Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York

(Le 21 novembre 2004) avec questions et réponses

Vous avez tous travaillé dur ! (Applaudissements)

En temps que pratiquants, et particulièrement en tant que disciples de Dafa pendant la période de la rectification de la loi, vous avez pris de très lourdes responsabilités, et vous êtes chargés de la grande mission que l’histoire vous a confiée. Or vous avez très bien fait, sur ce point même devant les êtres de l'Univers le Maître peut le dire, cela signifie qu'ils sont très admiratifs. Bien que ce que vous avez fait dans ce monde ressemble à ce que fait l’homme ordinaire habituellement, en réalité le point de départ du disciple de Dafa et l’objectif de ce qu’il fait sont totalement différents de ceux de l’homme ordinaire. Parce que le monde humain est dans l'illusion, l’homme ordinaire perdu dans la réalité tangible distingue difficilement le vrai du faux ; que l'homme ordinaire le comprenne ou pas, les disciples de Dafa n'utilisent les formes des gens ordinaires que pour sauver les êtres. Pour les pratiquants, justement parce qu'il y a l'illusion de la société humaine, seul cet environnement permet donc de cultiver et pratiquer, une personne qui sort de là par la cultivation et la pratique est vraiment admirable.

Ce que la majorité des élèves a manifesté pendant le processus entier de la validation de la Loi est vraiment bon pour l'essentiel. Bien sûr, certains ne sont pas bons, mais ceux qui ne sont pas bons, c'est justement pour faire de mauvaises choses qu'ils sont venus, à l'origine les forces anciennes les ont prédisposés à faire ces choses-là ; alors peu importe comment ils se manifestent habituellement parmi les disciples de Dafa, au moment crucial là ce sera leur vraie personne. Aussi bien qu'ils parlent d'ordinaire, aussi bien qu'ils se comportent devant les autres, ce n’est qu’au moment crucial que ce sera leur manifestation réelle.

Sous le vent et la tempête, vous êtes arrivés jusque-là en traversant des moments difficiles. D'après la situation actuelle, le présent n'est déjà plus comparable au passé. Tout au début, après le 20 juillet 1999, la perversité était si déchaînée et ses troupes déployées dans une disposition si perverse qu'elle semblait vouloir vraiment mettre en péril les disciples de Dafa. Maintenant, vous avez tous vu, n'est-ce pas, que l'histoire n'a pas été créée pour ces êtres malveillants et pervers, l'histoire a été créée pour forger les disciples de Dafa et pour sauver les êtres dans ce moment final. (Applaudissements) Dans l'histoire des temps reculés, l'humanité a traversé de nombreuses civilisations dans différentes périodes. On a injecté dans la vie des êtres humains d'innombrables éléments des différentes cultures de l'histoire, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Tout ce que l'homme manifeste dans la culture de l'histoire contemporaine et tout ce que les êtres vivants de cette planète Terre manifestent depuis les temps reculés, aux yeux des gens ordinaires, c'est l'histoire de l'humanité, c'est le processus de la multiplication des vies. Aux yeux des scientifiques, ils pensent que c'est le processus de l'évolution de la vie. Et bien en réalité, ce n'est rien de tout cela. Les Trois Mondes dans leur totalité, y compris tous les êtres de la société humaine, ont été construits, formés, sont venus, sont nés et ont été créés pour que les êtres soient sauvés, pour que l'Univers permette aux êtres de recevoir le salut au moment final de la rectification de la loi. Autrement dit, les Trois Mondes ont été construits dans ce but, celui de sauver les êtres de l'Univers.

En des temps encore plus reculés de l'histoire, dans ce niveau de l'espace de l'être humain, dans cet environnement de l'être humain et dans cette couche matérielle composée de molécules, l'humanité n'existait pas du tout. Grâce à l'exploration, les gens modernes ont découvert que la vie extraterrestre existe. Oui, dans le passé, c'était de tels êtres qui existaient partout dans ce plan composé de molécules et l'homme n'avait jamais existé. Pourquoi les divinités ont-elles créé l'homme par la suite ? Parce que l'Univers devait être reconstruit, les êtres devaient être sauvés et les Trois Mondes avaient besoin d'un environnement comme celui-là, qui deviendrait le point central de la reconstruction de l'Univers et où les êtres de tous les mondes pourraient entendre la Loi quand la Grande Loi serait enseignée dans cet environnement spécial. C'est dans le but grandiose de sauver les êtres de tout l'Univers que les Trois Mondes, et spécialement l'humanité dans les Trois Mondes, ont été créés. Alors tout ce qui est apparu dans chaque période historique, y compris dans l'histoire récente de l'humanité, a été fait dans le but de créer une culture pour que l'homme, l'humanité d'aujourd'hui, puisse comprendre la Loi. Ce n'est absolument pas dans l'intention que l'homme lui-même vive de telle ou telle manière, encore moins pour qu'il se développe de telle ou telle manière ou pour qu'il ait une quelconque vie meilleure dans la société humaine. L'homme peut aspirer à une vie meilleure, il peut aussi agir pour cela, mais l'apparition des Trois Mondes et de l'humanité n’est absolument pas dans ce but.

Si tel est le cas, réfléchissez tout le monde, alors ce qui s’est passé tout au long de l’histoire, même pour les événements très importants, n’y a-t-il pas toujours une raison derrière ? N’était-ce pas pour poser une certaine base pour l’humanité d’aujourd’hui ? Supposons que Sakyamuni, Jésus, la Vierge Marie, Lao-Tseu, etc. n'aient jamais existé dans l'histoire, les gens sauraient-ils ce qu'est la croyance juste, la divinité, le bouddha, le tao, comment cultiver et pratiquer et que signifie la cultivation et la pratique ? Et aussi que signifie le paradis céleste ? Si les gens n'avaient aucune idée de tout cela, alors ce serait extrêmement difficile pour moi de transmettre la Grande Loi aujourd’hui. Si je devais parler aux hommes de ces notions depuis l'origine, alors cela ne s’appellerait plus la transmission de la Grande Loi. Les différents états des êtres vivants que manifestent chaque période et chaque peuple dans l'histoire, cette connaissance universelle qui est de discerner la droiture de la perversité, le bien du mal, la bonté de la méchanceté, tout cela a été créé à dessein par les divinités pour les hommes depuis la nuit des temps, pour que les hommes puissent avoir une compréhension la plus élémentaire de ce qui est bien ou mal, de la bonté et la méchanceté. Alors au moment où la Grande Loi serait transmise à grande échelle et au commencement de sauver les êtres, les hommes pourraient se rendre compte de tout cela et sauraient si cette Loi est bonne ou non, juste ou déviée.

Au cours de l'histoire, les gens ont eu certaines connaissances sur les divinités. Qu’est-ce qu'« une divinité » ? Bien que ce ne soit qu'une connaissance grossière et superficielle, les gens savent qu'une divinité est grandiose et sacrée. Même si les différentes vies ont des notions différentes pour connaître les divinités, elles savent qu’elles sont compatissantes envers les êtres humains et qu'elles peuvent sauver les êtres humains. Tous les personnages héroïques apparus dans chaque époque et chaque dynastie de l’histoire chinoise, tous ces personnages remarquables au cours de la création des civilisations historiques, tout ceci était en réalité pour établir pour l’homme toutes sortes de modes de pensée de l’être humain, établir la manière de penser et la structure de la pensée des gens d’aujourd’hui. Cela a été un ouvrage grandiose de créer la structure de la pensée de cette espèce d'êtres vivants qu'est l'être humain. C'est un ouvrage à travers les âges qui demande à l'homme d'expérimenter lui-même avant de comprendre le contenu intérieur de chaque phénomène et de chaque culture. Pour l'homme, quand un événement se produit, une fois qu'il en connaît la signification, il faut encore qu'il connaisse sa manifestation au niveau plus profond. Par exemple, qu’est-ce que la bonté, quel est l’état de la bonté, quel est son sens intérieur, combien de genres y en a-t-il ; comment est la méchanceté ; comment est le bien ; comment est le mal. Il est nécessaire que les gens puissent réellement connaître tout cela à travers leurs expériences de vie, qu'ils puissent en comprendre et en saisir véritablement le contenu intérieur, pour avoir une profonde compréhension de tout cela. C’est quelque chose qu’on ne peut pas facilement faire comprendre d'emblée à l'homme.

Au début de la création de l’homme par les divinités, il n’y avait rien dans la pensée de l’homme, tout était vide, il ne pouvait pas différencier le bien du mal, la bonté et la méchanceté existaient en même temps. Le contraste était immense, s'il était content, il était bienveillant, s'il était mécontent, il était méchant. Ce n’est plus pareil pour l’homme contemporain. Pourquoi les gens d’aujourd’hui sont-ils devenus tout d’un coup si raisonnables en arrivant à l'époque contemporaine ? C'est parce qu'il y a un autre changement en plus du processus de la création de l’homme dont je viens de parler, c'est parce que des vies des niveaux supérieurs se sont réincarnées en être humain. À propos de l’humanité elle-même, en réalité son parcours historique était le processus pour fonder les comportements et pensées de l'homme, autrement dit, c’est le processus pour créer le véritable genre d’homme d’aujourd’hui. Quel est l'objectif de tout cela ? C’est justement pour que les gens comprennent la Loi pendant la transmission à grande échelle de la Grande Loi. Ce que je veux dire, c'est que cette affaire a été arrangée depuis des temps immémoriaux, sa fondation a commencé déjà à ce moment-là.

J'aimerais encore vous parler de quelque chose, c’est de qui fait réellement la cultivation et la pratique, et qui a réellement une croyance juste. Dans le passé, beaucoup de gens parlaient de telle ou telle forme ou méthode de cultivation et pratique, de cultiver et pratiquer de telle façon, de croire dans les divinités de telle façon. Je vous signale qu'au cours de l'histoire, peu importe combien de divinités sont venues, combien d’éveillés sont venus, leur véritable mission était d'établir pour Dafa une culture nécessaire pour cultiver et pratiquer et avoir une croyance juste ; personne n’a pu apporter le salut à l’homme, personne n’est monté au royaume des cieux, c’est parce les formes de cultivation et pratique du passé étaient pour établir les fondations pour cette Grande Loi qui peut donner le salut à l’homme aujourd’hui. Grâce aux divinités descendues dans le passé, il y a réellement des vies qui ont reçu le salut, cependant ce n’était pas la personne elle-même, mais son esprit originel secondaire ; même à l’époque, le corps qui véhiculait les divinités descendues pour sauver les êtres humains – cet homme, il était encore dans le cycle de réincarnation dans le monde humain, même le corps qui leur servait de véhicule n'était pas sauvé. Cela signifie qu'au cours de l'histoire, beaucoup ont proclamé qu'ils sauvaient les gens, mais personne n’a pu apporter le salut à l’homme. Quand Sakyamuni a transmis sa loi à l’époque, un disciple lui a un jour demandé : Vénérable maître, peut-on réussir à cultiver en Tathagata sans briser nos liens avec le monde ? Cela voulait dire aussi, peut-on réussir à se cultiver en divinité ou en Bouddha sans quitter l’environnement des gens ordinaires et l’environnement de la société ? Sakyamuni a réfléchi et a dit : « Pour cela, vous devrez attendre jusqu'à ce que le Roi Sacré qui fait Tourner la Roue descende dans le monde humain. » (Applaudissements) Plus de deux mille ans ont passé, tous les disciples de chaque religion juste sont en train d’attendre. Qu’est-ce qu’ils attendent ? Attendre que la divinité se manifeste dans le ciel ? Attendre que la divinité arrive, sans avoir besoin de se cultiver et sans se soucier de bien ou mal se cultiver, peu importe qu’on soit une bonne ou une mauvaise personne, tout le monde monte ensemble au royaume des cieux ?

Bien sûr, peu importe qui je suis, les gens savent que c’est moi qui transmets la Loi pour sauver les êtres. Ce n'est qu'avec le corps de chair d'une personne ordinaire que le Maître vous enseigne la Loi ici aujourd'hui. Concernant ce que les gens pensent de moi, beaucoup de gens ordinaires ont des avis différents. Ce n’est pas grave, peu importe qu'ils croient ou non. Je n’ai pas dit que je suis une divinité ou un bouddha, les gens peuvent me considérer comme un quelconque homme ordinaire. Tout ce que je fais prend toujours la forme d'une activité humaine, j'utilise les moyens du simple homme ordinaire pour sauver les disciples de Dafa pendant la période de la rectification de la loi. Dans cet environnement social, dans cet espace d'illusion, aucune vie supérieure ne manifestera sa forme de divinité céleste pour sauver les gens complètement avec des miracles divins dans ce monde, lorsqu'il apporte le salut aux hommes. (Applaudissements) Mais c'est différent sur une petite échelle, si cela concerne peu de personnes, ou si au cours de l’histoire cela a été fait pour créer une culture. C'est ainsi pour l’humanité. Bien sûr, il n’y a jamais de chose absolue non plus. Peut-être que j'utiliserai des moyens divins quand la Loi rectifiera le monde humain, parce qu'à ce moment-là, ce sera nécessaire d’agir ainsi. Si l’on s'occupe des choses ici dans la société avec des moyens divins sur une grande échelle avant et après le début de la rectification de l’Univers par la Loi, cela peut créer des attachements pour les pratiquants.

Il y a des gens qui pensent : « Les divinités ont de grands pouvoirs, pourquoi ne sauvent-elles pas les pauvres et ne punissent-elles pas les méchants ? Pourquoi n'agissent-elles pas en divinité avec des miracles ? » La formation de la société humaine et des Trois Mondes établit sa forme et son objectif d'existence. C’est ainsi une société dans l'illusion, dans laquelle il n’est pas permis que les êtres voient la vraie image de la société. Quiconque cultive et pratique ici doit le faire dans cette illusion et être une bonne personne, faire de bonnes choses avec les moyens humains ordinaires et abandonner les attachements ; c'est seulement ainsi que l'on peut quitter cet endroit et cela s’appelle alors la cultivation et la pratique. Si l’on fait quoi que ce soit ici en utilisant totalement des moyens divins, ça ne peut pas compter comme cultivation et pratique. Dans l’histoire, beaucoup de Taoïstes ont agi de façon divine et cela a créé la culture dans l'histoire. Pourquoi cela est-il devenu rare dans l'époque récente ? Parce que plus on est près du moment de la transmission de Dafa, moins il est permis à ces choses-là de se manifester. Récemment, au moment où la rectification de la loi a commencé et où les disciples de Dafa de la période de la rectification de la loi allaient commencer à cultiver et pratiquer, les exigences ont augmenté ; spécialement quand ce groupe particulier de vies venant de l’Univers ont commencé à valider la Loi et à se diriger vers la plénitude parfaite, l’environnement ici est devenu encore plus important, les exigences sont devenues encore plus strictes et les gens sont rarement autorisés à voir la vraie image. Parce que ce contingent de vies doit se cultiver vers des niveaux élevés, alors les exigences envers elles sont élevées ; ce groupe de vies endosse de grandes responsabilités historiques et elles doivent se sortir d’un environnement très dur, (applaudissements) c’est pour cela qu'on dit que les disciples de Dafa sont admirables.

C'est-à-dire qu'aujourd’hui les disciples de Dafa sont dans un état de cultivation et pratique qui n'est comparable avec aucun état de cultivation et pratique dans l’histoire. J’ai dit depuis toujours que la participation des forces anciennes est une sorte de persécution et d'interférence. Si ce que les divinités du passé ont sauvé était l'esprit originel secondaire des gens et non le corps principal de la personne elle-même, alors réfléchissez tous, cette forme de salut est-elle valable pour la cultivation et pratique des disciples de Dafa aujourd’hui ? Le corps principal des disciples de Dafa, tout comme celui des gens de ce monde, se trouve tout à la surface, alors ce qu’elles font est-il correct ? Comment cela serait-il possible ? Cela ne correspond pas du tout, c’est pourquoi on dit qu’elles sont en train de créer des interférences. Cette façon et cette forme de cultiver et pratiquer que je vous ai demandé de prendre aujourd’hui est de cultiver et pratiquer tout en se conformant au maximum à la société humaine ordinaire et de valider Dafa en utilisant au maximum des moyens ordinaires, (applaudissements), c'est sans précédent dans l'histoire. Ces divinités, elles ne savent pas du tout comment faire face à ce genre de forme de cultivation et pratique, lorsqu'elles agissent, ça ne correspond pas du tout à la situation, c’est pour ça qu’elles sont assurément une perturbation pour la cultivation et pratique des disciples de Dafa. Ce n’est pas pour dire qu’elles n’ont pas de pouvoir, c’est parce que l’ancien univers a créé les vies de cette façon, l'ancien univers n'a que ce genre de sagesse. Pendant cette rectification de la loi, l'Univers a perfectionné les imperfections du passé et on a changé dans l'Univers ce qu'on était incapable de changer dans le passé, c’est pour ça que les disciples de Dafa peuvent recevoir le salut et atteindre la plénitude parfaite à travers la cultivation et la pratique. Si l’on suivait la façon de cultiver et pratiquer du passé, pas un seul disciple de Dafa ne réussirait aujourd'hui à cultiver et pratiquer jusqu'à la plénitude parfaite.

C'est seulement en suivant la forme que Dafa utilise aujourd'hui pour accomplir les choses, cultiver et pratiquer et réellement sauver les gens, que l'on peut atteindre la plénitude parfaite, (applaudissements) et pas seulement la plénitude parfaite, c'est réellement sauver la personne, sauver son esprit originel principal. (Applaudissements) Pour ces soi-disant divinités qui interfèrent avec la rectification de la loi, elles ne connaissent qu’une partie, mais pas le tout, elles ne connaissent que le passé, mais ni le présent ni le futur, elles ne connaissent que la forme en surface, mais pas le sens intérieur ; ainsi elles agissent sans avoir une capacité suffisante, mais cela forme une grave entrave à la rectification de la loi elle-même et à la cultivation et pratique des disciples de Dafa. C’est pour cela que je dis que tout ce que je fais aujourd’hui est différent de ce qui a été dans l’histoire. Si l'on considère la persécution des disciples de Dafa et celle des Chrétiens, sur la forme, tout cela est de la persécution, mais en tant que pratiquant, en tant que vie marchant vers la divinité, les comportements sont néanmoins différents. Si on devait seulement supporter, c'est parce que dans le passé, l’Univers n’avait pas la capacité de résoudre ces problèmes d’origine historique profonde, c'est pourquoi même des vies de niveaux supérieurs sont aussi venues pour persécuter les divinités, ainsi que les êtres humains marchant vers la divinité ; par rapport à l'histoire, par rapport à l'histoire de l'Univers et par rapport aux divinités, tout ceci n’est pas glorieux. Non seulement le chemin que j'ai pris aujourd'hui est différent de celui qu’elles ont pris dans le passé, c’est que le futur sera différent du passé ; c’est la forme de cultivation et pratique que Dafa a donnée à l’homme, moi et les disciples de Dafa sommes en train de fonder les bases pour le futur, la forme de cultivation et pratique du futur sera ainsi pour l'éternité ! (Applaudissements) Ceci s’appelle donc réellement apporter le salut à l’homme. Seulement ainsi on peut apporter réellement le salut à l'homme.

Ce n'est pas que quelqu'un veut changer quelque chose et qu'il peut le changer. Tout le monde sait que, maintenant, c’est la période de la rectification de la loi, l’Univers se renouvelle, se recompose, se recrée. C'est seulement dans ces circonstances que l'on peut compenser les insuffisances, rectifier les insuffisances ne peut se faire que pendant la recomposition du grand firmament, donc c'est une occasion prédestinée. Cette occasion prédestinée ne permet à aucune vie de venir interférer et saboter, quiconque interfère commettra un crime, quiconque interfère devra l'assumer.

Tout ce que je viens de dire résume principalement la différence entre la forme de cultivation et pratique des disciples de Dafa aujourd’hui et la cultivation et pratique des gens autrefois. Car une personne qui veut être sauvée doit sortir par elle-même de cet environnement difficile, des difficultés, des intérêts et des désirs sentimentaux. Toute chose peut concerner les propres intérêts du pratiquant, toute chose peut vous toucher en tant qu'individu, vos sentiments et votre humeur, votre Xinxing et les choses auxquelles vous êtes attaché dans votre esprit. Comment vous engagez-vous ? Que choisissez-vous ? Là c'est différent. Dans le cas contraire, c'est tout simplement un homme ordinaire. Si vous arrivez à sortir des principes et des attachements des gens ordinaires, alors vous êtes une divinité. (Applaudissements) C'est totalement différent de la forme de cultivation et pratique du passé.

Dans le passé, l’homme allait dans les temples et dans les monastères ou dans les montagnes pour cultiver et pratiquer en évitant les gens de ce monde. Le corps de cette personne elle-même n'a pas vraiment supporté beaucoup d'épreuves de Xinxing, ni n'a supporté de choses touchant directement à ses attachements, ni de tests visant directement ses intérêts, donc cela revient à dire que la personne elle-même n'a pas cultivé. Même si cet homme a renoncé à une vie humaine normale, pour cet homme il s'agit simplement d'avoir choisi une autre façon de vivre. Si son esprit originel secondaire peut réellement réussir sa cultivation et pratique et que de son corps sort un esprit originel secondaire devenu divinité, pour cette personne il y aura du bonheur, cette personne pourra recevoir une rétribution de bonheur dans sa vie prochaine. Une rétribution de bonheur, cela signifie recevoir du bonheur dans ce monde d’ici-bas, rien de plus. Or s’agissant du but d’une vie de cultiver et pratiquer, qui cultive et pratique en recherchant cela ? A un niveau fondamental, les Trois Mondes n'ont pas été créés pour cela et les êtres ne sont pas venus pour cela non plus. Alors cela revient à dire que seule la cultivation et la pratique des disciples de Dafa aujourd’hui est la plus grandiose, c’est la création de l’histoire, il est extrêmement crucial que vous marchiez droit sur votre chemin. (Applaudissements)

J’ai toujours dit que les disciples de Dafa ne doivent pas aller aux extrêmes, vous devez bien marcher sur votre chemin. Vous laissez vagabonder votre imagination, aujourd'hui vous avez une compréhension déviée, demain avec une soudaine inspiration vous allez faire on ne sait quoi, ou bien poussé par le cœur de vous mettre en avant vous faites sans cesse des bêtises, tout cela c'est la manifestation directe de votre esprit originel principal et de votre être. Ce genre de personne peut-elle atteindre la plénitude parfaite ? Car votre comportement est la manifestation de votre corps principal en train de cultiver et pratiquer, or celui qui va obtenir le salut est ce corps principal, ce genre de vie peut-il être placé chez les divinités ? Non, ça ne peut pas aller. C’est pour cela que vous devez bien faire et cultiver et pratiquer avec rationalité, lucidité et en utilisant la pensée droite. Vous pouvez vous conformer au maximum à la façon de vivre des gens ordinaires pour cultiver et pratiquer. Tant que le Maître vous dit que ça peut se faire, vous n'avez qu'à le faire selon la façon de vivre des gens ordinaires, parce que votre chemin doit se poursuivre de cette façon, l’homme recevra précisément le salut de cette façon. Dans le futur, si une divinité veut venir donner le salut à l’homme, elle devra aussi agir ainsi, car dans le futur Univers, lorsqu'il s'agira de donner le salut à l’homme, ce sera au corps principal de l’homme. Alors ne soyez pas impressionnés par les formes de cultivation et pratique du passé et le genre de croyances dans les divinités, ne soyez pas impressionnés non plus par l'étendue de leur influence, c'est vous qui effectuez la véritable cultivation et pratique. (Applaudissements) L’Univers est en train d’être rectifié par la Loi, les divinités auxquelles ils croient sont toutes en train de se repositionner, alors où vont-ils aller pour recevoir le salut ? Comment faire pour aller au royaume des cieux ? Les mondes célestes sont tous en train de se reconstituer, dans quel royaume des cieux vont-ils aller ? C’est vous qui êtes les êtres les plus magnifiques, dignes, droits et admirables qui vous dirigez véritablement vers les mondes des royaumes célestes tout en sauvant les êtres. (Applaudissements)

Les paroles que je viens de prononcer sont pour nos disciples de Dafa. Les non pratiquants ou les nouveaux élèves ne vont peut-être pas vraiment comprendre ce que je viens de dire et vous trouverez cela on ne peut plus mystérieux. Ne vous en faites pas, je ne causerais jamais de tort aux gens, venant de moi il n’y a aucun élément qui ne soit pas bon pour l’homme. Si vous ne comprenez pas, vous pourrez comprendre petit à petit, s’agissant de comprendre ces personnes qui cultivent et pratiquent, vous pourrez les comprendre graduellement

Enfin je dois encore insister sur un dernier problème. Un petit nombre d’élèves n'est vraiment pas calme, ils ont de très forts attachements ! Dès qu'ils entendent un peu, voient un peu, voir même ressentent qu'ils ont un peu de capacité ou bien qu’il leur semble être quelqu’un, alors ils commencent à être sens dessus dessous, ils perdent la tête et parlent de choses insensées. Pouvez-vous encore cultiver ? Peu importe qui vous êtes, aujourd’hui si je ne peux pas vous sauver, vous serez un diable de l'enfer ! Pourquoi êtes-vous si irrationnel ? Pourquoi répandez-vous parmi les élèves des choses qui dérangent leur cultivation et pratique et la validation de la Loi ? Est-ce seulement le simple problème des démons issus de votre propre esprit ? Vous êtes en train de perturber Dafa. Ce crime-là est-il mineur ? Si moi Li Hongzhi ne vous reconnais pas aujourd’hui comme disciple de Dafa, que je ne vous reconnais pas comme mon élève, pensez-vous que vous puissiez exister ? Même les Trois Mondes ont été créés pour cela, dans l’Univers, ce corps du firmament, aussi grand qu’il soit, tous les êtres concentrent leur attention ici et tous les êtres doivent nécessairement être reconnus ici. Donc je conseille à ces élèves qui sont encore irrationnels : soyez raisonnables, soyez responsables de votre vie ; ce sont vos attachements qui ont laissé des vies perverses venant de l'extérieur vous maîtriser, vous perturber et vous contrôler, cela vous a rendus tellement irrationnels.

Les paroles que le Maître vient de prononcer ont été dites de façon plutôt sévère. Tout le monde a peut-être vu, ces derniers temps, que j'ai parlé parfois relativement sévèrement à ce genre d’élèves, c'est parce que j’ai vu les conséquences effrayantes qui les attendent. Peu importe comment vous prenez ces paroles, peu importe comment les personnes qui ne comprennent ni moi ni les disciples de Dafa voient les choses, moi Li Hongzhi suis venu pour tous les êtres, je suis en train d'apporter le salut aux êtres, je ne souhaite voir aucune vie se détruire elle-même, parce que c'est précisément pour vous que je suis venu ! (Applaudissements) Je suis inquiet, je suis inquiet pour vous, le temps presse de plus en plus. Tout le monde a vu cela, la situation a grandement changé. Si cette persécution se termine brusquement, alors il n’y aura plus aucune occasion, tout sera fixé.

Cela fait longtemps que je n’ai pas participé à une conférence de Loi avec vous, alors je vais rester un peu plus avec vous. (Applaudissements)

J’ai entendu dire qu’il y a des élèves venus de Russie, d’autres des pays de l’Est, c'est très difficile pour eux de venir, ils doivent faire face à de nombreux défis, aussi bien financièrement que dans tous les domaines. Il y a aussi des nouveaux élèves qui ne m’ont jamais vu en personne et qui ont toujours désiré voir le Maître. Beaucoup d’anciens élèves aussi n’ont pas vu le Maître depuis longtemps. Il semble que vous ayez tous beaucoup de choses à dire, vous allez être déçus si je pars maintenant. (Le Maître rit) (Applaudissements) Alors, utilisons encore notre vieille méthode, si vous avez quelque chose à dire, vous l'écrivez sur un bout de papier et vous me le faites passer, ensuite je vais vous donner des explications et des réponses. (Applaudissements)

Vous n'avez vraiment pas épargné votre peine. Le temps se refroidit. L’été, quand vous clarifiiez la vérité et validiez la Loi devant le consulat, dans la rue ou dans d'autres environnements, même s'il faisait chaud, c'était encore supportable. Une fois que le temps se refroidit, l'environnement naturel peut effectivement vous créer certaines difficultés. Même ainsi, vous n'avez pas laissé les mauvaises conditions vous arrêter, au contraire, vous persévérez encore avec force, sans relâche. C'est vraiment admirable, les vies futures et les gens de ce monde dans le futur vous remercieront, parce que ceux qui pourront rester ici dans le futur resteront grâce à vous. (Applaudissements) Les gens de ce monde, s'ils se trouvent actuellement dans l'illusion, c'est parce que les disciples de Dafa sont en train de subir les soi-disant épreuves et que les êtres se trouvent tous dans un état d’égarement. A l'avenir, les gens sauront tous qui étaient les disciples de Dafa, ils sauront tous que les disciples de Dafa sont admirables et les êtres humains qui seront restés seront tous reconnaissants envers les disciples de Dafa.

Un disciple : Si les circonstances le permettent, puis-je retourner en Chine continentale pour travailler ?

Le Maître : Si la persécution cesse et que la rectification du monde humain n'est pas encore arrivée, vous pouvez retourner travailler en Chine continentale si vous le voulez. Vous demandez si vous pouvez y retourner maintenant ? Actuellement, c’est mieux de ne pas y retourner, parce que la persécution sévit encore. Je sais que quelques élèves ont reçu des coups de téléphone ou des lettres de la part de certains fonctionnaires ou personnalités de Chine continentale, ils vous disent de rentrer et vous garantissent certaines choses, ils vous garantissent de ne pas vous persécuter et vous garantissent ceci ou cela. Réfléchissez tous, ces fonctionnaires sont-ils ceux qui ont établi cette politique de persécution ? Le simple fait qu’ils offrent une garantie n’est-il pas en soi étrange, qui dirige derrière eux ? (Applaudissements) Comment peuvent-ils donner une garantie ? Qui leur donne cette garantie ? N'est-ce pas étrange ? Qu'entend-on par « former un front de lutte unifié » ? Quand leurs viles tactiques ne marchent plus, ils se mettent à « former un front de lutte unifié ». Ils ressortent leurs anciens trucs, vous devez être sur vos gardes. Nous ne sommes une menace pour aucun pouvoir politique, nous leur demandons simplement qu’ils cessent la persécution. (Applaudissements) Ils persécutent les gens et en même temps, ils cherchent à s'attirer la sympathie des gens, c’est eux qui jouent les voyous. (Le public rit)

Un disciple : Les disciples de Dafa de Chonqqing saluent le Maître. (Le Maître : Merci tout le monde) (Applaudissements) Nous promettons au Maître que nous allons bien faire à tout moment ce que nous devons faire.

