San Francisco : Des pratiquants protestent à propos du camp de concentration secret en faisant une grève de la faim (photos)

[Site Clartés et Sagesse]



Écrit par Huang Kaili, journaliste pour Minghui

Un ancien journaliste a rendu public que des milliers de pratiquants du Falun Gong étaient détenus dans un camp de concentration secret à Sujiatun, Shenyang en Chine. Il y a un four crématoire dans ce camp. Il y a également de nombreux médecins. Personne n'est sorti de ce camp. On prélève les organes des pratiquants pour les vendre illégalement sur le marché noir, puis on les incinère pour détruire les preuves.

Les gens dans le monde entier et de tous milieux sont choqués et alarmés. Les familles dont les pratiquants de Falun Gong qui ont été enlevés ou sont manquants, se trouvent dans un état d’extrême inquiétude. Pour protester contre ces nouvelles atrocités, les pratiquants de Falun Gong de la région de la Baie de San Francisco ont commencé une grève de la faim en se relayant, ils se sont rassemblés devant le consulat général de Chine, appelant la communauté internationale à enquêter et stopper les crimes.

 

Written with SASuite
Des pratiquants de la région de la Baie de San Francisco devant le consulat général de Chine demandant du soutien.

 

Written with SASuite
Les pratiquants entament une grève de la faim en se relayant pour protester contre les atrocités, ils appellent à l'aide pour les pratiquants de Falun Gong en Chine.

 


Le journaliste a dit qu'il y avait très peu de pratiquants de Falun Gong au camp de travail de Masanjia et à la deuxième prison de Dabei, deux endroits connus pour détenir et torturer cruellement les pratiquants de Falun Gong. La plupart des pratiquants ont été transférés à Sujiatun. Les pratiquants des trois provinces du nord-est et du milieu de la Chine ont aussi été transférés à Sujiatun.

La porte-parole du Falun Gong Sherry Zhang a dit que l'information sur le prélèvement illégal d'organes et les crimes dans le camp de concentration démontre les conditions critiques des pratiquants de Falun Gong en Chine. Elle appelle la communauté internationale à porter une attention immédiate à ce cas.


 

Written with SASuite

« Savez-vous ce qui se passe ? » Les gens entrent et sortent du consulat de Chine pour des visas. Ils lisent les banderoles des pratiquants de Falun Gong. Certains prennent les documents clarifiant la vérité. Certains parlent avec les pratiquants pour connaître les détails.

 


L'ingénieur en informatique M. Hu Zhihua a exprimé son souci grandissant et son inquiétude à propos de son frère manquant. Son frère Hu Zhiming était un ancien directeur adjoint du département informatique de l'Institut de Recherche pour l'équipement militaire d'entraînement de Pékin. Il avait le rang de chef d'escadron. Il a été congédié et envoyé en prison parce qu'il restait ferme dans sa conviction de pratiquer le Falun Gong. Entre le 23 et le 25 septembre 2005, la police de Pékin et le département de la sécurité nationale ont fouillé sa maison et l'ont enlevé. Il manque depuis ce moment-là. Hu Zhizhua appelle à l'aide pour trouver son frère.

Le Dr. Charles Li, qui vient juste de retrouver la liberté après trois ans d'emprisonnement et de torture par le PCC, a dit au journaliste : « J'aimerais exprimer mon indignation sur ces atrocités fascistes. J'espère que la communauté internationale va faire pression sur le PCC pour qu’il ouvre ce camp de concentration pour enquêter et arrêter ces crimes. »


 

Written with SASuite
Le Dr. Charles Li, de retour récemment aux États-Unis après trois ans de prison en Chine, appelle la communauté internationale à enquêter sur le camp de concentration secret de Sujiatun et à arrêter ce crime.

 


Charles Li a entamé une grève de la faim ce matin. Il a dit que la persécution du Falun Gong par le PCC dure depuis plus de six ans et qu'elle a augmenté. Il y a plus de 2800 cas confirmés de pratiquants de Falun Gong morts sous la persécution. En outre, il manque un grand nombre de pratiquants enlevés par la police du PCC. Il appelle la société à enquêter pour savoir où ils sont.

Diverses parties ont confirmé le prélèvement illégal d'organes sur les détenus en Chine. Des cas de mort sanglante de pratiquants de Falun Gong, rassemblés par le site Minghui, révèlent de mystérieux creux et des incisions chirurgicales sur les corps des pratiquants torturés à mort. Dans certains cas, les autopsies ont été menées sans le consentement des familles. Des sources bien informées ont rapporté le vol et la vente des organes de pratiquants de Falun Gong après qu'ils aient été torturés à mort pendant leur détention.

En mai 2005, le centre Franc-maçon de San Francisco a exposé 21 corps non identifiés venant de Chine. Cela a soulevé une grande inquiétude. Sur ces corps, la peau avait été enlevée, des organes manquaient à certains. On les voyait sous différents angles. Parfois la peau était suspendue à des crochets. On dit que le parrain de cet événement a dépensé plus de 3 millions de dollars pour ces corps et organes. Il y avait de semblables expositions dans huit autres endroits de la planète. Chaque billet pour l'exposition de San Francisco coûtait 17$. 85% des bénéfices retournaient à la Chine. ABC a rapporté que les corps avaient été achetés à une université de Pékin. Mais quand le journaliste a appelé l'université, la personne responsable ne savait rien là-dessus. Le journaliste a questionné le Centre Franc-maçon, mais on avait demandé aux employés de ne pas parler de la source des corps et de répondre qu'ils ne savaient rien.

Un autre pratiquant de Falun Gong en grève de la faim, M. Lu Zhiping, a dit que vendre les organes de pratiquants de Falun Gong et incinérer leur corps dans le camp de concentration de Sujiatun était en fait l'application de la politique de Jiang Zemin, faite de génocide et de terrorisme national, devant « ruiner leur réputation, les ruiner financièrement et les détruire physiquement ». Il appelle les gens de tous milieux à parler la voix de la justice et à arrêter ce geste infâme de tyrannie du PCC.

 

Traduit en Suisse le 15 mars 2006

Version anglaise disponible à : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/12/70727.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/10/122542.html