Montréal, Canada : Des pratiquants manifestent contre les camps de concentration secrets utilisés pour tuer les pratiquants du Falun Gong (Photos)

 

High Resolution Picture

Les gens sont renversés et tristes d’entendre les informations privilégiées au sujet du camp de concentration Sujiatun

Dans l’après-midi du 11 mars 2006, des pratiquants du Falun Gong à Montréal, Canada se sont réunis au parc de Zhongshan dans le Chinatown pour manifester contre les crimes inhumains du PCC. Le PCC a construit un camp de concentration secret à Sujiatun, ville de Shenyang où les pratiquants du Falun Gong sont enfermés, torturés et tués, et leurs organes sont enlevés et vendus à profit.

 

High Resolution Picture
Manifestation contre le génocide

High Resolution Picture
M. Jin livre des informations privilégiées sur le camp de concentration de Sujiatun.

 

High Resolution Picture

High Resolution Picture

Photos de pratiquants du Falun Gong persécutés

 

High Resolution Picture
Des gens signent leur nom pour protester contre les mises à mort.

High Resolution Picture
Des gens regardant les photos des pratiquants persécutés.

 

High Resolution Picture
Les gens sont renversés par les atrocités du PCC
.

 

Les organisateurs du rallye ont annoncé, que selon une source fiable, le PCC a établi un camp de concentration secret à Sujiatun, ville de Shenyang où plus de 6,000 pratiquants du Falun Gong ont été enfermés. L’information a été rendue publique le 8 mars 2006. La prison secrète a un crématorium et exceptionnellement un grand nombre de médecins travaillent là. Il est reporté qu’aucun détenu n’a trouvé le moyen d’en sortir vivant. Avant la crémation, leurs organes internes sont prélevés et vendus avec profit. Actuellement, il y a peu de pratiquants du Falun Gong détenus au camp de travail forcé de Masanjia et à la seconde prison de Dabei. La plupart d’entre eux ont été déplacés à Sujiatun. Les pratiquants du Falun Gong des trois provinces du nord et du centre de la Chine sont transférés là. La situation est assez urgente, et le rallye se voulait une demande d’aide urgente.

Les pratiquants du Falun Gong ont lu l’annonce du centre d’information du Falun Gong et une lettre ouverte de l’Association Canadienne du Falun Dafa, sommant le gouvernement canadien, le Premier Ministre, la communauté internationale, et les Nations Unies d’enquêter sur le camp de concentration de Sujiatun, en plus d’exhiber les atrocités, et de faire cesser ces barbares et diaboliques massacres.

Les organisateurs ont préparé un tas d’information et de matériels concernant les incidents en Chine, en anglais et en français et des pétitions pour recueillir des signatures. Les passants ont été émus après avoir appris au sujet des incidents et ont demandé de quelle façon ils pouvaient aider.

Le PCC tâche en tuant les victimes de détruire l’évidence de ses crimes, mais inopinément, il donne plus d’évidence entre le bon et le méchant.

Les passants dans Chinatown se sont arrêté pour regarder les banderoles et les photos des pratiquants du Falun Gong persécutés. Quelques Chinois qui généralement passent à la sauvette sont arrêtés pour regarder. Les gens étaient scandalisés par de tels crimes inimaginables.

Un homme a regardé les photos des pratiquants du Falun Gong persécutés et a été très surpris. Il a demandé : « Pourquoi la persécution n’est-elle pas encore arrêtée après avoir duré si longtemps ? Il est difficile d’imaginer un régime qui fait de pareilles choses à ces citoyens, et à un tel groupe de personnes. Que puis-je faire pour vous ? »

Une femme bulgare a tristement dit, en hochant la tête : « Les gens qui vivent sous la loi du parti communiste peuvent facilement comprendre la terreur du régime communiste. Il y avait aussi des camps de concentration en Bulgarie avant qu’elle se détache des lois du parti communiste et qu’elle devienne un pays démocratique. Mais en Bulgarie, tout le monde a encore peur du parti communiste (...) Nous pouvons comprendre la terreur sous la loi du parti communiste. »

Quelques personnes ont exprimé qu’ils ont vu des nouvelles sur la prospérité économique de la Chine à la télévision, mais n’avait aucune idée des atrocités commises contre le Falun Gong.