Le Maître : Admirable ! (Applaudissements)

Un disciple : Les disciples de Dafa de l’université Qinghua de Pékin saluent le Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple : Les disciples de Dafa détenues arbitrairement dans un camp de travail pour femmes à Pékin saluent le Maître.

Le Maître : Merci à toutes. (Applaudissements)

Un disciple : Les disciples de Dafa détenus arbitrairement dans les prisons à Pékin saluent le Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) Peu importe dans quel environnement vous êtes, vous devez garder la pensée droite ferme, parce que vous êtes des disciples de Dafa, vous êtes des êtres particuliers.

Un disciple : La conférence européenne d’échange aura lieu l’année prochaine à Londres et nous souhaitons vivement que le Maître nous honore de sa présence. (Le public sourit et applaudit) Maître, pourriez-vous nous parler de la raison de changer « les sept bouddhas » en « six bouddhas » ?

Le Maître : Je vais en parler sous plusieurs angles. L’un est que ce n'est pas un petit nombre de bouddhas qui sont descendus dans le monde humain au cours de l’histoire, c'est plus que six et en fait plus que sept, bien sûr il y a eu encore d’autres divinités. Seulement à propos des bouddhas, il y en a aussi pas mal qui sont venus donner le salut à l’homme, mais concernant ceux qui ont reçu une mission spéciale comme le Bouddha Sakyamuni, au cours de l'histoire il y en a eu six avant lui. Quand j'en ai parlé, j'ai compté le Bouddha Sakyamuni, donc ça en fait sept. Mais le bouddhisme a toujours parlé de six, parce que les disciples de Sakyamuni considéraient ces bouddhas comme ses disciples, alors ils n'ont pas compté le Bouddha Sakyamuni, ils parlent de six. Quand j'en ai parlé, j'ai compté Sakyamuni, cela fait donc sept. Cela dit, vous transmettre la Loi requiert bien sûr de le faire en se conformant à la capacité d’acceptation de l’humanité actuelle, alors pour faire de notre mieux pour sauver les disciples bouddhistes, eh bien nous nous accordons à leurs propos et changeons en six. (Applaudissements)

Un disciple : Bonjour vénérable Maître. J'aimerais vous saluer au nom des élèves de Roumanie.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple : La plupart des élèves de Roumanie sont nouveaux, ils ont traversé toutes sortes de difficultés, mais ils sont tous très diligents. S’il vous plaît Maître, pourriez-vous parler de comment les élèves de Roumanie pourraient mieux participer à la validation de la Loi et de comment la Roumanie pourrait jouer un meilleur rôle dans la validation de la Loi ?

Le Maître : Je viens de dire qu'en comparaison du nombre de personnes dans le monde, le nombre de disciples de Dafa est actuellement très petit, cependant vous avez endossé une aussi grande mission historique. Alors, en tant que disciples de Dafa de quelque région que ce soit, vous êtes pratiquement l’espoir de salut pour les êtres de cette région, et qui plus est vous êtes leur seul espoir. Les êtres là-bas ont besoin d'entendre la bonne nouvelle, ils ont besoin de vous entendre leur clarifier la vérité, afin de comprendre ce qu'est Dafa. Voilà pourquoi la responsabilité des disciples de Dafa est d'une importance capitale. Alors comment peut-on mieux faire ? Je pense que pour vous, disciples de Dafa, si chacun de vous utilise seulement sa bouche pour parler de la vérité aux gens dans chaque région, on ne va pas les atteindre tous. L’énergie que les disciples de Dafa portent grâce à leur cultivation et pratique et leurs pensées droites et comportements droits, ainsi que la vertu majestueuse acquise par leur cultivation et pratique, jouent aussi leur rôle.

D’un autre côté, tout ce que font les disciples de Dafa et tout ce qu’ils disent en clarifiant la vérité, tout cela permet à la vérité de circuler dans la société humaine ordinaire et crée un environnement qui favorise l’échange entre les gens. Alors dans un tel environnement, les discussions entre les gens leur permettent aussi d'être sauvés, c'est un moyen indirect. Une autre chose, c'est que beaucoup de vies sont empoisonnées par la perversité, dans leur cerveau il y a beaucoup de la propagande des médias mensongers du PCC. Dans ce cas, c'est mieux si vous arrivez à nettoyer cela en leur clarifiant la vérité, car les gens qui ont de mauvaises pensées envers Dafa pourraient être contrôlés par ces vies perverses qui persécutent les disciples de Dafa. Alors les disciples de Dafa peuvent les éliminer en envoyant la pensée droite et à travers leurs pensées droites et comportements droits. En réalité, si vos pensées sont très droites, quand vous marchez dans la rue et que vous vaquez à vos occupations dans la ville où vous habitez, tout votre environnement peut être nettoyé. Votre simple existence a pour effet de sauver les êtres. Mais, malgré vos grandes capacités, vous pourrez rencontrer encore des épreuves pour votre cultivation et pratique personnelles, car chacun a un chemin à parcourir dans la cultivation et la pratique ; en même temps, les forces anciennes ont préparé toutes sortes d'interférences dans votre validation de la Loi. Ce genre d'interférences est en général très difficile à éliminer si la pensée droite n’est pas suffisamment forte.

Pour ce qui est de bien faire, il s'agit de bien faire les trois choses que les disciples de Dafa doivent faire, voilà ce qui est le mieux. (Applaudissements) Mais le degré d'application que l'on a est différent, certaines personnes ne sont pas très appliquées, tandis que d'autres élèves sont relativement diligents et sont plus appliqués. Bien sûr, le Maître voit que dans la société, chacun a une famille et un travail, sans parler de diverses activités sociales dues à vos liens avec la société, alors il vous reste très peu de temps. Le Maître sait tout cela et comprend. En réalité, la forme de cultivation et pratique de Dafa prend aussi en considération cet aspect et ne l'affecte pas.

Un disciple : Les disciples de Dafa de Taïwan saluent le Maître. (Applaudissements) S’il vous plaît Maître, quelles sont les directives actuelles pour le site Zhengwu¹ d’Asie-Pacifique ?

Le Maître : Les sites des disciples de Dafa doivent être bien tenus, parce qu’ils sont aussi une fenêtre pour clarifier la vérité, ils jouent un rôle pour sauver les êtres, donc il faut bien faire cela. Quant à comment faire concrètement, c'est votre affaire. (Le Maître sourit) Pourquoi le Maître ne parle-t-il pas des choses trop concrètes ? Le Maître s'assure seulement qu'aucun problème ne se développe dans la situation globale, mais pour les problèmes, disputes et différences de compréhension parmi les élèves, ces choses reflètent votre état de cultivation et pratique. Comment avancer sur votre chemin et comment faire chaque chose, vous devez obligatoirement faire face à cela vous-même dans le processus d’établir votre vertu majestueuse. Si je vous dis comment faire chaque chose, alors cela devient une chose que j'ai faite, aucune divinité ne reconnaîtra que c’est vous qui l’avez faite. (Le Maître sourit) (Applaudissements) Alors je dois vous laisser ces choses-là, je ne peux pas vous priver de cette occasion de cultiver et pratiquer.

Un disciple : Les disciples de Dafa de Guangzhou saluent le Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple : Vénérable Maître, pourriez-vous nous dire s'il est bon que des disciples de Chine continentale envoient l'argent qu'ils ont économisé en vivant frugalement, pour les projets de clarification de la vérité à New York ?

Le Maître : En principe ça va, si vous avez de l'aisance financière, alors ce n’est pas un problème. Mais ici nous parlons d’argent économisé en vivant frugalement, alors cela signifie que la personne n'est pas aussi aisée. Dans ce cas, c'est mieux de garder l'argent pour clarifier la vérité en Chine continentale, parce qu'après tout l’environnement en-dehors de Chine continentale est bien meilleur qu’à l'intérieur. (Applaudissements)

Un disciple : S’il vous plaît Maître, dites-nous si les activités actuelles de clarification de la vérité à Manhattan vont durer jusqu’à la fin de la rectification de la loi ? (Le public rit)

Le Maître : Non, j’ai déjà parlé de cela à la dernière réunion des élèves clarifiant la vérité à Manhattan, vous n'allez le faire que sur une période. Manhattan est tout à fait unique, c'est pratiquement le centre financier du monde, en plus beaucoup de grandes sociétés du monde entier ont des bureaux et succursales ici. Cela signifie aussi que c’est un point de convergence économique pour le monde financier et qu’il est en rapport étroit avec le monde entier. En même temps, parce que son environnement est unique, les gens qui se trouvent là sont aussi uniques, il y a une grande concentration de personnes très cultivées, ainsi que des gens avec un certain pouvoir et des moyens financiers dans la société, c'est-à-dire que le rôle qu'ils jouent dans la société n'est pas ordinaire.

Même s'il y a un bon nombre d’élèves sur la région new-yorkaise, y compris la zone de New-Jersey, cependant au cours de ces dernières années, on a remarqué que beaucoup de gens à Manhattan étaient encore indifférents. Après une aussi longue période de clarification de la vérité, beaucoup de gens n’ont encore eu aucun contact avec les disciples de Dafa. Le PCC a placé là beaucoup de perversité pour persécuter le Falun Gong et cela a donc fait que certaines personnes dans cet environnement ont toujours des obstacles pour comprendre Dafa.

En même temps, j’ai découvert encore un autre problème. Dans de nombreuses grandes sociétés à Manhattan il y a des employés chinois, même dans certaines petites sociétés et firmes. Et la majorité de ces Chinois ont été à l'époque trompés par les mensonges propagés par la propagande mensongère du PCC, ces éléments dans leur tête n’ont pas été nettoyés pendant tout ce temps, alors ils sont devenus les personnes qui diffusent le venin dans la société américaine. Ce n’est pas que la nature de ces gens soit mauvaise. Mais de fait, tandis que les disciples de Dafa clarifient la vérité d'un côté, eux ils diffusent les mensonges du PCC d'un autre côté. Ce ne serait pas une mauvaise chose d'écrire sur les dépliants, sur les panneaux d'affichage : « Les Chinois dans votre compagnie ont aussi été trompés et ils aident le PCC à diffuser son venin (applaudissements), vous devez considérer les faits vous-mêmes. » ou bien que les médias le rapportent. (Applaudissements)

Un disciple : Je suis dans le cas de ne pas avoir de capacités techniques des gens ordinaires, comment puis-je mieux faire le travail de prouver la Loi ?

Le Maître : Il n'y a pas de problème, si l’on n’a pas de capacités techniques des gens ordinaires. Beaucoup d’élèves distribuent les dépliants et les journaux dans la rue, ils clarifient la vérité face à face aux gens ordinaires, vous pouvez faire tout cela. Beaucoup d'élèves se rassemblent aussi devant les consulats et les ambassades tout au long de l’année, c’est aussi vraiment admirable. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire.

Un disciple : Bonjour vénérable Maître. Il y a eu récemment beaucoup de caractères à changer dans « Zhuan Falun » et dans d’autres livres de Dafa, quel est le sens plus profond inhérent ?

Le Maître : Je ne vais pas parler du sens profond inhérent, je vais juste parler en surface. Prenons l'exemple de « » (Lian) dans «修炼 » (Xiu Lian), si la persécution des disciples de Dafa n’avait pas eu lieu, je vous aurais préparé le chemin qu’il fallait prendre. Mais après le début de cette persécution, les faux Qigong et toutes sortes de choses chaotiques ont commencé à participer à la persécution, même jusqu’à attaquer Dafa à la télévision. Bien sûr, la raison de leur action c'est qu’il y a beaucoup de gens qui apprennent Dafa, y compris des personnes de leurs groupes, ainsi ils ne peuvent plus gagner d’argent, alors la haine et la jalousie apparaissent. Voilà pourquoi des élèves demandent : « Maître, dans le caractère « » (Lian) utilisé pour décrire les autres Qigong, pouvons-nous changer la clé de ce caractère en « » (Lian) avec une signification de « fil de soie » au lieu de « feu » ? » Au fond, ils ne font pas la véritable cultivation et pratique.

C'est seulement un exemple. Dans beaucoup de domaines, il y a de nombreux éléments causés par les déviations résultant de la culture dégénérée. Les caractères chinois sont une écriture particulière très proche de l'écriture dans les cieux. La langue parlée chinoise est très proche du langage céleste, car c'est une culture qui a directement été créée par les divinités pour l’humanité. En plus, comme ce qui a été fondé en Chine était une culture semi-divine, la forme et la prononciation des caractères chinois sont tous en lien avec l’univers. C'est très différent des écritures occidentales et des écritures chez les autres peuples. Dans un certain sens, les écritures des autres peuples sont en réalité des sortes de signes que les divinités ont créés pour l’homme, afin de pouvoir attendre la Loi dans ces régions après avoir formé l'affinité prédestinée. Ainsi les personnes attendant la Loi dans ces endroits pouvaient mener une vie normale et avoir provisoirement des symboles pour communiquer les uns avec les autres. Mais si la prononciation et la forme des caractères chinois sont en lien avec l’Univers, alors réfléchissez tous, quel genre d'effet perturbateur cette situation aura-t-elle sur l’humanité ? Sur la validation de la Loi par les disciples de Dafa qui dans ce niveau obtiennent la Loi et cultivent et pratiquent ? Et même sur la rectification de la loi ? Cela signifie aussi que les forces anciennes ont utilisé ces éléments pour exploiter les lacunes de la rectification de la loi. Prenons par exemple «目的» (Mu Di - destination), dans les temps anciens, quand le mot destination « 目地 » ou d'autres mots utilisés pour décrire le fait d’atteindre un certain endroit « » étaient écrits, il y avait toujours le caractère « »  (Di) comme dans «土地 » (Tu Di - sol/terre). À l'époque moderne, avec la standardisation apparemment rationnelle de la grammaire et la simplification pour l'apprentissage de la grammaire, ce «  » (Di) a été écrit comme «   » (De - un article grammatical). Ainsi même une fois que vous êtes arrivés à destination «目的», vous ne pouvez pas encore trouver l'endroit« 目地 ». (Le public rit, applaudissements)

Il y a des problèmes pour de nombreux éléments. À l'époque moderne, les forces anciennes ont endommagé la culture chinoise, elles me laissent un grand gâchis à m'occuper pour ma transmission de la Loi. Il y a tellement d'éléments endommagés dans une myriade de domaines, c’est pour cela qu’il y a beaucoup de choses à rectifier, mais il n’y a pas de temps pour le faire, alors si on corrige, je ne le fais que sommairement. Ce qui est bien, c'est que le sens intérieur de la Loi n’est pas touché. Le livre « Zhuan Falun » se manifeste différemment dans chaque dimension, au ciel le « Zhuan Falun » est totalement différent de celui qu'on voit sur terre, alors il n'a pas été affecté.

Un disciple : Votre disciple n’a pas réussi à cultiver et pratiquer en se conformant au maximum aux gens ordinaires. Vais-je avoir beaucoup de regrets dans le futur ?

Le Maître : Vous n'êtes pas arrivé à cultiver et pratiquer en vous conformant au maximum aux gens ordinaires, bien, « le maximum » signifie atteindre entièrement les critères. Alors si aujourd’hui c’est la fin, le niveau auquel vous appartenez sera fixé. Aujourd’hui ce n’est pas encore la fin, comme ce n’est pas la fin, alors pour les critères que vous avez atteints ou pas, et si vous avez bien cultivé et pratiqué ou pas, c’est simplement encore la manifestation du processus en cours, donc personne ne peut conclure que vous êtes ainsi. Si vous reconnaissez vos propres lacunes, et je pense que vous l'avez fait puisque vous m'avez remis un papier avec cette question, alors changez cela et faites bien. (Applaudissements)

Un disciple : S’il vous plaît vénérable Maître, le mot «程度 » (Cheng Du - le degré) dans les anciennes éditions du « Zhuan Falun » a déjà été corrigé en «成度 »(Cheng Du - le degré d'accomplissement), mais un de mes condisciples dit que le site Minghui n'a pas publié ce changement, alors doit-on remettre «程度 » (Cheng Du - le degré) ?

Le Maître : Il y a eu plusieurs séries de corrections des caractères, il y a vraiment trop de choses à corriger. Une fois qu’on s'occupe d'une chose, beaucoup de choses apparaissent, alors maintenant ce changement de caractères se termine, aucun autre changement ne sera fait. Pour trouver les changements qui ont été faits, tout le monde peut regarder le « Zhuan Falun » qui va bientôt paraître, vous faites selon la nouvelle édition du « Zhuan Falun ». Pour la correction des caractères, parfois le site Minghui a été mis au courant et parfois non, voilà la situation.

Un disciple : La structure de l’Univers dont vous nous avez parlé concerne-t-elle celle du nouvel Univers ?

Le Maître : La structure dont je vous ai parlé concernait entièrement la structure de l'ancien Univers. L’état de ce qui est manifesté pendant cette rectification de la loi est aussi l’état manifesté par les vies de l’ancien Univers. On ne peut pas parler du nouvel Univers, non seulement on ne peut pas en parler, mais les secrets célestes ne peuvent pas être divulgués. (Le Maître sourit) (Le public rit, applaudissements) Beaucoup de secrets célestes de l'ancien Univers ne peuvent déjà plus s’appeler des secrets célestes, ces choses vont changer, elles vont connaître une transformation. Mais l'ancien Univers comporte encore beaucoup de vies qui sont bonnes, d'éléments qui sont bons, y compris de bonnes structures, alors il faut quand même les garder. Donc, beaucoup de vies et la majorité écrasante des structures de l’ancien Univers sont gardées.

Un disciple : Au moment aussi pressant de sauver les êtres, pourquoi mes pensées égoïstes persistent-elles autant ? Je m’inquiète pour moi-même.

Le Maître : Je pense que, quand on peut voir ses propres insuffisances, c’est la cultivation et la pratique. C'est en réalité très normal. Quand on arrive à les reconnaître, c’est le premier pas pour progresser. Si vous pouvez être attentif à ces choses en temps normal et bien agir au fur et à mesure, alors vous êtes en train de vous améliorer. Ne soyez pas inquiet, car l'inquiétude peut créer des attachements. Si vous voyez un problème, changez et si vous voyez des insuffisances, surmontez-les. Il y a beaucoup de choses que vous n’arrivez peut être pas à faire, j'ai déjà considéré chaque aspect de ce point-là et je l'ai évalué quand je transmets la Loi. C’est-à-dire que c’est l'esprit originel principal auquel je donne principalement le salut, ça veut dire donner le salut à cette personne. Combien de capacités un homme a-t-il ? Si une personne peut reconnaître ses propres erreurs et les surmonter, alors elle cultive, mais que se passe-t-il si les éléments constituant la vie d'une personne deviennent aussi dégénérés ? Ou plus particulièrement que se passe-t-il si la manière de penser de cette personne est déviée ? Par exemple, depuis tellement d'années le PCC en Chine a éduqué intentionnellement les gens d'une façon qui renforce ses propres affaires. Beaucoup de gens ont vu que ce Parti n'est pas bon, mais ils ne peuvent que dire que le Parti n'est pas bon depuis l'intérieur de cette culture inculquée par l'éducation du Parti. Ils n'arrivent pas vraiment à reconnaître cela, ils sont incapables de le voir clairement depuis l'extérieur de cette culture du Parti inculquée par lui-même. C’est ça la pensée déviée. Alors que peut-on faire dans ce cas-là ? C’est pour cela que je dis que vous pouvez faire certaines choses, si ce que vous pouvez faire vous ne le faites pas, alors vous n’êtes pas un pratiquant ;ce que vous ne pouvez pas faire, Dafa va assurément le faire pour vous, le Maître en a assurément les moyens. (Applaudissements)

C’est-à-dire que vous devez assurément cultiver ce qu’il vous revient de cultiver, pour ce que vous ne pouvez pas cultiver, ce que vous ne pouvez pas ressentir, ce dont vous n'êtes pas conscient, où même ce sur quoi vous ne pouvez pas agir alors que vous en êtes conscient, le Maître s'en occupera. Bien sûr, ça ne veut pas dire que quand vous voyez des attachements dont vous ne pouvez pas vous débarrasser, vous pouvez utiliser l'excuse : « J'en suis incapable. » et ainsi vous déresponsabiliser. (Le public rit) Ça ne va pas. Ce que je dis, c'est concernant la structure de votre être et de votre façon de penser, ce que vous n’arrivez pas à reconnaître et dont vous ne pouvez pas vous occuper, alors le Maître va assurément s'en occuper.

Un disciple : Maître, au moment de la fin de la persécution, sera-ce le moment où la Loi va rectifier le monde humain ?

Le Maître : C'est très probable. (Applaudissements) Cependant, c'est mieux si je ne parle pas de ces choses. Dès que j'en parle, le cœur de chacun va devenir instable. Je vais vous laisser voir le merveilleux et le magnifique par vous-mêmes.

Un disciple : Vénérable Maître, pouvez-vous parler de l'origine de ce parti malveillant qui persécute les disciples de Dafa ? (Le public rit)

Le Maître : Comment cette chose est venue à l'origine, je pense qu'il vaut mieux ne pas en parler dans cette conférence de Loi ; comment elle s’est formée dans le monde humain, je n'ai pas besoin d'en parler, tout le monde le sait déjà. En fait, que vous soyez un parti pervers, un parti malveillant ou n'importe quel autre parti politique, en tant que pratiquants nous n'avons absolument rien à voir avec vous. Aussi malveillant que vous soyez, c'est une affaire du monde humain, aussi bon que vous soyez, c'est toujours une affaire du monde humain. Être un pratiquant signifie sortir de ce monde humain, et s’agissant de cultiver et pratiquer dans ce monde humain, les pratiquants ne s'impliquent pas dans tous les conflits et problèmes de ce monde. Ce qui est malveillant, il y a une raison pour que cela existe, ce qui est bien, il y a aussi une raison pour que cela existe. C'est déterminé par la situation sociale de la société humaine et les disciples de Dafa ne s'en préoccupent absolument pas. Mais tout le monde a vu clairement que quand le grand chef démon parmi les êtres humains a commencé à nous persécuter, il criait que son parti politique « doit combattre le Falun Gong » et « je refuse de penser que le parti xxx ne puisse vaincre le Falun Gong ». Je sais qu'il a fait cela par jalousie, mais je sais aussi qu'il y avait des éléments de son parti politique derrière ses paroles. Autrement dit, si nous vous dénonçons, c'est uniquement parce que vous nous avez persécutés. Nous ne reconnaissons pas cette persécution. Dans le processus de clarifier la vérité, nous devons faire savoir aux gens de ce monde pourquoi il persécute le Falun Gong, ce qu'est le Falun Gong et ce qu'est ce parti. Peu importe qui a persécuté les disciples de Dafa, ils doivent tous être dévoilés et le venin propagé dans la tête des gens de ce monde doit être totalement nettoyé.

Des gens, après avoir entendu la clarification de la vérité par les élèves, disent aussi que le Falun Gong est très bien, mais ils trouvent que ce parti a aussi ses raisons. Il y a beaucoup de gens qui pensent que ce que le PCC dit ne peut pas être faux, par conséquent ils n’écoutent pas la vérité. Ces personnes n’ont pas vu sa nature perverse. Il y a des gens qui disent que le Falun Gong est très bien, mais que le Parti n'a rien fait de mal. C'est la faute de ce grand chef démon. Alors nous devons dire aux gens de ce monde pourquoi il persécute le Falun Gong, quel était son but en persécutant le Falun Gong. Nous devons aider les gens à voir qui est réellement la secte perverse et quelle est la nature de ce parti. Sous la persécution, les disciples de Dafa doivent dévoiler son passé honteux.

Bien que les disciples de Dafa soient des pratiquants qui ne se préoccupent pas des affaires de ce monde, moi Li Hongzhi connais tout de ces affaires. (Applaudissements) J'ai parlé tout au long de ces années de la persécution, mais la persécution continue. Maintenant la nouvelle direction du PCC est au pouvoir depuis déjà deux ans et la persécution continue encore. N’est-ce que le problème de quelques individus commettant des méfaits ? Alors pourquoi ne pourrions-nous pas parler au monde de la nature fondamentalement perverse de ce parti ? Si vous ne nous persécutiez pas, je ne voudrais rien avoir à faire avec vous et je ne voudrais pas non plus dire quoique ce soit à votre propos. La vie de tant de disciples de Dafa a été enlevée et la persécution continue encore, comme c’est pervers ! En plus, ce parti a utilisé le côté unilatéral des médias pour diffuser une propagande calomnieuse à tous les coins de la terre, c'est encore pire que pendant la Révolution Culturelle. Cela vise un groupe de personnes si bonnes et bienveillantes. Même si j’endure et tolère, aucune divinité ne va le tolérer ! (Applaudissements)

Un disciple : À cause de mon attachement au sentiment, j'ai commis des erreurs. Je suis plein de remords pour le chemin que j'ai parcouru. Comment puis-je réparer ?

Le Maître : (Le Maître soupire) C'est en fait ce qui fait le plus de peine au Maître. En tant que pratiquant, c'est vraiment ignominieux. C'est même honteux pour une personne ordinaire, alors en tant que pratiquant, comment est-il possible de mettre cela sur la table ? C’est trop déshonorant. Le savez-vous ? Dans la cultivation et la pratique du passé, dès qu'un pratiquant ne respectait pas l’observance dans ce domaine-là, il ne pouvait plus jamais cultiver et pratiquer, c’est aussi grave que cela.

Alors que faire ? Dafa est compatissant, le Maître regarde votre vie dans son intégralité, vous aurez encore des opportunités avant que la rectification de la loi n'arrive dans le monde humain. Mais vous ne devez plus refaire ces erreurs. Il ne faut surtout plus. Particulièrement dans cette période, la perversité va utiliser vos sentiments pour fortifier sa persécution, de sorte que vos désirs et attachements vont être particulièrement forts, jusqu'au point où vous ne vous maîtriserez plus et prendrez un chemin pervers. Le Maître a vu cela. Si vous pouvez encore bien avancer sur votre chemin et bien cultiver et pratiquer, ce crime-là appartiendra à la perversité ; mais si vous continuez à ne pas bien avancer, ce crime sera le vôtre. Bien sûr, la perversité qui interfère doit être éliminée, tous vos comportements seront alors vos propres comportements.

Pendant la période de la rectification de la loi, la Loi est en train de rectifier l’univers entier, savez-vous comment fait le Maître ? Concernant les vies de l’univers tout entier, y compris les hommes de ce monde, les vies plus basses que celles de ce monde et même celles qui sont très très basses, les vies du monde obscur et des enfers, j’agis toujours selon un principe : peu importe quels péchés ou quelles erreurs une vie a commis dans le passé, je n'en tiens pas compte ; je peux éliminer tout cela pour vous, je règle tout de façon bienveillante. Personne n'a jamais traité les êtres ainsi dans l'histoire. Si ça n'allait plus dans un certain endroit de l'univers, c'était détruit par une explosion et ensuite recréé. Si ça n’allait plus dans un certain endroit, c'était simplement comme le métabolisme du corps humain, si une cellule laisse à désirer, elle meurt et une nouvelle cellule est créée. Traiter tous les êtres avec une telle miséricorde n'est jamais arrivé depuis le début de la séparation du ciel et de la terre dans l'Univers. (Applaudissements) J’ai fait ainsi tout du long et j'ai réussi à le faire. Mais il y a un point, si, pendant la période de la rectification de la loi, on a commis un péché envers Dafa, que l'on a dérangé la rectification de la loi, alors ce crime-là n’est pas pardonnable. Voilà simplement ce critère. Si même ce critère n'existait pas, la Loi de l'Univers n'existerait plus. Les vies futures n’auraient pas de Loi à respecter et à suivre, ce serait comme si l’Univers n'avait pas de Loi, ce serait un monde désordonné et chaotique. Ça ne va pas ! Ce serait comme détruire l’Univers, donc avoir joué un rôle négatif envers la rectification de la loi signifie avoir commis un tel crime. Pour une vie, cela peut être causé par une seule idée déplacée, mais les conséquences sont dévastatrices.

Un disciple : Bonjour vénérable Maître, je suis un disciple de Dafa sud-coréen venant de la province du Heilongjiang. Veuillez recevoir les salutations au nom de tous les disciples de Dafa du Heilongjiang et des différents groupes de clarification de la vérité en Corée du Sud.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) Les disciples de Dafa de Corée du Sud ont très bien fait. Il y a beaucoup de disciples de Dafa d'origine coréenne en Chine continentale, ils ont aussi été gravement persécutés. Je sais tout cela.

Un disciple : Nos équipes de clarification ont concentré 80 % de leurs forces sur la région de Pékin et 20% pour d'autres choses, comme porter secours aux élèves. Lorsque nous renforçons nos efforts de clarification de la vérité dans la région de Pékin, la perversité concentrée sur Manhattan va-t-elle diminuer ?

Le Maître : On pourrait dire comme ça : lorsque les disciples de Dafa de différents endroits font bien, la perversité ne peut plus se libérer et est éliminée partout. La perversité arrivée à Manhattan est sur le point d'être totalement éliminée. Actuellement, la perversité à l’intérieur des Trois Mondes a été éliminée en grande quantité. Vous pouvez voir que la situation actuelle est en train de changer, même le climat est en train de changer. Les disciples de Dafa qui se sont assis auparavant devant le consulat à New York savent que c'est l'endroit le plus froid, nos disciples de Dafa ont enduré vraiment beaucoup pendant ces années. Du point de vue de la situation actuelle, les disciples de Dafa des différents endroits utilisent pleinement leurs capacités et talents pour agir dans le but de valider la Grande Loi, cela fait qu'il y a de moins en moins de perversité. Il lui est très difficile de se concentrer et de faire quoique ce soit.

Un disciple : Comment puis-je mieux travailler, de même que tout le monde, afin de pouvoir considérer les problèmes d'ensemble en mettant Dafa en premier ?

Le Maître : C’est une question à laquelle tous les disciples de Dafa doivent réfléchir. Quant à comment agir, il n’y a qu’à bien étudier la Loi, faire selon les paroles du Maître, pour réussir à marcher droit sur ce chemin.

Un disciple : C'est très difficile pour nous, disciples de Dafa venant de Chine continentale, d'aller participer aux conférences de la Loi aux États-Unis et de voir le Maître. Nous prions sincèrement le Maître de parler aux disciples de Chine continentale installés en Corée du Sud pour aider le Maître dans la rectification de la loi. Veuillez nous dire comment mieux faire ce que nous devons faire et accomplir le voeu que nous avons fait avant l'histoire.

