Allemagne : Les pratiquants de Falun Gong se rassemblent devant la Cathédrale de Cologne pour condamner les atrocités du camp de concentration de Sujiatun (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant allemand

Le 19 mars 2006, les pratiquants de Nordrhein-Wespfalen en Allemagne, se sont rassemblés devant la Cathédrale de Cologne pour condamner les atrocités du régime communiste Chinois dans le camp de concentration de Sujiatun. Le but du rassemblement était de révéler les brutalités du régime qui emprisonne illégalement des pratiquants de Falun Gong, prélève leurs organes pour des profits exorbitants alors qu’ils sont encore en vie, et incinère les corps pour détruire les preuves.


Les gens lisent les informations sur la persécution


Une bannière sur laquelle on lisait: ‘’ Le régime Communiste Chinois torture brutalement les pratiquants de Falun Gong dans le camp de concentration de Sujiatun. Les organes sont prélevés pour du profit, et les corps incinérés pour dissimulation’’, résumait le tout. Les touristes et les passants étaient choqués par l’exposition anti-torture. Il était difficile pour eux d’imaginer que de telles barbaries puissent exister dans le monde aujourd’hui. Beaucoup d’entre eux ont demandé : ‘’ Est ce vrai ? Est-ce que cela arrive réellement de nos jours ?’’

Escortant plusieurs clients venus d’Inde, un employé d’une société allemande a mené le groupe devant le site. Lorsqu’ils ont vu les bannières et les photos qui exposaient les atrocités du camp de concentration de Sujiatun, ils se sont avancés vers un pratiquant et ont demandé ce qui arrivait. Après avoir compris la véritable situation, un monsieur allemand a demandé comment il pouvait aider. Il a aussi révélé que la société dans laquelle il est associé, faisait des affaires avec la Chine. Les pratiquants lui ont dit de transmettre les faits brutaux qui ont lieu ben Chine, aux dirigeants de la société. Il a dit qu’il le fera sûrement.


高精度图片 高精度图片
Les pratiquants racontent la vérité de la persécution aux passants


Une dame allemande passait avec deux adolescents. Elle a été terrifiée par l’existence et les opérations continuelles de l’horrible camp de concentration. Elle a dit qu’on devrait mettre fin à une si brutale persécution et qu’elle aimerait signer la pétition. Un des adolescents a aussi signé. En partant il continuait à discuter. Peu de temps après qu’ils soient partis, l’adolescent qui n’avait pas signé la pétition est revenu pour apposer sa signature.

Un homme d’âge moyen, qui travaillait à Shanghai depuis deux ans a dit à un pratiquant: ‘’ Même si je suis un étranger, j’ai quelques compréhensions sur l’autocratie et la tyrannie de la Chine. Comme la Chine n’est pas dirigée par la loi, les autorités et les fonctionnaires du gouvernement peuvent faire ce qu’ils veulent.’’ Il a aussi dit reconnaître que puisque la Chine à une population nombreuse, la taille de son marché et l’attrait économique ont empêché les pays occidentaux de faire des critiques importantes sur les infractions aux droits de l’homme en Chine. Il a dit espérer que le régime communiste Chinois s’écroulera comme l’ancienne Union soviétique, afin que les citoyens ordinaires ne souffrent plus d’une persécution similaire.


Les gens signent les pétitions pour condamner
les atrocités dans le camp de concentration de Sujiatun


Un groupe d’hommes d’affaires d’Europe de l’Est est venu voir la Cathédrale, accompagné par un guide de voyage. Lorsqu’ils ont vu l’exposition anti-torture, les bannières et les photos, ils ont demandé ce qui se passait. Après avoir compris que les activités avaient pour but d’exposer les atrocités et la tyrannie du régime communiste Chinois, ils ont dit avoir une compréhension profonde de la tyrannie du communisme. Ils ont continué en disant qu’il était heureux que l’autocratie communiste dans leur propre pays se soit effondrée. Ils ont demandé ce qu’ils pouvaient faire. Sachant qu’ils avaient le droit de signer la pétition même s’ils étaient des touristes étrangers, beaucoup d’entre eux ont apposé leur nom.

