Enseignement de la Loi dans la ville de Los Angeles

(Questions et réponses – 1ère partie)

 

(Li Hongzhi, le 25 février 2006)

 

Un disciple : Nous envoyons régulièrement des e-mails dans différents pays, à la société influente, aux gouvernements ainsi qu'à des associations pour leur clarifier la vérité et dévoiler la perversité en partant du point de vue des droits humains, ce qui a donné de très bons résultats et nous avons également une base de données de millions d'adresses. Certains pensent que cette précieuse ressource devrait être concentrée sur la tâche principale de clarifier la vérité et dévoiler la perversité ; d'autres suggèrent d'utiliser davantage cette ressource par exemple pour annoncer diverses activités, envoyer des déclarations, de la publicité pour les galas et communiquer des activités sur la défense des droits de l'homme en Chine, etc. C'est un problème très concret, mais en même temps très important, parce que si nous ne le gérons pas correctement, il y aura un effet négatif.

 

Le Maître : Tout d'abord, vous devez être très lucides sur ce que vous êtes en train de faire. Vous êtes en train de sauver les êtres, toutes les choses qui n'ont pas de lien avec le salut des êtres, ce n'est pas ce que vous devez absolument faire. Une fois que vous leur avez dit la vérité sur la persécution des disciples de Dafa, que vous leur avez expliqué ce qu'est Dafa, le reste devient moins important.

 

Bien sûr, il faut considérer les problèmes concrets, au cas par cas. Si vous voulez les entraîner à participer à des activités des gens ordinaires pour défendre les droits de l'homme, là ce n'est pas la responsabilité des disciples de Dafa. Les médias que vous gérez peuvent prêter attention à cela, donner des informations et révéler la perversité du PCC à la société. Une des choses où vous devez être très clairs, c'est que vous n'êtes pas là pour défendre les droits de l'homme, mais cette forme de défense des droits de l'homme est là pour aider les disciples de Dafa à valider la Loi. (Applaudissements) Vous devez absolument distinguer le principal de l'accessoire ! Si c'est pour promouvoir les billets du Gala, bien sûr c'est aussi pour qu'ils connaissent Dafa et les disciples de Dafa. (Le Maître rit)

 

Un disciple : Nous avons eu l'idée de faire un documentaire sur l'histoire de la Chine moderne et contemporaine dans le but de rectifier dans l'esprit des gens certaines idées erronées concernant son histoire.

 

Le Maître : Je sais que vous êtes en train de faire cela, vous pouvez le faire, allez-y.

 

Un disciple : Comment pouvons-nous sélectionner les documents historiques corrects pour en tirer une conclusion correcte ?

 

Le Maître : S’agissant des faits dans l’histoire, s'il y a des documentaires, tant mieux, car ce ne doit pas être faux. Si vous recueillez des preuves de multiples sources sur ce sujet, alors je pense que de toute façon vous arriverez à la conclusion la plus correcte. Soyez attentifs à une chose, les informations distribuées par le PCC malveillant sont toutes fausses, ce n'est pas la peine d'y croire. Pendant toutes ces années, le parti malveillant a dupé le peuple chinois, dupé les citoyens ordinaires.

 

Un disciple : Au cours du processus de clarifier la vérité et dévoiler la perversité à des organisations et divers groupes de la société occidentale, nous avons reçu beaucoup de réponses positives. Certains nous ont même demandé ce qu'ils pouvaient faire concrètement. De ce fait, nous avons établi une fondation de la conscience qui permet aux personnes de conscience qui ne sont pas des pratiquants mais qui veulent nous soutenir de participer. Voici notre question : Certaines personnes donnent de l'argent pour les disciples de Dafa victimes de la persécution, comment devons-nous leur transférer cet argent et coordonner cela ? Dans le futur, comment devons-nous gérer les dons et récoltes de fonds ?

 

Le Maître : Concernant cela, je vous en ai déjà parlé quand j'enseignais la Loi au début. Je vous ai déjà dit que concernant la cultivation et pratique dans Dafa, on ne doit pas récolter d'argent ou accumuler des biens, car cela ne fera que renforcer les attachements et n'apportera aucun bienfait à la cultivation et pratique. En plus, vous cultivez et pratiquez dans la société des gens ordinaires, vous n'avez pas besoin des offrandes des gens ordinaires. Bien sûr, il y a des disciples de Dafa qui renoncent au monde, c'est une situation particulière. Je parle juste de la situation en général. Alors dans ces circonstances, je coupe court totalement à la collecte de fonds. Je ne permets pas qu'on collecte des fonds auprès des élèves, je ne permets pas non plus d'aller dans la société pour solliciter et rassembler des fonds comme le font les autres religions. Toutes ces choses nous ne le faisons pas.

 

Mais après la persécution du 20 juillet 1999, il y a eu un grand changement. Lorsque les disciples de Dafa clarifient la vérité et sauvent les êtres, on a besoin de fonds, cependant les revenus personnels sont limités, de plus la persécution dure depuis longtemps. Il faut beaucoup de fonds pour résoudre ce problème et dénoncer cette persécution, au moins pour imprimer les tracts, vous avez besoin d'argent. La télévision, les stations de radio, les journaux gérés par les disciples de Dafa ont tous besoin de fonds. Beaucoup d'autres choses, beaucoup de projets demandent également des fonds. Dans cette situation, j'ai dit aux disciples de Dafa chargés de certains projets que nous pouvions demander seulement au gouvernement de chaque pays, à diverses fondations ou à de grandes entreprises de nous aider à faire cela en nous sponsorisant. Mais en fait les forces anciennes nous ont bloqués frénétiquement sur ce point. Ces dernières années, il y a eu un fort engouement pour investir dans la société chinoise, chaque pays va investir là-bas, ils n'osent pas donner un soutien financier au Falun Gong, par crainte que le PCC crée des désavantages pour leurs entreprises. Il semble que face aux intérêts, tout le monde soit en train de vendre sa conscience. Dans cette situation, il est très difficile de leur demander des fonds.