Le Maître : C’est pareil pour tous les disciples de Dafa, vous devez bien faire là où vous vous trouvez. Que vous vous trouviez à l'étranger ou dans un environnement où vous êtes directement persécutés par la perversité, vous devez tous manifester les pensées droites et comportements droits des disciples de Dafa pour effrayer la perversité. La perversité est bruyante en surface, mais à l'intérieur elle a peur. Vous êtes des disciples de Dafa, vous ne devez pas avoir peur dans votre cœur. Si un pratiquant peut véritablement abandonner la question de la vie et de la mort, alors cette question de la vie et de la mort va vous quitter pour toujours. Mais ce n’est pas quelque chose qu'on peut manifester par l'intention, c'est parce que vous arrivez à ce stade par la cultivation dans la Loi et cela fait que vous devenez une telle vie. Si, au début de cette persécution en Chine continentale, les disciples de Dafa avaient tous pu agir de façon relativement droite comme maintenant, cette persécution n'aurait jamais pu démarrer et cette perversité aurait été détruite instantanément, le monde humain ne serait plus un endroit où elle pourrait sévir.

Maintenant que vous tous avez l'esprit plus clair, calme et raisonnable, que vous savez que faire, on peut dire que beaucoup de vos attachements humains ont été enlevés par la cultivation. En réalité, pour certains élèves, ce n’est pas que leurs attachements humains ont été enlevés par la cultivation, mais c'est parce qu'ils ont tellement peur qu'ils n’osent pas faire n’importe quoi, si l'environnement s'assouplit un peu, ils vont encore faire n’importe quoi. Ça ne va pas. Ce n’est qu’en comprenant véritablement la Loi qu’on peut marcher sur son chemin avec droiture, seulement ainsi cette vie peut avoir une garantie. Sinon, ce genre de vie se trouve encore dans la situation la plus dangereuse, car la perversité peut à tout moment prendre avantage de ses lacunes. Si c'est une personne ordinaire, aussi mauvaise qu'elle soit, la perversité ne va pas s’en occuper. Parce que vous voulez cultiver, la perversité va donc essayer de vous en empêcher. Or si vous ne vous engagez pas bien dans votre cultivation, alors vous devenez la cible de la persécution par la perversité.

Un disciple : Certains pratiquants sont très enthousiastes pour clarifier la vérité, mais ils n’arrivent toujours pas à sortir du petit cercle de l’attachement à soi-même. Ils ont donc mal fait dans le domaine de la coordination et de la coopération du corps entier, plus grave encore, ils ont influencé une partie des élèves. S'ils n'arrivent toujours pas à bien faire malgré l’aide des pratiquants, j'aimerais demander au Maître, à quelle genre de conséquences ces élèves devront-ils faire face dans le futur ?

Le Maître : Je pense que, actuellement, vous ne pouvez pas dire comment est l’élève ou tirer une conclusion à son propos, parce qu’il y a toutes sortes de manifestations différentes dans le processus de cultivation et pratique et que tous les attachements des gens ordinaires vont se manifester. Tant qu'un pratiquant ne les a pas enlevés, ils vont assurément se manifester. Quant à la partie qui a bien cultivé, on ne la voit pas, car la partie qui a réussi à cultiver ne peut plus se manifester, mais la partie qui n'est pas bien cultivée, telle qu'elle se manifeste, va être vue par les autres. L’important, c'est au moment où les autres pointent cela ou quand son attachement rencontre un conflit, comment il va le traiter et s'il pourra reconnaître ses propres insuffisances, c'est le point crucial. Dès que vous reconnaissez quelque chose, vous devez le surmonter, c'est seulement cela qui est la cultivation et la pratique. Après tout, je dis qu'il s'agit de la question de pouvoir avancer diligemment.

Si on ne s'est pas bien cultivé et que cela affecte un autre disciple de Dafa ou beaucoup d'autres disciples de Dafa et qu'ils ne réussissent pas leur cultivation, c’est le grave crime d'interférer avec la cultivation et la pratique des disciples de Dafa qui ne peut pas être remboursé même en descendant dans la 18ème couche des enfers. Certains élèves n’arrivent pas à enlever leurs attachements de longue date, ce qui les a menés à être perturbés par la perversité. Vous pensez tous que cette personne est finie, qu’elle n'y arrive pas. Maintenant, on ne peut pas considérer cela encore ainsi. En réalité, certains élèves ont déjà abandonné beaucoup d'attachements dans d'autres domaines, beaucoup de leurs attachements ont été éliminés et ne se manifestent plus, mais les attachements qui n’ont pas été éliminés par la cultivation se manifestent encore. D'ailleurs le Maître les laisse assurément se manifester et être affectés par des conflits, cela va assurément laisser les autres les voir, le but est donc de leur permettre de les éliminer. Quand vous en voyez un, vous devez le leur indiquer. Si vous ne le signalez pas, c’est que vous avez un attachement à la peur d'offenser autrui, alors on fait en sorte qu’il y ait des disputes et des conflits entre vous, afin que tous deux reconnaissiez ces attachements, le but est d’éliminer ces attachements humains par la cultivation. Mais quand vous considérez cet élève qui a des attachements qui se manifestent, vous ne pouvez pas penser qu'il n'est pas bon. Car les problèmes et les erreurs entre les disciples de Dafa sont inévitables, l’important c'est que vous ne pouvez pas avoir réellement de conflits ou de frictions entre vous, ou vous méfier les uns des autres.

Récemment, j'ai souvent insisté sur la question de bien coopérer et collaborer les uns avec les autres. Que vos mauvais attachements aient été enlevés ou non, vous devez bien vous coordonner avec les autres de la même façon. Comment se fait-il qu'à certains moments beaucoup de disputes surgissent dans certaines régions et que parfois les disputes continuent encore et encore ? Comment se fait-il que pendant la validation de la Loi, les opinions n'arrivent toujours pas à être unifiées ? C'est une chose qui a été très proéminente en Chine continentale récemment. Quel est le véritable problème ? C'est très simple, c'est la question de savoir si vous validez la Loi ou si vous vous validez vous-mêmes. Si vous validez la Loi, peu importe ce que l'autre personne dit à votre propos, vous n'êtes pas affecté à l'intérieur. Si quelqu'un contre votre opinion, que ça vous rend énervé et que vous vous sentez mal à l'aise, si quand une personne émet à votre égard une opinion à l'opposé de la vôtre ou n'est pas d'accord avec la vôtre vous vous sentez mal à l'aise, que vous vous opposez et vous vous justifiez, que cela vous amène à sortir du sujet et à ne pas écouter les autres, vous êtes, même si vous défendez et vous expliquez avec les meilleures intentions, juste en train de vous valider vous-mêmes. (Applaudissements) C'est parce que vous n'avez pas mis Dafa en premier et à ce moment-là, ce que vous n'arrivez pas à lâcher est principalement l'ego.

Mais les pensées des gens sont complexes, elles sont parfois difficiles à discerner. Certaines personnes pensent vraiment à la Loi, pensent réellement que telle ou telle manière est juste, elles ne sont pas attachées à elles-mêmes. Elles tiennent bon juste comme ça. Certains pourraient dire : « Vous insistez tellement, n'êtes-vous pas en train de vous valider vous-même ? » Alors à ce moment, vous devez absolument être calme. En fait, quand chacun pense à la Loi, le problème de non-coopération ne se pose plus. Nous devons être de bonnes personnes où que nous soyons, ne devons-nous pas penser d'abord aux autres quand nous agissons ? Comment se fait-il que les disciples de Dafa ne pensent pas d'abord aux autres quand ils ont à faire les uns avec les autres ? Vous pensez : « Nous sommes des pratiquants et chacun est en train de cultiver et pratiquer, alors lorsque nous sommes avec d'autres disciples, il n'y a pas besoin de réfléchir à la manière dont nous nous parlons. » N'est-ce pas ce que vous pensez ? Eh bien ce n'est pas juste. N'oubliez pas ce point : Vous êtes des êtres humains dans le processus de la cultivation et de la pratique, vous n'êtes pas des divinités cultivant et pratiquant, alors vous devez être prévenants les uns envers les autres.

Un disciple : Les élèves de Corée du Sud utilisent toutes sortes de moyens pour accroître l'effort de clarification de la vérité dans différents milieux, ils sont en train d'attirer peu à peu l'attention des gens et de gagner leur soutien. La clarification de la vérité donne de plus en plus de meilleurs résultats, en même temps, dans tout le pays, un grand nombre de nouveaux élèves arrivent. Mais récemment, l'un après l'autre, quelques élèves ont eu des accidents et sont morts de façon tragique. L'un est mort quand le bus qu'il avait pris s'est retourné, un autre s'est noyé et encore un autre a eu un accident de travail. L'un de ces élèves était très actif dans la clarification de la vérité. Ces divers accidents ont quelque peu fait vaciller ces nouveaux élèves.

Le Maître : Je viens de parler des interférences des forces anciennes envers la rectification de la loi et les disciples de Dafa. Alors pourquoi les forces anciennes font-elles donc de telles choses ? Quel est leur but ? Elles pensent : « Vous êtes tous venus pour cultiver et vous pensez que Dafa est bon. Est-ce que vous réalisez vraiment que Dafa est bon sur la base des principes de la Loi ? Ou suivez-vous simplement quand les autres disent qu'il est bon ? Ou bien dites-vous que la Loi est bonne quand vous sentez que vous en avez obtenu des bienfaits ? » La cultivation et la pratique, la Grande Loi sont solennelles, elles peuvent transformer des êtres humains en divinités. Les forces anciennes ne peuvent pas le supporter, alors elles vous mettent à l'épreuve. Elles veulent voir si vous allez encore dire que Dafa est bon, que vous allez rester ici à cultiver et pratiquer quand elles font que des gens parvenus à la fin de leur durée de vie partent. Les forces anciennes ont fait cela, alors quand un élève est face à un danger de mort, vous ne pouvez pas dire qu'il n'est pas bon ou qu'il a de graves problèmes. En réalité, ce sont les forces anciennes qui créent cette perturbation en prenant avantage des attachements humains. Une chose, c'est que certains élèves vacillent facilement, si ce genre d'élèves avaient tous très bien cultivé et pratiqué solidement, ces problèmes n'auraient pas eu lieu. Si certains élèves n'arrivent pas à se décider à se débarrasser d'attachements de longue date à l'intérieur d'eux-mêmes, ils peuvent être persécutés et avoir des interférences : « J'ai fait les exercices, mes maladies ont été guéries, je me sens tellement bien. Ma vie est devenue plus facile. » Leur compréhension reste toujours à ce niveau, ils n'arrivent pas à comprendre la Loi selon la Loi, cela facilite l'apparition de problèmes. Bien sûr, ces choses n'ont pas toujours pour cause ce genre de problèmes. Les forces anciennes ont fait cela pendant longtemps, ce genre de choses est déjà arrivé avant dans la cultivation et la pratique des élèves en Chine continentale. Voilà donc pourquoi dans la cultivation et la pratique il est impératif de considérer les choses avec la pensée droite et de reconnaître clairement que la cultivation et la pratique est la plus sérieuse des affaires.

Bien sûr, certaines choses sont arrivées. Les élèves des différentes régions ont les idées claires maintenant, ils arrivent à comprendre les choses sur la base de la Loi et ils peuvent ainsi traiter cela correctement. Il y a des élèves qui disaient souvent : « Un tel de notre site de pratique se comporte tellement bien ! On va suivre tout ce qu'il fait. » Je vous dis à tous que vous ne devez absolument pas faire cela et vous ne devez absolument pas penser ainsi. Les pratiquants ne peuvent pas prendre d'autres personnes comme modèle. Ils doivent prendre la Loi pour Maître ! (Applaudissements) Dès que vous commencez à faire ces choses et à penser ainsi, deux problèmes vont apparaître. L’un est que vous allez pousser cet élève vers un endroit où il n'y a pas d'issue, et il est très probable que les forces anciennes vont l'amener à avoir des problèmes et même le faire partir plus tôt pour éprouver les autres élèves : « Vous le regardez tous. Dans ce cas, êtes-vous encore en train d'étudier et êtes-vous encore en train de cultiver ? » Dans de telles circonstances, il y a vraiment certains élèves qui pensent : « S'il n'y arrive pas, vais-je y arriver ? » Ils vacillent. Les forces anciennes n'ont-elles pas pris avantage de cette lacune ? Même moi votre Maître, je ne peux rien dire ! Les forces anciennes disent : « Regardez. Voyez comment cette épreuve s'est terminée. Ce que nous avons fait était juste, non ? » Alors quand la pensée droite n'est pas forte, l'esprit des gens vacille. Vous devez absolument être sur vos gardes par rapport à cela ! Vous devez prendre la Loi pour Maître. Vous ne pouvez pas considérer comment un certain individu a bien cultivé et en conséquence apprendre de cette personne au lieu d’apprendre de la Loi.

N'y avait-il pas de tels élèves quand la persécution en Chine continentale a commencé ? De nombreux élèves regardaient les assistants et faisaient tout ce que les assistants faisaient. Quand les assistants renonçaient, ils suivaient de même et renonçaient aussi. Bien sûr, les élèves sont des élèves de Dafa après tout, alors une fois qu'ils avaient calmé leur coeur, ils réalisaient qu'ils s'étaient trompés. Ils recommençaient à étudier la Loi et réalisaient que cette compréhension qu'ils avaient eue était fausse et que ce qu'ils avaient fait était faux. Mais en considérant cette partie, cela ne les a-t-il pas souillés ? Ils ont agi de cette façon, alors pour un pratiquant, n'est-ce pas une souillure ? Donc faire vaciller l'esprit des gens va apporter des problèmes à l'environnement de cultivation et pratique. Vous devez absolument être attentifs à cela.

Toutes sortes de choses peuvent arriver pendant la cultivation et la pratique. Certaines personnes voient que telle et telle personne a eu ses maladies guéries après avoir commencé à pratiquer. Elles pensent : « Super, même une maladie aussi grave a été guérie par la pratique. » ou « Super, le cancer de cette personne a été guéri après qu'elle ait commencé à pratiquer. » « Je vais pratiquer aussi. » Mais pourquoi cette personne est-elle venue ? Elle est venue à cause du cancer ou dans le but de guérir de sa maladie. Elle n'est pas venue ici pour véritablement cultiver et pratiquer. Mais je me rends compte que chacun doit commencer quelque part dans sa compréhension de la Loi. On commence à comprendre la Loi d'une manière ou d'une autre. Mais une fois que quelqu'un commence à pratiquer, il doit placer l'étude de la Loi en premier, seulement alors c'est la cultivation et la pratique. Dans ce cas, lorsque vous arrivez à vraiment comprendre la Loi pendant la cultivation et la pratique, vous arriverez à vous débarrasser de tout attachement. Vous penserez : « J'ai déjà obtenu la Loi, alors je n'ai plus peur de rien. Si je meurs, alors qu'il en soit ainsi. Même si je meurs, j'ai obtenu la Loi. Que pourrait-il encore m'arriver après la mort ? De toute façon je ne finirai pas en enfer, n'est-ce pas ? J'ai obtenu la Loi après tout. » Une personne de cette sorte ne va rien rencontrer qui va mettre sa vie en danger et la maladie n'existera plus pour elle. (Applaudissements) C'est parce que l'état d'esprit qu'elle montre est celui d'un vrai pratiquant. Il a vraiment compris et s'est réellement élevé lui-même, il a abandonné tous les attachements. Au moins sur ce point-là, il a transcendé l'être humain, il est allé au-delà de la condition humaine. Il n'y a que les êtres humains ordinaires qui peuvent avoir des maladies. Une fois qu'il a abandonné son attachement à guérir de sa maladie, ses maladies vont s'en aller.

Certaines personnes n'ont pas réussi pendant longtemps à abandonner leur attachement à guérir de leur maladie. Dans des conditions normales, quand une personne souffre d'une maladie terminale, elle a en fait atteint la fin de sa durée de vie. Elle souffre d'une maladie terminale et sa vie est supposée se terminer, mais maintenant elle a étudié Dafa. Même si elle est venue dans le but de guérir de sa maladie, il lui est encore permis de continuer à étudier la Loi pour la comprendre. On lui donne aussi l'occasion de voir beaucoup d'exemples concrets, mais elle n'arrive toujours pas à comprendre la Loi dans la Loi. Elle ne lit pas les livres, alors elle ne peut pas comprendre les choses sur la base de la Loi. Elle suit simplement les autres en faisant les exercices. Elle pense toujours : « Je suis déjà devenu un élève de Falun Gong. Je continue à faire les exercices. Pourquoi ma maladie n'a-t-elle pas été guérie ? » La cultivation et la pratique sont une affaire sérieuse. Cette épreuve touchant le coeur humain est sans ambiguïté. Plus vous êtes attaché, plus vous vous sentez mal. Si vous allez à l'hôpital pour un diagnostic, on vous fera voir que votre maladie s'est empirée. Mais vous ne vous éveillez toujours pas. Comme vous ne vous éveillez toujours pas, cela devient de plus en plus grave et finalement, ça ne va vraiment plus pour vous. Cela arrive parce que vous n'êtes pas un élève véritable, vous n'étudiez pas la Loi et vous n'abandonnez pas votre attachement à la maladie. Vous êtes simplement une personne ordinaire qui désire que sa maladie soit guérie. Le but de ma transmission de Dafa est de sauver les gens au niveau fondamental de leur être, non pas d’aider les gens ordinaires à guérir de leur maladie. Si vous pouvez vraiment cultiver et pratiquer, si vous pouvez vraiment abandonner votre attachement à la vie et à la mort, et pas seulement agir de cette façon pour que les autres le voient tandis qu'intérieurement vous y pensez tout le temps, dans ce cas peu importe quelle maladie vous avez, elle sera guérie. Dans la cultivation et la pratique, la différence entre l'être humain et la divinité est juste la différence d'une pensée. Cette différence d'une pensée il est facile d’en parler, mais on ne peut l'atteindre qu'avec une base profonde et solide dans la cultivation. Si vous pouvez réellement consacrer beaucoup d'efforts à étudier la Loi, vous pourrez y arriver.

Bien sûr, chaque fois que cette situation surgit, en général il est donné à la personne une chance après l'autre dans Dafa pendant une longue période, car vous avez reçu la Loi après tout. Il lui est continuellement donné une chance et elle ne meurt pas, il lui est donné une chance après l'autre. Mais si cette personne n'arrive toujours pas à s'éveiller après qu'on lui ait donné des occasions pendant si longtemps, même si elle a cultivé et pratiqué pendant des années et qu'elle a suivi les autres en faisant le travail de Dafa, si elle n'arrive toujours pas abandonner à un niveau fondamental son attachement à guérir de sa maladie, alors à un niveau fondamental elle n'est toujours pas un élève et elle va partir quand elle atteindra la fin de sa durée de vie. Les gens ordinaires peuvent également faire du travail de Dafa, ce qu'ils obtiennent c'est la bonne fortune. Lorsque des pratiquants font le travail de Dafa, ils ne recherchent pas la bonne fortune ou comment vivre heureux parmi les gens ordinaires ; seule l'élévation du niveau est la chose la plus importante. Les pratiquants ne recherchent pas le gain et la perte dans ce monde. Être attaché à votre maladie n'est-il pas la recherche de gain ou de perte dans le monde humain ? Certaines personnes disent : « Une fois que ma maladie sera guérie, je pourrai faire tellement de bonnes choses pour Dafa ! Pourquoi n'ai-je pas encore été guéri ? » Que vous alliez bien, que vous cultiviez et pratiquiez, que vous deveniez un disciple de Dafa, tout cela est au conditionnel. Vous cultiverez et pratiquerez, vous vous reconnaîtrez comme un disciple de Dafa seulement quand votre maladie aura été guérie. La cultivation et la pratique sont inconditionnelles pourtant, les choses se gagnent naturellement, sans esprit de recherche.

Rien n'est absolu bien sûr. Ce dont j'ai parlé, ce sont les principes de la Loi. La situation est différente pour beaucoup de personnes, je donnais seulement un exemple. Si tout le monde peut comprendre cela, les choses s'arrangeront facilement, mais si une personne n'arrive pas à abandonner ses attachements, la situation sera vraiment difficile.

Un disciple : Je suis un pratiquant venant d'Irlande et j'aimerais saluer ici le Maître. Depuis longtemps je n’ai pas bien fait dans la diffusion de la Loi pas plus que dans ma cultivation et pratique personnelles, y a-t-il encore du temps pour que je me rattrape ?

Le Maître : Alors allez-y et faites. Comme ce n’est pas encore terminé, il reste encore du temps. (Le public rit et applaudit) Même si vous n'avez pas bien fait, peu importe dans quel domaine, le Maître ne veut laisser tomber aucun d’entre vous. (Applaudissements)

Auparavant j’ai dit que la rectification de la loi de l'Univers est une étape et que la rectification de la loi dans le monde humain en est une autre. Cela signifie que le Maître fait cela en deux étapes. C’est pour cela que je ne vous ai pas enseigné la Loi des Trois Mondes, je ne vous ai enseigné que la Loi de l’Univers. Je ne vous ai pas parlé des structures des différents êtres vivants dans les Trois Mondes, de l'origine de la vie, de la structure de la vie, de l'histoire du monde ou des théories de ce monde de la religion à la science, comme d'où sont venues ces choses, quel était leur but, les raisons derrière les différents conflits qui ont eu lieu dans le monde humain – bref, tout ce qu’il y a dans l’histoire. Concernant la structure des Trois Mondes et les différents corps célestes dans les Trois Mondes, je ne vous en ai pas parlé, parce que ce sont des choses tellement insignifiantes dans l’Univers. Les Trois Mondes ne méritent pas d’être abordés dans la Grande Loi, ils sont trop bas. Lorsque je vous enseigne la Grande Loi, cela comprend les Trois Mondes. Dans le futur, vous saurez absolument tout, sans que j’ai besoin de vous parler des choses des Trois Mondes. Je ferai encore des choses ayant trait à l'être humain dans le futur et à ce moment-là je parlerai de la Loi des Trois Mondes. Le moment de faire les choses à l’intérieur des Trois Mondes sera le moment où la Loi rectifiera le monde humain.

Parce que les choses sont faites en deux étapes, un certain phénomène est apparu dans l’Univers. Quelle sorte de phénomène ? C’est que les Trois Mondes ont été fermés pendant tout ce temps, les vies à l’intérieur des Trois Mondes ne peuvent pas sortir et les vies à l’extérieur des Trois Mondes ne peuvent pas entrer. C’est moi qui ai fermé dès le début. Les éléments créés précédemment par les forces anciennes existent encore, ils n'ont pas été complètement nettoyés et avant que ce ne soit accompli à la surface du monde humain, cette partie des éléments des forces anciennes a toujours un effet négatif. Alors, comme la rectification de la loi et la rectification de la loi du monde humain sont faites en deux étapes, les Trois Mondes devaient être séparés de l’Univers. Depuis le début de ma rectification de la loi, au cours de ces dix dernières années, ils se dirigent continuellement vers l’extérieur de l’Univers. Les astronomes ont vu que les corps célestes de l'Univers ne sont plus les corps célestes originaux et que la position de la Voie lactée n’est plus la même que précédemment. Cela est arrivé parce que les Trois Mondes sont en train d’être séparés de l’Univers. Les scientifiques ont découvert cela alors que le processus de mutation est en cours, ils disent que l’Univers se dilate. En fait, ce sont les corps célestes eux-mêmes qui sont en train de se séparer des Trois Mondes, mais en plus les Trois Mondes s'éloignent de plus en plus de leur position originelle. Au cours de ces dix dernières années, les Trois Mondes se sont continuellement dirigés vers l'extérieur de l'Univers. Pendant ce processus, les scientifiques ont découvert que les corps célestes ont subi d'immenses changements, des étoiles qui n'existaient pas auparavant sont apparues, des corps célestes qui n'existaient pas auparavant sont apparus et des galaxies qui n'existaient pas auparavant sont apparues. Alors, où sont parties les étoiles et les galaxies qui étaient là à l’origine ? Pourquoi l'Univers a-t-il subi des changements aussi immenses ? En réalité, c’est la manifestation accompagnant le déplacement graduel des Trois Mondes se séparant de l’Univers.

Le site PureInsight n’a t-il pas publié cela ? L’Univers est en train de s'éloigner et de disparaître à une vitesse qui dépasse celle de la lumière, la Voie Lactée est en train d'être séparée de l’Univers. Ayant atteint le point où même les êtres humains peuvent arriver à voir cette phase, cela signifie que la séparation est arrivée au niveau le plus superficiel. Au début quand je commençais à faire cela, des divinités m’ont dit : « Dans le futur, les êtres humains pourront voir ce que vous avez fait, ils découvriront à la fin que c'était vous qui le faisiez. » Tel est le cas, parce que certaines manifestations vont peu à peu converger vers moi.

Une fois la séparation effective, les espaces à l’extérieur de la Voie Lactée n'existeront plus. Les êtres humains vont trouver ce vide effrayant. Les étoiles qui existaient à l’extérieur de la Voie Lactée et tous les corps célestes éparpillés à l’extérieur de la Voie Lactée n’existeront plus. Le site PureInsight a rapporté que notre Voie Lactée deviendra « une âme orpheline et un fantôme errant » de l’Univers. Pourquoi un tel phénomène est-il apparu ? On dirait que les gens, y compris les scientifiques, y soient indifférents, mais c'est seulement parce qu'ils ne le comprennent pas. Si une telle chose s'était passée autrefois dans l’Univers, la Voie Lactée n'aurait plus existé. Si elle avait été séparée de l’Univers, elle n'aurait pas pu survivre et se serait désintégrée. La rectification de la loi de l’Univers et la rectification de la loi dans le monde humain sont faites en deux étapes, alors les Trois Mondes doivent être séparés de l’Univers. Si la rectification de la loi de l’Univers était terminée, tout serait neuf et pur, mais les Trois Mondes sont un endroit tellement sale, qu'il pollue l’Univers. Ça ne va pas qu’il y ait un endroit aussi sale dans un Univers aussi magnifique, c’est pour ça qu’on doit le déplacer à l'extérieur et s'en occuper séparément. C’est pourquoi ils vont être séparés. (Applaudissements) Les scientifiques ont maintenant découvert ce problème.

Un disciple : Que faire pour la correction des caractères chinois de « Lun Yu » accroché au mur ?

Le Maître : Oui, vous pouvez corriger le texte de « Lun Yu » accroché à votre mur, faites-le simplement avec la couleur appropriée. En fait, toutes les solutions sont bonnes.

Un disciple : Comment aider les nouveaux élèves en Chine continentale à sortir ?

Le Maître : Concernant les nouveaux élèves, vous ne pouvez pas être trop brusque avec eux, car ils doivent passer à travers un processus d'amélioration de leur compréhension. Si de leur propre initiative ils proposent de faire quelque chose, alors laissez-les faire. Mais s'ils ne veulent pas faire quelque chose de leur propre initiative, je pense qu'on ne devrait pas les forcer à faire quoique ce soit, car après tout, ce sont de nouveaux élèves.

Un disciple : Comment doit-on considérer les grosses sociétés étrangères prêtes à investir en Chine et comment doit-on considérer les membres de notre famille désirant rentrer en Chine ?

Le Maître : Si les membres de votre famille ne cultivent et ne pratiquent pas et qu'ils veulent retourner en Chine, alors qu'ils rentrent. Si vous êtes un pratiquant, c'est mieux de ne pas retourner, allez-vous rentrer pour être persécuté ? En tant que disciple de Dafa, si vous ne faites pas ce qu'un disciple de Dafa doit faire, vous ne serez pas tranquille, mais si vous le faites, vous serez persécuté. Ici il y a aussi des choses que vous devez faire.

À propos de l’investissement de nombreuses sociétés en Chine, ne vous en occupez pas pour le moment. Ne faites que la clarification de la vérité, dites aux gens ce qu’est Dafa et pourquoi il est persécuté. Mettez en lumière les farces pitoyables et toutes les bassesses commises par le gouvernement, les mensonges et la diffamation qu'ils ont fabriqués, dévoilez cette répression perverse, parlez aux gens de ce monde de ces choses et aidez-les à voir tout cela clairement, ainsi vous aurez atteint votre but. Quand vous clarifiez la vérité, ne parlez qu'à ce niveau, sans aller plus haut. À propos de ces sociétés désireuses d'investir là-bas, si vous avez l’occasion, tout ce que vous pouvez dire c'est : « Comme vous allez investir là-bas, le groupe pervers en Chine aura donc de l’argent pour financer la persécution. Vous pouvez voir combien c'est effrayant quand il montre sa perversité, n'est-ce pas ? Votre société n'a-t-elle pas subi de menaces ? » Nous ne nous occupons pas de la question de si les gens vont investir là-bas. Tout ce que nous pouvons faire est de leur parler des principes à un niveau très superficiel.

Mais je pense que, face aux intérêts matériels, certaines personnes peuvent écouter et d'autres pas, donc cette question n'est pas le point central. Ce qui est important, c'est de dire aux gens pourquoi le Falun Gong est persécuté et combien les persécuteurs sont malveillants et pervers, ce sera suffisant. Une fois que les gens peuvent voir clairement cette perversité, cela va évacuer de leurs pensées les éléments empoisonnés instillés par la propagande établie par les médias calomnieux du gouvernement communiste chinois. Cela signifie que vous avez sauvé ces personnes, ce pas va leur permettre d'avancer vers le pas suivant. Sinon quand le moment de la rectification du monde humain par la Loi sera arrivé et que ce Gong très puissant arrivera... comme la rectification de la loi a ses critères, à ce moment-là ils n'auront assurément aucune autre occasion de comprendre la vérité. Les critères sont pareils depuis l'endroit le plus élevé de l'Univers jusqu'au point le plus bas. Comment est cette vie à ce moment-là, il en sera ainsi, tout sera traité dans le temps le plus court. Ceux qui doivent être éliminés seront éliminés, ceux qui peuvent rester resteront, ceux qui doivent être élevés s’élèveront et ceux qui doivent descendre descendront. En un clin d'oeil tout sera passé. Ce que contient l'esprit d'un être détermine ce qu'il est, c'est pourquoi à ce moment-là il n'y aura plus d'occasion. Si une personne a éliminé les éléments empoisonnés venant de ce groupe de voyous pervers, elle pourra franchir cette étape. Au moins elle pourra voir les changements dans le futur.

Un disciple : Je suis un jeune disciple de Taïwan, j'aimerais offrir au Maître une fleur de lotus de la part des jeunes disciples de Taïwan. (Le Maître sourit) (Le public sourit et applaudit) Nous remercions notre grandiose Maître.

