Washington DC : Protester le camp de concentration du PCC à Sujiatun et faire appel à la conscience devant la Maison Blanche (photos)

[Site Clartés et Sagesse]


(Le rapport de Li Jingfei, correspondant de Minghui) Le 15 mars 2006, le pratiquant de Falun Gong, Guan Guimin, a joué de la trompette sur la place de Lafayette, devant la Maison Blanche à Washington DC, pour attirer l'attention des personnes sur les crimes au camp de concentration de Sujiatun. En tant que chanteur célèbre, M. Guan a dit qu'il a voulu faire appel à la conscience et à la justice, et aider à arrêter la persécution brutale du Parti communiste chinois (PCC).

 

High Resolution PictureHigh Resolution Picture
 M. Guan joue de la trompette pour demander qu’on porte attention au camp de concentration de Sujiatun. Un pratiquant tient une affiche de clarification de la vérité

 

M. Guan a dit: « J'ai appris que dans le camp secret de concentration à Sujiatun, dans la ville du Shenyang, au moins 6.000 pratiquants de Falun Gong sont enfermés. Leurs organes internes sont prélevés et vendus pour le profit, leurs corps assassinés sont incinérés pour détruire toute preuve. J'ai ressenti du chagrin. Quand j'étais chanteur en Chine, j'ai entendu dire que les reins, les coeurs et d'autres organes étaient prélevés sur les prisonniers condamnés à mort pour la transplantation à des patients. »

M. Guan a continué: “Une atrocité aussi barbare est en dehors de l’imagination des êtres humains. C’est horrible. C'est une honte.”

En entendant parler de ces atrocités du camp de concentration de Sujiatun, les pratiquants de Falun Gong à travers le monde ont organisé beaucoup de protestations, sous diverses formes, pour exposer la mauvaise nature du PCC et pour y mettre fin.

Bien qu'il fasse froid, M. Guan a joué de la trompette sans interruption. Beaucoup de gens sont venus pour s'informer et ont pris des photos. Il a dit qu'il voulait attirer l'attention des personnes du président des USA, des personnes locales ou des touristes, sur la barbarie à Sujiatun.

M. Guan a invité la communauté internationale à enquêter l'événement. Il croit que de plus en plus de personnes au coeur de bonté se lèveront pour exposer le comportement du PCC.

De 9 h du matin à 18 h, les touristes viennent et vont, les uns après les autres. M. Guan qui a 62 ans, a joué encore et encore la musique qu'il avait composée il y a deux ans : « SVP vient t’asseoir à côté de moi » Tout en jouant la musique, il a versé des larmes.

 

« S.V.P, Viens t’asseoir à côté de moi

Ferme tes yeux

Ensemble dans le silence

Nous demandons

La fin de la torture

La fin de la tuerie

La fin de la persécution

La compassion se développe dans nos cœurs

Ensemble dans le silence

Nos souhaits peuvent faire une différence.

 


Traduit de l’anglais au Canada le 18 mars
2006

 

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/17/70890.html

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/16/123010.html