Houston : Le camp de concentration secret du PCC est condamné au cours d’un rassemblement (photos)

 

[Site Clartés et Sagesse]



Selon un rapport de Minghui.org le 8 mars, un ancien journaliste chinois a indiqué que le Parti communiste chinois (PCC) avait mis en place un camp de concentration secret dans le district de Sujiantun, de la ville du Shenyang, pour persécuter les pratiquants de Falun Dafa. Il a dit que le camp abrite plusieurs milliers de pratiquants, a un four crématoire et un exceptionnellement grand nombre de docteurs. La source a indiqué que personne n'est jamais sorti du camp vivant et qu’on prélève des organes internes sur tous les corps avant l’incinération.

Les nouvelles de ce camp de concentration ont bouleversé et scandalisé toutes les personnes au coeur de bonté. Pour protester contre cette nouvelle découverte sur les atrocités du PCC, les pratiquants de Houston se sont rassemblés devant le consulat chinois pour condamner fortement ce crime et pour inviter la communauté internationale à enquêter sur le camp et à intervenir pour arrêter le massacre.

 

High Resolution Picture

High Resolution Picture

Les pratiquants de Houston se rassemblent devant le consulat chinois pour condamner fortement les crimes cachés du PCC

 


Pendant le rassemblement, un certain nombre de pratiquants ont pris la parole pour condamner la persécution.

M. Song a dit: « Le PCC détient des pratiquants dans le ‘camp de concentration secret de Sujiatun' et ces pratiquants peuvent être les sujets de toutes sortes de prétendues études. Le régime du PCC enlève les organes des pratiquants et incinère leurs corps. Un tel crime est indigne et ne peut pas être toléré ».


 

Le pratiquant Wang Bein, 44 ans, a été torturé à mort le 24 septembre 2000 par des gardes au camp de travaux forcés de Daqing. Après le décès de Wang, les autorités de PCC ont enlevé ses organes internes.

 

 

M. Huang et M. Kan ont l’un et l’autre comparé le camp au génocide des juifs par les Nazis. À cette époque, les Nazis tuaient les juifs dans des chambres à gaz puis incinéraient leurs corps. En ce XXIème siècle, un crématorium est utilisé par le PCC pour tuer les civils les plus pacifiques. Cependant, dans le génocide des pratiquants de Falun Gong, les meurtriers ont non seulement tué les pratiquants, mais ils ont aussi enlevé leurs organes pour de l'argent avant d'incinérer les corps. Le crématorium sert à détruire les preuves des crimes du PCC; cependant, la barbarie brutale du crime nous indique que le régime est sur le point de s'effondrer.

Mme. Chen a exposé deux cas dans lesquels les pratiquants ont été persécutés à mort et ont eu leurs organes enlevés par les autorités du PCC: Le pratiquant de Falun Dafa, M. Zuo Zhigang, 33 ans, travaillait dans une boutique informatique privée, située rue de Zhongshan, à Shijiazhuang, province du Hebei. Le 30 mai 2001, la police du bureau de sécurité public de la ville de Shijiazhuang et le bureau 610 l'ont enlevé de son lieu de travail et l'ont emmené au commissariat de police du district du Qiaoxi, à Shijiazhuang. Plus tard, la police l’a interrogé et il a été tué le même jour. Une de ses oreilles était pourpre foncé et il y avait deux grands trous de forme carrée sur le dos. Il avait une marque sur le cou qui montrait qu'on lui avait serré une corde autour du cou.

Mme. Hao Runjuan était en très bonne santé avant d’être arrêtée. Après avoir été sans interruption torturée pendant 22 jours par la police au centre de détention de Baiyun, la jeune vie de Hao Renjuan a été enlevée. Après que Hao Runjuan ait été torturée à mort, les autorités de police ont fait autopsier le corps sans que les membres de sa famille en aient eu connaissance, quoique la loi exige la signature d'un membre de la famille pour approuver une autopsie. Quand on a demandé à la famille d’identifier le corps, le corps était devenu complètement méconnaissable, mais des taches de sang fraîches et rouges étaient encore visibles sur le corps. Comme le corps était si défiguré, aucun des membres de sa famille n'a cru qu’il s’agissait de Hao Runjuan, même après avoir vu le corps à deux reprises. Ensuite, la famille a dû faire une analyse d'ADN de sang sur son fils de 2 ans pour confirmer que le corps était vraiment sa mère. En conclusion, on a confirmé que le corps complètement méconnaissable était celui de Hao Runjuan.

Les pratiquants envoient leur appel pressant au public: Les personnes qui ont des renseignements, sortez s’il vous plaît pour exposer la barbarie du PCC, et tous les chinois au coeur de bonté et les autres personnes de la communauté internationale doivent prêter une attention particulière au génocide des pratiquants de Falun Gong.

L'association de Falun Gong a indiqué le 10 mars, « Tout ceux qui ont participé aux crimes, peut importe où ils essayent de se cacher, seront assurément traduits en justice."


 

Traduit de l’anglais au Canada le 12 mars 2006

 

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/11/70712.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/11/122569.html