 

Beaucoup de nos élèves ont vu que dans le processus de clarifier la vérité, il y a certaines personnes très bonnes qui, une fois conscientes de la perversité de cette persécution, souhaitent de leur propre initiative donner de l'argent aux élèves. Alors que faut-il faire dans ce cas ? Je vous répète de faire de votre mieux pour ne pas solliciter de fonds parmi la population, ne le faites pas. Si quelqu'un veut vraiment faire un don, si vous êtes obligés de l'accepter, alors acceptez-le et utilisez-le là où il y en a le plus besoin et où il y a un manque de fonds. Je ne suis pas d'avis de le faire, mais s'il veut vraiment vous le donner, de plus parfois si vous ne l'acceptez pas il va vous trouver un peu bizarre, dans ce cas acceptez-le. Parfois, vous ne pouvez sauver les gens que s'ils comprennent ce que vous faites. Donc si vous rencontrez une situation pareille, alors acceptez-le.

 

Cependant, il faut s'assurer qu'il n'y a pas de problème avec la gestion des fonds. Je sais que pour certains projets et dans certains endroits il y a des problèmes avec la gestion des fonds, mais je ne souhaite pas parler de cela. Pour ceux qui ont un problème dans ce domaine, à mon avis vous ne voulez plus cultiver. Toutes les divinités sont en train de vous regarder. Pour un pratiquant, c'est vraiment très grave.

 

Un disciple : Comment équilibrer la relation entre la défense des droits humains contre la persécution et encourager les « trois démissions » ?

 

Le Maître : « Les trois démissions » signifient que vous êtes en train de sauver l'être humain, de sauver tous les êtres, de sauver le peuple de Chine continentale, car en dehors de Chine continentale, ce problème n'existe pas. J'ai déjà dit que quand tout le bloc du parti communiste pervers en Europe de l'Est s'est désintégré, les gens là-bas avaient déjà fait ce qu'ils devaient faire, c'est-à-dire qu'ils l'avaient désintégré. Le peuple de Chine continentale n'a pas encore fait ce geste concret, donc pour se nettoyer, il est nécessaire de quitter ces organisations perverses du PCC pervers.

 

Actuellement, j'ai dit que les mouvements de défense des droits sont l'affaire des gens ordinaires, le Falun Gong n'est absolument pas un groupe politique. Là-dessus vous devez avoir l’esprit clair : Que ce soit ceux qui sont sortis de Chine continentale et qui sont passés du bon côté ou ceux qui se sont avancés pour parler en faveur du Falun Gong, les divinités ont fait des arrangements pour que tous coopèrent avec les disciples de Dafa, ce n'est assurément pas les disciples de Dafa qui sont supposés coopérer avec eux. Il n'y a pas de problème à faire davantage de reportages sur eux et à leur accorder plus d'attention, mais vous ne devez pas confondre les priorités, ce que vous devez faire et ce que vous ne devez pas faire ; il faut être clair là-dessus. Nous ne sommes pas un groupe politique de gens ordinaires, vous ne devez pas vous investir à fond là-dedans, mais vous pouvez utiliser les médias que vous gérez pour rapporter cela et révéler la persécution. Bien sûr, certains sont sortis et ont parlé en faveur du Falun Gong, c'est la raison directe pour laquelle ils sont persécutés, pour ce genre de cas, vous pouvez donner plus d'informations à leur sujet et faire plus de reportages sur eux, en particulier suivre de près la question de leur sécurité. Il n'y a pas de problème à faire tout cela. Le plus important, c'est que vous devez absolument être clairs, écoutez bien : Il n'y a pas de problème si vous les aidez à faire certaines choses, mais vous devez être clairs, cette affaire est arrivée pour vous aider, c'est la cultivation et pratique et sauver les êtres qui est le plus important pour vous. (Applaudissements)

 

Un disciple : Est-ce que les formules orales des cinq exercices peuvent être traduites dans d'autres langues ?

 

Le Maître : Au début, quand ils travaillaient sur la traduction anglaise, j'ai déjà dit que les formules de la Loi juste ne pouvaient pas être traduites. Pourquoi ne peuvent-elles pas être traduites ? Les formules de la Loi juste sont reliées avec le son de l'univers, de nombreux facteurs de l'univers et des messages de l'univers. C'est seulement quand vous les récitez et les activez, qu'elles peuvent jouer un rôle immense agissant de concert avec l'univers. Elles ne vont pas avoir cet effet si le son change. Les divinités comprennent, ce que vous récitez, vous n'avez même pas besoin d'en prononcer le son, elles savent tout, même si vous y pensez dans votre esprit ; si vous voulez les utiliser directement, ça ne va pas marcher. C'est pourquoi je vous ai dit de ne pas les traduire.

 

En fait, je vous ai toujours dit que la culture chinoise est la culture qui a été transmise par les divinités à l'humanité ; c'est une culture semi-divine, c'est pourquoi elle contient beaucoup de facteurs culturels avec un sens profond. Les langues et écritures des autres groupes ethniques n'existent pas dans le Ciel, tandis que l'écriture chinoise ressemble beaucoup à l'écriture au Ciel. La façon d'écrire est la même qu'au Ciel, mais les traits sont différents. Les écritures des autres groupes ethniques n'existent pas au Ciel. Peut-être que certaines personnes ont vu que les divinités célestes au Ciel utilisent les écritures de certains groupes ethniques pour écrire quelque chose aux gens, en réalité ce ne sont que les écritures que les divinités transforment pour l'homme pour que vous puissiez comprendre. La culture chinoise est une culture semi-divine, elle ne l'est ni entièrement, ni pas du tout. Voilà son état.

 

Un disciple : Une profession où il n'y a pas de disciples de Dafa n'existera plus, n'est-ce pas ? (Le public rit) Comme les espions par exemple ? (Le public rit)

 

Le Maître : C'est juste. J'ai déjà dit que dans le futur, il n'existera plus d'espions, leur avenir sera révoqué. (Applaudissements) Quant aux autres professions, qu'elles existent ou non, en fait ce que je sais, c'est qu'il semble que dans chaque métier on trouve des disciples de Dafa. Je sais qu'il existe des disciples qui cultivent au niveau présidentiel et à un très haut niveau de la société ; seulement ils le manifestent différemment. En Chine continentale, on trouve des disciples de Dafa dans toutes les professions, quelle que soit la profession, il y a des gens qui cultivent et pratiquent Dafa.