Un vieil Allemand cria après un pratiquant: ‘’ Ce que vous faites est de vous opposer au gouvernement chinois. Pourquoi ne retournez-vous pas en Chine, faire des appels là-bas ?’’ Il a aussi crié après quatre jeunes Européens, qui étaient sur le point de signer la pétition. ’’Ils s’opposent à leur propre gouvernement. Vous ne pouvez pas les soutenir !’’ a-t-il crié. Le pratiquant lui a expliqué : ‘’ Nous ne sommes pas contre un gouvernement normal. Ce contre quoi nous protestons est en réalité un régime tyrannique, et contre les violations des droits humains et les atrocités qu’il a commis.’’ Le vieil homme refusa de se calmer. Cela dégénéra en dispute ardente parmi les cinq personnes. Un des jeunes hommes a dit : ‘’ Laissez nous préciser ce qu’est appeler ‘s’opposer à un gouvernement’ !’’ Un autre a défié le vieil homme : ‘’ Avez vous jamais entendu parler de violations des droits de l’homme ?’’ Les quatre jeunes gens ont fini par signer leurs noms, puis sont partis. Un autre vieil Allemand, qui semblait être un intellectuel, fut attiré par la querelle. Il a participé à la discussion entamée avec le premier vieil homme. Cependant, sa déclaration a été très persuasive car les points qu’il a avancé étaient rationnels.

Finalement, le premier vieil homme sa calma un petit peu. Mais il a commencé à se plaindre de la politique du gouvernement allemand. Un pratiquant a dit au premier vieil homme que personne ne le harcelait alors qu’il critiquait le gouvernement ouvertement, mais la situation est totalement différente en Chine. Si une personne ose critiquer le gouvernement chinois sur la Place Tienanmen elle aura immédiatement des problèmes. Elle serait arrêtée et personne ne saurait plus où elle se trouve. Le pratiquant lui a expliqué qu’il cherchait du soutien en Allemagne parce qu’il n’y a aucune liberté de parole en Chine. Lorsqu’il lui a demandé : ‘’ N’êtes vous pas d’accord ?’’ Le vieil homme a hoché la tête et a dit : ‘’Oui, je suis d’accord.’’

Un Chinois ayant une conscience, le sens de la justice et du courage est aussi venu sur le site. Bien qu’il ne soit pas pratiquant de Falun Gong, il s’est joint aux pratiquants de Falun Gong pour distribuer des prospectus et des journaux afin d’exposer les atrocités du régime communiste Chinois pervers. Il a dit aux pratiquants qu’il n’était pas surpris d’entendre les brutalités du camp de concentration de Sujiatun. Sous la direction d’un régime aussi autocratique et féroce que le régime communiste Chinois, les camps de concentration secrets, comme celui de Sujiatun, ont été établi il y a longtemps. Néanmoins, l’existence de ces camps de concentration n’a pas été révélée et validée, jusqu’à il y a peu. Il a dit qu’il avait une connaissance profonde de la persécution brutale que le régime communiste Chinois a infligé aux pratiquants de Falun Gong et que c’est la raison pour laquelle il voulait se joindre aux pratiquants pour condamner et protester contre la violence et la tyrannie du régime.

Parmi les personnes qui se sont venues aux activités, il y en eu quelques-unes aux conduites inhabituelles. Par exemple, un couple chinois attendait aux alentours de la scène, enregistrant les paroles qu’ils entendaient secrètement avaec un magnétophone et photographiant sans scrupules les activités des pratiquants. ‘’ Falun Gong n’a rien de secret à cacher au public,’’ leur ont dit les pratiquants : ‘’ La raison pour laquelle Falun Gong tient des activités dans des endroits publics et d’exposer les atrocités du régime pervers, et il a pour but de faire comprendre aux gens dans le monde, y compris des personnes comme vous, la nature perverse du régime communiste Chinois et la destinée inévitable de son extinction finale.’’

Les pratiquants ont aussi expliqué au jeune couple que les personnes qui pratiquent le Falun Gong se cultivent toujours en se basant sur Authenticité, Compassion, Endurance. Ils ne s’intéressent pas à la lutte au pouvoir contre aucun parti politique, et ils n’ont pas d’ennemis. Cependant, ils ont été forcés de prendre des actions solides contre des infractions impitoyables. Les pratiquants ont aussi dit au couple de ne pas devenir les objets de sacrifice du régime communiste Chinois. Au lieu de cela, ils devraient utiliser la liberté et la démocratie qu’on trouve en Allemagne et passer du temps à essayer de comprendre le Falun Gong. Finalement, les pratiquants ont dit au jeune couple que le bien est récompensé par le bien et le mal reçoit sa juste rétribution.


Traduit de l’anglais : http://www.clearharmony.net/articles/200603/32157.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/27/71240.html

Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/23/123511.html

Retour