Sujiatun, ne sera plus jamais juste un nom (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par Longquanmoke

Certains noms, à cause de leur histoire, ne restent pas de simples mots, mais deviennent des rappels douloureux d'événements tragiques. Après ce qu'ont fait les Nazis, "Auschwitz n'est plus juste " un lieu en Pologne ", et en Russie, le mot " Goulag" porte une profonde signification. Et maintenant, les gens vont bientôt se souvenir similairement d'un lieu en Chine - Sujiatun -. Les crimes effroyables crimes inhumains du PCC en persécutant les pratiquants de Falun Gong ont fait de Sujiatun bien plus qu'un nom de district de la ville de Shenyang. Ces noms seront pour toujours connectés avec certains des plus notoires crimes de l'histoire humaine.

Le 8 mars 2006, un ancien agent du PCC a révélé qu'il y a un camp de concentration secret situé dans le district de Sujiatun dans la ville de Shenyang, province de Liaoning qui détient spécialement des pratiquants de Falun Dafa. Le camp est équipé d'un four crématoire et héberge beaucoup de médecins. Rien qu’en 2003, il y a eu six mille pratiquants de Falun Dafa admis, sans qu’aucun d’entre eux ait jamais été libéré. Une enquête plus poussée a montré que le PCC concentre ici les pratiquants de Falun Dafa déterminés, il les torture, récolte leurs organes lorsqu'ils sont encore en vie, il vend les organes pour d’énormes profits, et il incinère les corps pour détruire les preuves. A cause du processus extrêmement cruel, beaucoup de membres du personnel impliqués semblent souffrir de problèmes psychologiques, d'insomnie, et de cauchemars. La grande pression a conduit certains à recourir à la visite de prostituées, tandis que certain se sont suicidés.

Peut-être les bonnes personnes ont-elle du mal à accepter une scène si terrifiante ou à croire que de telles choses se sont bel et bien produites. Revenons un instant sur l'histoire de la seconde guerre mondiale. Dès 1942, des organisations ont rapporté l'existence du camp de la mort d'Auschwitz. Peut être parce que cela paraissait inconcevable, les gouvernements des autres pays n'y ont pas cru. Ce n'est qu'en 1943, lorsque suffisamment d'information a été révélée, que l'Angleterre et les Etats-Unis ont commencé à être convaincus que cela n'était pas une prison commune, mais une " usine à meurtre ". Mais au début, les gens ont choisi de ne pas croire ce qui s'est avéré être des faits.

L'inhumanité du PCC surpasse même celle des Nazis. Il y a six jours, le camp de concentration de Sujiatun a été révélé, et le média du PCC n’a pas jusque là osé émettre un seul son. Le Ministère des affaires étrangères n'a pas protesté, et l'agence de presse Xinhua n'a publié aucun article à la une. Afin de préserver les intérêts personnels des fonctionnaires du PCC, ils gardent un silence honteux.

Les atrocités qui ont eu lieu a Auschwitz se sont produites il y a plus de soixante ans. Les gens tremblent encore lorsqu'ils voient les photos de ce qu'il s'est passé. Un soldat a écrit dans son autobiographie : "Après être entrés dans le camp, nous sommes restés figés en voyant la scène. Les barbelés étaient partout, aucun prisonnier ne pouvait marcher, et ils étaient aussi maigres que des squelettes et des fantômes! Ils s'entraidaient lorsqu'ils essayaient de se lever, de nous parler…’"


Survivants des camps de concentration Nazi Ci-dessous des photos prises des camps de travail du PCC
La pratiquante de Falun Dafa Mme Wang Xia a été torturée jusqu'à être émaciée dans la prison pour femmes de le ville de Hohhot(Photos prises en juillet 2004)
Une semaine avant que M.Wu Chunlong soit torturé à mort.


Pratiquant de Falun Dafa de 30 ans, M, Wu Chunlong, vivait dans la ville de Jiamusi, Province de Heilongjiang. Il a été torturé dans le camp de travail de Jiamusi par l’assise sur le banc du tigre. Lorsqu'il a fait une grève de la faim, les gardes l'ont gavé de force avec des drogues inconnues. Seulement quelques jours après, M. Wu Chunlong est apparu inconscient. Il était vraiment maigre. Le 30 avril 2005 , le camp de travail l'a envoyé chez lui alors qu’il était proche de la mort. Il est mort à 2h00 du matin le 20 août 2005.