 

Un disciple : Puisque la première apparition du spectre pervers du communisme a eu lieu à la Commune de Paris, alors y a-t-il encore une racine là-bas ? Existe-t-il particulièrement à Paris et en France ? Quelle influence a-t-il actuellement ?

 

Le Maître : Sa racine n'est pas là-bas, elle est en Chine, de plus elle est déjà arrachée. Tout le spectre pervers du parti malveillant, le corps entier de ce dragon rouge maléfique, est déjà brisé. Il y a encore des facteurs ancrés de longues dates dans la pensée de la population et dans chaque domaine culturel, ces choses sont aussi en train d'être éliminées, elles sont aussi dans le processus d'être éliminées. Pour les autres pays, tant qu'ils ne sont pas contrôlés par ce parti maléfique, ils ne sont pas directement affectés.

 

Un disciple : Pouvez-vous nous parler un peu plus à propos du rôle du site Minghui et en particulier sur les sites Minghui en différentes langues ?

 

Le Maître : La spécificité du site Minghui est de rapporter principalement la situation réelle des disciples de Dafa persécutés en Chine continentale, ce sont des documents de première main pour dénoncer la perversité, plus de 99% des reportages sont véridiques, voire même 100%. Il est différent des autres médias ordinaires. Vous pouvez traduire ces situations réelles en différentes langues et les mettre sur Internet. Si vous en avez la capacité et les ressources, vous pouvez le faire, vous pouvez faire des sites Minghui en différentes langues, pour que les gens dans le monde entier puissent voir les choses du site Minghui tous les jours.

 

Un disciple : Est-il possible que les forces anciennes insèrent des vies négatives dans l'esprit originel secondaire des disciples de Dafa ?

 

Le Maître : Ne réfléchissez pas trop à ce genre de choses. (Le public rit) Il est vrai que les forces anciennes se glissent partout où elles peuvent. Elles ont eu recours à la ruse même avec les disciples de Dafa que j'ai véritablement guidés dans l'histoire. Cela n'a pas d'importance, tant que les disciples de Dafa agissent selon les exigences de la validation de la Loi, tant qu'ils agissent selon les exigences de Dafa, il n'y aura pas de problèmes.

 

Un disciple : Si possible, est-ce que les disciples de Dafa autour d'eux peuvent émettre la pensée droite afin de nier totalement cela et l'éliminer ?

 

Le Maître : C'est quelque chose qui est déjà compris dans l'émission de la pensée droite, quand vous vous nettoyez vous-mêmes, vous avez déjà fait ça depuis le début.

 

Un disciple : Maître, veuillez parler s'il vous plaît de l'influence du mécanisme implanté par les disques des forces anciennes sur le travail des disciples de Dafa pour sauver les êtres ?

 

Le Maître : Dans chaque espace il y a un disque et ces disques sont en fait la manifestation de la loi de l'ancien univers, ce sont des disques qui relient tout l'univers depuis le microscopique jusqu'au macroscopique, depuis les espaces constitués de particules microscopiques jusqu'aux espaces constitués de particules les plus grandes en surface, il y a un axe qui traverse ces disques. C'est la manifestation de la loi de l'ancien univers, il n'en sera pas ainsi dans le futur, (le Maître sourit) c'est pourquoi je peux en parler aux êtres. Mais elles ont fait un disque spécial par rapport à la rectification de la loi et dans chaque espace elles ont utilisé des subterfuges. De plus, elles ont impliqué les gens de ce monde, elles ont même implanté ce genre de disque dans le corps des êtres humains. C'est pourquoi quand il bouge, les gens sur Terre vont connaître un changement de conjoncture, c'est justement parce que ce genre de chose est à l’œuvre. Au cours de la rectification de la loi, toutes ces choses sont dans le processus d'être éliminées, alors elles ne jouent plus un rôle décisif.

 

Un disciple : Quelle est la relation entre la maturité de l'ensemble des disciples de Dafa et la conclusion de la rectification de la loi ?

 

Le Maître : Si on regarde la situation actuelle, il semble qu'en général ces deux choses avancent de façon synchronisée.

 

Un disciple : Si un espion malveillant fait irruption dans notre maison, pouvons-nous nous défendre ? (Le public rit)

 

Le Maître : Oui, vous pouvez vous défendre, mais en fait, si vous avez une pensée droite très puissante, vous pouvez les immobiliser (Ding) sur place. (Applaudissements) Mais cela dit, si, en tant que pratiquants, votre pensée n'est pas pure, si la pensée droite n'est pas assez forte ou encore si vous ressentez de la peur, alors à ce moment-là il ne pourra pas y avoir cet effet-là.

 

Un disciple : Comment la fanfare des royaumes célestes sauve-t-elle les êtres ? Pouvez-vous nous donner quelques indications ? (Le public rit)

 

Le Maître : Puisque vous avez envie d'en entendre parler, je vais vous en parler. (Applaudissements) Vous savez, la dernière fois quand la fanfare a participé aux défilés dans les quartiers de Chinatown et Flushing à New York, j'ai vu la scène suivante : Quand la fanfare joue, l'énergie émise est immense. Que ce soit l'énergie ou les sonorités que vous émettez, y compris la musique et les notes elles-mêmes, tout cela joue le rôle de valider la Loi et de dégager de l'énergie.