Le Maître : Merci. Cette petite fleur de lotus est très joliment faite. (Applaudissements) C'est le genre de considération et de pensée que les disciples de Dafa ont mis dans la clarification de la vérité. Vous avez tous travaillé très dur, vous avez trouvé beaucoup d'idées pour sauver les êtres. Les gens d’aujourd’hui sont vraiment difficiles à sauver. Ils ne vont vous écouter que si vous vous conformez à leurs idées, ils ne vont vous écouter que si vous leur parlez d'une façon qui leur plaît. C’est-à-dire que si vous voulez les sauver, ils mettent des conditions pour que vous le fassiez. (Le Maître sourit)

Un disciple : Maître, un membre de ma famille pratique et dit qu’il est très particulier. Il n'envoie pas la pensée droite ni ne clarifie la vérité et il étudie rarement la Loi en-dehors de « Zhuan Falun ». Actuellement pendant la période de rectification de la loi, nous sommes occupés par toutes sortes de projet. Si je passe beaucoup de temps à l’aider, il va m'être difficile d’équilibrer mon temps avec les autres choses.

Le Maître : C'est vrai. Si c’est un nouvel élève, alors vous devez avoir de la compréhension envers lui. Si c’est un ancien élève, alors il se trompe assurément. Quant à comment l’aider, il n’y a pas de solution particulière, observez où est-ce qu’il est bloqué et agissez en conséquence pour traiter cela. Défaites le noeud dans son coeur et trouvez son attachement.

Un disciple : Comment pouvons-nous réellement briser les arrangements des forces anciennes, sortir de l’égoïsme et devenir un véritable disciple de Dafa de la rectification de la loi ?

Le Maître : L’Univers dans le passé était fondé sur l’égoïsme. Prenons l'homme comme exemple : aux moments cruciaux, il n'arrivait vraiment pas à se préoccuper des autres. Quand j'ai commencé la rectification de la loi, des divinités m’ont dit : « Vous êtes le seul à vous occuper des affaires des autres. » Je sais, vous trouvez que c'est difficile à croire, parce que vous êtes des vies altruistes créées par Dafa, vous avez un rôle à jouer dans la rectification de la loi et vous vous êtes éveillés de façon juste. Si je n'avais pas fait cela, avec la fin de l'histoire toutes les vies finiraient. Lorsqu'un être pense aux autres quand il agit et manifeste de la tolérance, c’est parce que son point de départ est altruiste.

Lorsque les pratiquants de Dafa découvrent de l’égoïsme en eux-mêmes, ils doivent graduellement travailler pour le surmonter. En être conscient signifie que vous avez franchi une nouvelle étape dans la cultivation et la pratique, parce qu'un être qui ne cultive et ne pratique pas ne peut pas en devenir conscient et il ne se demande pas s'il est égoïste. Il n’y a que les pratiquants qui peuvent s'examiner souvent eux-mêmes et chercher à l’intérieur.

Un disciple : Les disciples de Dafa de Fushun vous saluent. (Le Maître : Merci à tous.) Je suis quelqu’un de caractère flegmatique. Je suis habituellement lent quand je fais mon travail et je suis souvent critiqué pour cela. Dois je changer ma façon d'être quand je travaille ?

Le Maître : Il y a vraiment des personnes qui ont un caractère flegmatique. Je sais que j'ai un caractère très rapide, je fais tout très très rapidement. Si vous dites qu’il faut faire quelque chose, je suis déjà dehors avant que les autres ne se soient même préparés. (Le Maître rit) (Applaudissements) C’est-à-dire que j'ai développé cette rapidité, je me dépêche et me dépêche pour tout. Bien sûr, je ne dis pas qu'il n'est pas bon d'avoir un caractère flegmatique. Certaines personnes ont simplement pris l'habitude de faire les choses de cette façon. Mais je pense que c'est mieux si on peut se dépêcher un peu lorsqu'il s'agit de sauver les êtres. (Le Maître sourit) (Le public rit et applaudit) Cependant, ce n’est pas que vous devez changer de caractère.

Ainsi sont les vies de l'Univers. Chacun est différent : il y a des gens qui sont lents, alors que d'autres sont rapides, il y en a qui sont impétueux, alors que d'autres sont pondérés. Il y a des gens qui sont très lents quoi qu’ils fassent, on ne peut pas dire que c'est un attachement. Mais concernant le salut des êtres et les choses que les disciples de Dafa doivent faire vous devez vous dépêcher. Je pense que cela n’a rien à voir avec votre caractère. Vous devriez savoir ce que « se dépêcher » signifie, peu importe combien votre caractère est lent.

Un disciple : Je suis un disciple qui vient d’obtenir la Loi, je suis très anxieux, j'aimerais bien avancer sur le chemin de la validation de la Loi. Mais je ne sais pas si c’est une sorte d’attachement ? Comment distinguer ?

Le Maître : En tant qu’élève qui venez d'obtenir la Loi, ne soyez pas inquiet. Pour beaucoup de choses, on ne peut pas avoir les mêmes exigences envers vous qu'envers les anciens élèves. Mais il y des nouveaux élèves qui ont vraiment bien agi. Ils se sont aussi engagés dans des choses de Dafa et font ce que les disciples de Dafa doivent faire, c’est vraiment admirable. Parfois je trouve vraiment que ces derniers arrivants ont une qualité d’éveil très élevée. La cultivation et la pratique consistent à s'améliorer pas à pas, ce n'est pas réaliste d'attendre de vous que vous vous éleviez tout d’un coup vers le haut comme les anciens élèves, car eux aussi sont arrivés où ils sont en cultivant et s'améliorant pas à pas. Maintenant que vous avez obtenu la Grande Loi, vous n’avez à vous inquiéter de rien. Il n'y a qu'à avancer, faire systématiquement ce qui doit être fait et faire ce que les disciples de Dafa doivent faire, faites-le jusqu'au niveau que vous pouvez comprendre. Il n'y a à cela aucun problème.

Un disciple : Maître, pourriez-vous expliquer quel effet cela aura sur notre travail si les disciples de Dafa sont bien coordonnés et qu'ils coopèrent bien ? Quelles seront les conséquences si nous ne le faisons pas si bien ?

Le Maître : La perversité peut en profiter et créer des ennuis si vous ne vous coordonnez pas bien. Pour beaucoup de choses de la validation de la Loi, ce n’est pas qu’il n’y a pas de solutions. Peu importe combien c'est difficile, il y a toujours un chemin pour vous, même si ce chemin est relativement étroit. Vous devez avancer sur ce chemin avec droiture, si vous vous écartez ou si vous manquez de droiture ne serait-ce qu'un tout petit peu, ça ne va pas. Cependant, il y a quand même un chemin pour vous. C’est-à-dire que vous devez le prendre avec droiture. Sinon, la perversité qui existe actuellement va en profiter et créer des ennuis. En fait, ce dont je viens de parler, c'est si vous êtes en train de vous valider vous-même ou de valider la Loi lorsque vous vous coordonnez et coopérez pour faire quelque chose, voilà la question.

Lorsque vous êtes tous en train de discuter d'une affaire, si quelqu'un dit que votre idée n'est pas bonne, vous n'aimez pas l'écouter, mais si personne ne s'oppose à cette idée, voire même que quelqu'un dit : « C'est une très bonne idée et celle-ci n'est pas mal non plus. » et qu'il ne veut offenser ni l'un ni l'autre, je dirais que cet élève-là n'est pas très responsable ni envers Dafa ni envers sa propre cultivation et pratique. Il n'ose pas faire face à un conflit et n'ose pas exprimer les choses directement, il n'ose pas parler quand il voit un problème. C'est être trop attaché à l'ego, c'est de l'égoïsme. Si vous considérez un problème sans l’attachement à soi-même et que vous proposez calmement des idées sur la bonne façon de s'attaquer au problème, je ne pense pas que les autres vont se sentir mal à l'aise en écoutant cela, parce que vous le faites pour la Loi. Voilà la question.

Il y a un autre point, si la solution proposée par quelqu’un est refusée et qu'il en est bouleversé, alors il a vraiment un problème. Souvent quand les discussions sur une question de validation de la Loi dévient du sujet, c'est quand l'ego est attaqué. Allez-y, observez attentivement cela, si vous ne me croyez pas, une fois rentrés, observez cela attentivement. Lorsque vous parlez de quelque chose, regardez qui guide la conversation hors du sujet, la personne qui fait cela a un problème, c'est sûr. (Le public rit, applaudissements) La personne qui dévie du sujet a un attachement à l'ego où quand ses conceptions sont attaquées, poussée par un état d'esprit humain elle est bouleversée et met de côté le travail de Dafa. À ce moment-là, la perversité aura profité d'elle, elle va dévier de plus en plus du sujet à travers ses arguments et c'est la perversité qui en profite. À ce point, elle est de plus en plus bouleversée et plus elle est bouleversée, plus son état d'esprit humain est en fait intensifié par la perversité et moins elle est dans un état de cultivation, alors la perversité va en profiter toujours plus. D’où vient, pensez-vous, une compréhension perverse ? N'est-ce pas ainsi ? La perversité profite de ses attachements et lui crée ces réflexions dans son esprit, mais elle les considère comme réelles et pense qu'elles sont très raisonnables. Elle pense : « Aucun de vous ne me comprend, finalement personne n'aura un niveau de cultivation aussi haut que le mien, personne ne comprend la Loi aussi bien que moi. » (Le Maître rit) Voilà comment ça finit.

Un disciple : Les efforts des disciples de Dafa à New York ont beaucoup changé la situation, beaucoup de gens ont été très touchés en voyant nos expositions anti-torture. Mais de plus en plus d’Occidentaux nous ont dit qu’ils ont vu trop de ces horribles images, cela leur a fait perdre leur sympathie envers nous. Maître, pourriez-vous nous éclairer là-dessus ?

Le Maître : Peut-être qu'ils disent que les expositions anti-torture que vous avez faites pour clarifier la vérité sont trop choquantes, mais je vous dis que votre action est positive, l'énergie est droite et compatissante, alors cela ne va absolument pas choquer les gens d'une quelconque façon négative. Au contraire, l'inconfort que certaines personnes peuvent ressentir doit avoir été causé par les mauvaises pensées dans leur esprit. L'image de Jésus crucifié, les mains et les pieds cloués sur la croix et ensanglantés n'est-elle pas affichée partout ? Les gens ne voient-ils pas cette image depuis des centaines voire des milliers d'années ? Le problème n’est donc pas dans les images elles-mêmes. Les disciples de Dafa n’ont-ils pas subi de semblables épreuves démoniaques dans cette persécution ? Vous n'êtes pas en train d'essayer d'utiliser l'art pour représenter des actes pervers, vous êtes en train de sauver les êtres. Il y a sûrement une raison pour laquelle certaines personnes ont des réactions négatives, il doit y avoir un problème avec leur état d'esprit. Peut-être que la perversité contrôle leurs pensées, sinon c'est leur conception qui a des problèmes. Même les personnes qui ont de la sympathie envers les disciples de Dafa ont aussi des conceptions formées dans la société ordinaire, par rapport à leur compréhension, ils peuvent peut-être ressentir un malaise à cause de cela. Ne vous inquiétez pas, cela peut être résolu avec un peu plus d'explications.

L’homme peut former différentes conceptions dans ce monde. Certains aiment une nourriture épicée, d'autres aiment ce qui est acide, d'autres aiment le sucré et d'autres encore aiment une nourriture peu relevée. Ce sont des attitudes créées par soi-même. Si l’on joue une comédie à Manhattan, il y a peut-être beaucoup de gens qui ne l’aiment pas et la critiquent. L’être humain est ainsi, il y a toujours des gens des deux côtés, le positif et le négatif, les hommes baignent dans ce principe de génération mutuelle et d'inhibition mutuelle. Il est impossible qu'ils soient tous pareils. Peut-être qu'il y a davantage de gens qui trouvent que l’exposition anti-torture est bonne, seulement ils ne l’ont pas dit. On ne peut pas faire davantage de compromis pour accommoder ceux qui ont beaucoup d'obstacles dans leur esprit aux dépens du salut de bonnes personnes. Nous sommes en train de sauver les gens de ce monde. Il y a des gens qui ne supportent pas de regarder nos expositions, mais beaucoup d’autres le peuvent, ils sont émus, ils se réveillent et sont sauvés. (Applaudissements)

Si une personne pense qu'elle ne peut pas le supporter, alors réfléchissez. Avec un champ si droit et la perversité exposée de manière si explicite, tout ce qui est montré se passe en fait dans la réalité, mais cette personne pose encore ce genre de question, n'a-t-elle pas des problèmes ? Elle en a, c'est sûr. Malgré vos efforts et votre quantité de travail pour clarifier la vérité, je vous dis qu’il y aura toujours des personnes dans ce monde que vous ne pourrez pas sauver. Il y aura toujours une partie qui ne peut pas être sauvée. Nous ne devons pas être découragés à cause de ces gens-là, nous ne pouvons pas non plus vaciller à cause d'eux. Comment pouvons-nous en être affectés et ainsi suivre ce que les gens peuvent dire ? Nous sommes ici pour changer l’homme, par pour être changés par lui. (Applaudissements)

Tout ce que nous donnons à l’homme est magnifique, nous sommes en train d'apporter le salut à l’homme. On ne peut pas faire de compromis pour accommoder ceux qui ne sont plus bons et qui empêchent de sauver les gens, faisant que les bonnes personnes ne puissent pas être sauvées. Bien sûr, lorsque nous parlons de ceux qui ne sont plus bons, ils ne sont pas forcément complètement mauvais, peut-être que c’est à cause de leurs conceptions. Cependant vous devez garder l'esprit calme et rationnel sur cette question. Ne soyez pas influencés par ce petit nombre de personnes, ne soyez pas affectés par l'homme. Vous devez avoir l'esprit clair sur ce que vous êtes en train de faire : vous êtes en train de sauver les êtres, ce que vous faites est le plus droit et le plus grandiose ! (Applaudissements) Nos élèves se sont donnés beaucoup de mal et ont surmonté beaucoup d'adversités pour monter cette exposition anti-torture, ce n’est pas facile.

En réalité, le plus important est que nous ayons les idées claires nous-mêmes. Nous devons savoir que la raison est de notre côté, nous ne devons pas agir avec timidité ou hésitation. Vous ne voyez pas que vous êtes une vie avançant sur le chemin de la divinité. (Applaudissements) Vous êtes donc différents des gens ordinaires et vous ne devez pas être affectés par eux. Les divinités vous admirent pour les choses que vous avez faites à Manhattan, elles vous admirent réellement. Que ce soit des divinités jouant un rôle positif ou celles jouant un rôle négatif, elles vous admirent toutes, les hommes de ce monde aussi. Les valeurs universelles de ce qui est bien et de ce qui est mal n’ont pas changé.

Un disciple : Y a-t-il une Un disciple de priorité par rapport au travail de Dafa pendant la période de la rectification de la loi ? Si certains élèves souhaitent faire le travail de Dafa pour un pays spécifique ou pour une langue spécifique à cause de leur propre nationalité et langue d'origine, ne doivent-ils pas mettre cela de côté et se concentrer sur le travail de Dafa actuel ?

Le Maître : Il n’est pas faux de souhaiter faire un travail pour Dafa en lien avec sa propre nationalité ou sa propre langue. Le Maître ne peut pas vous donner une réponse spécifique à ces questions, car chaque élève est en train d'agir pour clarifier la vérité et sauver les êtres. Peut-être que ces personnes ont des choses qu'il est nécessaire qu'elles fassent. Mais lorsqu'il est nécessaire que tout le monde travaille ensemble et se coordonne pour faire quelque chose, les disciples de Dafa doivent absolument bien coopérer.

Un disciple : J'ai une Un disciple. Vous venez de dire qu'une fois que la persécution sera terminée, tout sera fixé. J'aimerais demander si les gens ordinaires encore trompés auront d'autres chances ?

Le Maître : Un être sera ce que contient sa tête, pour ce qui sera éliminé et pour ce qui sera résolu avec bienveillance, tout sera joué en un clin d'oeil. Certaines personnes diront qu'elles croient juste dans un certain parti politique ou qu'elles veulent juste travailler pour ce parti. Si la Loi de l'Univers considère que ce parti est bon, alors en un clin d'oeil elles seront gardées ; si la Loi de l'Univers considère que ce parti est pervers, alors elles seront éliminées quand ce moment arrivera. À ce moment-là, on ne clarifiera plus la vérité ni ne donnera plus d’occasion de pouvoir connaître. À ce moment-là, il ne sera plus question de tout cela, vous faites partie de ce dont vous êtes rempli, c'est-à-dire qu'on vous considère comme un de ses éléments. Une personne sera une partie de ce que sa tête contient, tout sera joué en un clin d'oeil.

Un disciple : Nous avons souvent participé dans les défilés des communautés aux États-Unis et nous avons été bien reçus par de nombreux groupes. Le Maître pourrait-il nous dire comment nous pourrions aider les gens à connaître Dafa tout en se conformant au maximum à l'état des gens ordinaires ? Lorsque nous avons des avis divergents, les élèves doivent-ils en discuter tous ensemble ou bien doit-on rapporter cela au Maître ? (Le public rit)

Le Maître : Quand vous rencontrez des problèmes, vous devez en discuter ensemble, parce que vous êtes en train de cultiver et pratiquer. Vous ne pouvez pas, à chaque fois que vous rencontrez un problème, demander au Maître de cultiver et pratiquer. (Le public rit et applaudit) N’est-ce pas ? Donc lorsque vous rencontrez des problèmes, vous devez examiner comment vous allez faire, que vous surmontiez ce défi ou que vous résolviez la difficulté en trouvant une solution, ce sont des occasions pour que vous établissiez votre vertu majestueuse. Ce processus est en fait le processus de maturation, d'avancer vers le futur, c’est un des pas que vous faites sur le chemin de la divinité. (Applaudissements) Vous ne devriez absolument pas soumettre de problèmes concrets au Maître pour qu'il les résolve. (Le public rit)

Comment peut-on aider tous les êtres à connaître Dafa ? Une fois que vous avez clarifié les faits et que vous avez vraiment aidé les gens à comprendre cette persécution et à savoir que Dafa est juste, c'est suffisant. Si une personne trouve que le Falun Gong est vraiment bien et qu'elle exprime le désir d'en savoir plus sur le Falun Gong, alors vous pouvez lui expliquer à un niveau très basique que le Falun Gong demande aux gens d’être de bonnes personnes, à la fin vous pouvez lui dire que nous nous efforçons de devenir des personnes encore meilleures et d'atteindre la plénitude parfaite. C'est tout ce que vous pouvez dire, vous ne pouvez pas aller au-delà. Vous allez l'effrayer si vous commencez à lui dire des choses encore plus élevées.

D'ailleurs, le niveau de pensée des gens est différent. Par exemple, si vous enseignez le niveau universitaire à un enfant de première classe primaire, il va refuser d'aller à l'école, il ne voudra plus aller en classe. (Applaudissements) Vous avez atteint votre niveau et monde actuel, pas à pas à travers la cultivation et si vous voulez tout lui dire d'un coup, c'est la même chose que vouloir le faire monter instantanément d'une personne ordinaire jusqu'à votre niveau. (Le Maître rit) Même moi votre Maître, je ne le fais pas. (Le public rit) Je peux permettre à une vie d'éliminer tous les facteurs de bas niveau et d'atteindre un niveau aussi élevé qu’il soit, de plus, à n'importe quel niveau, aussi élevé soit-il, je peux créer des vies. Mais si vous voulez qu’une vie de bas niveau puisse comprendre d'un seul coup des choses à un niveau aussi élevé, dans des conditions normales cette vie ne pourra pas le supporter. L’homme doit faire un pas après l'autre pour comprendre. Pourquoi est-ce que je vous demande de ne pas parler à un niveau élevé ? Pourquoi est-ce que je vous demande de clarifier les faits avec rationalité ? En voilà la raison. Alors quand des élèves manquent de rationalité et parlent tout de suite de choses à un très haut niveau quand ils clarifient les faits et quand ils parlent même de cette divinité-ci et de cette divinité-là aux fonctionnaires du gouvernement et qu'ils leur disent qui est leur Maître, (le public rit) les gens pensent que vous avez perdu la tête. (Le public rit) On ne peut pas clarifier la vérité de cette façon. La compréhension d'un pratiquant est acquise pas à pas à travers la cultivation et en général, si on leur demande tout d'un coup de comprendre à un niveau aussi élevé, les gens ordinaires vont trouver cela très difficile à comprendre. S'ils n'arrivent pas à comprendre, cela devient contre-productif et au fond il y a un effet destructeur.

Un disciple : À San Diego en Californie, de nouveaux élèves ont obtenu la Loi au cours des deux dernières années et les gens prédestinés continuent à venir chaque semaine pour apprendre la pratique. Certains de ces nouveaux élèves ont un grand potentiel et ils ont les capacités pour participer à des projets validant la Loi. Pouvons-nous leur demander dès le début de faire les trois choses ou devons-nous leur demander de seulement apprendre la Loi et faire les exercices, et de les faire participer après un certain temps dans des projets de validation de la Loi ?

Le Maître : Je vois que vous avez vraiment besoin d’aide et que vous avez hâte de trouver de nouveaux élèves capables de venir participer. Mais je pense que c'est mieux de ne pas être pressé, pourquoi ? Parce que lorsque les anciens élèves discutent ensemble et sont dans cet état où ils sont absorbés par le sujet et indifférents à ce qui les entoure, cela peut effrayer les nouveaux élèves. À cause de votre énergie, même si vos propos ne sont pas graves, pour eux ils sont graves ; vous n'avez pas élevé la voix, mais eux ils l’entendent comme le tonnerre. (Le public rit) Dans leur esprit, c’est vraiment comme ça qu’ils le ressentent. Alors vous devez attendre et ne pas faire participer les nouveaux élèves avant qu'ils n'aient acquis un certain niveau de compréhension et de connaissances, qu'ils aient la chance de s'améliorer peu à peu, au moins jusqu'à ce qu'ils aient une compréhension plus profonde de la Loi. De cette façon, ils ne seront pas amenés à abandonner la cultivation par manque de compréhension.

Un disciple : Depuis le début de la persécution, je suis très pris par les cours à mon institut de recherche, sans avoir le temps de rien faire d'autre. Je n’ai pas eu beaucoup de temps et je n’ai pas dévolu 100% de mon temps à du travail de Dafa. Pourrai-je parvenir au niveau que je dois atteindre ?

Le Maître : Si réellement vous n’arrivez pas à vous libérer de votre travail, ce n’est pas grave. En même temps que vous faites bien votre travail, prenez le temps d’étudier la Loi et utilisez chaque occasion que vous pouvez pour faire les choses que les disciples de Dafa doivent faire ou pour clarifier la vérité. Il y a toujours des périodes très occupées et des périodes un peu moins occupées, ce n’est pas possible que tout le monde soit très occupé en même temps ou que tout le monde ne soit pas occupé en même temps. Certains sont occupés, tandis que d’autres ne le sont pas. Pour un pratiquant, cependant, rien n'est constant pour toujours. Que ce soit pour les périodes où vous êtes très occupés ou celles où vous ne l'êtes pas, faites ce que vous devez faire, tout change avec le temps. Voilà aussi ce que je pense : n'utilisez pas le fait d'être très occupé comme prétexte pour ne rien faire ou négliger l'étude de la Loi ; certains sont réellement inquiets quand ils sont très occupés, cela ne va pas non plus. Faites selon votre propre situation.

Ce que je viens de dire s'applique également à la clarification de la vérité à Manhattan. Ceux qui en ont la capacité et dont les conditions le permettent peuvent venir, ceux dont les conditions dans chaque domaine ne leur permettent pas de venir ne doivent pas venir. Ce n'est pas que vous deviez absolument faire tous de telle ou telle façon. Lorsque chacun fait selon son coeur, c'est cela être authentique. Le Maître ne vous donne jamais l’ordre d'aller absolument faire une chose. Tout ce que j'ai fait, c'est de vous dire ce que vous devriez faire, alors certains élèves y vont et le font. Faites ce qu'un disciple de Dafa doit faire selon vos propres conditions et capacités. Ça ne va pas si vous forcez les choses alors que vos conditions et capacités ne le permettent pas, car si vous forcez, cela peut vous causer des problèmes dans votre vie quotidienne et dans votre état de cultivation et pratique, ça ne va pas.

Un disciple : Les disciples de Dafa de Turquie vous saluent. Quand souhaiterez-vous visiter la Turquie ? Que pensez-vous de la Turquie ?

Le Maître : La majeure partie de la population de n’importe quelle nation est venue pour Dafa, c’est pour cela que je ne voudrais laisser tomber aucune nation pendant la transmission de la Grande Loi. C'est pour cela que je vous ai demandé de clarifier la vérité. Les disciples de Dafa de chaque région doivent vraiment bien faire ce qu’il faut faire. Les êtres vous attendent.

À propos de quand est-ce que je visiterai la Turquie, quand l’occasion se présentera c'est sûr que je viendrai. (Applaudissements) Dans le futur, je voyagerai à chaque coin du globe, (Applaudissements enthousiastes) parce que je dois m’occuper de chaque personne que vous avez sauvée en clarifiant la vérité. (Applaudissements)

Un disciple : Votre disciple a vu certains compagnons de pratique démontrer, après avoir joué le rôle de méchants policiers dans les expositions anti-torture, davantage de nature démoniaque qu'auparavant. Y a-t-il un lien ? (Le public rit)

Le Maître : Non, c’est juste un effet psychologique chez eux. (Le Maître sourit) En étudiant la Loi une fois de retour à la maison, cela harmonisera leur état d'esprit, il n’y aura plus de problème.

Un disciple : Des disciples de Dafa ont récemment ouvert un centre artistique et une école de représentation artistique, ouverts au public. Maître, étant donné qu'il y a beaucoup de projets de Dafa en cours et qu'il y a un manque de fonds, pourriez-vous nous conseiller sur la façon de jouer notre rôle avant que la Loi ne rectifie le monde humain ?

Le Maître : Que ce soit des disciples de Dafa qui créent des sociétés ou des écoles, je pense que ce sont toutes des activités normales de la société. C'est un moyen de gagner sa vie et cela peut créer des postes de travail pour vos compagnons de pratique en même temps. D'un autre côté, on peut ainsi toucher des gens grâce à notre interaction avec la société à travers ces activités et ces gens-là pourront même en recevoir des bienfaits.

Vous demandez comment continuer à jouer votre rôle avant que la Loi ne rectifie le monde humain ? Faites selon vos propres capacités. Diriger une école de représentation artistique est différent d'autres professions. Une école de représentation artistique peut enseigner aux élèves à être de bonnes personnes en suivant Vérité, Bienveillance, Tolérance. L'école peut participer à des spectacles parrainés par des disciples de Dafa, aidant ainsi les gens à voir un autre aspect de l'état d'esprit des disciples de Dafa et à voir par eux-mêmes le contraste entre la perversité de ce parti politique et de ce grand démon, et la bonté des disciples de Dafa, il faut dire que c'est une vraiment très bonne chose. Le gala du Nouvel An chinois parrainé par la télévision « Nouvelle Dynastie Tang » vise à avoir davantage de contacts et de dialogues avec les Chinois, afin de leur clarifier la vérité et de les sauver. Si vous n'arrivez pas à faire un beau spectacle, alors personne ne voudra regarder et vous n'atteindrez pas votre but qui est de sauver les êtres. Un beau spectacle va servir ce but ou au moins servir de pont. Si l'école rencontre vraiment du succès, alors elle pourra participer à des spectacles. Tout cela est donc bon.

Un disciple : Certains élèves ont cultivé pendant très longtemps, ils semblent comprendre l'importance de valider la Loi, mais ils n'ont pas été très diligents. Comment peut-on les aider ?

Le Maître : Il n’y a pas de remèdes miracles. Chacun doit se cultiver solidement avant de pouvoir s'élever vers des niveaux plus élevés. Pour celui qui n'est pas diligent, observez pour voir où se trouve le noeud dans ses pensées. Il y a sûrement une raison pour sa compréhension insuffisante de ce que les disciples de Dafa doivent faire – qu'est-ce qui lui importe le plus actuellement ? Comme c'est notre élève, nous devons être responsables envers lui et nous devons aller lui parler ; s'il s'agissait d'une personne ordinaire, nous n'aurions pas besoin de nous faire de souci pour lui. Une personne ordinaire peut accorder de l'importance à tout ce qu'elle veut, si elle ne veut pas cultiver et pratiquer, nous n'allons pas nous en mêler. Une fois que quelqu'un commence à cultiver et pratiquer, si cette personne n'arrive pas à suivre, cette personne sera en danger sous la persécution de la perversité, alors vous devez être responsables envers elle.

Un disciple : « Les neuf commentaires sur le parti xx chinois » publiés par les journaux faits par des disciples de Dafa sont très bons, mais je m’inquiète que les gens ordinaires qui ne nous comprennent pas puissent dire que nous faisons de la politique ?

Le Maître : Cela ne va pas arriver. Chacun sait que ce parti politique est en train de persécuter le Falun Gong. Tout ce que nous faisons est de dire aux gens pourquoi ce parti politique persécute le Falun Gong et en même temps, de leur dire le but que ce parti recherche à travers cette persécution, pourquoi le PCC persécute le Falun Gong et quelles sont les contradictions entre le Falun Gong et le PCC. Alors nous devons parler de ce qu'est ce parti politique et pourquoi il est opposé à Vérité, Bienveillance, Tolérance. Cependant, du point de vue de la cultivation et de la pratique, en principe on n'ajoute pas ces choses, lorsque dans votre cultivation et pratique personnelles vous clarifiez la vérité. Il y a un lien très important entre la révélation par les médias de la persécution des disciples de Dafa par le PCC et le salut de tous les êtres. C'est au nom de ce parti politique que la répression a été lancée, celui-ci a empoisonné beaucoup de gens au cours de la persécution. Pour sauver ces gens-là, on doit les aider à voir ce parti pour ce qu'il est.

Le site Minghui ne les a pas publiés, car d’une perspective plus proche de la cultivation et pratique de Dafa, on ne les considère pas comme un point important. D'ailleurs les reportages à travers les médias sauvent aussi les êtres.

Quant à qui gouvernera la Chine dans le futur, celui qui le souhaite, qu'il le fasse donc. Cela n'a rien à voir avec nous. Qu'il soit bon ou mauvais, c'est une affaire humaine et nous sommes des pratiquants. Si vous ne nous persécutez pas, nous n’avons pas besoin de dévoiler vos crimes. Vous avez l’audace de faire des choses aussi horribles, alors pourquoi n’avez-vous pas le courage d’y faire face ?

Un disciple : Beaucoup d'élèves participant au programme télévisé de « Fang Guang Ming »² ne le font plus, parce qu'ils sont trop occupés avec l'effort de clarification de la vérité à Manhattan et par la préparation du Gala du Nouvel An.

