Belgique : Un membre du Parlement interroge le ministre des Affaires Etrangères au sujet du camp de concentration de Sujiatun

[Site Clartés et Sagesse]


M. Guido Tastenhoye, membre du Parlement belge, a interrogé le ministre des Affaires Etrangères au sujet de l'emprisonnement des pratiquants de Falun Gong dans le camp de concentration de Sujiatun. Ce qui suit est sa question orale:-

A travers le site Internet hollandais du Falun Gong, nous prenons conscience que le Falun Gong est une voie de cultivation qui peut améliorer la santé du corps et de l'esprit. Falun Gong s'est transmis depuis la Chine préhistorique et possède donc une longue histoire. Il comprend des mouvements d'exercices lents et doux ainsi qu'une méditation assise. La partie la plus importante de la pratique du Falun Gong est d'apprendre les caractéristiques de l'univers Vérité, Compassion et Tolérance. Il y a plus de cent millions de personnes pratiquant le Falun Gong en Chine et dans d'autres parties du monde.

Cependant, les pratiquants de Falun Gong, y compris les enfants, subissent actuellement une brutale persécution au sein de la Chine communiste. De nombreux cas de torture, d'emprisonnement, de viol et de travail forcé sont connus du monde entier. La persécution systématique contre les pratiquants de Falun Gong en Chine a été initiée en juillet 1999 par l'ancien président chinois, Jiang Zemin. Depuis lors, des poursuites judiciaires pour génocide et torture envers les pratiquants de Falun Gong ont été engagées dans plusieurs pays.

Le mercredi 8 mars, le Centre d'Information Européen du Falun Gong a reçu une information bouleversante d'un journaliste chinois, qui a travaillé pour les médias chinois outremer durant des années. L'information indique q'un camp de concentration a été établi dans la ville de Shenyang dans la province de Liaoning pour emprisonner les pratiquants de Falun Gong. Peu de temps avant que les informations ne transparaissent, le Département d'Etat américain a publié son rapport annuel mondial sur les droits de l'homme, dans lequel il est mentionné que la Chine poursuit sa persécution systématique et continuelle du Falun Gong.

L'information concernant le camp de concentration à Shenyang a été révélée par un enregistrement de la voix d'un ancien agent secret chinois. Ceci est la première information publiée concernant ce camp secret. On dit que plus de six mille pratiquants de Falun Gong sont emprisonnés dans le camp de concentration, et que personne n'en est encore jamais sorti vivant. Selon la source d'information, il y a un incinérateur et un nombre incroyable de docteurs qui travaillent là-bas, reflétant le meurtre des prisonniers pour extraire et vendre leurs organes pour des profits extravagants. Le camp de concentration est situé dans le District de Sujiatun de la ville de Shenyang et, donc, identifié comme le camp de concentration de Sujiatun. Le camp est encerclé par un mur de trois mètres de haut. En haut du mur, il y a des barbelés électrifiés. Le camp est hautement surveillé et gardé secret. Dans le camp sont emprisonnés les pratiquants de Falun Gong qui ont été kidnappés dans le nord-est et le centre de la Chine.

Aussi, mes questions sont les suivantes: Est-ce que les autorités belges connaissent la persécution systématique des pratiquants de Falun Gong en Chine? Les autorités belges connaissent-elles l'existence du camp de concentration de Sujiatun? Est-ce que la Belgique va demander une enquête internationale, et que peut faire la Belgique pour défendre les droits de l'homme en Chine?


Guido Tastenhoye.
Membre du Parlement
Le 15 mars 2006


http://www.yuanming.net/articles/200603/50341.html

http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/21/71024.html

Retour