 

Ce jour-là, pendant le défilé dans Chinatown, d'innombrables divinités dans différents espaces célestes – les divinités emplissant le ciel – étaient en train de battre du tambour militaire. Les nombreux soldats et généraux célestes étaient en train de charger. L'énergie émise par les disciples de Dafa jouant des cuivres était vraiment puissante. Vous avez vu dans les films comment l'onde de choc produite par l'explosion d'une bombe atomique est immense, n'est-ce pas ? Et bien l'énergie émise était encore plus puissante que ça. (Applaudissements) C'est parce que les composants de l'énergie émise par les disciples de Dafa sont plus grands que ceux des atomes, en plus les particules de chaque niveau sont toutes très puissantes. C'est-à-dire qu'à ce moment-là, dès que le son sort, tout est illuminé. Pour l'explosion d'une bombe atomique, il faut un processus de frappe, puis l'onde de choc va provoquer une grande tempête de poussière, n'est-ce pas ? Il faut que cette tempête de poussière retombe, pour que tout devienne propre. Tandis que là, en un seul coup tout devient propre, puis c'est seulement dans un endroit éloigné de la lumière qu'il y a une grande fumée de poussières provoquée par cette impulsion et au fur et à mesure de votre jeu, la lumière grandit en accélérant et très rapidement tout devient propre, et dans un endroit encore plus lointain, sans cesse il y a des fumées de poussières générées, et lorsque la lumière arrive, tout devient propre.

 

Donc lorsque la fanfare défile dans les rues, peu importe le nombre de personnes qui regardent, à ce moment-là j'ai vu la pensée des gens ordinaires, ils sont comme engourdis en général. (Applaudissements) Surtout les Chinois, ils ont le regard fixe et n'ont plus de pensées. « Que se passe-t-il ? » Toutes leurs mauvaises pensées sont éliminées, ensuite ils reprennent leurs esprits, (applaudissements) et ils disent : « Oh, le Falun Gong est vraiment formidable ! » (Applaudissements) Certains disent : « Oh, comment le Falun Gong a-t-il pu former tout d'un coup une fanfare aussi grande dans la société américaine ? » (Le public rit) C'est considéré comme une grande fanfare même pour la société américaine, tout à coup tellement de gens sortent pour jouer. En plus, elle a la particularité d'être composée principalement de visages chinois, les visages occidentaux sont moins nombreux, la plupart sont des visages chinois. Alors les Chinois de Chinatown ont réfléchi à ce qu'ils avaient vu, et là ils ont eu l'impression que les Chinois dans la fanfare faisaient honneur aux Chinois. (Le public rit) C'est-à-dire que les choses négatives dans leur esprit sont parties. Les pensées qui jouent un rôle négatif ne sont plus là. Cela a vraiment un tel impact. Ça c'est pour les Chinois. Pour les Occidentaux, c'est aussi tout à fait nouveau et original, ils n'ont jamais vu quelque chose comme ça auparavant. Tout d'un coup une grande fanfare apparaît avec tellement de visages chinois ! Beaucoup de personnes applaudissaient et criaient : « Encore ! » Donc l'effet est très bon.

 

Bien sûr, dans la fanfare il y a des disciples de Dafa d'autres ethnies, ils sont aussi admirables, car les disciples de Dafa sont un seul corps. En fait, les élèves de la fanfare sont eux-mêmes émus lorsqu'ils jouent, ils sentent que c'est extrêmement sacré.

 

Un disciple : Peut-on faire une tournée mondiale avec le Gala du Nouvel An de l'année prochaine ?

 

Le Maître : Pour l'année prochaine, cela dépendra de la situation. S'il n'y a pas de fonds en quantité suffisante, ce ne sera pas possible. Vous savez, lorsqu'une centaine de personnes voyagent ensemble, les dépenses sont élevées.

 

Un disciple : À cause de l'influence du PCC, certains hauts fonctionnaires des gouvernements occidentaux se sont très mal comportés. Lorsque nous leur clarifions la vérité, pouvons-nous leur dire qu'ils se comportent plutôt comme des hauts fonctionnaires du parti communiste chinois que des hauts fonctionnaires de pays démocratiques ?

 

Le Maître : Il n'y a pas de problème à cela. Le spectre pervers du PCC malveillant peut manipuler n'importe qui, que vous soyez un haut fonctionnaire d'un pays occidental ou que vous soyez un haut fonctionnaire en Chine. Tant que votre pensée s'accorde avec lui, il va vous contrôler.

 

Un disciple : Faut-il croire que la Loi va nous donner la sagesse ? Est-ce utile de fréquenter les cours donnés par les gens ordinaires ? Récemment j'ai rencontré certaines difficultés dans mon projet d'écriture. Je me demande si je dois améliorer mon niveau d'écriture ou s'il y a d'autres raisons ?

 

Le Maître : Si ce que vous créez est sur le bon chemin, il y aura peu de difficultés, si ce n'est pas sur le bon chemin, les difficultés seront grandes ; si sur un sujet vous avez un problème de compréhension, la difficulté sera grande, si vous n'avez pas de problème de compréhension, la difficulté sera moindre, c'est sûr et certain. De nombreux miracles sont créés par les disciples de Dafa. Pour certaines choses, vous pouvez aller apprendre, bien sûr il n'y a pas de problème. Mais s'il faut passer beaucoup de temps pour apprendre, que vous devez passer des mois ou des années pour apprendre, et que vous revenez pour valider la Loi, alors il y a des chances que tout soit terminé, (le public rit) même si vous avez appris, ce sera en vain. Voilà pourquoi pour certaines choses, il faut que vous réfléchissiez pour voir. En tant que disciples de Dafa, vous devez considérer ces problèmes avec l'esprit d'un pratiquant.

 

Un disciple : Les Neuf Commentaires sont-ils importants pour le peuple vietnamien ? Les Vietnamiens doivent-ils démissionner du parti ?

 

Le Maître : Que ce soit au Vietnam, à Cuba ou en Corée du Nord, quand le régime communiste en Chine tombera, il tombera partout aussi. Au départ, leur existence a été justement arrangée pour gonfler le PCC. Si le PCC était vraiment laissé tout seul, ces gens-là n'oseraient même pas lever la tête devant le monde entier. Ceci est en réalité arrangé par les forces anciennes. Pour les disciples de Dafa, il s'agit de cultiver et pratiquer, c'est parce que le PCC malveillant persécute le Falun Gong que les disciples de Dafa, en visant la persécution menée par le PCC pervers, le dénoncent et désintègrent sa persécution. La racine est en Chine, si les facteurs du PCC sont désintégrés, tous les autres vont aussi se désintégrer. On n'a rien besoin de faire en particulier. Même si ces quelques pays sont dans une société sous ce parti malveillant, là-bas il n'y a pas de persécution contre les disciples de Dafa, donc il n'y a pas besoin de leur accorder trop d'importance. Dans le futur, quand le PCC s'effondrera, ils vont tous s'effondrer aussi, tout sera fini. Alors pour l'instant, il n'y a pas besoin de les toucher.

