Hong Kong : des pratiquants protestent contre le camp de la mort du PCC, demandant une enquête internationale (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]

Le 9 mars 2006, un témoin a révélé aux médias que le Parti communiste chinois (PCC) avait mis en place un camp de concentration secret à Sujiatun, dans la ville Shenyang, de la Province de Liaoning. Les gens dans le reste du monde sont restés sous le choc après ces révélations selon lesquelles une vaste campagne de persécution consiste à prélever des organes sur des pratiquants alors qu’ils sont encore vivants pour ensuite les incinérer afin de faire disparaître toute preuve. Des pratiquants hors de Chine se sont rassemblés devant les ambassades de Chine et les consulats pour protester contre ces atrocités du PCC. Les pratiquants de Hong Kong avaient protestés auparavant devant le bureau de Liaison de la Chine.

 

高精度图片

高精度图片

 

Protestant fermement contre les atrocités commises par le PCC au camp de concentration secret de Sujiatun, les pratiquants de Hong Kong ont fait une soirée à la lueur des bougies au Jardin Chater afin de rendre hommage aux pratiquants tués par le PCC

L’existence du camp de concentration de Sujiatun ayant été confirmée ces derniers jours, les pratiquants de Hong Kong ont fait une grève de la faim et fait signer des pétitions devant le bureau législatif durant une séance du Conseil Législatif. Ils ont également remis une lettre ouverte aux membres du Conseil Législatif pour demander toute leur attention sur ces atrocités. A la nuit tombée, les pratiquants sont allés au Jardin Chater pour tenir une veillée aux bougies et rendre hommage aux pratiquants tués par le PCC, y compris les milliers tués au camp de concentration de Sujiatun.

 

高精度图片
Des pratiquants font la grève de la faim devant le Conseil Législatif le 22 mars et condamnent le Camp de concentration secret du PCC à Sujiatun

Banderoles : Le PCC tue les pratiquants de Falun Gong au camp de concentration de Sujiatun. Le PCC prélève illégalement des organes pour les vendre et brûle les corps pour détruire toute preuve

 

 

 

 


Un pratiquant tend une pétition et un rapport spécial sur le camp de concentration de Sujiatun au membre du conseil législatif Le Cheuk Yan de la confédération des syndicats de Hong Kong

 

Sujiatun est en grand « marché d’organes »

Lors de la conférence de presse pour la grève de la faim, la représentante Mme Zhang Qixian de l’Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) a déclaré que la WOIPFG a lancé une enquête de toute urgence et en publiera les résultats en plusieurs fois. Elle a fait remarquer : « La WOIPFG a confirmé qu’il existe un très grand « marché d’organes » à Sujiatun, dans la ville de Shenyang, de la Province de Liaoning en Chine. Une organisation humanitaire internationale a rapporté qu’il existe un système indépendant pour prélever les organes des condamnés à mort, et même des cas où la recherche d’organes détermine la peine capitale. Sans aucune procédure légale, des pratiquants de Falun Gong sont emmenés au camp de Sujiatun sans que personne ne soit informé. Ils y sont détenus dans le plus grand isolement. Leur corps est incinéré dès que les organes ont été prélevés. »

La personne de contact de l’association du Falun Dafa à Hong Kong, Kan Hung-cheung, a fermement condamné les atrocités du PCC. Il a dit : « Le camp de concentration de Sujiatun n’est que le sommet de l’iceberg de la persécution du Falun Gong. D’après différentes sources, des camps similaires existent dans d’autres régions. »

Appel aux témoins pour fournir d’autres preuves

M Kan a fait appel aux organisations internationales pour envoyer une équipe internationale mener l’enquête sur le camp de la mort de Sujiatun et mettre fin à ces crimes. Il a fait appel aux témoins pour fournir d’autres preuves sur les camps de concentration du PCC.

L’ancien membre du conseil législatif et prêtre Fung Chi-Wood a participé à la manifestation. Il a déclaré : « En apprenant la nouvelle sur le camp de concentration de Sujiatun, il est difficile de comprendre que de tels massacres puissent encore avoir lieu dans le monde civilisé. »

Il a ajouté : « Nous sommes témoin de la grande tragédie de l’humanité. En tant que Chinois et citoyen du monde, j’ai honte de ne pas pouvoir mettre fin à de telles atrocités. »

Appel aux forces justes internationales pour mettre fin à cette tragédie

Le prêtre Fung a fait appel aux forces justes dans le monde pour mettre fin sans délais à cet incident. Il a critiqué les responsables du PCC qui ne permettent pas aux autres pays de se pencher sur les persécutions du PCC contre le peuple chinois sous prétexte « d’ingérence dans leurs affaires intérieures. »

M NG Kwok-hung a condamné le PCC qui recourt à un camp de concentration pour tuer des citoyens chinois. Il a dit : « Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Nazis ont mené l’holocauste contre les Juifs. Beaucoup de gens n’y croyaient pas. C’est seulement après la défaite de l’Allemagne et que l’on a découvert les camps de concentration que les gens l’ont reconnu. »

 

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/23/123512.html

Traduit de l’anglais le 30 mars 2006 

 

Version anglaise : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/24/71151.html