Malaisie : Des pratiquants organisent une grève de la faim pour protester contre les atrocités du PCC (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]

Le 19 mars 2006, des pratiquants du Falun Gong et d’autres supporters de la Malaisie ont tenu un rallye à Malaka. Ils ont annoncé qu’ils organisaient une grève de la faim pour protester contre les pratiques barbares du régime communiste chinois qui consistent à prélever les organes des pratiquants du Falun Gong pendant qu’ils sont encore vivants et de les vendre dans un but lucratif. Le rallye a aussi pour but d’appuyer les neuf millions de personnes qui ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées. Plusieurs médias intéressés par le rallye y ont fait des entrevues et la police est aussi venue pour connaître la situation.

 

高精度图片
Des pratiquants du Falun tiennent un sit-in en signe de protestation

高精度图片
Signature pour appuyer le Falun Gong

 

Récemment, quelqu’un qui est dans la place a révélé que le camp de concentration de Sujiatun détient illégalement plus de 6,000 pratiquants du Falun Gong. Jusqu’à 4,000 d’entre eux, ont eu leurs organes prélevés pendant qu’ils étaient encore vivants et ils ont été incinérés pour se débarrasser des preuves. Le procédé est extrêmement barbare et trop horrible pour être vu.

Plusieurs personnes incluant des touristes de l’Amérique, du Royaume-Uni, de l’Australie, de la Hollande, de l’Italie, de Singapore et d’autres endroits ainsi que les gens de la place, sont venus pour connaître la vérité. Les pratiquants leur ont expliqué que des atrocités semblables à celles des Nazis se produisaient encore au 21e siècle en Chine. Les gens ont été scandalisés. Ils ont condamné les atrocités et signé des pétitions pour appuyer les pratiquants du Falun Gong qui font une grève de la faim.

 

High Resolution Picture
Protestant sévèrement contre les atrocités du PCC

 

Les actes impitoyables du PCC au camp de concentration de Sujiatun sont une disgrâce à la civilisation moderne et un défi au fondement moral de toute l’humanité. Garder le silence et tolérer de tels actes terroristes et sanctionné par l’État est dégradant pour l’humanité et la moralité. Tous les pays justes, les gouvernements, les organisations et les individus doivent fermement dire « non » à la tyrannie du PCC.


Traduit au Canada le 23 mars 2006 de

Version anglaise : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/22/71074.html

Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/21/123343.html