 

Un disciple : Beaucoup de disciples de Dafa ont créé de nombreux excellents ouvrages artistiques, comme de la musique, des poèmes, des chansons, etc. Après les avoir peaufinés du point de vue artistique, pouvons-nous les propager dans la société ?

 

Le Maître : C'est une bonne idée, bien sûr. Si toutes nos créations pouvaient être chantées par tout le monde, ne serait-ce pas merveilleux ? Si beaucoup de gens à travers le monde, y compris les Chinois de Chine continentale, si tous portaient des T-shirts où il est écrit « Falun Dafa Hao », je dis que le PCC pervers ne saurait vraiment pas comment réagir face à cela. (Le public rit) Certains suggèrent d'écrire les mots « Falun Dafa Hao » ou « Quittez le parti » sur les billets – Renminbi. (Le public rit) Je dis que c'est une excellente idée ! On ne peut pas jeter de l'argent ou le détruire. (Le public rit)

 

Un disciple : Tous les disciples de Dafa du district de Haidian à Pékin envoient leurs plus grandes salutations au Maître. Le Maître nous manque énormément. (Le Maître : Merci !) (Applaudissements) Soyez rassuré, nous allons assurément bien faire les trois choses, nous n'allons pas décevoir l'attente du vénérable Maître envers nous. (Le Maître : Je vous crois.) (Applaudissements)

 

Le Maître : Si vous aviez dit cela il y a quelques années, je me serais dit que les élèves étaient en train de m'encourager, (le Maître sourit) tandis que maintenant, je ressens que c'est la réalité, je le crois.

 

Un disciple : Comment pouvons-nous être plus efficaces pour sauver les homosexuels ?

 

Le Maître : Ce sont des êtres, alors sauvez-les comme les autres êtres en général. Si vous pouvez les sauver, alors sauvez-les, vous ne devez pas les considérer comme des personnes particulières, plus vous les considérez comme des personnes particulières, moins vous arrivez à les sauver. Tout simplement sauvez-les comme tout le monde. Sauvez-les si vous pouvez, si vous ne pouvez pas, alors vous ne pouvez pas.

 

Un disciple : Dans la vidéo originale d'instruction des exercices, il y a une partie où le Maître enseigne la Loi à l'université de la sécurité publique, dans le fond de l'auditoire il y a le drapeau du parti pervers. Devons-nous l'enlever ou devons-nous le garder comme document historique de cette époque ?

 

Le Maître : Si vous voulez l'enlever, enlevez-le. Car à vrai dire, à cette époque, nous n'avions pas pensé détruire ce PCC comme la plus perverse et maléfique des choses. La chance est donnée à tout être. C'est parce que ce PCC malveillant a persécuté le Falun Gong qu'il est devenu un démon maléfique pour tous les êtres de l'univers, c'est pour cela qu'il doit être annihilé, liquidé. C'est son propre choix.

 

Un disciple : Est-ce que les disciples d'autres régions doivent aller au Chinatown de San Francisco pour aider, comme ils l'ont fait à New York ?

 

Le Maître : Je pense que ceux qui en ont la capacité et les conditions peuvent aller aider. J'ai déjà parlé de cela avec les pratiquants responsables à San Francisco.

 

Un disciple : Est-ce qu'une personne qui a reçu la Loi et qui a démissionné du parti, mais qui, par peur, a été irrespectueuse envers Dafa et qui est maintenant décédée, a encore un futur ?

 

Le Maître : Il faut voir la situation concrète. Pour un disciple de Dafa, démissionner du parti n'est pas la chose la plus importante, c'est plutôt sauver les êtres et les faire démissionner du parti qui est le plus important. Quant à la question s'il peut ou non avoir un futur, il faut considérer le fait qu'il a reçu la Loi, mais qu'il n'a pas validé la Loi, comme le plus important.

 

Un disciple : Toutes les personnes qui ont vu le Gala cette année disent qu'il était très bien. Pouvons-nous demander aux disciples de Chine continentale de le distribuer largement à la population et de toucher à travers ce moyen le cœur d'un grand nombre d'êtres ?

 

Le Maître : Oui, vous pouvez le faire.

 

Un disciple : Le Maître a mentionné que 80% des choses qui ont été arrangées dans la préhistoire ont été sabotées de manière coercitive par les forces anciennes, cela va-t-il affecter la beauté incomparable, le merveilleux et l'harmonie indestructible qu'on a voulu au début pour l'univers du futur ?

 

Le Maître : Ce qu'elles ont détruit, c'est seulement des choses arrangées, elles ne peuvent pas voir le nouvel univers, même si elles le souhaitent. De plus, si un disciple de Dafa a atteint la plénitude parfaite à travers sa cultivation, qu'il devient une divinité ou un bouddha et qu'il souhaite créer son propre monde, son vœu sera instantanément exaucé, car sa Loi est déjà établie. Alors il n'y a rien qui soit un problème, ce sont toutes des choses insignifiantes. Peu importe combien a été détruit et perdu, tout dépend entièrement du fait qu’on souhaite ou non quelque chose. Tout ce qu’on souhaite peut être rétabli. Il peut même arriver que tout soit rétabli sans la moindre différence.