Le Maître : C'est un peu délicat pour le Maître de parler là-dessus, car ce sont des choses que vous devez coordonner vous-mêmes. Tout est important. Je regarde tous les programmes fait par «Fang Guang Ming », je n'en ai pas manqué un seul. (Applaudissements) Vous ne devez négliger ni ce côté-ci ni ce côté-là. En réalité, je vois que chacun de vous est très occupé, une personne travaille sur plusieurs choses. Il vaut mieux vous coordonner entre vous, car le Maître ne peut pas vous parler de choses concrètes.

Un disciple : (Un disciple traduite) Dafa a créé le grand firmament, comment peut-il se trouver aujourd’hui dans un état si dévié que le Maître doive le rectifier ? Les disciples de Hamilton en Nouvelle-Zélande saluent le Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) Les anciennes caractéristiques de l’Univers ont déterminé les changements cycliques de l'Univers. Alors, quelles étaient ces caractéristiques ? C'était « formation, stabilité, dégénérescence, destruction, vide », tel était l’ancien Univers. L’Univers est immense, lorsque sur une petite échelle ou dans une zone déterminée apparaissait la dégénérescence et la destruction, il explosait et après l'explosion, c'était le vide. Une fois que le vide était là, la matière existait encore, les divinités utilisaient alors cette matière morte pour recréer une nouvelle couche de cet Univers. Cette situation est quasiment identique au métabolisme du corps humain. Si des problèmes surviennent dans une zone plus grande, alors celle-ci doit exploser et ensuite on recrée de nouvelles vies. Personne ne trouve que son propre métabolisme a quoi que ce soit à voir avec le fait d'avoir ou non de la compassion. Et bien les divinités de niveau encore plus élevé de l’Univers regardent le processus de « formation, stabilité, dégénérescence, destruction » de la même façon que les hommes considèrent le métabolisme, ça n'a rien à voir avec la notion d'avoir de la compassion ou non. L’univers est vivant, si une partie des cellules dans un organisme n’étaient plus bonnes, alors il fallait éliminer cette partie et la remplacer. Voilà pourquoi il y a un processus similaire chez les êtres humains : « la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort ».

L’Univers du futur sera différent à cet égard. Une fois que quelque chose atteindra le stade de la dégénérescence, ce sera harmonisé et renouvelé afin de redevenir bon. C’est donc différent par rapport à l’ancien Univers. (Applaudissements)

Toutes les vies du futur seront altruistes, alors que les vies du passé étaient égoïstes. (Applaudissements) Certaines vies n'ont aucune considération pour les autres en poursuivant leurs propres intérêts, cela a été absolument démontré dans ce monde. Certaines personnes dans ce monde, pour une vaine dignité, ne se préoccupent jamais des autres peu importe les blessures qu’elles leur causent. Chez certaines personnes, l'égoïsme se manifeste de manière très perverse, certains cherchent délibérément à malmener les autres et les rabaissent toujours. Personne ne leur donne le droit d'agir ainsi. Vous ne devez pas être ainsi, aucune personne cultivant et pratiquant Dafa ne doit être ainsi.

Un disciple : Merci vénérable Maître pour votre salut plein de miséricorde. Veuillez nous aider à comprendre comment utiliser les capacités que nous avons acquises dans la société ordinaire pour aider à clarifier la vérité.

Le Maître : Je pense que chaque disciple de Dafa est en train d'utiliser ses propres capacités pour sauver les êtres et valider Dafa. Les disciples de Dafa ont créé des sites internet et des médias comme la radio et la télévision, tout cela dans le seul but de clarifier la vérité. Actuellement, les médias dans la société sont tous achetés et soudoyés par le gouvernement communiste chinois et par le groupe mafieux et pervers de ce grand chef démon. Personne ne couvre la persécution que nous subissons, sans autre recours, les disciples de Dafa se sont coordonnés pour faire ces choses-là. Cela veut dire que vous en avez tous pris vous-mêmes l'initiative, il n'y a pas une seule chose pour laquelle le Maître vous ait guidés concrètement. Il est vrai que le Maître approuve ce que vous faites ou que je trouve que vous devriez faire telle ou telle chose, cela je peux le dire. Mais concernant ce que chacun doit faire, le Maître ne peut pas vous parler trop concrètement, car une fois que le Maître a dit quelque chose, les autres vont penser : « Le Maître lui a dit de faire ça. » et vous allez aussi penser : « Le Maître m’a dit de faire ça. », alors vous ne voudrez plus rien faire d’autre ni vous occuper de rien d’autre. Et lorsqu'on aura besoin de vous pour d'autres choses, vous aurez une excuse : « Le Maître m’a dit de faire ça. » (Le Maître rit) Je vous aurais donné un attachement, ça ne va pas. Donc pour beaucoup de choses, il vaut mieux que vous le fassiez par vous-mêmes. Établir votre vertu majestueuse par vous-mêmes, voilà ce qui est admirable.

Un disciple : Dans la clarification de la vérité, si des gens considèrent que la persécution n’est pas juste, mais qu'ils n’approuvent pas Dafa et qu'à ce moment-là on n’a pas le temps de clarifier plus en profondeur, que faut-il faire ? Que doit-on faire en priorité, que les gens connaissent la persécution et le faire sur une grande échelle ?

Le Maître : Peu importe qu'ils l’approuvent ou non. Mais s'ils ont une opinion négative sur Dafa, c'est le résultat d'avoir été empoisonnés par la perversité, il est nécessaire que vous alliez leur clarifier la vérité. En général, on parle de la persécution quand on clarifie la vérité, vous n’avez pas besoin de parler de choses en lien avec la cultivation et la pratique de Dafa. Il n'y a pas de problème, si une personne ne veut pas cultiver. Vous leur dites que nous sommes tous de bonnes personnes et que notre Dafa enseigne à être de bonnes personnes. « Peu importe que vous approuviez ou non, je ne suis pas en train d'essayer de vous convaincre d'apprendre Dafa, j'essaie simplement de vous dire que cette persécution est perverse et que les informations que vous avez sont en fait empoisonnées. » Ce sera suffisant. Ceux qui viennent apprendre la Loi le font de leur propre gré, pas parce qu'on les a forcés. Vous devez absolument vous rappeler cela : nous n'imposons rien à personne.

Un disciple : Nous envoyons beaucoup d'e-mails en Chine. Le groupe d’e-mails a rencontré de grandes difficultés aussi bien au niveau technique qu'au niveau de la main d’œuvre. Cela est-il dû à des problèmes de Xinxing dans l'équipe restante ou au blocus des forces anciennes ?

Le Maître : Vous avez vos propres chemins à suivre. En dernière analyse, à mon avis la cause n'est que dans ces deux aspects : il y a trop de choses à faire, par conséquent la main d’œuvre manque ; ensuite, peut-être que nous avons négligé notre cultivation personnelle, alors la perversité en a profité, car les disciples de Dafa doivent faire chacune des trois choses. Quelqu'un a dit : « Maître, ces dernières années, particulièrement depuis le 20 juillet 1999, je trouve que mes améliorations à travers la lecture du livre ont ralenti, je ne retrouve plus cette merveilleuse sensation d’avant, où je ressentais que chaque jour je faisais un bond en avant et que ma compréhension s'améliorait très rapidement. » Pourquoi ne vous sentez-vous plus aussi bien qu'avant quand vous lisez le livre maintenant ? Ce n’est pas que la Loi ne se manifeste plus, c’est que les exigences sont plus élevées et que les disciples de Dafa doivent nécessairement bien faire les trois choses avant de pouvoir s'élever. (Applaudissements)

Certaines personnes qui ont appris la Loi dès le début ont dit qu'ils lisaient le livre à la maison, ils s'obstinent à ne pas sortir pour faire les trois choses que les disciples de Dafa doivent faire. Je pense que ces personnes ne sont pas très loin d'avoir une compréhension perverse, elles ont de la chance si elles n'ont pas commencé à se perdre. Ces dernières années, les disciples de Dafa ont validé la Loi au milieu de la persécution et ils ont sauvé les êtres en clarifiant la vérité. Peu importe combien ils lisent le livre à la maison, il n'y aura aucune élévation. Si vous ne faites pas ce que les disciples de Dafa doivent faire, vous n'allez pas vous élever, vous ne pouvez que chuter. « Disciples de Dafa », « Disciples de Dafa », que signifie être « un disciple de Dafa de la période de la rectification de la loi » ? C’est le titre le plus important dans l’Univers, l'être le plus grandiose de l'Univers. Si vous ne vous préoccupez que de votre propre salut, cela peut-il aller ? Comment cela peut-il s'appeler être « un disciple de Dafa » ? Qu’est-ce qu'un « disciple de Dafa de la période de la rectification de la loi » ? Avez-vous validé la Loi ? Vous êtes venu quand vous avez bénéficié de Dafa, mais vous vous êtes cachés et n'avez plus osé parler en faveur de Dafa quand il a été face au danger. Vous n’avez pas même montré la dignité d’un homme ordinaire, alors à quoi bon « étudier la Loi à la maison » ? Tous les êtres ont été empoisonnés pendant la persécution, comment pourriez-vous vous sentir bien en vous cachant ? Pourquoi est-ce que les disciples de Dafa clarifient la vérité et sauvent les êtres ? Parce que c'est la responsabilité des disciples de Dafa. C'est le genre d'êtres que moi, Li Hongzhi veux, un disciple de Dafa est ce genre de pratiquant.

Un disciple : Il semble que l’ensemble des pratiquants ne prête guère attention à éliminer la persécution économique par la perversité, alors beaucoup de pratiquants ont fait pendant longtemps un travail mal payé, ils sont à la fois limités par le temps et par les contraintes liée à leur situation financière lorsqu’ils valident la Loi.

Le Maître : Ce problème existe vraiment, mais si ces choses arrivent, c’est parfois dû à notre propre façon de faire ou à nos propres insuffisances en ne prenant pas toute chose en considération. Les disciples de Dafa avancent sur un chemin droit en validant la Loi, ils sont en train de sauver tous les êtres, alors tous les aspects de ce chemin, y compris les conditions économiques, doivent aller de pair. Si vous ne faites pas bien dans un certain domaine, la perversité va profiter de la lacune. Pour n’importe quelle chose, tant que vous faites bien, tout va changer.

Un disciple : Pouvez-vous dire quelques mots pour les disciples qui composent de la musique ? Nous n'avons pas fait aussi bien que les disciples peintres.

Le Maître : Je n'ai pas fait de comparaison entre les disciples peintres et les disciples musiciens pour dire qui fait mieux. (Le public rit) Il n'y a qu'une distinction individuelle d'élévation et de niveaux. Les disciples de Dafa qui composent de la musique ont, à part la clarification de la vérité, encore une responsabilité particulière qui est de composer de la musique. Pour sauver tous les êtres, les disciples ont composé des chants, y compris les chants du Gala, tous ces chants sont composés par les disciples de Dafa eux-mêmes, c'est tout à fait admirable. En fait, le jour où j’ai enseigné la Loi aux disciples de Dafa artistes, j’ai aussi participé à la réunion des disciples de Dafa responsables de la composition musicale et du travail de scène, j’ai aussi enseigné la Loi là-bas. Sur le moment, on n’a pas enregistré. J'en reparlerai quand l’occasion se présentera. (Applaudissements)

Un disciple : Beaucoup de disciples n'accordent pas d'importance à leur apparence et aux civilités formelles quant à leurs propos et leur comportement.

Le Maître : Ecartons-nous un peu du sujet. Pour être un être humain, ... dans l'histoire, les différentes divinités ont eu différentes façons de voir l'apparence des différents êtres humains. Vous savez peut-être que certaines personnes qui cultivaient le Tao dans le passé ne se préoccupaient pas beaucoup de leur tenue. Du moins les taoïstes qui cultivaient dans ce monde étaient ainsi, en particulier ceux des voies mineures, ils se préoccupaient encore moins de leur apparence. Ils étaient très négligés et ne soignaient pas leur tenue. Un petit nombre d'entre eux cultivaient même exprès dans un environnement sale. Pourquoi cela ? Ils pensaient que pour un pratiquant, se préoccuper de la façon dont on s'habille est un attachement et que mieux valait ne pas s’en soucier. Et quel autre phénomène ont-ils vu ? Les formes de cultivation du passé cultivaient l'esprit originel secondaire, alors ils ont découvert quelque chose concernant leur cultivation, à mesure que la personne cultive et pratique, tout ce qui existe sur son corps a de l’énergie. De ce côté-ci, on voit que c'est mauvais, mais du côté qui a réussi la cultivation, aux yeux de l'esprit originel secondaire, tout cela devient de bonnes choses. C'est arrivé parce que la matière dans cette dimension change à mesure qu’une personne cultive et pratique, elle augmente son énergie. Alors comme l’énergie augmente, ce qui se manifeste de l’autre côté ce sont des talismans constitués d’énergie, vu de l'autre côté la crasse et la boue sur son corps sont des trésors recouvrant tout son corps, brillants et scintillants. Mais de ce côté-ci, dans le monde humain, ce qu'on voit c'est de la crasse recouvrant la tête et le corps tout entier de la personne, il est tout simplement sale de la tête aux orteils, son corps est recouvert de saleté et de crasse. Une pratique constante amène cette saleté et cette crasse à être fortifiées par l’énergie acquise à travers la cultivation, donc ce qu'emmène l'esprit originel secondaire ce sont toutes de bonnes choses. Voyant cela, ils ne se préoccupent intentionnellement plus de leur toilette.

Maintenant, regardons cela sous un autre angle. Vous le savez, dans la société occidentale, les gens accordent beaucoup d'importance au vernis de civilisation de l'être humain. Ils n'ont pas cette culture de cultivation et pratique, alors ils n'ont aucune notion de ces choses. La cultivation et la pratique du bouddhisme enseigne que tout ce que possède un pratiquant est transmuté par le Bouddha, il recevra le rang du fruit que le Bouddha lui donnera, il recevra tout ce qu'il doit avoir et ne recevra pas ce qu'il ne doit pas avoir. Sur ce point-là, c'est la même situation pour les divinités de l'occident. Bien sûr, Dafa est différent de toutes les formes de cultivation et pratique antérieures.

Avant les années soixante, surtout les élèves de race blanche peuvent s'en souvenir, les hommes étaient des gentilshommes, polis et bien élevés ; les femmes étaient gracieuses et attachaient beaucoup d’importance à être bien élevées et cultivées Les êtres humains pensaient probablement que c'était bien et en réalité, les divinités ne pensaient pas non plus que c'était quelque chose de si mauvais. Mais cela a conduit les êtres humains à en être facilement obsédés. C'est allé jusqu’au point où on jugeait une personne bonne ou mauvaise selon sa façon de parler et son allure. Une personne était estimée noble ou non sur cette base, plutôt que sur son fond. Par la suite, puisque tous les êtres humains sont venus ici pour obtenir la Loi, toutes les actions et les tendances qui gênaient la cultivation et la pratique devaient être enlevés, les forces anciennes se sont aussi impliquées dans ce domaine et elles l'ont fait avec l’approche d'utiliser le mal pour combattre le mal. Savez-vous pourquoi, au début des années soixante, sont apparus les hippies et les artistes de rue, pourquoi les gens ont commencé à avoir une tenue négligée et à agir contre les valeurs traditionnelles, quant aux vêtements, plus ils étaient décontractés, plus ils étaient à la mode ? La couche extérieure des habits est plus courte que la couche intérieure, les manches recouvrent les mains, ne laissant apparaître que le bout des doigts, la taille des pantalons descend et les pantalons bouchonnent sur les pieds, au fond, plus c'est débraillé, mieux c'est. Je vous dis que ce n’est absolument pas une simple question de courant de mode de la société humaine, c'est fait par les forces anciennes qui utilisent la forme de combattre le mal par le mal pour éradiquer ce genre de manie de l'être humain d'accorder trop d'importance à ce domaine. Il n’y a en fait rien de mal à ce que les gens s’habillent correctement, mais rien ne doit devenir une obsession, si cela devient une obsession, c'est une déviation de l'esprit humain, cela peut conduire l’humanité à aller aux extrêmes dans ce domaine.

Avant la Révolution culturelle en Chine, les Chinois étaient aussi très propres et bien élevés, avec cinq mille ans de civilisation derrière eux. Vous savez que les Japonais ont toujours été très propres, n’est-ce pas ? Il y a quelques siècles, quand le développement n'était pas aussi avancé, les Japonais se baignaient dans de grandes barriques en bois tous les jours, avec de l'eau qu'ils faisaient chauffer dans un grand chaudron. C’était déjà ainsi à une époque sous-développée. Et savez-vous quoi ? C’est la culture de la dynastie Tang – c'était exactement pareil pour les gens sous la dynastie Tang. Ce n'est pas que les gens de l'ancien temps n’étaient pas propres, c’est parce que les gens d'aujourd'hui ne savent pas comment vivaient les anciens. Les hommes de chaque dynastie et de chaque période sont tous pareils, ils n’ont pas changé. La seule différence est dans la façon de s'habiller. Les gens d'aujourd'hui décrivent les anciens comme des arriérés, mais en réalité cela vient du raisonnement basé sur la théorie de l'évolution. La « Grande Révolution culturelle » a fait disparaître les « quatre anciens »³ et considérait la propreté et l'ordre comme une « pensée de mentalité bourgeoise », pour citer les paroles absurdes d'un certain parti, c'était une « pensée de mentalité bourgeoise ». On coupait aux filles leurs nattes, si on voyait dans la rue des gens avec des chaussures à hauts talons, on les leur enlevait pour casser les talons et si vous mettiez un beau vêtement, on vous le cisaillait. Ce parti politique en Chine a fait passer le slogan « d'avoir les mains calleuses, de se rouler dans la boue jusqu'à en être recouvert et de vivre avec des 'punaises révolutionnaires' sur tout le corps ». (Le public rit) Cela n'a pris que quelques années pour détruire complètement la civilisation chinoise.

Je sais que certains élèves de race blanche désapprouvent l'apparence de certains élèves chinois. C’est le résultat d'être dans cette société-là, avec le temps ils s'y sont habitués et c'est devenu une habitude, ils ne sont pas conscients de l'inconvenance de leur comportement et de leur allure. Rien ne doit aller à l’extrême, bien sûr, alors il faut autant que possible garder l’état d'un être humain et se comporter comme une personne normale et digne. Vous ne pouvez pas être trop débraillés, négligés, sans vous préoccuper des manières ou très désinvoltes.

En fait, du point de vue de la cultivation et de la pratique, peu importe si vous faites attention à votre propre tenue ou si vous la négligez, cela ne fait pas de différence et ne va pas affecter votre cultivation et pratique, l’essentiel est de ne pas vous attacher à une façon ou l'autre. Les Chinois disent : « Je préfère être désinvolte, plus c'est désinvolte, mieux c'est. C'est vraiment commode d'être débraillé et négligé. » Je trouve justement que ce n’est pas bien. Un disciple de Dafa doit être un modèle à suivre pour les autres et doit avoir l'air d'un être humain digne et droit. Quand j'enseignais la Loi en Chine continentale, je m’habillais toujours de façon formelle, c'était en réalité pour vous montrer l'exemple. (Applaudissements) Parce que certains pensent qu'enseigner par son propre comportement est mieux que d'enseigner par la parole. Je ne dis pas s'ils ont raison ou non – certains veulent juste copier ce que fait le Maître : « Je vais m’habiller comme le Maître s’habille. » (Le public rit) Je fais donc un peu plus attention à mon apparence, tout le monde doit aussi faire un peu attention. La « Grande Révolution culturelle » a effectivement terriblement détruit la culture chinoise, cinq mille ans de civilisation ont été détruits en l'espace de quelques années. C’est pour cela que les Chinois doivent faire plus attention à leur tenue et à leur allure, les élèves occidentaux ne doivent pas juger les gens à leur apparence et les élèves asiatiques dans leur ensemble doivent davantage faire attention à leur comportement. (Applaudissements) Rien ne doit aller à l’extrême.

Un disciple : Pendant la période de la rectification de la loi, comment considérer ce qui a eu un effet négatif sur les personnes ordinaires ?

Le Maître : Et bien, peut-être que vous parlez très bien quand vous clarifiez la vérité, mais si les gens ne peuvent souffrir votre vue et que parfois vous utilisez un langage grossier, ils vont penser que vous n'êtes pas crédibles. Donc si vous n'agissez pas bien dans la clarification de la vérité, vous pouvez avoir un effet négatif. Vous devez tous avoir cela en tête.

Un disciple : Comment en tant que disciples devons-nous considérer ce qui s'est passé en Argentine ?

Le Maître : Et bien sur cette question, je pense que si quelqu'un persécute les disciples de Dafa alors on doit aller le voir. S'il faut clarifier la vérité, alors nous allons clarifier et si on nous a causé du tort et qu'il est nécessaire d'entamer des poursuites judiciaires, on va entamer des poursuites. Vous pouvez voir entre vous ce qu'il faut faire, ensuite vous allez le faire.

Un disciple : Si mon esprit n’est pas clair et calme en faisant les exercices, puis-je me nettoyer moi-même comme on le fait durant cinq minutes juste avant d’envoyer les pensées droites ?

Le Maître : Vous pouvez émettre la pensée droite chaque fois que vous n'avez pas l'esprit calme ou les idées claires, ou quand vous avez des interférences dans vos pensées. Pour se réajuster ou émettre la pensée droite, il n'y a pas de contrainte de temps. Vous pouvez le faire à n'importe quel moment, une fois que vous trouvez que vous avez de nouveau les idées claires et que votre pensée droite est forte, à ce moment-là ça va.

Un disciple : Pour les trois choses que les disciples de Dafa doivent faire, l’exigence est-elle la même pour les petits disciples que pour les disciples de Dafa adultes ?

Le Maître : Non, c'est différent. Les petits disciples sont différents en terme de compétences, de capacité à s'exprimer et du degré de considération dont ils jouissent dans la société, donc on ne peut pas avoir les mêmes exigences. Les enfants et les adultes sont différents, un enfant a l'état d'un enfant. J’en ai déjà parlé plusieurs fois auparavant.

Un disciple : Cela fait déjà presque trois heures que vous parlez. Le Maître a travaillé durement, beaucoup de disciples souhaitent que le Maître boive un peu d’eau. (Applaudissements)

Le Maître : Ce n’est pas un problème. Je pense que comme les questions sont encore nombreuses, je ne vais plus aborder ce qui l'a déjà été.

Un disciple : Certains disciples disent qu’on peut pour le moment laisser un peu de côté le fait d’aller aux consulats et aux ambassades, car Manhattan est plus important.

Le Maître : Tout est important, il ne faut négliger aucun endroit. (Applaudissements)

Un disciple : Nous sommes un couple marié et sommes tous les deux des disciples, nous avons un garçon de 10 ans. Cela fait trois ans qu'il suit l’école Minghui, mais il se bagarre encore souvent, il dit des mensonges et a de mauvaises manières.

Le Maître : Un enfant, eh bien, il peut parfois avoir encore les caractéristiques d'un enfant, les gens avec qui il est en contact ont aussi un rôle à jouer là-dedans. L’humanité est une grande cuve de teinture, si quelqu'un n'est pas touché par cette cuve de teinture, alors c'est une divinité. Même si ce sont des disciples de Dafa en train de cultiver et pratiquer, ils doivent quand même se nettoyer souvent, à plus forte raison un enfant.

Et autre chose, si les parents ont des problèmes dans un certain domaine, l’enfant va aussi le refléter. C'est montré exprès aux disciples de Dafa et aux parents. Je m'arrête là, après tout c’est un enfant.

Un disciple : La langue coréenne utilisait beaucoup de caractères chinois, mais depuis le début de l’époque moderne, elle n'a en général plus utilisé que le coréen et cela est en quelque sorte un obstacle à la transmission à grande échelle du Falun Gong. Veuillez nous éclairer là-dessus.

Le Maître : Je me souviens que dans le passé, toute la région asiatique, à part le monde arabe et l’Inde, utilisaient les caractères chinois ou les utilisaient partiellement en tout cas, parce qu’il y avait là-bas beaucoup de Chinois. Les Chinois faisaient du commerce ou même étaient des fonctionnaires du gouvernement, c’est pour cela qu’il y avait aussi beaucoup d’écoles chinoises. Dans le passé, le chinois était largement répandu dans la région asiatique, que ce soit dans le commerce ou les échanges culturels. Cela facilitait plutôt les choses dans tous les domaines. Mais les forces anciennes voulaient absolument empêcher les gens de ce monde d’obtenir la Loi et en même temps elles ont créé des difficultés pour ma rectification de la loi. C’est pour cela qu’elles ont demandé à ce parti politique de faire une chose très mauvaise.

Les forces anciennes pensaient : « Si le chinois est utilisé, les gens obtiendront la Loi trop facilement et vous transmettrez trop facilement le Falun Gong dans le monde entier. » Alors ce que les forces anciennes voulaient faire aurait été hors de leur contrôle. Pour faire ce qu'elles voulaient, elles ont profité de la notion de nationalisme afin de promouvoir la culture d'origine, créant des signes que les divinités ne considèrent pas comme des mots. Une fois, lors d'un congrès des pays communistes se déroulant en Union Soviétique, le PCC a déclaré ouvertement : « Il y a tellement de Chinois en Asie du Sud-Est, un très grand nombre. Rien qu'avec un cri de ralliement de notre part, ces endroits deviendront des nations de notre parti politique. » Vous savez, beaucoup de journalistes participaient à ce congrès, ils ont rapidement diffusé cette nouvelle dans le monde entier. Le congrès n’était pas même fini que les régions du Sud-Est asiatique ont commencé à être fortement xénophobes envers les Chinois. Savez-vous comment ce « rejet des Chinois » a commencé ? Voilà comment c'est arrivé. Particulièrement en Asie du Sud, toutes les écoles dirigées par des Chinois ont été fermées, tous les Chinois là-bas ont dû prendre des noms et prénoms locaux et l'usage du chinois a été interdit. En plus, beaucoup de pays ont adopté des lois et des amendements de leur Constitution interdisant l'usage du chinois. Cela a créé de très grandes difficultés pour que les gens de certaines régions puissent étudier et obtenir la Loi aujourd’hui

Bien sûr, les forces anciennes ne pouvaient pas anticiper la puissance de Dafa. Des personnes pas seulement en Asie, mais partout dans le monde, peuvent traduire la Grande Loi dans différentes langues, peu importe la langue le contenu intérieur de la Grande Loi reste inchangé. Mais cela a créé un énorme obstacle pour entrer dans le premier groupe et devenir un disciple de Dafa de la période de la rectification de la loi. L'interférence envers ceux qui ont obtenu la Loi au début reste énorme.

Un disciple : Les documents que les disciples distribuent à Hong Kong contiennent plusieurs histoires dont le thème est « récitez silencieusement 'Dafa est bon' et vos problèmes de santé seront résolus ». Cela a conduit certains touristes de Chine continentale à penser à tort que nous cautionnons l'idée que si les gens ont des problèmes de santé, ils n'ont pas besoin de prendre de médicaments et qu'ils seront guéris simplement en disant en eux-mêmes que Dafa est bon.

Le Maître : Réciter « Dafa est bon » n'est pas seulement efficace pour les gens ordinaires, mais aussi pour les disciples de Dafa car cela nettoie leur esprit. Lorsque chaque cellule de votre corps récite Dafa est bon, vous pouvez sentir que tout votre corps résonne. (Applaudissements) Parce que ce que vous avez activé par votre récitation, c'est la Loi, c'est pourquoi c'est tellement puissant. Mais je pense qu'il vaut mieux clarifier la vérité avec sagesse. En-dehors de Chine continentale, vous n'avez pas besoin de faire ça ou de clarifier la vérité de cette façon. L'environnement est plus détendu, vous pouvez clarifier la vérité et expliquer les principes. En Chine continentale, l'environnement est différent, l'étendue de l'empoisonnement des gens par la propagande calomnieuse varie, ils ont donc différentes opinions sur le Falun Gong, de plus les personnes en Chine continentale ont un certain degré de culture historique sur le Qigong, alors vous pouvez le faire de cette façon au sein d’une large portion du peuple en Chine continentale. Mais vous n'avez pas besoin de faire ainsi dans les régions urbaines ou si vous êtes hors de Chine continentale. À Hong Kong, vous n'en avez pas besoin non plus. Il suffit que vous parliez de la vérité d'une manière ouverte et droite.

Un disciple : En propageant la Loi et en clarifiant la vérité, des personnes ordinaires occidentales ont été touchées et nous ont apporté des gâteaux, des fruits et d'autres choses. Nous aimerions poser la Un disciple s'il est approprié de les accepter. Nous avons discuté de cela quelques fois et les élèves ont des avis partagés.

Le Maître : Cela dépend de la situation. Si des personnes de ce monde vous donnent quelque chose avec sincérité et sérieux, mais que vous le refusez, c'est vraiment quelque peu impoli. Ces choses ne sont pas très chères, alors ça va de les accepter après avoir remercié la personne. Mais il vous faut le considérer cas par cas. Si quelqu'un veut vous donner une montagne de nourriture, ce ne serait alors pas approprié de l'accepter. Traitez cela au cas par cas, comme alternative, vous pouvez aussi leur donner de l'argent pour cela. Certaines personnes agissent ainsi vraiment par bonté. Elles voient que vous avez froid, alors elles vous apportent du café ou à manger, dans ce cas, vous allez les remercier. Ça va aussi si vous voulez leur donner de l'argent. Si elles ne veulent pas le prendre, alors vous allez beaucoup beaucoup les remercier. Traitez selon la situation.

Un disciple : Des médias et producteurs de télévision ordinaires souhaitent faire des émissions sur Dafa maintenant, ils aimeraient certaines de nos séquences historiques. Nous demandons au Maître comment traiter cela.

Le Maître : Cela dépend quel genre d'émission ils veulent faire. S'ils veulent filmer nos défilés et nos expositions anti-torture, ils sont libres de le faire, car ce sont après tout des événements publics. Mais s'ils veulent faire des émissions sur des aspects particuliers de vos vies, comment vous étudiez la Loi et cultivez et pratiquez, je dirais alors de vous en dispenser. Pourquoi vous en dispenser ? Parce que vous ne savez pas quel est leur objectif et jusqu’où ils iront avec ça. En outre, étudier la Loi et cultiver et pratiquer sont des choses très solennelles et ce n'est pas solennel de mettre cela au milieu de commentaires de personnes ordinaires. Voilà pourquoi vous devez vous en dispenser, en plus il est vraiment très difficile que les gens comprennent.

