Courier Mail : L'ONU examine les déclarations sur un camp de concentration du Falun Gong

Samedi, 1er avril 2006

GENÈVE: Les Nations Unies examine des allégations par le groupe de Falun Gong qui rapporte que des milliers de ses adeptes sont détenus dans un « camp de concentration » chinois et que certains ont été tués.

Le mouvement spirituel interdit en Chine a allégué qu’il y aurait eu jusqu'à 6 000 personnes à la fois détenues dans un camp géré par l'État dans le district de Sujiatun une ville au nord de Shenyang, et que certaines de ces personnes y avaient été tués et leurs organes vendus.

Hier, M. Manfred Nowak a dit « L’accusation stipule que des pratiquants de Falun Gong sont retenus pour la vente des organes et de tissus humains ».

M. Nowak est le rapporteur spécial sur la torture et autres peines ou traitements cruels inhumains ou dégradants.

« Selon l'allégation, personne n'a jusqu'ici quitté ce camp de concentration, » a-t-il ajouté.

« Je suis présentement, autant que faire se peut, en train d’examiner ces allégations [...] si j’en viens à la conclusion que cette allégation est sérieuse et bien fondée, alors je la soumettrai officiellement à l'attention du gouvernement chinois »


Traduit de l'anglais au Canada le 03 avril 2006

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/3/71519.html