 

Un disciple : Il y a environ six mois, nous nous sommes lancés dans un projet, mais en raison des interférences créées par un responsable incapable d’éliminer sa jalousie, nous avons eu beaucoup de difficultés à trouver notre propre chemin. Les procédés utilisés au cours de cette période étaient très mauvais et dérivaient de la culture du parti communiste. En outre, la plupart des participants au projet étaient très dépendants du responsable et de l’association de Falun Dafa, donc cela a fait que le malentendu à notre propos était encore plus grand. Pendant tout ce temps, nous ne sommes pas arrivés à tirer au clair un grand nombre de choses ; à l’époque, j’avais compris que d’un côté cela arrivait pour ma propre cultivation et que de l’autre cela arrivait pour celle des autres pratiquants, je n’avais pas réalisé que la perversité faisait une course contre la montre avec nous ; finalement, on arrive à cette situation où on ne sait pas que faire.

 

Le Maître : Il faut regarder davantage si votre propre manière de penser est juste. Plus l’attitude de la personne avec laquelle vous êtes en conflit vous est défavorable, plus il est facile de penser que c’est lui qui n’a pas raison, que c'est lui qui est dans son tort, c'est sûr. La cultivation et pratique est une affaire extrêmement complexe, le plus difficile est d’éliminer ses attachements humains. Il faut beaucoup chercher en soi, chercher seulement ses propres attachements. Le plus important, c’est que vous cherchiez tous en vous-mêmes et que vous vous coordonniez bien ensemble.

 

Pour certaines choses concrètes, on peut proposer un avis judicieux, mais il faut voir si notre proposition est en harmonie avec l'ensemble. Le responsable, pour sa part, a aussi ses difficultés : si on n’a jamais fait certaines choses, on n’arrive pas à considérer les problèmes avec le même point de vue. Beaucoup de pratiquants sont fraîchement émoulus de l'école, ils n’ont jamais fait ce travail de responsable, ils n’ont pas d’expérience en la matière, et donc les projets dont ils sont responsables sont aussi pour eux des épreuves à traverser. Par ailleurs, j'ai aussi lu les lettres que certains élèves m’ont adressées ; bien que celles-ci rapportent les problèmes relatifs à d’autres personnes, elles révèlent en fait entre les lignes et à travers les mots utilisés leurs propres insuffisances dans la cultivation et pratique ; il en y a certains qui ont de très forts attachements, voire même qui ont une attitude extrême ; il y en a d'autres qui, avec leurs attachements humains, me font part de l'indignation dans leur cœur. Si vous êtes un responsable, vous devez absolument prendre en compte les propositions judicieuses ; si vous n’êtes pas un responsable, vous devez absolument bien coopérer dans le travail que vous faites. Vous êtes en train de vous cultiver et pratiquer et non pas de travailler pour travailler.

 

Bien sûr, s’il faut faire des remarques, alors il faut les faire. Tout doit être fait comme le doivent les disciples de Dafa. Si le responsable du projet entend cela, il doit aussi chercher en lui, il doit aussi bien se cultiver, seulement ainsi le travail accompli est sacré.

 

Un disciple : Les disciples de Dafa de Ziyang et Chengdu au Sichuan, de Yili au Xinjiang, de Harbin, de Nankin, de Nanning dans le Guangxi, de Yichang et Huanggang dans le Hubei, de Jiayuguan dans le Gansu, de la région de Liujia dans le Liaoning, de la région de Kaian dans le Jilin, de Hangzhou, du Shanxi, de Shaoguan, de Fuzhou, de la municipalité de Ji’an, de l’Alabama, de Huston, de Seattle, de l’école de danse des Apsaras aux États-Unis, de Toronto au Canada, de Singapour, de Nouvelle-Zélande, du Japon, de Chiba au Japon saluent le Maître grandiose plein de compassion.

 

Le Maître : Merci à tous ! (Applaudissements) Les disciples de Dafa de Chine continentale et ceux de l’extérieur de la Chine avancent maintenant quasiment au même rythme. Par le passé, il y a eu des différences certaines, en particulier ces dernières années, la différence était énorme. Plus récemment, je trouve que les disciples de Dafa de Chine continentale ont énormément gagné en maturité et en stabilité ; sur ce point particulier, les disciples de Dafa qui se trouvent hors de Chine continentale, c’est-à-dire vous les disciples de Dafa d’autres régions et peuples du monde, vous devez faire attention à ne pas rester en arrière par rapport aux disciples de Dafa de Chine continentale (applaudissements) ; vous devez redoubler d’effort !

 

Un disciple : Maître, les démocrates en Chine continentale et à l'étranger sont tous en train de soutenir la grève de la faim pour défendre les droits de l'homme initiée en Chine continentale, pourriez-vous nous dire si les disciples de Dafa qui se trouvent en Chine continentale doivent y participer afin de défendre la liberté de croyance des disciples de Dafa ?

 

Le Maître : C’est comme j’ai dit tout à l’heure, ce qui importe en premier pour les disciples de Dafa, c’est de cultiver et pratiquer et de sauver les êtres, c’est ce que vous devez faire absolument. En ce qui concerne ces événements, s’ils apparaissent, en réalité c'est pour assister les disciples de Dafa. Bien sûr, concernant les avocats qui sont persécutés par le parti malveillant parce qu’ils défendent les disciples de Dafa, il faut que nous leur venions en aide, que nous les aidions à faire certaines choses – il n’y a pas de problème là-dessus – mais nous devons le faire avec tact. Nous ne sommes pas un groupe politique. Vous êtes des personnes qui cultivent et pratiquent.

 

Un disciple : Un certain nombre de disciples occidentaux de Dafa se sont engagés totalement dans le travail de The Epoch Times en langues occidentales au point même de n’avoir absolument plus le temps de participer à d’autres activités ou conférences de Loi organisées par les disciples de Dafa. Certains pratiquants chinois pensent que ces disciples occidentaux ont sombré dans l'attachement à faire un travail. Maître, pourriez-vous nous dire si, lorsqu’il y a des activités de Dafa qui sont relativement importantes, est-ce que nous pouvons attacher moins d’importance à la qualité du journal, le terminer plus rapidement (le public rit) et participer à d’autres activités ?

