Australie : Les pratiquants invitent les chefs de l'Amérique, de l'Australie et du Japon à enquêter  sur le camp Sujiatun (photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de Falun Gong de l'Australie

Les pratiquants à Sydney font appel aux chefs des États-Unis, de l'Australie et du Japon qui participaient à un dialogue trilatéral, d’enquêter immédiatement les crimes effroyables et outrageux,  commis dans le camp de concentration de Sujiatun. Le camp qui a détenu 6.000 pratiquants de Falun Gong, prélève leurs organes corporels quand ils sont encore vivants et puis incinère leur corps pour dissimuler la preuve. La protestation a attiré l'attention de beaucoup médias. Les photographes ont enregistré la protestation et SBS TV a fait un reportage sur place. La protestation a eu lieu le 18 mars 2006.

Le 17 mars, un pratiquant a entendu dire qu'il y aurait un dialogue trilatéral le lendemain entre le secrétaire d'État des États-Unis, Rice, le ministre des Affaires étrangères d'Australien, Downer et le ministre des Affaires étrangères du Japon, Taro Aso, sur une base de marine à Sydney. Ils ont immédiatement appliqué pour obtenir un permis de protestation de la police et la demande de  permis a été approuvée. Les pratiquants sont arrivés à l'avance à la base isolée pour inspecter et ils ont fait des banderoles durant la nuit.

 


Les pratiquants déroulent des banderoles à l'entrée de la base de marine où le dialogue trilatéral entre l'Amérique, l'Australie et le Japon a eu lieu


Le photographe  a spécialement filmé de près le panneau d'affichage SOS secours urgent


Le journaliste de la station SBS TV australienne a fait un reportage en direct sur place

 

 

Tôt le matin du 18 mars, quelques pratiquants sont arrivés à la porte de la base de marine. Les mesures de sécurité étaient rigoureuses, mais les pratiquants ont pris l'initiative de parler à la police en fonction, pour expliquer la situation pressante de Sujiatun. La police et les gardes de la base ont exprimé leur compréhension. L'endroit que les pratiquants ont originalement appliqué pour la protestation, était très loin de la porte de la base, mais la police en fonction a permis aux pratiquants de dérouler les banderoles en dehors de la porte de la base où le cortège de voitures des trois chefs devait passer.

Quand le cortège de voitures de Condaleeza Rice est arrivé, la sécurité était très serrée, mais la police a marché vers les pratiquants et leur a amicalement dit : « Elle arrivera bientôt! » incitant les pratiquants à se préparer.

Quand le cortège de voitures est passé, les banderoles des pratiquants brillaient dans le soleil, les mots sur les banderoles étaient « Dr. Rice, M. Ato et M. Howard: Urgent: Aidez à arrêter le massacre, au camp de concentration de Sujiatun, des pratiquants de Falun Gong, à qui on prélève les organes pour en tirer bénéfice » « Condamnez le camp de concentration de Sujiatun qui prélève et vend les organes des prisonniers et incinère leur corps pour détruire les preuves de ces crimes! »  « Protestez contre le camp de concentration du PCC qui tue secrètement les pratiquants de Falun Gong! »

Comme le dialogue trilatéral était très important et il y aurait une conférence de presse après la réunion, la plupart des médias sont venus pour le reportage. Le Falun Gong était le seul groupe qui protestait à la porte de la base de marine. Tous les journalistes ont vu les banderoles des pratiquants quand ils ont passé la porte. Quelques journalistes ont pris des photos et ont filmé la scène. Un journaliste de la station SBS TV a fait un reportage sur place de la protestation des pratiquants.

Il y a un emplacement de touristes près de la base de marine. De temps en temps, il y avait des gens qui passaient. Les pratiquants ont distribué des documents et en expliquant au sujet de l'incident de Sujiatun. Les gens ont été choqués. Certains ont demandé des documents des pratiquants pour qu'ils puissent les distribuer à d’autres. Certains ont exprimé la colère extrême envers le mauvais communiste régime.

Le 16 mars, l'Association de Falun Dafa de l’Australie a délivré des lettres aux trois chefs, leur demandant d’enquêter immédiatement sur  le camp de la mort de Sujiatun. La station SBS TV australienne a interviewé un porte-parole de l'Association de Falun Dafa concernant le camp de Sujiatun.

 


Traduit de l’anglais au Canada le 22 mars
2006

 

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/21/71030.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/20/123272.html