Un homme dans la cinquantaine a dit : « Je sais qu’en Chine ce n’est pas aussi bon que les reportages le disent. C’est seulement une partie de la Chine, et la prospérité en surface qui peut être vue. Il y a aussi des endroits pauvres, mais je ne savais pas au sujet de la persécution. »

Deux membres du Parti Vert Canadien ont passé par Chinatown et ont appris au sujet des incidents. L’un des deux a énoncé : « Le PCC est extrêmement absurde. Je n’ose pas croire qu’en ces temps modernes, nous pouvons encore permettre à un gouvernement de faire de si mauvaises actions sans être punis. Le gouvernement devrait protéger son peuple, pas le torturer et l’arrêter. »

Les souvenirs du génocide nazi, les gens font leur possible pour résister à la persécution

Les gens qui ont entendu et vu au sujet de Sujiatun sont scandalisés.

Un jeune Chinois qui travaille dans un magasin de photocopies a suggéré aux pratiquants du Falun Gong de faire des cartes postales pour leur cueillette de signatures et ensuite des les poster au Premier Ministre Canadien et demander au gouvernement canadien son aide pour arrêter les morts violentes.

Plusieurs passants ont exprimé qu’ils le diront aux Membres du Parlement au sujet de Sujiatun.

Un membre du Parti Vert Canadien a dit : « C’est horrible. » Et a émis qu’il voulait apporter ces nouvelles au gouvernement canadien quand il retournera à Ottawa. Ils vont faire leur possible pour aider les pratiquants du Falun Gong jusqu’à ce que la persécution s’arrête.

Une femme de Latvia, un des pays alliés de l’ancienne Union Soviétique a dit : « Nous devons prendre une action immédiate. Parce que nous avons vu les crimes des Nazis contre l’humanité durant la deuxième guerre mondiale, nous savons ce qui se passe maintenant. A présent, les autres pays devraient dénoncer et arrêter le PCC dans ses actions diaboliques et sauver ses gens. Bien que ce soit difficile, je crois que c’est possible. Je sens que nous devrions laisser plus de pays apprendre au sujet des actions diaboliques du PCC et faire de la pression sur le PCC. Les européens ont une meilleure compréhension à cause de leur expérience de la deuxième guerre mondiale. »

La femme a continué : « Les règles tyranniques du PCC sont inefficaces pour bien gouverner le pays. Il y a vingt ans, mon grand-père est mort suite à une persécution dans un camp de concentration du PCC. Maintenant, nous vivons heureusement dans une démocratie et nous sommes libérés des règles tyranniques du PCC. Nous sommes familiers avec la terreur sous la loi du PCC. Personne n’avait de bons sentiments envers le PCC, mais personne n’osait parler fort. Tout le monde avait peur de perdre la vie. Je comprends la situation du peuple chinois. Je vous bénis sincèrement et j’appuis votre action d’aujourd’hui. »

Une Chinoise dans la trentaine a dit aux pratiquants du Falun Gong ; « J’ai été scandalisé d’apprendre ces nouvelles. Je voulais pleurer en entendant ces faits inhumains. Le PCC dépossède même les gens de leur droit fondamental à la vie et à la dignité. Vous avez fait beaucoup, vous devez continuer, ne jamais avoir peur. »

Un Québécois a dit aux pratiquants du Falun Gong : « Je suis touché par tout ce que vous avez fait. Vous le faites pour l’humanité toute entière. »


Traduit au Canada le 15 mars 2006

Version chinoise à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/13/122742.html

Version anglaise à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/14/70793.html