Tout à l’heure j’ai parlé de combien les pratiquants dans le passé étaient débraillés et négligés. J'aimerais insister à nouveau pour que vous n’y soyez pas attachés. Certains d'entre vous sont en train de penser : « Génial, ces choses débraillées et sales peuvent devenir de bonnes choses. Je vais être sale aussi. » (Le public rit) J'aimerais que ce soit clair : c'est ainsi lorsque c'est l'esprit originel secondaire qui obtient les choses ! Alors vous ne devez pas copier cela. Même si ces choses peuvent réellement devenir de bonnes choses et que l'esprit originel principal peut les obtenir, ce n'est pas la voie que nous cultivons dans Dafa. Disciples de Dafa, je vous le dis, dans le futur, vous aurez tout. (Applaudissements)

Un disciple : (Un disciple traduite) Je n’ai pas bien clarifié les faits à ma famille, à cause de cela je n’ai pas expliqué clairement les choses que je fais pour valider la Loi. Je souhaite qu'ils comprennent que « Falun Dafa est bon » et que je ne fais rien qui soit extrême. J'aimerais demander au Maître comment expliquer à notre famille ce que nous sommes en train de faire ? J'aimerais également saluer le Maître de la part des élèves des pays hispanophones !

Le Maître : Merci à tous ! (Applaudissements) La société occidentale n'est pas familière du tout avec à cette forme de cultivation et pratique chinoise. Quand j'ai commencé à enseigner la Loi, j'ai aussi pensé : « Quel degré de compréhension vont-ils être capables d'atteindre ? Et comment les gens dans la société vont-il considérer cela ? » En fait, bien que les différences de culture leur aient fait trouver étrange cette façon d'exprimer les pensées et la notion d'un être humain devenant une divinité, la bonté et la bienveillance que les pratiquants démontrent et l'énergie positive que Dafa émet peuvent amener n'importe quelle personne à penser que c'est une bonne chose. Quand on parle des choses concernant la cultivation de Dafa, c'est comme quand on clarifie la vérité, vous pouvez expliquer progressivement à votre famille, vous pouvez d'abord leur expliquer ce qu'est Dafa, puis vous leur dites petit à petit que vous-mêmes vous êtes aussi en train d'apprendre. En fait, je ne pense pas que ce soit un grand problème – la plupart du temps, il s'agit simplement de vos propres pensées humaines.

Parlez-leur ouvertement et simplement, mais surtout ne leur parlez pas à un niveau élevé. Bien que ce soit votre famille, si vous dites : « Je ne veux rien leur cacher, alors je vais leur dire tout ce que je sais. »... (Le public rit) le Maître ne vous a pas dit d'aller mentir, ce que je dis c'est que vous ne devez pas parler à un niveau élevé, sinon vous allez les effrayer. Car la compréhension de la Loi se fait pas à pas, si vous parlez d’emblée à un niveau élevé, ils vont être effrayés. Vous pouvez dire : « Cette Loi est vraiment bonne, c'est excellent pour la santé. Elle est bénéfique au corps et à l’esprit, elle augmente le niveau de moralité des gens. Ce livre est très bien, voulez-vous le lire ? Voulez-vous en savoir plus ? » Parlez simplement en commençant au niveau le plus basique, laissez-les découvrir par eux-mêmes et lire eux-mêmes. Parce que « Zhuan Falun » parle des principes depuis le niveau le plus inférieur de la vie qu'est le niveau humain, les gens peuvent tous comprendre la Loi en lisant le « Zhuan Falun ». Si vous commencez à en parler à un bas niveau, les membres de votre famille qui ne savent pas grand chose à ce sujet ne vont pas s'y opposer. Si vous parlez à un niveau élevé, que vous parlez de bouddhas et d’univers plus grands dès le début, ils vont se demander si vous n’êtes pas malade, (le public rit) parce qu’il est très probable qu'ils n'arrivent pas à vraiment accepter ce que vous dites. En outre, les religions occidentales enseignent qu'il y a un « dieu unique », leur compréhension est qu'il n'y a qu'un seul dieu dans l'Univers, donc ce genre de chose est vraiment difficile à accepter pour eux. Pour comprendre, il faut commencer tout doucement.

Un disciple : Bonjour Maître ! J'aimerais demander si dans le futur les caractères chinois seront unifiés selon le style classique. Merci.

Le Maître : En réalité, je n’ai pas réfléchi à cette question. En fait, le style classique que l’on utilise aujourd'hui a lui-même évolué depuis les caractères les plus anciens, il est passé par des changements graduels pour arriver à son état d'aujourd'hui. Les gens dans le cycle actuel de civilisation humaine ont commencé à faire des inscriptions sur des carapaces de tortue et des os d'animaux. À partir de là se sont développé les Da Zhuan, les Siao Zhuan, ensuite les Li Shu (calligraphie des Ts’in et des Han) et finalement les Kai Shu, il n’y a plus eu de très grands changements à partir des Kai Shu. Bien sûr, récemment diverses formes d'écriture décorative sont apparues comme les caractères gras et les caractères Song etc. Quant à l'écriture classique par rapport à l'écriture simplifiée, ça va tant que les disciples de Dafa peuvent comprendre la Loi pour le moment. Ne vous souciez pas de cela, c'est l'affaire des gens du futur. Même si c'est quelque chose que le Maître va faire dans le futur, cela n'a rien à voir avec les disciples de Dafa. Après la plénitude parfaite, à quoi bon se préoccuper encore de ce qui se passe ici dans le monde humain ? Cela n'aura absolument aucun sens. Cessez de vous préoccuper de ces choses. Cela deviendra un autre attachement si vous y pensez trop. Les choses du futur, on va les remettre au futur.

Un disciple : Comment trouver l'équilibre entre faire toute chose avec droiture et se conformer au maximum à l’état de la société ordinaire ? Que pensez-vous de demander un prêt pour développer les médias ? Qu'en est-il de la vente pyramidale qui a déclenché beaucoup de controverses parmi les condisciples en Chine et à l’étranger ?

Le Maître : Les disciples de Dafa ne peuvent pas commettre de méfaits. La vente pyramidale n’existe plus maintenant dans la société occidentale. Cela ne faisait que duper les gens, cela arnaque les gens une couche après l’autre, les derniers étant les plus exploités.

Que des disciples de Dafa soient impliqués dans la vente pyramidale ? Est-ce correct d'être obsédé par le fait de faire de l'argent sur le dos d'autrui ? Non, ce n’est pas correct. Si vous faites cela, vous ne faites pas un commerce légal. Il y aura une perte pour chaque gain, les marchandises changeant de mains, mais qu'êtes-vous en train de faire ? De vous creuser la cervelle pour dépouiller les autres. Vous ne pouvez pas faire ainsi ! Je vous ai parlé de cela il y a longtemps déjà, vous ne pouvez pas faire de vente pyramidale, quiconque le fait est dans l'erreur. Parmi les disciples de Dafa en Chine continentale, quiconque participe à la vente pyramidale perturbe la forme de cultivation et pratique des disciples de Dafa et devra en supporter les conséquences plus tard.

Quant à demander un prêt aux banques pour développer les médias, je ne soutiens pas cela. Car pour les disciples de Dafa, si vous leur demandez de faire un travail médiatique ou d’écrire des articles, ce travail de première ligne, ils peuvent le faire. Mais il vous est déjà très difficile de gérer quelque chose ou de chercher de la publicité, car vous n’êtes déjà plus habitués au contact des gens ordinaires, donc si vous avez un prêt, comment allez-vous le rembourser ? Même la publicité, vous n'arrivez pas à en amener, si pour un média vous n'arrivez pas à trouver de publicité, comment allez-vous rembourser un prêt ? Si vous voulez le rembourser, vous devrez le faire avec la recette des publicités et avec le bénéfice du journal. C'est pour cela que je ne vous encourage pas dans l'idée de demander un prêt, il ne faut absolument pas contracter des dettes, vous ne devez pas contracter de dettes.

Un disciple : Depuis que le Maître a dit qu’il faut aider davantage les élèves de Chine continentale, j'ai souvent téléphoné aux condisciples de Dafa en Chine qui restent à la maison pour cultiver et pratiquer et qui ne sortent toujours pas. Je suis très inquiet pour eux, surtout parce que la rectification de la loi touche déjà à sa fin. Puis-je demander au Maître que faire pour les aider ?

Le Maître : Aider les condisciples est quelque chose qu’il faut faire, ce n'est pas faux de ne vouloir abandonner personne. Mais s'ils n'arrivent vraiment pas à sortir, et bien vous avez fait de votre mieux. En fait, vous pouvez chercher où est le nœud dans leur cœur, où réside l'obstacle. Une fois que vous avez trouvé le nœud dans leur cœur et l'obstacle, alors il est possible que cela soit résolu. Mais pour beaucoup de personnes, je pense simplement qu'elles ont peur. Pour une divinité ou un pratiquant, la peur est considérée comme un attachement majeur et ça ne va vraiment pas s'il n'est pas enlevé. Donc, faites ce que vous pouvez selon leur situation, si ça ne va vraiment pas, vous n'y pouvez rien. Certaines personnes sont juste comme du fer qui ne peut pas devenir de l'acier, elles ne sont tout simplement pas dignes d'espoir. Parmi les pratiquants du passé, il n'y avait pas ce genre de cas, personne ne se souciait de vous si ça n'allait pas pour vous, si vous n'étiez pas dignes d'espoir, alors vous étiez fichus et vous deviez rentrer chez vous, c’était la situation dans le passé, il n'était pas question qu'on vous sauve à tout prix. Il n'y a que les disciples de Dafa qui peuvent agir de cette façon. (Applaudissements)

Un disciple : Au cours des deux derniers mois, nous avons vu que les gens des classes moyenne et inférieure de la société à New York sont nombreux à accepter les dépliants, mais 70% des gens de la partie principale de la société n’ont pas pris nos documents. Comment dépasser cela ? Si nous nous habillons de façon formelle, comme aujourd’hui, cela pourrait-il faire une différence ?

Le Maître : Le problème n'est pas là. C’est le problème dont je parlais tout à l’heure : les Chinois travaillant dans chaque société ici ont aussi été empoisonnés par la propagande diffamatoire du groupe mafieux pervers qui persécute Dafa, c’est donc ces personnes ne connaissant pas la vérité qui sont en train d’aider la perversité à répandre le poison là-bas, ce sont eux la cause principale. Vous devez d'abord résoudre ça si vous voulez résoudre le problème. Les Américains pensent que ce sont leurs collègues, qu'ils sont hautement crédibles, alors ils les écoutent, mais ils ne savent pas qu'ils sont aussi victimes de ce poison.

Un disciple : Beaucoup de pays asiatiques proches de la Chine continentale ont eu beaucoup d'interférences. J'aimerais demander au vénérable Maître si les disciples occidentaux peuvent aller là-bas pour aider à améliorer la situation ?

Le Maître : Les élèves de ces pays dans l'ensemble sont tous en train de s'en occuper, mais quelques rares gouvernements ont vraiment peur du régime communiste de la Chine, alors ils ne se comportent vraiment pas bien. Si vous avez d'autres choses à faire et êtes très occupés, vous pouvez remettre cela à plus tard, mais si vous dites que vous avez encore le temps de faire ça, vous pouvez essayer de le faire. Tout ce que je peux dire, c'est d'essayer et de voir comment ça va. Les comportements de ces pays ressemblent à ceux d’une personne qui n'est pas digne d'espoir.

Un disciple : Les disciples de Dafa d’Australie saluent le Maître.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple : Puis-je demander au Maître, comment trouver l'équilibre entre clarifier la vérité dans chaque pays et localement, et clarifier la vérité aux habitants de New York et de Pékin ?

Le Maître : Tout est important, faites là où ça convient le mieux à vos conditions.

Un disciple : Tous les disciples de Dafa de Singapour saluent le Maître. Les disciples de Dafa d’Indonésie m'ont également demandé de saluer le Maître quand je le verrai.

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements)

Un disciple : Maître, est-ce que les conflits entre les gens et les conflits entre les pratiquants sont la même chose ? Pourquoi me semble-t-il que les conflits entre pratiquants sont généralement difficiles à résoudre ? En surface, ils s'entendent bien, alors qu'en réalité ils sont mécontents les uns des autres. Si cela dure longtemps, que faut-il faire ? (Le public rit)

Le Maître : Que faut-il faire ? (Le public rit) Eh oui, que faut-il faire ? Vous êtes des pratiquants, comment pouvez-vous être ainsi ? Mais je sais et je vais vous répéter encore la même chose : bien que certains problèmes avec certaines personnes semblent ressortir, ils ont en réalité très bien cultivé sur certaines choses qu'on ne voit pas. Vous ne pouvez pas les comparer aux gens ordinaires, vous ne pouvez pas non plus penser que ces conflits sont de simples conflits. Ce sont des occasions pour qu'ils s'élèvent.

Si vous faisiez tous bonne figure à tout le monde, que tout soit très calme entre vous, personne n’embête personne, chacun fait que l’autre soit content, ce serait mauvais, (le public rit) ce serait vraiment mauvais, parce qu'alors vous ne pourriez pas cultiver et pratiquer. Si aucun antagonisme ne remontait à la surface et que vous ne vous aidiez plus mutuellement à vous élever, alors ce ne serait pas un groupe de cultivation et pratique. Ce qui nous différencie le plus des gens ordinaires, c'est que, lorsque des conflits ou des tensions surgissent, nous sommes capables de chercher à l’intérieur. (Applaudissements) Il ne s'agit absolument pas du fait qu'aucun conflit ne surgisse. Lorsque certains aspects que nous n'avons pas bien cultivés sortent, il y aura des frictions, de la discorde et des divergences d'opinions. Alors observez pour voir où réside le problème. Chacun doit chercher en lui-même la cause : « Ai-je mal fait quelque part et c'est ce qui fait que les gens ne sont pas d'accord avec moi ? » L’autre doit réfléchir un peu également : « Y a-t-il un problème dans la façon dont j'ai abordé la question et c'est ce qui fait que l'autre ne l'accepte pas ? » Si chacun peut chercher en soi, c’est la cultivation et la pratique. Si vous ne vous examinez pas, vous n'avez pas cultivé et pratiqué ou tout au moins vous n'avez pas cultivé sur ce point-là.

C'est vrai qu'il y a des cas où les conflits durent très longtemps, mais tôt ou tard ils devront voir où réside leur propre problème. Mieux vaut ne pas attendre pour s’en débarrasser. Personne ne peut atteindre la plénitude parfaite en emmenant avec soi des conflits et des attachements.

Un disciple : Le bouddhisme a son origine en Inde, mais plus tard il a disparu de l'Inde. Actuellement en Inde il y a beaucoup de cultures et de langues différentes, cela fait aussi qu'il est difficile de transmettre Dafa à grande échelle là-bas. Est-ce les arrangements des forces anciennes ? Vénérable Maître, veuillez nous donner quelques indications à ce sujet.

Le Maître : C’est pareil qu’en Chine à cet égard. La Chine est une région tellement grande, il y a beaucoup de dialectes que les autres ne comprennent pas, mais tout le monde parle le mandarin, la langue nationale, ainsi les gens peuvent se comprendre. Il en est de même pour l’Inde, l’Inde a aussi une langue officielle, d'ailleurs beaucoup d’Indiens comprennent l’anglais. Dans le passé, les Britanniques sont restés là-bas pendant une période relativement longue, parmi les personnes âgées beaucoup savent parler l'anglais. Étant donné que l'Inde a une nombreuse population et que la superficie du pays est relativement importante, c’est pourquoi au niveau du langage c'est sûr qu'il y a des différences. Je pense que ce n'est pas un problème pour obtenir la Loi. Il est certain que les forces anciennes empêchent les gens d'obtenir la Loi. Les disciples de Dafa en Chine ont réussi à résoudre ce problème et en Inde ils peuvent le résoudre aussi.

Les Indiens des temps modernes ont beaucoup changé depuis qu'ils ont adopté d'autres religions ou d'autres croyances. Dans le passé, les Indiens étaient un peuple simple et primitif, la race indienne a été créée par un Bouddha.

Les hommes sur Terre ont été créés par différentes divinités. C'est comme si des divinités de l'Univers avaient posé les pieds ici dans les Trois Mondes – il y a les pieds des bouddhas, les pieds des Taos et les pieds de toutes sortes de divinités. En bas de leurs pieds – les particules du plus bas niveau – ce sont les Trois Mondes et la planète Terre, sur lesquels il y a les différents peuples de ce monde, les différents peuples correspondant aux systèmes des différentes divinités. Sakyamuni a souvent dit que les pieds étaient sales, en réalité ce qu'il voulait dire, c'était que cet endroit où se trouve l’homme est à un bas niveau. C’est-à-dire qu'une fois qu'une divinité a créé l'homme, cet homme devient une partie du système de cette divinité, c’est pour ça que la divinité doit s’occuper de l’homme. Mais par la suite, quand la rectification de la loi a commencé, les divinités qui ont créé l'homme ont abandonné les Trois Mondes et l’humanité, les divinités qui ont créé l'homme doivent toutes être écartées des Trois Mondes, alors l'homme a été isolé. Mais cette forme humaine en surface, également appelée peau humaine, a encore l'image des différents groupes ethniques, mais elle n'a plus aucun lien avec les divinités là-haut. C’est-à-dire qu’il n’y a plus de lien avec les divinités qui ont créé l'homme auparavant. Les divinités de haut niveau dans l’Univers ne sont-elles pas descendues en grand nombre, prenant forme humaine pour obtenir la Loi ? Autrement dit, la plupart des corps humains aujourd'hui sont utilisés par des vies descendues de mondes plus élevés pour devenir des êtres humains ici. Ce vêtement est enfilé par des êtres venus de mondes plus élevés. Une fois qu'ils sont arrivés dans cet endroit humain, on ne peut plus les appeler des divinités, parce que dans le passé, les êtres descendus dans cet endroit humain n'ont jamais pu retourner ; une fois qu'on est arrivé dans ce niveau, on est donc une vie de ce niveau. C’est-à-dire qu’on devient humain, la seule différence, c'est qu’on est venu de niveaux élevés. En parlant de ça, ce que je veux dire, c'est que pendant ma transmission à grande échelle de la Grande Loi, les personnes qui ne peuvent pas recevoir le salut, mais qui ne sont pas encore mauvaises au point qu'il faille les éliminer, ces êtres provenant de divinités devront à ce moment-là rester ici pour toujours comme des êtres humains ; encore faut-il que la personne n'ait pas commis de crime envers Dafa et qu'elle ne soit pas trop mauvaise, ce sera un être humain dans la prochaine période, quand l’humanité future commencera réellement.

L'humanité actuelle n'est pas un niveau inhérent à l'Univers pour toujours. Les Trois Mondes ont été créés pour la rectification de la loi, peu importe la durée de leur histoire, les êtres d'ici sont là pour la rectification de la loi et existent en même temps que la rectification de la loi. Les divinités ont joué un rôle prépondérant pour l'humanité en formant ses cultures, comportements et façons de penser, ainsi que sa constitution biologique. Ce processus parcourant l'histoire visait la réussite de la rectification de la loi, il a existé pour la rectification de la loi et c'est pour la rectification de la loi qu'il y a eu sans cesse des changements de dynastie dans le monde humain. Autrement dit, les êtres humains ne sont en fait pas vraiment des êtres appartenant à ce niveau de l'Univers. Ce niveau d'êtres que sont les êtres humains et la société a été créé dans ce but. Si au cours de la rectification de la loi les êtres humains agissent bien, l'humanité sera bénie. Comme la Grande Loi est transmise ici, l'histoire véritable de ce niveau d'êtres –les êtres humains – commencera réellement dans le futur et la Grande Loi établira les vies des êtres humains pour ce niveau dans le futur. Autrement dit, dans le futur l'homme existera vraiment et ce niveau deviendra pour toujours une partie de la composition de l'Univers, ce niveau sera pour toujours une couche de l'Univers. (Applaudissements) Alors dans le futur, les gens qui n'ont pas péché contre Dafa mais qui n'ont pas cultivé Dafa seront pour toujours des êtres humains ici.

Le monde humain actuel est vraiment effroyable, personne n’osait venir ici auparavant. Une fois arrivé ici, on tombe dans l'illusion, comme le cerveau est lavé, aussi élevée qu'elle soit une divinité ne saura plus rien une fois ici. Après avoir été immergé dans les principes inverses de ce monde, entraîné par les intérêts et les sentiments humains de ce monde, l’homme est capable de n'importe quoi. Une vie ici ne peut que descendre de plus en plus vers la destruction, c'est difficile de pouvoir s’en extirper soi-même. Dans ce niveau humain, les sentiments se manifestent comme de l’eau, plus petits encore que les particules d’eau que l’homme voit et d'une très grande densité. C'est une divinité, mais qui n’a pas de forme et qui s’appelle le « sentiment », c'est une divinité qui a été créée quand les Trois Mondes ont été créés et qui joue tout simplement un tel rôle. Ici toute vie composée de particules à l'intérieur des Trois Mondes en est imprégnée. Considéré à un niveau microscopique, les molécules du corps humain sont des granules et entre ces granules il y a des intervalles. Alors comme les êtres humains macèrent ici, que les espaces entre les molécules dans le corps humain – et même les espaces à l'intérieur des molécules – sont immergées dans le sentiment, c'est comme s'ils macéraient dans l'eau. Qui peut dire qu'il n'est pas affecté par les sentiments ? Si quelqu'un arrive à sortir des sentiments, alors cette personne est une divinité. (Applaudissements) Vous êtes content, vous êtes mécontent, vous aimez quelque chose, vous n'aimez pas quelque chose, vous êtes fâché – toute réaction émotionnelle de votre part – vous aimez certains objets physiques, vous aimez un certain travail, vous voulez manger une certaine nourriture... tout cela provient du sentiment.

Le corps superficiel de l'homme – en dépit du fait que cet être soit descendu de niveau élevé – le corps superficiel de l'être humain est composé à partir de différentes nourritures dans cette dimension, mais en même temps, la surface que vous voyez est très complexe. Les êtres humains ont un Corps Véritable. Bien sûr, cette partie de Loi doit être enseignée dans le futur, car cela relève de la Loi à l'intérieur des Trois Mondes. La composition du corps humain est très complexe. Quand une personne naît, les divinités de ce bas monde chargées de la réincarnation des êtres humains doivent donner à cette personne une peau humaine. À ce moment-là, cette peau humaine est vraiment petite, sa manifestation dans cet espace-là est très petite. À partir de l'embryon, la matière de cette dimension que les parents lui donnent – ce que les gens appellent « nourriture » - le remplit continuellement et le fait grandir. Ce processus de remplissage et de devenir plus grand est le processus de la croissance. Il se remplit et grossit parce qu'il est continuellement substantifié par la matière de cette dimension, qui remplit continuellement et agrandit la véritable peau. C'est la même chose avec le processus de croissance d'un être après sa naissance : quelle que soit la nourriture humaine que vous mangiez, votre corps va grandir et cette croissance c'est en fait votre véritable peau remplie et agrandie par les cellules formées en conséquence de la nourriture que vous consommez après votre naissance. Puis quand une personne meurt, cette peau véritable est retirée, car elle est plus microscopique que la matière superficielle, alors les divinités l'enlèvent facilement. Dès que la peau véritable est retirée, le corps en surface commence à pourrir et à se décomposer. Comme il est composé de matière terrestre dans cette dimension, cela doit retourner à la terre, alors il doit pourrir ici.

Je suis en train de parler de la Loi dans les Trois Mondes. (Le Maître sourit) (Le public rit et applaudit) Votre surface humaine aime entendre cela, mais cela ne sert à rien pour la cultivation et la pratique de niveau élevé. C'est-à-dire que comme je l'ai dit plus tôt, les êtres venus de mondes plus élevés portent en fait ce genre de vêtements maintenant – c'est la peau humaine, c'est le corps superficiel de la personne. Car l'image superficielle d'un être humain a été créée par une divinité, dans le passé l'être humain était toujours en lien avec cette divinité, donc il avait fondamentalement l'apparence de cette divinité, il lui ressemblait à quelques nuances près. Chacun pouvait avoir sa propre apparence, mais globalement il avait l'image fondamentale de cette divinité. Donc différentes divinités ont créé les différents êtres humains, mais à cause du fait que la période de la rectification de la loi a commencé, elles ont toutes abandonné l'humanité. Certains disent : « J'appartiens à telle ou telle ethnie. », mais aux yeux des divinités, vous n'appartenez en réalité à aucune ethnie. C'est juste que votre corps en surface a toujours l'apparence de cette ethnie-là, votre moi véritable n'en fait pas partie. Vous pouvez très bien vous être réincarnés dans d'autres groupes ethniques et de nombreux êtres viennent du ciel.

Lorsque les divinités ont créé l'homme, elles ne l'ont pas fait au ciel, elles l'ont fait sur terre. C'est qu'elles ont utilisé la matière terrestre pour créer l'homme. Apparemment, il est dit dans l'Ancien Testament que Yaveh a créé l'homme à partir de l'argile. En fait, les molécules sont une sorte de particules qui sont à la surface du niveau le plus bas de l'Univers. Autrement dit, aux yeux des divinités, cette couche de particules est la terre, l'argile. Car leur matière est la meilleure matière de l'Univers et plus vous descendez dans l'Univers, plus les choses sont basses et plus les particules sont larges et grossières, ce qui veut dire qu'elles deviennent pire et plus c'est sale à leurs yeux. Alors le ciel et la terre sont à leurs yeux différents de comment l'être humain les perçoit. Quand les gens disent que quelqu'un est allé au ciel, en réalité vous êtes seulement allé plus haut et avez voyagé plus loin dans les molécules. Vous n'avez toujours pas quitté la dimension moléculaire, alors vous n'êtes pas réellement au ciel. Le ciel auquel les divinités font référence est composé de particules microscopiques – là c'est vraiment le ciel.

Les scientifiques demandent : « Où peut-on trouver les divinités ? Nous avons regardé le ciel avec nos télescopes – où sont les divinités ? » Ce n'est pas le ciel véritable, mais juste le ciel comme l'être humain le conçoit. Ce n'est pas le ciel véritable dont parlent les vies de l'Univers. Et cette planète Terre n'est pas non plus la conception complète de la véritable Terre. Les êtres humains considèrent la Terre et pensent : « Oh, cette planète Terre, c'est notre Terre. Nous avons les pieds sur le globe terrestre. Cette Terre est ronde. » Les divinités disent qu'elle n'est pas ronde. « Comment ça, elle n'est pas ronde ? Nous voyons plus clairement que les divinités. » Mais réfléchissez, les divinités considèrent les molécules comme de la poussière par terre, la matière de cette dimension n'est-elle pas faite de molécules ? L'air, que l'oeil humain ne peut pas voir, n'est-il pas fait de molécules ? Et dans l'air, il y a des substances comme l'air, se comptant par centaines de millions, qui se trouvent partout dans les Trois Mondes. C'est simplement que les yeux ne peuvent pas voir les molécules et les particules plus petites, pourtant elles constellent et remplissent tout cet espace. L'humanité est enfouie sous les masses de molécules et de particules plus petites. Les formes en surface dans le monde humain sont différentes formes faites de matière superficielle composée de molécules. Certaines des formes ont été créées par les divinités, certaines par l'homme. Celles créées par l'homme sont des choses comme ce bâtiment, celles créées par les divinités sont : l'eau, les pierres, la terre, l'air, les métaux, les plantes, les animaux et les êtres humains, ainsi que les étoiles dans le ciel et la planète Terre. Les êtres humains perçoivent simplement le monde depuis l'intérieur de la dimension faite de cette couche de particules, ils perçoivent l'Univers depuis l'intérieur de cette dimension très étroite. Le ciel et la terre dans l'esprit des gens ne sont pas les véritables ciel et terre. La planète Terre, comme l'air, est composée de molécules, alors aux yeux des divinités, tout cela est la terre. Au niveau microscopique, la dimension composée de ce niveau de particules est en fait la terre, tandis que le monde fait de particules plus microscopiques est le ciel véritable.

Il y a un moment, j'ai dit que les Indiens avaient été créés par un Bouddha. La façon dont ils parlent et se comportent est très semblable à celle d’un Bouddha. Dans le passé, la ressemblance était encore plus forte. Dans la société moderne, les choses ont été quelque peu embrouillées à cause de questions de race. Les Arabes et les Chinois sont proches de l'Inde, alors une grande partie des Indiens de l'époque récente sont de races mêlées. Dans le passé, la race indienne était très pure. Vous pouvez voir lorsque les Indiens font leurs danses traditionnelles, les gestes des mains et les mouvements sont très proches des mudras et postures d'un Bouddha. Je les trouve très très semblables. (Applaudissements)

Un disciple : En Russie, il y a eu récemment plusieurs incidents d'attaque terroriste sur des touristes, alors beaucoup de gens n'ont pas envie d'entendre parler de la persécution de style terroriste qui se passe en Chine continentale.

Le Maître : Cela aussi est une forme d'interférence. Ça ne fait rien – clarifiez la vérité comme vous le feriez normalement. La perversité veut en fait tout simplement vous créer des interférences. Ne soyez pas perturbés par elle et faites simplement ce que vous feriez normalement. C'est dur en ce moment, mais ce ne sera pas dur encore longtemps.

Un disciple : Concernant la correction des caractères chinois, ne doit-on le faire que dans les livres de Dafa ? Car le travail des médias...

Le Maître : Concernant les articles que vous écrivez pour les gens ordinaires, ne changez pas les caractères. Ça ne va pas si en lisant les gens ordinaires ne comprennent plus. N'intervenons pas dans ces affaires ordinaires pour le moment.

Un disciple : J'ai un mauvais karma de pensées. Je refuse tout le temps de l'accepter et j'essaie de m'en débarrasser, mais ça fait un bon moment et je n'ai pas encore réussi à m'en débarrasser. Je peux aussi distinguer clairement qu'il ne s'agit pas de moi.

Le Maître : Si c'est quelque chose de très mauvais, alors éliminez-le. Parfois, il y a une autre approche qui donne de bons résultats, on n'utilise pas nécessairement la façon extrême de le traiter. Vous pouvez émettre cette pensée : « Pendant la rectification de la loi de l'Univers, je peux faire un arrangement raisonnable pour ceux d'entre vous qui n'interfèrent pas avec ma validation de la Loi, je peux vous faire devenir des êtres du futur ; que ceux qui cherchent une solution bienveillante me quittent et attendent dans les environs ; si vous ne pouvez vraiment pas me quitter, vous ne devez en tout cas jouer aucun rôle pour me perturber, dans le futur je pourrai atteindre la plénitude parfaite et je vous offrirai une solution bienveillante ; pour ceux qui sont totalement mauvais, qui interfèrent toujours avec moi et qui ne peuvent pas rester selon le critère, je ne peux que les éliminer, même si je ne vous élimine pas, la Loi de l'Univers ne peut pas vous garder. » Si vous avez cette pensée, c'est extrêmement miséricordieux pour ces êtres de très bas niveau, cela va faciliter l'élimination de ceux qui interfèrent encore.