 

Le Maître : Cela fait rire tout le monde. Si l’on n'accorde pas d'importance à la qualité, est-il encore possible de bien sauver les êtres ? (Le public rit) Bien sûr que non. Si ce n'est pas possible, alors que faut-il faire ? Nous avons effectivement en ce moment des difficultés. Mais probablement que ces difficultés ne sont que provisoires. Nous manquons de personnes pour faire ce travail et il n’y a pas assez de moyens financiers, donc très peu de disciples de Dafa sont impliqués dans ce projet, c'est sûr. En tant que Maître, je sais parfaitement tout cela. En fait, la version chinoise de The Epoch Times s’est trouvée dans la même situation à ses débuts, mais cela ne dure pas longtemps. Il est possible de retarder certaines choses momentanément pour une certaine période ou bien on trouve un moyen de résoudre le problème en s'aidant mutuellement ; ces choses concrètes, je pense que c’est à vous d’essayer d’en discuter ensemble pour trouver une bonne solution.

 

Un disciple : L’ensemble des disciples de Dafa de la région de Langfang dans le Hebei transmettent leurs salutations au Maître. Maître, vous nous manquez beaucoup.

 

Le Maître : Merci ! Merci à vous tous, disciples de Dafa de la région de Langfang. (Applaudissements)

 

Un disciple : Il y a en Chine continentale des disciples qui ont déjà été emprisonnés et torturés de manière arbitraire plusieurs fois sans que rien ne puisse ébranler leurs convictions. Il y en a d’autres qui, soit parce qu’ils pensaient qu’il n’y avait rien à faire contre la persécution, soit parce qu’ils ne voyaient que leur confort personnel, n’ont pas réussi à sortir jusqu’à maintenant. Maître, est-ce que les disciples qui ont été persécutés à de nombreuses reprises peuvent payer pour ceux qui ne sont pas encore sortis et endosser leurs fautes ?

 

Le Maître : Non, la cultivation et pratique est une affaire personnelle. S’ils ne sortent pas, il faut plutôt essayer de comprendre pourquoi et essayer de les aider.

 

Un disciple : La persévérance et la volonté sont des choses innées, déterminées par le Ciel. Je n’ai pas assez de volonté : Si je me décide à faire quelque chose, en serrant les dents, en m’appliquant, j’arrive à tenir quelques jours, mais pas très longtemps. C’est quelque chose qui me préoccupe beaucoup, je ne sais pas où ça cloche. Bien que j’étudie assidûment la Loi et que je l’apprenne par cœur, je ne parviens pas à élever mon niveau. Est-ce parce que le fait de souhaiter élever sa volonté à travers l’étude de la Loi constitue en soi une recherche ? Ou bien cela vient-il du fait que je n’étudie toujours pas assez la Loi ? Et si la raison fondamentale de cela, c’est que je ne me chéris pas moi-même, est-ce que j’ai encore un espoir d’être sauvé ?

 

Le Maître : Si c’est un disciple de Dafa qui cultive très bien et qui est en mesure de reconnaître rationnellement ce qu’est la Grande Loi, alors – c’est sûr et certain – il s’appliquera à le faire, il est certain qu’il ne fera pas preuve de paresse en la matière. À l’inverse, celui qui n’est pas assidu, il aura beau étudier la Loi, il aura beau savoir que la Loi est très bien, il ne sera pourtant pas dans la Loi et ses pensées droites ne seront pas suffisantes, sa compréhension des choses ne sera naturellement pas élevée, en d’autres termes, il ne sera pas capable de réaliser ce que véritablement la Loi a d’inestimable et donc, il n’arrivera pas à se motiver.

 

Un disciple : Est-ce que l’on peut considérer la consommation de poisson cru comme « tuer des êtres vivants » ?

 

Le Maître : Si c’est du poisson qui a été tué par quelqu’un d’autre, y compris si vous mangez du poisson cru, on ne peut pas dire que vous avez « tué un être vivant ». Cela dit, autrefois tout le monde connaissait ce dicton : « Quoi que vous mangiez, vous devrez le rembourser de même. » S’il s’agit de personnes ordinaires, c'est ainsi, c’est sûr ; les hommes doivent rendre des comptes sur tout ce qu’ils ont fait, et donc ceux qui « ont tué des êtres vivants », seront tués dans une vie future par des hommes ou bien ils iront en enfer. Mais pour les disciples de Dafa, cette question ne se pose pas. En particulier, comme aujourd’hui la Grande Loi est en train d'être transmise parmi les hommes ordinaires, nous devons résoudre ces problèmes. Autrement dit, le plus important, c’est que les disciples de Dafa s’orientent vers la plénitude parfaite à travers la cultivation et pratique, les injustices et rancœurs que les disciples de Dafa ont tissées dans l'histoire sont des éléments d'élévation pendant le processus de cultivation et pratique jusqu'à atteindre la plénitude parfaite et cela va créer de bonnes rétributions futures qui compenseront les rancœurs.

 

Cela signifie que les rancœurs et les dettes karmiques que vous avez contractées au cours du processus de cultivation vers la plénitude parfaite vont leur assurer une bonne rétribution dans le futur et la possibilité d’être sauvés – c’est là une chose sûre et certaine – car le Maître, lorsqu’il a préparé le chemin de cultivation et pratique pour chaque disciple de Dafa, a déjà préparé toutes ces choses y compris pour les rancœurs. Si vous parvenez dans le futur à la plénitude parfaite à travers la cultivation et pratique et que vous devenez une divinité, ces êtres seront dans votre monde. Évidemment, devenir un être vivant dans le monde d’une divinité, c'est aussi être une divinité, pour les vies dans le monde d'ici-bas c'est monter au Ciel en un seul pas. Alors que pour un être vivant se réincarnant dans le monde humain, aussi bonne que soit sa réincarnation, il se réincarne encore dans un monde de souffrance et quel que soit la part de bonheur que le destin lui alloue, il ne parviendra pas à élever son niveau. Devenir d’un coup un être d’un niveau élevé, tout le monde le souhaite ! Je vous ai raconté par le passé cette histoire relative à la cultivation et pratique, n'est-ce pas ? À savoir qu’il y avait autrefois, dans un temple, un bonze qui expliquait les soutras bouddhiques ; il vit deux oiseaux perchés sur la fenêtre qui ne voulaient pas partir, il leur dit alors : « Si vous souhaitez tous les deux écouter les soutras bouddhiques, il vous faudra vous réincarner en homme. » Les deux oiseaux aussitôt s’envolèrent et entrèrent en collision avec l’arbre qui se trouvait à l’extérieur et en moururent. (Le Maître rit) Vingt ans plus tard, se présentèrent à lui deux jeunes gens qui voulaient devenir moine. (Le Maître rit) C'est juste pour illustrer cela. Lorsqu’un être sait qu’il peut aller au paradis céleste, il n’y a rien qui soit comparable à cela, il n’aura aucun regret s’il doit mourir pour ça. Celui qui échange ses rancœurs contre une pareille rétribution de bonheur a évidemment de quoi être content.