Mme Gao Rongrong a été torturée le 7 mai 2004 avec des bâtons électriques
et son visage a été défiguré. Les photos ont été prises dix jours après la torture.


La pratiquante de Falun Gong Mme Ga Rongrong avait 37 ans et elle vivait dans la ville de Shenyang, province de Liaoning. Elle a été enfermée dans le camp de travail de Longshan province de Liaoning parce qu'elle continuait à pratiquer le Falun Dafa. Le 7 mai 2004, les gardes de prison Tang Yubao (homme) et Jiang Zhaohua (Homme) ont choqué Mme Gao Rongrong avec des bâtons électriques pendant presque sept heures. A cause de cela elle a été sévèrement défigurée. Le 5 octobre 2004 Mme Gao Rongrong s'est échappée du poste de police dans l'hôpital et elle a exposé la perversité au grand jour , mais elle a de nouveau été arrêtée peu après et secrètement enfermée dans le camp de travail de Masanjia. Le 16 juin 2005 après avoir été torturée, Mme Gao Rongrong est morte dans la salle des urgences du premier hôpital affilié de l'université médical de Chine de la ville de Shenyang.

Le PCC n'a pas seulement torturé physiquement les pratiquants de Falun Dafa, mais ils les a aussi torturés mentalement et même assassinés en vendant leurs organes quand pas une des tortures n’avait réussi à changer leur croyance. Ils ont obtenu cruellement les organes alors que les pratiquants étaient encore en vie et ont incinéré leurs corps pour détruire les preuves

Les vols d'organes des pratiquants de Falun Dafa par le PCC n'est pas une nouvelle récente pour nous. D'après des rapports confirmés par le site web Minghui en 2001, beaucoup de corps de pratiquants de Falun Dafa assassinés ont eu leurs organes prélevés, et le corps a été immédiatement incinéré. Un homme( Non pratiquant) qui avait été détenu dans le centre de réhabilitation pour drogués du district de Bayun dans la ville de Changzhou, province du Guandong a révélé qu’en 2001, il avait été témoin de plusieurs prisonnier toxicomanes battant des pratiquants de Falun Dafa. Le docteur du centre se tenait à coté et disait : " Ne frappez pas sur les reins. Les reins sont très utiles. "

En févier 2001, le pratiquant de Falun Dafa M. Ren Pengwu de la ville de Harbin a été torturé à mort dans le second centre de détention du conté de Hulan. Sans le consentement de la famille, ses organes ont été prélevés, et son corps a été incinéré de force et hâtivement. Les policiers ont interdit aux membres de sa famille de prendre des photos de son corps.

En juillet 2001, la pratiquante de Falun Dafa Mme Yang Ruiyu a été arrêtée sur son lieu de travail et torturée à mort seulement trois jours plus tard. Les policiers n'ont pas autorisé les membres de sa famille à s’exprimer, et ils n'ont pas permis à son mari ou sa soeur d’approcher son corps, ils n'ont pas non plus permis à ses amis de voir son corps. Les policiers ont escorté son corps jusqu’au crématorium et ils se sont assurés qu'il soit immédiatement incinéré, mais des témoins ont dit qu'il y avait un trou de la taille d'un poing à l'endroit de son rein.

Les crimes terrifiants du PCC ont été exposés par des personnes de conscience. Nous sommes tristes de voir que sous la Loi perverse du PCC, si peu de chinois sont assez courageux pour dire la vérité Ils sont terrifiés par le fait que le mouvement politique Du PCC ait tué plus de 80 million de personnes par le passé. Excepté Sujiatun, combien de crimes restent encore cachés?

Tandis que le monde restait silencieux lorsque les Nazis commettaient un génocide envers les Juifs, le silence a encouragé la perversité a défier la conscience humaine et l'a enhardie à aller de plus en plus loin.
Faisons face aux crimes du PCC contre l'humanité et agissons selon notre conscience. Chacun d'entre nous est face, encore une fois, au choix du bien et du mal. Neuf millions de personne ont démissionné du PCC et des ses organisations affiliées. Le révélation du camp de concentration de Sujiatun a donné une autre opportunité aux gens de clairement voir la nature démoniaque du PCC. A partir de maintenant, le nom Sujiatun existera dans l'infamie.


http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/15/122936.html

http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/17/70892.html

Retour