de rotation des corps céleste est rapide, la vitesse de rotation de tout l'univers est en accélération. Donc cela se passe sur une échelle gigantesque. Mais peu importe, car la rectification de la loi a déjà considéré ce point, disciples de Dafa, vous n'avez qu'à agir de votre mieux. C'est vrai que vous allez ressentir que le temps est très court. Parfois vous vous levez le matin, vous  vous affairez pour faire quelque chose et la nuit tombe. Vous vous étonnez : « Comment se fait-il que le temps soit si court ? » C'est vrai. Les êtres humains n'ont pas la capacité de suivre, parce que la rectification de la loi se passe à une vitesse très rapide. Beaucoup d'entre nous se souviennent que dans le passé, nous avions toujours l’impression que la journée était très longue. Lorsque j'étais petit, j'entendais souvent dire : « Comment se fait-il qu'il ne fasse pas encore nuit ? » Les gens étaient fatigués après avoir travaillé toute la journée et ressentaient que la journée était très longue et qu'ils avaient travaillé tout le temps. Maintenant c'est différent. De nos jours, les gens disent qu'il fait nuit avant qu'ils n’aient pu faire quoi que ce soit. C'est la plus grande différence que les êtres humains peuvent ressentir.

Un disciple : J'ai obtenu la Loi en 1998 et c'est la première fois que je pose au Maître une question à une conférence de Loi. Maître, j'ai fait pas mal de choses au cours des dernières années, toutefois j'ai l'impression que je n'ai pas grand chose à dire lorsque tout le monde partage ses expériences. Est-ce parce que je n'ai pas étudié suffisamment bien la Loi et que ma pensée droite n'est pas assez forte ?


Le Maître : C'est peut-être une question de caractère. Si vous n'arrivez pas à vous exprimer, alors écoutez davantage, regardez s'il y a un écart entre vous et les autres et comparez un peu. Partager les uns avec les autres donne un environnement où les disciples de Dafa avancent et s'améliorent ensemble. C'est le moment où vous cultivez et pratiquez dans ce monde humain, c'est dans cet environnement que les disciples de Dafa se réunissent, c'est un environnement de cultivation et pratique. La plupart du temps vous êtes dans la société des gens ordinaires, vous cultivez et pratiquez dans le monde humain sans quitter le monde profane. Donc ce peu de temps pour les disciples de Dafa est très précieux et rare.

Un disciple demande : La soumission d’articles sur Internet est bloquée par la perversité, elle contrôle les sites Internet, pouvons-nous installer un autre site Internet aux États-Unis ? Maître, donnez-nous s'il vous plaît quelques indications, surtout pour la traduction d'articles sur les Neuf Commentaires dans d'autres langues.


Le Maître : Oui, bien sûr que vous pouvez. Vous devriez chercher des moyens de résoudre ce problème. Il y a beaucoup de sites aujourd'hui et il y en a aussi pas mal gérés par les disciples de Dafa. Ils sont tous en train de jouer un rôle.

Un disciple demande : Après la publication des Neuf Commentaires, j'ai fait de mon mieux pour les distribuer. À cette période, ma femme m'a causé un grand nombre de tribulations. J'ai chuté et du karma de maladie plutôt grave est apparu. Maintenant j'ai occasionnellement des rechutes graves et je trouve vraiment difficile d'endurer la tribulation créée par les démons que ma femme m'a apportée. Je souhaite dépasser cette épreuve le plus rapidement possible.


Le Maître : Traitez tout ce à quoi vous faites face comme un pratiquant et vous serez capable de tout dépasser. (Applaudissements) Vous devriez vous demander : « Si une divinité faisait face à ce problème, comment réagirait-elle ? » Lorsque vous n'arrivez pas à le surmonter, c'est à cela que vous devriez penser. Essayez de le surmonter et de le traiter de cette façon et vous verrez.

Un disciple demande : Est-ce que les élèves occidentaux qui vivent aux États-Unis doivent quitter le parti ?

 
Le Maître : Ce n'est pas important. Bien sûr, un grand nombre d'élèves démissionnent, comme ceux des anciens pays d'Europe de l'Est. Puisque maintenant ce sont des disciples de Dafa, le fait qu'ils démissionnent ou non n'est pas un fait important en soit, mais l'impact psychologique de leur démission est très grand sur le PCC pervers.

Un disciple demande : Vous venez de dire de ne pas parler à un niveau trop élevé durant la clarification de la vérité. Cela signifie-t-il que les reportages de nos médias devraient éviter d'utiliser des phrases telles que « le spectre pervers du communisme » et « les divinités veulent éliminer le PCC » ?


Le Maître : Ce n'est pas un problème, ces choses ne sont pas élevées. Le « spectre pervers du communisme » n'est pas élevé. J'ai déjà dévoilé ce problème et j'ai graduellement donné une explication claire à ce sujet. Les Neuf Commentaires le mentionnent aussi. « Les divinités veulent éliminer le PCC » est aussi vrai et réel. Lorsque vous en parlez, les gens sont capables de le sentir, ils ont un côté conscient. Ce que je voulais dire, c'est que les choses de la cultivation et pratique, si vous en parlez à un niveau trop élevé, les gens ne pourront pas l’accepter, car les principes de cultivation et pratique sont à l'inverse des principes de l'être humain. Les êtres humains pensent que vivre dans le confort est une bonne chose, les pratiquants pensent que l'inconfort est une bonne chose pour leur élévation, n'est-ce pas un principe droit dans ce principe inversé ?

Un disciple demande : Comment connaître notre grand serment historique ? Lorsque je lis « Zhuan Falun » et que j'étudie la Loi, je peux m'en souvenir, mais une fois que je fais autre chose et que je redeviens une personne ordinaire, j'oublie.


Le Maître : Lorsque vous devenez une personne ordinaire, bien sûr vous n'êtes pas supposé connaître la Loi. Vous devriez dire plutôt qu'une fois que vous êtes en contact avec la société ordinaire, vous oubliez que vous êtes un pratiquant. C'est probablement dû à un manque de pensée droite. Quant au grand serment que vous avez fait dans l'histoire, vous n'avez pas besoin de le savoir clairement, vous n'avez pas besoin de vous en préoccuper. Aujourd'hui vous êtes quelqu'un qui a obtenu la Loi et en tant que pratiquant, vous devriez simplement faire ce qui est demandé aux pratiquants. Ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas vous souvenir de la Loi que vous avez étudiée. Si vous ne vous en souvenez pas après la première lecture et que vous ne vous en souvenez pas encore après la deuxième, alors mettez votre cœur dans l'étude et vous parviendrez assurément à briser cette situation. Si vous donnez vraiment le meilleur de vous-même et ne parvenez toujours pas à vous en souvenir, alors c'est une épreuve qui a été placée devant vous. Si tel n’est pas le cas, et que vous ne vous en souvenez pas parce que vous n’y avez pas mis tout votre cœur, alors c’est plutôt la question d’être diligent.

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2005/12/1/115620.html

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/1/22/SF_2005_Lecture_QA.html