La rectification de la loi de l'Univers a des critères. Si vous agissez ainsi, personne ne pourra dire quoi que ce soit. Les principes sont clairs, ce qui doit être éliminé va être éliminé. Concernant de nombreuses choses de bas niveau, vous pouvez les éliminer complètement – en principe il n'y a aucun problème. Cependant, si vous agissez comme je viens de dire, aucun être n'aura plus rien à dire. Ceux qui continuent à mal agir n'auront aucune justification et tout ce qui doit être fait sera fait. (Applaudissements)

Un disciple : Quand on traduit vos enseignements de la Loi, certains élèves pensent qu'il faut le faire au mot à mot selon le texte d’origine et certains pensent que la traduction doit se conformer aux conventions de la langue.

Le Maître : Je pense qu'à l'exception de certaines langues asiatiques où cela peut jouer, traduire mot à mot ne semble pas facile, en particulier pour les langues occidentales. Il suffit de simplement traduire les idées les plus superficielles en utilisant des mots de sens similaire, il suffit de rendre la traduction cohérente avec le sens originel. Ces questions ressortent beaucoup avec la traduction. La traduction doit être le plus proche du sens superficiel et c'est suffisant.

Une autre chose, c'est que certains pensent qu'il vaut mieux traduire dans un style oral. Prenons l'anglais par exemple, une version du livre a été traduite dans un style tout à fait oral. Certains disent que traduire de cette façon est plus facile à comprendre. Bien sûr, cela n'a rien de mauvais, en réalité je trouve que si on traduit selon la grammaire standard en se conformant au maximum au sens originel, c'est ce qu'il y a de mieux. Les érudits en anglais ou en linguistique peuvent ne pas accepter le langage parlé trop spécifique à une région. Si vous utilisez la grammaire standard, alors tout le monde pourra étudier et tout le monde pourra lire. Ne soyez pas inquiets que les gens ne comprennent pas. N'avons-nous pas déjà tellement d'élèves anglophones ? Ne comprennent-ils pas tous ? Il n'y a pas de problème.

Vous êtes en train de faire une conférence de la Loi, si j'occupe tout ce temps, ça ne va pas, n'est-ce pas ? (Applaudissements disant qu'il n'y a pas de problème) Il y a beaucoup de salutations.

Un disciple : Salutations au Maître de la part de tous les disciples de Dafa d'Espagne, d'Autriche, de Hongrie, du Portugal, du Vietnam, d'Indonésie, de Nouvelle-Zélande, de France, du Japon, des Pays-Bas, de Belgique, d'Allemagne, d'Italie, du Royaume-Uni, d'Australie, de Lettonie, d'Irlande, de Singapour, de la grande région de New York, d'Écosse, du Laos, d'Iran, de Russie, de l'Inde, de la République Tchèque et d'Afrique du Sud !

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) En voici maintenant de Chine continentale.

Un disciple : Salutations au Maître de la part de tous les disciples de Dafa de Guangdong, Jiangmen, Henan, Zhengzhou, Xuzhou, Pingdingshan, Xi'an, Hainan, Wenchang, Tangshan, Jiamusi, Heze du Shandong, Harbin, Hunan, Huaihua, Shandong, Gaotang, Pingxiang du Hebei, Xinxiang, Sanheyanjiao, Tianjin, de l'université de Pékin, de l'université de Tsinghua, de l'Académie chinoise des Sciences, de Jinan du Shandong, Shijiazhuang, Laiyang du Hunan, Nanchang, Hongdu, Zhejiang, Fuyang, Ningbo, Qiqihar, Hubei, Hong Kong, Shanghai, Guangzhou, Liaoning, Shanhaiguan, Shandong, Guangxi, Shenyang, Hefei, Dandong, Yanji, Dalian, Zhanjiang, Guizhou, Chongqing, Chengdu, Wuhan, Jinzhou, Yunnan, Macao, Zhuhai, Lanzhou, Hebei et Jilin !

Le Maître : Merci à tous. (Applaudissements) Comme il y a beaucoup de papiers avec des questions, si je les lis tous, je vais prendre tout le temps de la conférence de Loi d'aujourd'hui. (Applaudissements disant que le public aimerait bien que le Maître continue) Je vais lire autant que je peux. (Applaudissements)

Un disciple : Nous aimerions établir un fond de charité pour les orphelins des disciples de Dafa. Maître, veuillez nous donner quelques conseils à ce sujet.

Le Maître : Ce sont de bonnes choses et vous pouvez le faire. Cela fait longtemps que j'y réfléchis. Quand des disciples de Dafa sont tués par la persécution, leurs enfants perdent leur foyer, ils vagabondent ou sont accueillis dans une autre famille, je ne peux pas ne pas m'en soucier, alors j'ai réfléchi que nous pourrions récolter leurs noms et ensuite voir de quelle façon les faire sortir de Chine. (Applaudissements) Nous les élèverions et nous pourrions créer une école pour eux. (Applaudissements)

Un disciple : Voici la Un disciple qui me tracasse : comment savoir quel projet est le plus important et sur lequel je dois me concentrer pour bien faire ?

Le Maître : Ça c'est votre affaire. (Le public rit) C'est trop concret, il vaut mieux ne pas demander cela au Maître.

Un disciple : Un élève a souffert de psychose il y a quelques années et a dû rester à l'hôpital, mais ces dernières années il n'a pas eu de rechutes. Maintenant, il participe à du travail de validation de la Loi. Devons-nous lui conseiller d'apparaître en public aussi peu que possible, de garder un profil bas et de faire le genre de travail derrière la scène ?

Le Maître : C'est une bonne suggestion. Si certains élèves n'arrivent pas à se contrôler ou ont souffert de psychose avant d'apprendre la Loi, alors ça va s'ils cultivent à la maison. À l'époque, quand je transmettais la Loi, j'ai toujours dit que ceux qui avaient une psychose n'étaient pas autorisés à entrer dans le cours. Si ce genre de personnes commence la pratique, je peux m'en occuper et s'ils étudient à la maison, je peux de même les sauver, mais ils ne peuvent pas entrer dans le cours. Nous devons protéger l'environnement de cultivation des disciples de Dafa et prévenir les interférences, voilà pourquoi je n'autorise pas les patients dans un état de santé critique ou ceux atteint de psychose à entrer dans le cours. Les élèves ayant eu une psychose peuvent faire des choses en retrait et ils peuvent faire moins ou ne pas faire du tout la clarification de la vérité.

Un disciple : Dafa exige des élèves lorsqu'il s'agit d'un meurtre ou d'un acte criminel de ne pas rester là sans rien faire. Les élèves en Chine continentale sont en train de perdre leur vie. Je ne peux vraiment pas attendre tranquillement à la maison. Je veux aller sur la place Tiananmen pour dire aux gens que « Falun Dafa est bon » et que Dafa m'a sauvé la vie.

Le Maître : C'est encore très pervers là-bas actuellement. Si vous ne pouvez pas rester sans rien faire et regarder les élèves de Chine continentale être persécutés, je ne veux pas non plus que vous soyez persécuté. Pour stopper la persécution, faites plutôt davantage d'efforts en clarifiant la vérité. En tant que votre Maître, je dois d'abord considérer votre sécurité. (Applaudissements)

Un disciple : Lorsque nous créons des oeuvres artistiques, comment trouver l'équilibre et traiter de façon appropriée la création artistique que les gens d'aujourd'hui peuvent accepter et l'art que les gens auront dans le futur ? Sommes-nous en train de créer une nouvelle forme d'art ?

Le Maître : Vous devez faire de votre mieux pour que les galas montés par les disciples de Dafa soient plus droits et meilleurs. Ce qu'exprime une création artistique est une question de sujet, tandis que le niveau artistique de l’œuvre créée est en général la clé qui détermine si les spectateurs y seront ou non réceptifs.

Un disciple : J'ai tendance à sombrer dans un état d'abattement. Je pense que la solitude est la chose la plus douloureuse dans ma vie, car je n'ai pas la chaleur d'une famille. Je trouve difficile de me débarrasser de ce nuage en dessus de moi du sentiment de solitude. Comment dois-je considérer ce problème ? Est-ce dû à mon karma du passé ou à certains facteurs dont je dois me débarrasser dans ma cultivation ?

Le Maître : Si c'est du karma ou une interférence, alors éliminez-les. En tant qu'être vivant, pourquoi n'avez-vous plus la joie que vous aviez quand vous avez obtenu Dafa au début, fier d'avoir reçu cette Grande Loi et le sentiment d'avoir quelque chose que les autres ne peuvent pas avoir ? N'êtes-vous plus diligent ? Est-ce cela ? Même si vous êtes occupé à clarifier la vérité et que vous n'avez plus le temps de percevoir vos sentiments, c'est aussi parce que vous êtes en train de faire des choses de Dafa ou de travailler pour sauver les êtres. Pourquoi avez-vous ce sentiment de solitude ? Si vous allez faire des choses pour sauver les êtres et les choses qu'un disciple de Dafa est supposé faire, vous ne vous sentirez assurément pas ainsi. Si vous étudiez la Loi et cultivez diligemment, pourrez-vous vous sentir ainsi ? C'est seulement quand vous n'êtes pas diligent que vous avez le loisir de ressentir ces sentiments humains ordinaires, n'est-ce pas ? (Applaudissements)

Un disciple : Un compagnon de pratique m'a récemment soutenu financièrement, ce qui m'a permis de rester à New York pour faire davantage de travail de Dafa. Je ne pense pas que ce soit très juste d'accepter l'aide des autres. Maître, ma compréhension est-elle correcte ?

Le Maître : Je trouve également que tous les disciples de Dafa sont en train de donner d'eux-mêmes et vous aussi vous donnez de vous-même et clarifiez la vérité, si vous vous reposez sur les contributions financières d'autres personnes, alors ne faites-vous pas les choses sous condition ? Si les autres ne donnent pas pour vous, vous n'allez pas le faire ? Lorsque nous prenons quelque chose à autrui, n'y a-t-il pas la question de l'endettement ? Avons-nous le coeur tranquille par rapport à cela ? Bien sûr, il y a des circonstances particulières et on ne peut pas être absolu. Il est compréhensible que les élèves qui ont leur propre affaire donnent plus et soutiennent les projets des élèves. Mais en général, je ne pense pas que ce soit juste. Même quand c'est pour faire des choses comme clarifier la vérité, je ne pense pas non plus que ce soit très juste. Si vous pouvez rester ici longtemps, alors trouvez un travail et faites les choses de Dafa pendant votre temps libre – ça va aussi. En tous cas, vous devez résoudre votre situation financière par vous-mêmes. Vous ne devez pas vous appuyer sur d'autres personnes pour subvenir à vos besoins – ça n'est pas permis.

J'en parle d'après les principes de la Loi. En voyant ça, les divinités vous regardent avec un regard furieux, c'est pourquoi vous ne devez pas agir ainsi. Si les conditions ne le permettent pas, alors vous pouvez rester chez vous faire d'autres choses de disciples de Dafa. Ce que je dis, c'est que ceux dont les conditions le permettent restent ici pour clarifier la vérité, si les conditions ne le permettent pas, alors retournez chez vous et faites les choses de la clarification de la vérité là-bas, c'est la même chose.

Un disciple : Pourriez-vous parler un peu de l'effet d'empoisonnement sur les Chinois d'outremer fait par un certain site sous le contrôle direct du diable Jiang à l'extérieur de la Chine ?

Le Maître : Ces choses ne méritent pas d’être abordées dans notre conférence de Loi. La conséquence du chemin que prend une vie relève de sa propre responsabilité, le chemin où ces personnes s'engagent est leur propre choix. Même si vous leur faites comprendre, ils doivent encore rembourser ce qu'ils ont contracté. Une personne doit payer pour tout ce qu'elle a fait, il n'est absolument pas permis qu'elle ne rembourse pas. Réfléchissez cependant à combien de personnes ont-ils fait du tort en propageant le venin. Ce crime est aussi grand que les montagnes et le ciel, alors ils n'arrivent pas à le rembourser, parce qu'ils ont empoisonné trop de vies. Alors si un média agit mal, son crime est immense ; ce dont je parle, c'est de la question d'endommager Dafa.

Un disciple : Comment les disciples de Pologne peuvent-ils aider les disciples de Chine continentale ? Les disciples de Dafa de Pologne saluent le vénérable Maître !

Le Maître : Merci ! (Applaudissements) Concernant les disciples de Dafa en Pologne, je pense que peu importe où vous vous trouvez, vous pouvez clarifier la vérité et si vous avez le temps, vous pouvez le faire dans d'autres régions aussi. Il n'y a pas de problème pour tout cela, c'est aussi en train d'aider les élèves de Chine continentale. Actuellement, les élèves hors de Chine continentale ont créé une meilleure situation là-bas dans une certaine mesure et ils ont efficacement restreint la perversité, en outre, ils aident les élèves là-bas à réaliser l'importance de sortir. Il y a toutes sortes de choses comme cela que vous pouvez faire et si vous avez d'autres idées, ça va aussi.

Cependant, en ce qui concerne l'envoi d'argent là-bas, ne le faites pas. L'argent peut ne pas leur arriver et eux aussi sont en train de cultiver et pratiquer. S'il y a beaucoup d'argent, leurs pensées humaines peuvent surgir et entraîner au contraire des attachements. Ils sont dans un environnement pervers et c'est vraiment dur dans certaines régions, mais tant qu'ils se comportent bien, le Maître s'occupe d'eux tous. Ils doivent avancer sur leur propre chemin. Le Maître prend tout en considération, ces choses ne devraient pas être des problèmes fondamentaux.

Un disciple : Lorsque certains élèves ont reçu la Loi, ils n'ont pas vraiment compris dans la Loi et ne sont pas stricts envers eux-mêmes. Par conséquent, leur comportement préjudiciable a affecté les nouveaux élèves autour d'eux, cela a fait que ces élèves ne voulaient plus continuer la cultivation et la pratique. Je vous demande si ces personnes peuvent être sauvées ? Et les élèves qui les ont influencés peuvent-ils réparer pour le tort qu'ils ont fait ?

Le Maître : Si c'est à cause d'un élève que les autres ne peuvent pas recevoir le salut, là le problème est très grave. En tant que pratiquant, vous ne devez que sauver les êtres, vous ne devez pas les détruire. Dans le monde humain, vous pouvez cultiver jusqu’à la divinité et dans le monde humain vous pouvez aussi détruire les autres, ce sont des choses d'égale importance, alors vous ne devez pas négliger cette question. En ce qui concerne ce que vous deviez avant de commencer à cultiver et pratiquer, cela a été séparé et ce sont deux choses différentes. Tandis que si vous faites encore quelque chose pendant votre cultivation et votre pratique, là c'est tout simplement immense. Si vous détruisez réellement une personne et que vous l'empêchez d'être sauvée, jusqu'au point où sa vie dans le futur ne sera pas gardée, cela va vous empêcher pour toujours d'être une divinité, c'est aussi grave que ça, donc il ne faut surtout rien faire de semblable.

Bien sûr, on peut considérer différemment les choses faites intentionnellement et celles faites sans intention, mais ne sommes-nous pas venus ici pour les êtres ? Lorsque par votre impact négatif vous causez de sérieux dégâts, où se trouve votre pensée droite qui sauve les êtres ? Comment pouvez-vous ne pas considérer comment les autres peuvent se sentir ? N'êtes-vous pas en train de cultiver pour devenir un être éveillé et droit d'une Loi juste, un être qui met l'intérêt d'autrui avant son propre intérêt et considère autrui en premier ? Lorsque vous avez des conflits avec les autres, cela peut affecter les nouveaux élèves, alors pourquoi agissez-vous ainsi devant eux ? N'est-ce pas égocentrique de ne pas penser aux autres ? Votre comportement était peut-être inconscient, mais cela n'a-t-il pas effectivement chassé les nouveaux élèves ?

Vous devez réfléchir davantage concernant de nombreuses choses et vous devez réparer pour ce que vous n'avez pas bien fait. Ne pensez pas simplement : « C'est un nouvel élève, il est venu parce que nous propageons la Loi, s'il ne veut pas pratiquer, il peut partir. » Ne considérez pas cela ainsi. Vous savez, vos efforts pour propager la Loi fournissent simplement une condition, tandis que c'est le Maître qui décide s'il est accepté ou non ; c'est le Maître qui le fait réellement entrer, alors si vous le chassez, ce n'est pas quelque chose d'anodin. En outre, une fois qu'une personne a appris Dafa, c'est déjà un élève de Dafa et il faut faire beaucoup de choses pour lui. Quand beaucoup est fait pour lui, mais qu'il arrête de pratiquer, avez-vous la moindre idée des conséquences dans le futur ?

Un disciple : Si la persécution des forces anciennes n'était pas arrivée, comment auraient été les chemins de cultivation et pratique que vous aviez arrangés pour nous à l'origine ?

Le Maître : Les choses ont changé, la situation n’est plus la même, à quoi bon poser encore cette question ?

Un disciple : Avec nos pensées et nos actions justes, arriverons-nous à mettre un terme à la persécution avant que la Loi ne rectifie le monde humain ?

Le Maître : En réalité, disciples de Dafa, en soutenant la rectification de la loi, vos pensées et actions justes ont déjà amené la persécution vers sa fin. (Applaudissements) Réfléchissez, les êtres pervers ont beaucoup diminué maintenant. Si vous n’étiez pas aussi puissants, si vous n'aviez pas bien agi, pourquoi auraient-ils diminué face à vous ? Lorsque des élèves tombent entre leurs mains, les individus mauvais n'osent plus trop les persécuter. Pourquoi ? N'est-ce pas parce qu'ils ont peur que les disciples de Dafa les traduisent en justice dans le futur ? Parce qu’aussi loin que ces êtres pervers qui ont persécuté les disciples de Dafa s’échappent à l’avenir, ils seront finalement retrouvés ? Si au cours de cette persécution, les disciples de Dafa avaient tous été réduits au silence par les coups, la tête basse, comme s’ils n’existaient plus, la perversité aurait-elle alors peur ? Elle ne se gênerait plus. Ces choses que vous faites peuvent aujourd’hui ébranler la perversité, réduire en grande quantité la perversité et la réprimer, cela peut la terrifier et l'empêcher de persécuter, finalement cela peut contraindre cette persécution perverse à cesser. C’est ce que les disciples de Dafa ont fait pendant cette période avant que la Loi ne rectifie le monde humain, c'est admirable.

Un disciple : Certains disciples ne participent pas à la lecture de la Loi collective ou aux exercices en groupe. Ces élèves sont-ils en danger ? Comment pouvons-nous les aider à se débarrasser de leur peur ?

Le Maître : Je pense qu'avec les nouveaux élèves, vous ne devez pas être trop pressés. Il n'y a pas de problème à ce qu'ils prennent leur temps, mais vous devez essayer de votre mieux de leur conseiller de participer à la lecture collective de la Loi, car l'environnement de l'étude en groupe est indispensable pour s'aider les uns les autres à s'améliorer, c'est essentiel. Pourquoi, depuis le début, vous ai-je demandé de faire ainsi ? Parce que la forme de cultivation et pratique dans cette Loi détermine qu’on doit absolument faire ainsi. Pourquoi les gens dans le passé devaient-ils quitter le monde séculier pour cultiver et pratiquer ? Ils savaient qu'il y avait un problème : en retournant dans le monde séculier en contact avec les gens ordinaires, ils deviendraient comme les gens ordinaires et n'arriveraient pas à rester diligents. De plus, ce qu’ils cultivaient c’était leur esprit originel secondaire. Voilà pourquoi on leur demandait d’abandonner le monde séculier et de se regrouper. Entre pratiquants, il y a un encouragement mutuel, il y a une comparaison mutuelle, il y a toujours quelque chose à partager spécifique aux pratiquants et cela peut former un environnement de pratiquants.

Sans cet environnement, réfléchissez, c'est la même chose pour les disciples de Dafa d'aujourd'hui : lorsque vous retournez dans la société ordinaire, vous êtes dans l'environnement de la société ordinaire. Si vous-même ne saisissez pas le temps, et qu’aujourd’hui vous lisez un peu lorsque vous en avez envie, et que demain vous êtes paresseux et vous lisez moins, sans cet environnement, il est très difficile d’avancer diligemment. Après tout, ce sont des êtres humains qui sont en train de cultiver et pratiquer, alors avec la paresse humaine et toutes sortes de perturbations qui affectent les gens de ce monde, c'est vraiment difficile de découvrir par vous-même l’insuffisance, en particulier si vous n’êtes pas diligent, si vous ne lisez pas beaucoup le livre, si vous ne comprenez pas davantage la Loi, vous n’arrivez pas du tout à voir vos attachements. Voilà pourquoi vous devez participer à la lecture collective de la Loi et à la pratique des exercices en groupe.

Actuellement, à la période où la persécution a lieu, alors il y a toutes sortes de raisons qui font que les élèves ne peuvent pas faire les exercices en groupe ou les faire fréquemment. Dans le futur, il faut absolument pratiquer les exercices en groupe. En-dehors de Chine continentale, de nombreux anciens élèves sont occupés à faire beaucoup de choses pour valider la Loi, mais pour les nouveaux élèves, les anciens élèves doivent créer un environnement pour eux afin qu'ils puissent étudier la Loi et pratiquer les exercices ensemble.

Un disciple : (Un disciple traduite) Je suis un élève occidental. Vénérable Maître, pourriez-vous parler pour encourager davantage d'élèves occidentaux à sortir ? Beaucoup de projets de Dafa ont besoin d'élèves anglophones actuellement.

Le Maître : C'est vrai qu'ils doivent être diligents. J'étais en train de penser que Epoch Times, un journal fait par des disciples de Dafa, a eu un impact plutôt grand sur la communauté chinoise. En fait, Epoch Times est déjà le plus grand réseau de média dans le monde, il couvre de nombreux pays, y compris tous les États-Unis. Je l'ai vu même dans de nombreuses petites villes des États-Unis. Il couvre une zone très grande et en plus il y a une version Internet, mais après tout il ne touche que la communauté chinoise. En-dehors de la Chine continentale, le vrai courant principal de la société, la partie principale de la société, par exemple, aux États-Unis la société est anglophone, c’est ça la partie principale. Alors comment pouvons-nous ne pas avoir une publication qui leur clarifie la vérité ? Se reposer uniquement sur la clarification de la vérité de bouche à oreille est quand même limité, même si c'était faisable, nous devons toujours essayer autant que nous pouvons de trouver d'autres moyens pour aider les gens à voir la vérité. N’est-ce pas mieux ?Alors je pense que quand la version anglaise de Epoch Times que vous êtes en train de faire pourra vraiment sortir, ce sera vraiment le bienfait le plus grand, en fait il en va de même pour les autres pays. (Applaudissements)

De nombreux réseaux de médias dans la majorité de la société ont des relations d'affaires avec la Chine, certains directeurs et éditeurs ont même été achetés par la bande perverse de gangsters en Chine. À ce jour, une persécution aussi grave a lieu – une chose aussi importante – mais la communauté internationale ferme les yeux là-dessus. N'est-ce pas étrange ? Est-ce acceptable ? C'est un crime ! Cette bande de gangsters est vraiment très perverse. Si les disciples de Dafa ont un média dans leur région, cela pourrait résoudre le problème, mais pour que ces médias atteignent un bon effet, il faut résoudre le défi des ressources humaines et matérielles, c’est-à-dire qu'il faut augmenter la main-d’oeuvre. Sous cet angle, le nombre d'élèves occidentaux impliqués actuellement n’est en vérité pas suffisant. Les élèves impliqués sont aussi très inquiets de cela.

Bien sûr, tout va s'améliorer petit à petit. Il y aura de nouveaux élèves qui vont s'impliquer ; il y aura de nouveaux élèves qui vont comprendre la Loi avec le temps et s'impliquer. Tout va s'améliorer. La situation pour le journal en langue chinoise était la même à l’époque, ils ont commencé avec peu de monde, jusqu'à en avoir plus, de ne pas savoir faire à savoir comment faire, de ne pas avoir l’habitude à s’habituer, d'être immature à finalement mûrir. Alors je pense que s'agissant de nouveaux élèves pouvant se cultiver selon la Loi, vous pouvez les laisser participer dans davantage de choses, mais s'ils ne peuvent pas encore comprendre dans la Loi, vous ne pouvez à vrai dire pas les laisser participer, car pour beaucoup de choses ils ne vont pas comprendre, pour les choses qu'ils n’arrivent pas à comprendre qu’elles sont pour valider la Loi, alors vous devez les faire vous-mêmes. C’est aussi en train de sauver les êtres, si nous ne le faisons pas qui va le faire.

Si un nouvel élève ne comprend pas, cela peut même l'affecter négativement ou le détruire. Vous devez donc considérer cet aspect des choses. Faites-leur comprendre que ce que nous faisons est en train de sauver les êtres, clarifier les faits et dévoiler la persécution. Je pense que chaque ancien pratiquant a été un nouvel élève, ces nouveaux élèves vont de même peu à peu mûrir.

Un disciple : En traversant des moments difficiles ou des épreuves, à chaque fois j'ai trouvé des attachements sales provenant de l'égoïsme. Je cultive depuis longtemps maintenant, mais je ne les ai toujours pas entièrement enlevés, alors que la rectification de la loi touche à sa fin...

Le Maître : Ne soyez pas inquiet pour ça. Enlever ces choses se fait couche après couche, voilà pourquoi ça remonte à la surface. Concernant certaines choses, si vous n'arrivez vraiment pas à le faire, le Maître va le faire pour vous.

La société ordinaire est juste une grande cuve de teinture, au moment où vous baissez la garde, vous êtes corrodé par elle. Alors vous devez cultiver sans arrêt et résister à la contamination. Dès que vous vous relâchez ça se manifeste. Vous êtes des pratiquants et le Maître vous a laissé ce qui vous revient de cultiver parmi les gens ordinaires. Voilà une des raisons – c'est ainsi pour que vous puissiez dans votre cultivation et votre pratique vous conformer au maximum à la façon d'être de la société ordinaire. Cependant, quand vous n'êtes pas diligents, ces choses humaines qui vous appartiennent vont être exploitées, mais en tant que pratiquants, vous pouvez continuellement vous rectifier vous-mêmes et continuellement vous débarrasser de ces mauvaises choses à travers votre cultivation et votre pratique. Néanmoins, il peut encore y en avoir. Toutefois, ne pensez pas que vous n'avez pas réussi à bien cultiver, vous devez encore moins laisser cela devenir un fardeau, sinon cela deviendrait un attachement. Quand il y en a, enlevez-les simplement. Cultivez de manière noble et loyalement ne laissez pas ces choses affecter vos actes. Lorsqu'elles apparaissent dans vos pensées, éliminez-les tout de suite.

Un disciple : La période de la rectification de la loi avance rapidement, il m'est toujours vraiment difficile de clarifier la vérité à ma famille. Comment leur expliquer la vérité, je ne sais pas par où commencer.

Le Maître : Certains élèves trouvent vraiment difficile de clarifier la vérité à leur famille. Je pense qu'en grande partie, c'est en fait parce que vous les considérez toujours comme des personnes de votre famille et les traitez différemment des gens du monde extérieur. Vous devez vous rappeler qu'eux aussi sont des êtres dans le monde humain, plutôt que de penser à eux d'abord comme à votre famille. Vous devez découvrir les nœuds dans leur coeur. Une fois dénoué, tout peut être résolu. En général, quand vous clarifiez la vérité, n'ayez pas avant tout à l'esprit le souhait qu’ils apprennent la Loi, le résultat sera meilleur.

Un disciple : Même si je réalise que nous avons tous vraiment de la chance, parfois je me sens mécontent. Pourriez-vous me dire si cela arrive à cause de mon côté qui n'a pas pleinement cultivé ou est-ce le résultat de l'élimination du karma, c'est-à-dire que ça fait partie de mon karma ?

Le Maître : En fait, il est normal d'être mécontent. Les nouveaux élèves ont formé de nombreuses conceptions dans le monde humain et vos conceptions perçoivent les choses différemment. Vous pouvez trouver une chose bonne, d'autres mauvaises etc. - les gens ont ce genre de sentiments. Ce sont les conceptions humaines qui réagissent. Vos conceptions ne peuvent pas toutes être enlevées d'un coup dès que vous commencez à cultiver et pratiquer, alors les réactions basées sur les conceptions vont affecter vos émotions, vous mettant de bonne ou de mauvaise humeur.

Ce sont des choses qui arrivent dans votre cultivation et votre pratique. Peu à peu, votre compréhension de la Loi va devenir de plus en plus claire, votre pensée droite va être de plus en plus forte, vous allez considérer les êtres avec de plus en plus de compassion et de miséricorde, les choses changeront.

Un disciple : Maintenant que le nouveau « Zhuan Falun » a été publié, que devons-nous faire avec ceux qui ont des caractères chinois non corrigés, donc l'ancien « Zhuan Falun » ? Devons-nous continuer à l'utiliser ?

Le Maître : C'est le Livre, c'est la Loi, juste parce qu’il y a quelques caractères, il suffit que vous les corrigiez n’est ce pas ? Nous ne pouvons pas faire quelque chose que nous ne devrions pas faire, n’est-ce pas ?

Un disciple : Les cinq mille ans de culture chinoise, ce sont des cultures de différents corps célestes de l'Univers. Les cultures occidentales sont-elles aussi des cultures de corps célestes de temps reculés ? Ont-elles un lien avec la diffusion à grande ampleur de la Grande Loi ?

Le Maître : Les divinités occidentales ont créé les occidentaux. Que ce soit les asiatiques ou d'autres races, ils ont tous été créés par différentes divinités, alors ils vont assurément porter les caractéristiques de ces systèmes. Quant à la culture, on peut dire que les divinités ont créé les cultures des êtres humains pour eux, plutôt que de dire que ces cultures sont des cultures célestes. Si vous dites que les gratte-ciel de Manhattan sont les mêmes que ceux au ciel, ce n'est pas vrai, parce qu'ils ont été amenés par la science moderne et la science moderne a été amenée par les extra-terrestres. Oui, les cultures des différentes dynasties en Chine portent les caractéristiques des mondes célestes venus pour former des liens d’affinité. Mais les divinités ont déterminé ce qu'ils laissaient dans cet endroit chez les êtres humains avec des buts spécifiques en tête, car l'histoire humaine était en train d'établir les bases pour la rectification de la loi. La culture occidentale est une culture superficielle créée pour les êtres humains, tandis qu'ils vivent et attendent la rectification de la loi.

Un disciple : Je trouve très difficile de retourner à Zhen Shan Ren. Maître, pourriez-vous me parler de ce que signifie enlever réellement les attachements à un niveau fondamental ?