 

En tant que disciples de Dafa, toutes les dettes que vous avez contractées autrefois, vous les rembourserez définitivement en donnant à tous ces êtres vivants une bonne rétribution future. Certains se disent : « Parfait, à partir de maintenant, plus besoin de s’en faire, j'ose même tuer quelqu’un. » Non, ça, ça ne va pas ! Ce que vous cultivez, c'est la compassion ; ce que les disciples de Dafa cultivent, c’est le bien envers tous les êtres. Si vous commettez des meurtres et des incendies criminels, si vous commettez des actes répréhensibles, vous n’êtes pas une personne qui cultive et pratique, vous pourrez encore moins atteindre la plénitude parfaite, il devient superflu de parler de rétribution de bonheur envers ces êtres. D’ailleurs, les épreuves rencontrées au cours de votre cultivation et pratique constituent une manière de rembourser vos dettes à un niveau moral ; si vous ajoutez des tribulations, cela pourra rendre votre cultivation impossible, vous ne pourrez plus cultiver et pratiquer. Ce dont je parle ici, c’est uniquement des dettes contractées avant le processus de cultivation et pratique ou bien générées au cours de votre cultivation et pratique pour maintenir une vie normale.

 

Quant à la question de manger de la viande crue, en fait manger de la viande crue est la pire des choses. Je me souviens de ce que Jéhovah a dit un jour aux hommes qu’Il avait créés : « Vous devez manger des aliments cuits. » En tant qu’homme, vous devez absolument cuire la viande avant de la manger. Pourquoi est-ce ainsi ? Dans le passé, les pratiquants avaient tous remarqué une chose : Au moment où un homme meure ou bien au moment où un animal meure, les cellules de son corps, elles, ne sont pas encore mortes. Avant que ces cellules ne soient mortes, l’âme de chaque cellule porte son image. La science d’aujourd’hui ne s’est-elle pas elle aussi rendue compte de cela ? Si, après avoir sectionné une souris blanche en lamelles, on en reporte l'image sur un écran au moyen de fibres optiques, l’image qui apparaît, c’est celle de cette souris blanche, autrement dit en mangeant de la viande crue, on mange tout un tas d’animaux vivants.

 

Alors que, lorsque la viande est cuite, elle n’a plus d’âme. Par contre, si elle est crue, qu’allez-vous avoir dans votre ventre après l’avoir mangée ? Eh bien, vous allez faire entrer ces animaux bien vivants dans votre ventre. Du fait qu’ils sont minuscules, vous ne ressentirez rien de particulier dans un premier temps, mais avec le temps cela va se transformer en maladie grave, ils vont réagir. Le corps humain est en effet quelque chose de particulier : Il a en lui-même la structure de l'univers, c’est pourquoi on l’appelle un petit univers. Ce que vous mangez ne pourra pas sortir pour se réincarner, il va rester dans votre estomac et avec le temps, la rancœur, la haine et le karma qui se sont créés vont former des foyers morbides, ils vont former un karma immense et vont entraîner des problèmes à l’estomac, si c’est grave vous aurez des maladies de l’estomac comme des ulcères ou un cancer, bref, tout est possible. À l’époque où j’étais en Chine continentale, j’ai vu des gens qui buvaient du sang frais de serpent, or, dans chaque particule cellulaire de ce sang, il y a un serpent ; en buvant cela, votre ventre se remplit de serpents, est-ce que cela va vous faire du bien ? (Le public rit) Grâce aux fonctions propres au corps humain, une matière peut être absorbée et transformée, mais cette âme ne va-t-elle pas rester dans votre ventre ? C'est pourquoi vous ne devez absolument manger aucune sorte de viande crue. Actuellement, chez certaines personnes il y a la mode de manger du poisson cru. C'est extrêmement mauvais, cela ne relève absolument pas de la culture culinaire, c'est extrêmement mauvais. Par conséquent, vous ne devez pas manger de viande crue, surtout pas ; en particulier les pratiquants, vous ne pouvez absolument pas consommer de viande crue quelle qu’elle soit.

 

En revanche, je vous ai dit que, lorsque ces choses sont cuites, elles meurent, n’est-ce pas ? L’âme est partie, il n’y a plus en apparence que de la matière. Les pratiquants peuvent cultiver et pratiquer et vivre ici seulement s'ils préservent leur vie. Les hommes ont leur propre façon de vivre, le karma produit au cours d’une vie normale est très faible, pour un pratiquant c'est encore plus faible ; pour un pratiquant, éliminer ce type de karma ne pose aucun problème, il n’aura pas besoin de le rembourser dans une vie future. Si vous devenez une divinité en réalisant la plénitude parfaite au cours de cette vie, le Maître vous aidera à résoudre cela, et vous-mêmes vous l'éliminerez au cours du processus de cultivation et pratique. Donc, dans les moments difficiles de votre cultivation et pratique, lorsque vous rencontrez des situations embarrassantes et des soucis, cela comprend les éléments dans ce domaine, il ne faut donc pas les repousser. J’ai encore dit tout à l’heure que, dès qu’on dit des choses négatives sur vous, vous ne l’acceptez pas et vous n'acceptez aucune critique, sachez que c'est votre karma qui est à l’œuvre quand ces choses arrivent.

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/26/123734.html