Agonie silencieuse et conscience torturée

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par Fei Ming

Clarté et Sagesse a publié plus de preuves du témoin au sujet du prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong vivants, dans le camp de concentration secret de Sujiatun. L’ex-mari du témoin était l’un des chirurgiens prélevant des organes dans le camp de concentration -- il faisait principalement le prélèvement de cornées. L'hôpital a prélevé beaucoup de reins, foies et cornées des pratiquants. Pis encore, les pratiquants ont été incinérés dans un incinérateur qui n’était qu’une chaudière transformée en four, pour détruire les preuves, après que les organes leur aient été retirés de leur corps.

Le prélèvement d'organes a commencé en 2001 et a atteint un sommet en 2002. Le camp de concentration a secrètement détenu approximativement 6.000 pratiquants de Falun Gong. Jusqu'ici, aucun pratiquant n'a quitté le camp vivant.

Participer au prélèvement des organes sur des corps vivants et l’incinération des corps, a tourmenté ce docteur considérablement. En outre, son ex-épouse, le témoin, a demandé le divorce à cause de ce sujet. En racontant cette histoire, le témoin était fortement perturbé et avait de la difficulté à contrôler ses émotions.

Quand les pratiquants sont sur la table d’opération et que les médecins leur prélèvent leurs organes, les pratiquants ne peuvent pas exprimer leur profonde douleur en criant fort. Cependant, la douleur silencieuse des pratiquants s’imprime dans l'esprit des chirurgiens; elle torture leur esprit et remet en question leur conscience de chirurgiens. Ce crime affreux a commencé il y a 5 ans, pourtant la douleur indescriptible des pratiquants assassinés n'a pas été entendue par le monde extérieur jusqu'ici. Leur douleur, maintenant torture l’esprit et remet en question notre conscience à tous.

Ceux qui sont suspicieux au sujet des nouvelles, devraient examiner leur conscience. Le monde n’a-t-il pas été témoin d'assez de crimes du Parti Communiste Chinois (crimes du PCC)? Le régime pervers a enlevé la vie à au moins 80 millions des Chinois; dans tous les mouvements politiques dans son histoire, le PCC a tué des personnes ouvertement et avec audace.

Le PCC ne s'est arrêté à aucun mal. Le PCC est responsable de la torture et du meurtre de Mme Chen Zixiu et de la défiguration de Mme Gao Rongrong. Les cas nombreux, comme ces dernières, sont rapportés sur Clartés et Sagesse et sur d'autres sites internet. Combien de crimes faut-il encore que le PCC doive commettre avant que le monde jette ses illusions au sujet du PCC?

Quand un témoin risque sa vie en révélant une telle nouvelle, la communauté internationale devrait immédiatement réclamer une enquête et intervenir pour arrêter les crimes et pour sauver les personnes mises en danger et innocentes.

Il y a la question du « fardeau de la preuve » dans le monde occidental. -- c'est-à-dire, qui est responsable de fournir le témoignage et la preuve ? Basé sur les nombreux crimes du PCC et ses efforts extrêmes pour les couvrir et pour bloquer toute l'information, aucune personne ou média ne devrait avoir à fournir une preuve blindée quand des accusations pèsent contre le PCC dans les sujets en contravention avec la moralité ou les lois. Exiger le « fardeau de la preuve » des plaignants reflète une moralité et une sagesse opacifiées. Présentement, ces personnes donnent l’absolution au PCC pour ses crimes et sa tyrannie et l'aident à cruellement blesser la populace.

Ceux qui restent engourdis au sujet de cette question, devraient également examiner leur conscience. Les gens ont été témoin de trop d'injustice et de trop d'atrocités commises par le PCC. Plusieurs personnes se sentent impuissante quand elles sont confrontées à la tyrannie du PCC. Elles dérivent avec le courant, cherchant la victoire ou à minimiser leurs pertes.

En Chine aujourd'hui, parce que le cœur des gens a été empoisonné pendant plusieurs années par le PCC, les actes brutaux n’indignent plus les gens. Les souffrances tragiques ne soulèvent plus la sympathie des gens. Au lieu de cela, ces tragédies et brutalités font que le déshonneur rejoint les survivants dans leur sûreté et confort provisoires. Mais n'oubliez pas, une injustice à l’égard d’une personne, est une injustice à l’égard de tous. L'atrocité tombe sur les autres aujourd'hui, mais demain, cela pourrait tomber sur vous et vos bien-aimés. Aujourd'hui, vous maintenez un cœur insensible envers les souffrances des autres; demain, votre douleur sera elle aussi ignorée.

Le témoin a dit que les cornées ont été prélevées, la plupart du temps, sur des vieilles personnes et des enfants. Ces vieilles personnes et ces enfants ne sont-ils pas nos parents et gosses? Quand d'autres se noient, nous nous noyons également. Quand d'autres souffrent, nous souffrons également. Réveillons nos consciences et faisons entendre nos voix. Unissons-nous tous dans cet effort pour arrêter cette persécution odieuse -- non seulement pour ceux qui ont été assassinés pour leur croyance, mais également pour nous-mêmes.


Traduit de l’Anglais le 22 mars 2006.

 

Version Anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/22/71049.html

Version Chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/21/123399.html