Le Maître : Vous êtes un nouvel élève, ne soyez pas inquiet. Vous allez peu à peu réaliser et comprendre de nombreuses choses au cours de votre cultivation et de votre pratique. La meilleure approche est de beaucoup lire le livre – vous devez lire le livre à maintes reprises. Ce que le Maître vous dit est absolument bon pour vous.

Vous pouvez le voir dans les quelques années de ma transmission de la Loi en Chine continentale, 100 millions de personnes ont commencé à l'apprendre. Depuis que j'ai quitté la Chine, je n'ai pas transmis directement les exercices ni enseigné la Loi, ce sont les élèves qui les ont transmis, en tenant des séminaires de neuf jours et en informant qu’il y a cette Loi. Même si les forces anciennes ont contrôlé certaines choses, elles n'ont pas pu les bloquer et beaucoup de gens sont encore venus pour apprendre. Pourquoi cela ? Parce que cette Loi peut vraiment guider les gens dans la cultivation et la pratique, elle peut vraiment aider les gens à s'élever et peut réellement changer l'état d'un être. La perversité en Chine continentale a mené une persécution vraiment grave et la pression de la perversité ressentie par les disciples de Dafa dans la communauté internationale a également été immense. Alors comment se fait-il qu'ils aient réussi à résister à la perversité et à traverser cela ? C'est parce qu'ils ont connu cette Loi et qu'ils se sont vraiment élevés grâce à cette Loi et grâce à leur cultivation et à leur pratique. Bien sûr, ce n'est pas réaliste de vouloir atteindre un niveau très élevé de compréhension tout de suite, mais en étudiant la Loi, petit à petit vous allez tout connaître.

Tant que vous avez des attachements, si le Maître vous dit aujourd'hui de vous débarrasser de celui-ci ou de celui-là, ce sera forcé, le désir de vous en débarrasser ne sera pas venu du fond de votre coeur, le temps passant, comme vous ne pourrez plus l'avoir après que le Maître ait dit beaucoup de ces choses, vous aurez du ressentiment et vous penserez : « Pourquoi dois-je faire cela ? »Mais si vous réalisez les choses d'après les principes de la Loi et que vous comprenez les avantages et les inconvénients qu’agir ainsi peut avoir sur votre vie, ce n’est qu’ainsi que vous vous élèverez réellement et c'est seulement alors que vous pourrez vraiment le faire. Aucune contrainte extérieure ne provient de votre propre volonté ou d'une réelle élévation de votre part. Les restrictions et les contraintes ne peuvent jamais changer quelqu'un ou le faire s’élever, une fois la contrainte partie, la personne va retourner à ce qu’elle était avant, donc ça ne marche pas.

Un disciple : Depuis le début de la répression en 1999, certains élèves qui sont sortis des camps de travail sont partis pratiquer le Bouddhisme. La vérité, c'est qu'ils ont tous peur.

Le Maître : Je pense qu’en ayant l’esprit de peur, où qu’ils aillent, il ne s’agit pas de la cultivation véritable et ils ne peuvent pas non plus atteindre la plénitude parfaite. Une fois qu'ils entrent dans le Bouddhisme, ils vont voir ce qu’il en est. Comparé avec les élèves qui se sont bien comportés, ils sont vraiment très mauvais. Ils sont venus quand Dafa leur bénéficiait, mais quand Dafa a été persécuté, ils se sont enfuis. Ils récoltaient les bénéfices, mais tandis que nous résistions à la persécution, ils ne défendaient pas Dafa et ne voulaient pas valider la Loi. Aux yeux des divinités, ce genre d'être est le pire. S’agissant de comment les faire cultiver, tout ce que vous pouvez faire, c’est de leur conseiller le bien ; il n'y a pas de méthode particulière. Ce que veut une personne, c’est elle-même qui en décide.

Un disciple : Le Moyen-Orient a sans cesse été tourmenté par la guerre, les gens là-bas n'ont pas l'occasion de recevoir la Loi. Pourriez-vous nous dire comment les disciples de Dafa pourraient propager la Loi dans cette région ?

Le Maître : C'est difficile en vérité. Tout cela est le fait des forces anciennes.

Le gouvernement américain sait que la persécution des élèves de Falun Gong a été très grave. Les États-Unis sont fondés sur la liberté de croyance et ils prônent les Droits de l'Homme. Les premiers immigrants des États-Unis étaient des puritains, venus sur cette terre pour la liberté de croyance. La persécution des disciples de Dafa touche directement l'intérêt le plus fondamental des États-Unis et les principes de sa fondation, mais pourquoi le gouvernement américain ne s'est-il pas impliqué ? En essayant de comprendre la situation, je dirais que c'est parce que les forces anciennes ont provoqué des troubles au Moyen-Orient, ce qui a tenu les États-Unis occupés et les a empêchés d'avoir de l'énergie pour se concentrer sur la Chine et faire quelque chose pour la persécution des disciples de Dafa.

S'ils n'avaient pas été occupés actuellement avec la question du terrorisme, je pense que le gouvernement américain n'aurait absolument pas toléré une perversité pareille, aussi déchaînée dans le monde d'aujourd'hui. C'est parce que le rôle des États-Unis dans le monde est de maintenir l'ordre – en réalité, c'est la police internationale. Pourquoi les divinités les ont-ils fait si puissants et si riches ? Les divinités voulaient qu'ils jouent ce rôle dans le monde. La Chine est la scène principale dans ce jeu de l'humanité, c'est l'endroit où l'on joue la pièce principale, mais quelqu'un doit maintenir l'ordre dans le théâtre – on ne peut pas le laisser devenir chaotique, n'est-ce pas ? Donc la vérité, c'est que les divinités voulaient vraiment que les États-Unis fassent cela. Le PCC a toujours reproché aux États-Unis d'être la « police internationale ». Et bien, ils sont la police internationale et ce sont les divinités qui les ont désignés. Si le gouvernement des États-Unis ne s'acquitte pas de ses responsabilités et ne joue pas ce rôle, alors les divinités ne vont pas les laisser être si puissants, elles ne vont pas non plus les laisser être si riches. Ce n'est pas que les Américains sont supposés être particuliers, mais ce sont les divinités qui l'ont arrangé ainsi. (Le Maître sourit)

Un disciple : Des disciples de Dafa autour de moi et moi-même, nous avons eu récemment des bébés. Je ressens que nous n'avons plus beaucoup de temps pour clarifier la vérité comme avant, cela nous perturbe un peu.

Le Maître : Je ne pense pas que ce soit un problème. Beaucoup de disciples de Dafa ont des enfants. Si c'est un très jeune enfant, c'est juste de passer plus de temps à s'en occuper. Quand vous avez du temps, vous pouvez clarifier la vérité et quand vous avez moins de temps, vous pouvez faire moins et faire un peu dans un rôle de soutien, c'est bien aussi. Lorsque les bébés grandissent, cela vous laisse les mains libres, alors vous pouvez faire davantage et ça va.

Un disciple : (Un disciple traduite) Lorsque nous tenons des expositions anti-torture, beaucoup de gens ordinaires passent devant à plusieurs reprises le même jour, ils ont ainsi déjà nos documents clarifiant la vérité, mais des compagnons de pratique chinois vont toujours vers eux et leur fourrent des documents dans les mains.

Le Maître : Peut-être que ce sont d'autres élèves et qu'ils ne savaient pas que ces personnes avaient déjà pris des documents, alors ils leur redonnent les mêmes documents. Vous devez être attentifs à ce sujet. Le temps passant, quand des personnes vous sont connues et qu'elles ont appris la vérité, si vous leur fourrez dans les mains les mêmes documents que vous leur avez déjà donnés auparavant, c'est en réalité gaspiller les ressources. Ne faites pas comme les gens ordinaires font quand ils distribuent des documents : une fois que tout est distribué, voilà c’est fait. Vous êtes en train de sauver les êtres, sinon pourquoi êtes-vous venus ici ?

Un disciple : La ville d'Atlanta et le Sénat de l'état de Géorgie poussent à ce qu'il y ait un consulat de Chine. Cela est-il dû au fait que notre clarification de la vérité n'a pas été assez puissante ou est-ce dû à l'interférence des forces anciennes ?

Le Maître : Ils peuvent édifier tout ce qu'ils veulent, ça n'a pas d'importance. Qu'ils établissent un consulat n'a rien à voir avec nous. Qui sait à qui appartiendra le consulat dans le futur. (Le public rit) En vérité, nous ne nous préoccupons pas des affaires des gens ordinaires. Nous sommes simplement des pratiquants. Regardez comment est la Chine maintenant. Le PCC est assis sur la bouche d'un volcan cette fois vraiment, il est en équilibre sur le point de tomber. Il a l'air grandiose et ambitieux en surface, mais il est déjà au plus mal. Ses vêtements sont éblouissants en surface, mais à l'intérieur, tout est pourri.

Un disciple : Aujourd’hui, quelle stade la situation de la rectification de la loi à New York a-t-elle atteint ?

Le Maître : Il n’est pas question de stade, il s’agit tout simplement de clarifier la vérité pour que les gens la comprennent et que les gens de ce monde connaisse tous la vérité. En fait, vous voulez savoir où en est la situation globale aujourd'hui. En réalité, dans la période depuis que vous avez commencé à clarifier la vérité ainsi, beaucoup d'habitants de New York ont compris la vérité, plus de la moitié en fait, ils comprennent tous très vite les choses ; ceux qui travaillent à New York City mais n’y habitent pas sont une faible portion d'entre eux, voilà la situation actuelle.

Un disciple : Par souci de sécurité, il faut garder une certaine confidentialité, mais si on est trop prudent, cela empêche aussi les échanges et la communication entre pratiquants, ça décourage les gens, comment mieux gérer cela ?

Le Maître : En tant que pratiquants dans tout ce que vous faites vous devez vous soucier des autres, à plus forte raison vous devez vous soucier de Dafa. Donc, ne soyez pas contrariés s’il y a quelque chose que les autres ne vous disent pas. Il y a des projets dont on ne peut pas parler en grande assemblée, on ne peut pas laisser tout le monde le savoir. Une fois qu'un grand nombre de personnes est au courant, elles ne font plus attention, tu en parles, j’en parle et finalement les espions engagés par le groupe de voyous en Chine le sait aussi. Maintenant leurs moyens de surveillance et d’écoute sont vraiment incroyables, que vous allumiez ou non votre portable ils peuvent vous écouter. Donc pour des raisons de sécurité, beaucoup de choses que vous faites afin d’apporter le salut aux êtres ne doivent pas circuler à grande échelle avant que vous les ayez faites. Vous devez être absolument clairs sur ce point, il faut comprendre les pratiquants. Ils n'essaient pas de vous dissimuler quelque chose, ils essaient de ne pas l’ébruiter. Par exemple, disons que vous allez organiser une exposition de peintures pour clarifier la vérité, avant que cela ne se fasse, le consulat a déjà téléphoné sur le lieu de l’exposition pour leur faire peur : « Si vous leur permettez d’utiliser votre galerie, alors faites attention, il y aura une explosion. » Il est capable de tout sans scrupule. Donc certaines choses, on ne peut pas les ébruiter, en tant qu’élève de Dafa, chaque élève doit comprendre cela.

Un disciple : Certains élèves ont fait beaucoup de travail pour Dafa, ils ont fourni beaucoup d'efforts, mais ils se mettent souvent en colère dans leur travail, une telle personne peut-elle cultiver et pratiquer jusqu’à la plénitude parfaite ?

Le Maître : Je ne pense pas que cela va impliquer quelque chose d'aussi grand que la plénitude parfaite. Pourquoi se mettent-ils en colère ? Bien entendu si c’est un problème isolé de se mettre en colère, on ne peut pas conclure que cette personne n’est pas bonne dans sa cultivation. Mais se mettre en colère peut avoir un impact très mauvais, surtout sur les nouveaux élèves, au point de les faire fuir par peur. Comme vous êtes tous en cours de cultivation et pratique, après tout c’est un homme qui est en train de cultiver, pas une divinité, donc il est possible que vous causiez des malentendus et des perturbations pour les autres. Bien que vous ayez des opinions différentes ou que vous soyez mécontent, vous devez quand même vous exprimer avec calme et l'esprit serein. Nous disciples de Dafa ne devons-nous pas « ne pas rendre les coups pour les coups, ni les injures pour les injures » ? Ne devons-nous pas être tolérants ? Clarifier la vérité avec patience, même devant la perversité ? Alors quand vous perdez patience, pourquoi cela arrive-t-il ? Qu’y a-t-il pour qu'un pratiquant se mette en colère ? Entre pratiquants, ne devrait-il pas y avoir encore moins de raison de se mettre en colère ? Peu importe qui vous êtes, vous êtes tous en train de cultiver. Pourquoi vous mettez-vous toujours en colère contre mes disciples ? Est-ce que j'approuve que vous traitiez mes disciples de cette façon ?

Un disciple : A cause de mon attachement trop fort, j’ai pris à la hâte quelques photos du Maître pendant la conférence de Loi, mais le résultat n’est pas bon, j’ai réalisé que faire ainsi était un manque de respect envers le Maître.

Le Maître : Voilà pourquoi je vous ai dit de ne pas prendre de photos. Certains élèves, dès qu’ils me voient, commencent à « clic clic clic » me prendre en photo. Ce n'est pas un problème et ça ne me fait rien que l’image soit bonne ou non, mais après avoir pris les photos, vous vous sentez mal à l'aise dans votre cœur. Faites attention la prochaine fois. Pour les photos de ce genre, si vous vous sentez embarrassé, donnez-les moi toutes et je m'en occuperai.

Un disciple : (Le Maître : Cette question contient beaucoup de mots) Les élèves chinois et occidentaux ont une manière différente de distribuer les documents de clarification, par exemple les élèves occidentaux sont toujours à attendre calmement les dépliants à la main que les gens viennent pour les prendre, cependant il y en a très peu qui viennent de leur propre initiative. Tandis que les élèves, surtout ceux qui viennent de Taïwan, vont à la rencontre des gens, leur proposant chaleureusement et poliment des dépliants, ils distribuent en général beaucoup, mais souvent les élèves occidentaux leur demandent de ne pas le faire. C'est particulièrement vrai lorsqu’ils clarifient la vérité sur le lieu de l’exposition anti-torture. Nous souhaiterions beaucoup qu’ils se montrent plus actifs pour clarifier la vérité, sans attendre que les autres prennent l’initiative.

Le Maître : À mon avis, les élèves occidentaux pensent certainement comme cela : nous cultivons Zhen Shan Ren, alors nous devons être polis envers les autres, nous devons manifester la bienveillance des disciples de Dafa. Ils ont certainement cette idée dans la tête, donc ils ne vont pas aller à la rencontre des gens, mais plutôt attendre que les autres viennent pour prendre. Je pense que vous n’avez pas tort de penser ainsi, mais sauver les gens est une affaire très urgente. Les disciples de Dafa venus ici pour clarifier la vérité et sauver les gens, ont quitté leur famille, laissé leur travail et surmonté des difficultés de toutes sortes, en plus leurs conditions financières sont limitées, en réalité ce n’est vraiment pas facile pour vous. Si c’est pour sauver les gens, alors il vaut mieux que nous soyons un peu plus actifs, mais tout en gardant la politesse.

Soyez un peu plus poli et un peu plus actif, ainsi les gens ne seront pas rebutés et nous pourrons leur donner les documents, je pense que c'est mieux de faire ainsi. Si vous attendez que les gens viennent pour prendre, peut-être que dans vos pensées vous voulez les sauver et vous leur dites de venir prendre, mais si leur côté humain se renforce, leur côté lucide ne pourra pas jouer son rôle. Par exemple, à Manhattan les gens sont tous très occupés. Ils peuvent avoir dans la tête l’idée de gagner de l'argent, d’aller voir quelqu'un ou de conclure une affaire, alors ils se hâtent en marchant. Donc quand ils réfléchissent à quelque chose, la pensée que vous envoyez peut faire que leur côté conscient désire venir prendre des documents, mais leur côté humain est encore fort, alors ils peuvent manquer cette occasion. Je pense donc qu'il serait bien que nous puissions les saluer poliment et être un peu plus actif.

Je sais que cette façon de faire est difficile pour les élèves occidentaux. Ils se sentent toujours mal d'aller déranger quelqu'un, de les déranger activement. Mais ce n'est pas ainsi. Ce que vous devez garder en tête, c'est que vous êtes en train de sauver les êtres et les choses vont bien se passer. (Applaudissements)

Un disciple : En clarifiant la vérité aux employés des gratte-ciel à Manhattan, nous rencontrons encore beaucoup d'obstacles. Comment pouvons-nous mieux faire pour briser les couches et les couches d'obstacles et mettre en évidence ce que les forces anciennes ont établi et ainsi apporter le salut aux êtres dans ces bâtiments ? Veuillez vénérable Maître...

Le Maître : Oui, en fait lorsque nous allons dans ces bâtiments clarifier la vérité, c'est vraiment très dur d'entrer, car chacun ici est en train de travailler. Comme chacun est en train de travailler, si nous allons là-bas pour clarifier la vérité, leur chef va être contrarié, c'est sûr et il va penser du mal de nous. Bien sûr, je ne dis pas que c'est tout le temps comme ça. Lorsque les circonstances le permettent, nous pouvons le faire. Pour les employés de ces sociétés, il y a généralement trois moments dans la journée où vous pouvez entrer en contact avec eux. L'un est quand ils vont travailler, un autre est quand ils sortent du travail et le dernier c'est à la pause de midi. La plupart d'entre eux sortent pour manger. Alors à ces trois moments, nous pouvons choisir de faire un effort pour leur tendre la main, peut-être que le résultat sera meilleur.

Un disciple : Je suis un disciple de Dafa de Pékin. Avant de partir, mes compagnons ont voulu s'assurer que je transmettrai leurs salutations au Maître. (Le Maître : Merci, merci aux élèves de Pékin.) Bien qu'ils sentent tous que le Maître est constamment à leur côté, le Maître leur manque en fait énormément – les larmes leur montent aux yeux rien qu'à entendre le nom du Maître. Ces deux derniers jours, j'ai participé aux activités organisées par les disciples de Dafa d'outremer, cela m'a profondément ému. Même si à Pékin il y a un autre centre de la perversité, des condisciples sont entrés dans un mode de fonctionnement routinier, car la persécution dure depuis longtemps. Ce n'est pas comme les disciples de Dafa d'outremer, ils sont diligents et maintiennent le sens de l'urgence. Ici on sent vraiment que les choses avancent très rapidement et que chaque disciple de Dafa travaille très dur. Je peux sentir la différence entre nous et les disciples de Dafa d'outremer. C'est sûr que je vais rapporter cela et partager avec les condisciples en Chine ce dont j'ai fait l'expérience à Manhattan de première main, ainsi que la magnificence de la conférence de New York. Nous devons vraiment accélérer nos pas et être toujours diligents. Que le Maître ne s’inquiète pas : nous allons y arriver, nous allons y arriver c'est sûr.

Le Maître : Je vous crois. (Applaudissements) En fait, en Chine continentale, parce que les disciples de Dafa en Chine et en dehors de Chine ont agi ainsi et fait un tel effort, l’effet d’effroi sur la perversité est vraiment très grand. Cela a beaucoup fait pour restreindre la persécution, d’énormes quantités de perversité ont été détruites en même temps. Dans ce genre de condition, si les élèves qui ont peur ne sortent toujours pas et n’agissent toujours pas, alors ils sont vraiment en train de perdre l'occasion. Des gens ont dit : « Nous savons que le Maître est bon et nous savons que Dafa est bon. Nous étudions la Loi à la maison et nous faisons les exercices en cachette. » Mais Dafa vous a été donné, il vous a été donné pour apporter le salut à tous les êtres, c'est pour que vous établissiez une vertu majestueuse encore plus grande et soyez responsable envers tous les êtres. N'ai-je pas dit auparavant : les vies du futur seront altruistes pas égoïstes ? Ce processus est exactement celui où de telles qualités sont forgées en vous, donc vous ne devez pas seulement penser à vous. Que craignez-vous ? Vous craignez ceci, vous craignez cela, c’est vrai, sous une persécution aussi cruelle, je ne souhaite pas non plus que mes élèves aillent subir la persécution, cependant la situation actuelle est peu à peu en train de changer, cela signifie que nous devons faire toujours mieux. En fait, les élèves qui ont très bien fait tout du long, n'ont-ils pas dû le faire à travers cette persécution dure et cruelle ?

Alors j'espère que les élèves de Chine continentale puissent vraiment apprendre des élèves hors de Chine et les prennent comme exemple. Afin de réduire la persécution perverse sur vous, regardez comment ils font. Ils ont travaillé très dur. Certains dorment à peine, jour après jour, chacun fait beaucoup de choses, ils assument tous de nombreux projets, et je ne parle pas que de quelques uns, c'est la majorité d'entre eux, ils travaillent vraiment dur. Alors quand on compare, même si l'environnement est détendu et confortable, en tant que disciples de Dafa, il s'agit toujours de la question d'être diligent. Si dans des circonstances très pénibles vous n'agissez pas ou ne faites pas bien les choses, peut-être est-ce vraiment dû aux circonstances, mais maintenant la situation a changé, vous devriez sortir et bien faire.

Auparavant, quand autant de perversité était compressée ici, les Trois Mondes en étaient saturés, l'air en était imprégné. Quand vous preniez une inspiration, c'était entraîné dans votre ventre, tellement il y en avait. La perversité était partout, toute chose aussi petite soit-elle était dominée par elle. L'herbe vous faisait trébucher et les branches des arbres vous giflaient le visage. Lorsque vous marchiez à côté d'un mur, il vous frappait la tête. Tout cela vous semblait naturel, mais ça ne l'était pas, voilà combien c'était pervers. Maintenant que la perversité a été éliminée et que notre environnement est devenu plus détendu et tranquille, dans de nombreux endroits, la perversité s'enfuit à la vue des disciples de Dafa, elle n'ose pas du tout visiter ces endroits, parce que les disciples de Dafa dans cette région ont bien fait. Alors avec autant de disciples de Dafa à Manhattan, comment la perversité ose-t-elle venir ici ? C'est parce que les éléments des forces anciennes balayent la perversité comme des détritus, la chassant par ici, la balayant par ici, la rassemblant par ici, pour que les disciples de Dafa et la multitude des divinités puissent l'éliminer. Sinon, la perversité n'oserait absolument pas venir ici maintenant.

Maintenant, si l'on considère la Chine continentale, avec l'environnement actuel, si des élèves n'arrivent toujours pas à sortir, alors ils sont en train de perdre réellement leur chance. Bien sûr, beaucoup d'élèves ont fait un grand travail là-bas et ils ont agi tout du long. C'est vraiment magnifique.

Un disciple : Les gens ont différentes compréhensions sur l'émission de la pensée droite au consulat. Certains pensent que si on envoie la pensée droite après chaque exercice, la perversité n'aura même pas une chance de reprendre son souffle. Penser ainsi est-ce manquer de bienveillance ?

Le Maître : La perversité qui persécute les disciples de Dafa doit simplement être éliminée. Concernant les choses concrètes, je vous les laisse comprendre.

Le disciple demande encore : Certains ont la compréhension que de faire ainsi, c'est utiliser la pensée humaine. Envoyer la pensée droite est solennel et les principes de la Loi disent que l'on gagne seulement quand on n'a pas l'esprit de recherche, que nous devons laisser la nature suivre son cours. Ce n'est que lorsque nous envoyons la pensée droite après les exercices debout et de nouveau après l'exercice assis que cela n'aura pas d'impact sur notre propre cultivation. Pourriez-vous nous dire s'il y a un quelconque problème avec le fait d'arrêter pendant un exercice et de faire cela pendant quelques heures ?

Le Maître : Ne développez pas d'attachement. Suivez les exigences qui ont été établies pour les exercices. Quant à l'émission de la pensée droite, vous pouvez le faire à n'importe quel moment que vous choisissez, en dehors des moments où vous le faites ensemble. Je pense que pratiquer les exercices, c'est pratiquer les exercices, alors pratiquez-les normalement. En ce qui concerne l'émission de la pensée droite, vous pouvez le faire n'importe quand et n'importe où. Tant que vous n'êtes pas épuisé, vous pouvez envoyer la pensée droite, c'est bien. Tout ce que vous utilisez sera rapidement rempli de nouveau. Pratiquer les exercices juste pour pratiquer les exercices n'est pas la question, les exercices renforcent vos mécanismes, ce sont les mécanismes automatiques qui vous élèvent réellement et vous réapprovisionnent en énergie. 24 heures par jour le Gong et la Loi vous raffinent, alors peu importe combien d'énergie vous émettez quand vous envoyez la pensée droite, rien n'est perdu. Quant à vos pouvoirs de Gong, ils vont revenir de même. Les autres choses qui sont diminuées seront de la même façon rapidement remplies à nouveau, parce que votre critère est là à cette hauteur. C'est comme j'ai dit : aussi haut que soit votre Gong, c'est parce que votre critère de Xinxing est à cette hauteur, parce que c'est une mesure. Quand cette mesure est à cette hauteur, si le Gong ne peut pas arriver jusque là, ça ne va pas non plus, très rapidement il va récupérer. Augmenter le Gong est en fait vraiment facile, c'est élever le Xinxing qui est difficile. Voilà pourquoi il est si difficile d'accroître le Gong. (Applaudissements)

J'ai maintenant lu toutes les questions. (Applaudissements) Nos disciples de Dafa ont vraiment travaillé dur ces dernières années pour valider la Loi, clarifier la vérité et sauver les êtres, beaucoup de disciples de Dafa se sentent même vraiment fatigués, il y en a aussi beaucoup qui ont surmonté des défis de tous genres pour achever ce travail. On ne peut s'empêcher de dire que les disciples de Dafa sont formidables. En fait, bien que ce soit moi qui dise que vous êtes formidables, je répète juste les paroles des divinités. Ce sont elles qui disent que vous êtes formidables. C’est vrai je dis que vous êtes formidables, et bien, je suis votre Maître, alors bien sûr je suis un peu partial avec mes disciples. Tous les êtres doivent en être convaincus... en fait quoiqu'il en soit, même si vous avez de nombreuses difficultés et revers en validant la Loi, la situation globale des disciples de Dafa s'améliore de plus en plus.

C'est sûr que la rectification de la loi de l'Univers va réussir, même ces choses arrangées par les forces anciennes ne vont pas oser l'empêcher de réussir. C'est seulement que leur plan interfère avec la rectification de la loi et endommage beaucoup de choses dans la rectification de la loi, c'est pourquoi les facteurs des forces anciennes doivent être éliminés à fond. Les disciples de Dafa ne vont pas valider la Loi pour toujours ici dans le monde humain, parce que le temps où la Loi rectifie le monde humain va assurément arriver. Bientôt, la rectification de la loi que Dafa mène dans l'Univers va toucher à sa fin. Les gens savent maintenant que l'Univers s'éloigne de la Voie Lactée. Autrement dit, tout ceci n'est pas simplement quelque chose que je dis, ce n'est pas quelque chose que seuls les disciples de Dafa peuvent savoir : les êtres humains aussi vont peu à peu en avoir connaissance.

Toute chose en laquelle l'être humain ne croit pas va se dérouler devant ses propres yeux. Tout mystère irrésolu dans l’histoire va se manifester dans le monde humain et quand cela arrivera, ce sera le moment où la Loi rectifiera le monde humain. Par tout ce que vous, disciples de Dafa, avez fait, vous vous êtes montrés dignes de tout ce que Dafa vous a donné à forger. Je peux dire que la validation de la Loi par les disciples de Dafa a accompli tout ce qu'elle devait, globalement, ils ont rempli leurs responsabilités. (Applaudissements) Même s’il reste encore une partie du chemin à parcourir et qu'il reste certaines choses à faire, je pense que rien de tout cela ne devrait poser de problème, parce que le moment le plus pénible est passé et que la période la plus perverse est derrière. (Applaudissements) La route qui s'ouvre devant nous devient de plus en plus large, tandis que tout devient de plus en plus clair et que vous allez mûrir encore. Vous êtes des pratiquants, vous devez incarner de façon toujours plus grandiose la grâce et le maintien d'un disciple de Dafa. Dans les temps à venir, les disciples de Dafa seront récompensés pour tout ce qu'ils ont donné pendant tout le processus de la rectification de la loi, même en ce qui concerne la persécution et les pertes subies par l'humanité, dans les temps à venir l'humanité va aussi être dédommagée. (Applaudissements) Dafa va établir un futur pour l'humanité, si une personne a pu agir avec droiture pendant la période où Dafa était propagé et que les disciples de Dafa étaient dans la situation très difficile d'être persécutés, ce genre de personne sera bénie. Une telle personne a fait ce qu'elle devait faire, alors dans le futur on va créer un véritable environnement d’existence pour les êtres humains.

D'ici peu, tout va changer, mais en tant que disciples de Dafa, vous ne pouvez vaciller d'aucune façon avant la plénitude parfaite. Vous allez faire ce que vous devez faire, comme vous l'avez fait tout du long. Si vous avez ne serait-ce qu’une seule pensée extrême et si vous n'en considérez pas les conséquences ou ne pensez plus aux conséquences pour Dafa, je vous le dis, alors vous n'avez pas bien avancé sur votre chemin. Puisque votre chemin va être laissé pour le futur, vous devez réussir à ouvrir ce chemin. Le but de votre cultivation et de votre pratique va au-delà de votre propre plénitude parfaite, vous êtes là pour sauver les êtres et vous aidez les vies du futur à établir ce futur. Votre responsabilité est grande, mais le prix qui vous attend est immense. Ce que vous allez gagner dans le futur est sans proportion avec ce que vous avez donné, autant que ce soit. Alors j'espère qu'en aucune circonstance vous n'allez vaciller. Que les êtres humains réhabilitent Dafa ou non, qu'une nouvelle situation se présente ou non, quelque soit le cas, les disciples de Dafa s’ils doivent sauver les êtres alors ils vont sauver les êtres. Continuez à faire ce que vous devez faire tout du long jusqu'à la plénitude parfaite ! (Longs applaudissements enthousiastes)

Note 1 : Zhengwu, éveil juste, site internet de Dafa pour la région Asie-Pacifique

Ndt : pour voir et imprimer le texte avec les caractères chinois, veuillez choisir la police GB2312 (chinois simplifié). Pour la choisir cliquer sur view ou affichage de votre navigateur, puis « Character encoding ».

Note 2 : Fang Guang Ming – Rayonnement de lumière

Note 3 : Les « quatre anciens » : anciennes idées, ancienne culture, anciennes coutumes, anciennes habitudes.

 

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2004/12/18/91793.html