Munich, Allemagne : “Je me tiens à vos côtés” (Photo)

[Site Clartés et Sagesse]


“Où puis-je signer ? Je dois le signer!” Voilà ce qu’a dit un garçon de treize ans sans hésitation quand il a entendu parler de l’attitude bestiale du Parti communiste chinois (PCC) dans La tragédie de Sujiatun. Selon lui de telles activités qui sont tenues par les pratiquants du Falun Gong pour exposer la perversité du PCC sont non seulement bonnes mais nécessaires. Il a dit qu’il fallait mettre fin à une telle cruauté car cela viole les droits de l’homme : des gens sont tués avec des méthodes inimaginables puis leurs organes sont vendus pour le profit. Nous savons qu’il y a eu des camps de concentration en Allemagne, une telle chose ne devrait pas se renouveler.


Les crimes commis par le PCC ont choqué chaque personne


Cette scène a eu lieu à Marienplatz en face de la Chambre du Conseil de Munich en Allemagne. Le 25 mars 2006, les pratiquants du Falun Gong allemands ont tenu des activités pour dénoncer le camp de concentration de Sujiatun du PCC où ils tuent des pratiquants du Falun Gong en utilisant des méthodes de tortures variées et prélèvent leurs organes pour le profit. Les gens choqués par ces nouvelles sont tous venus signer la pétition pour condamner les actes criminels du PCC.

Les personnes vivant dans des pays non communistes auront du mal à croire ces choses

Un monsieur bulgare nous a dit: “Des personnes qui vivent dans des pays non communistes auront du mal à croire de telles choses. Mais je connais véritablement toutes les choses reliées au parti communiste. Je sais qu’ils sont capables de ça. Il y a quinze ans, nous avions aussi le parti communiste en Bulgarie. Ils ont aussi commis le pêché qu’est la vente d’organes. Mais tout se passait secrètement, la vérité n’était pas connue à grande échelle. Cependant les gens qui n’ont jamais vécu sous le contrôle d’un régime communiste ne savent pas cela, parce que vu de l’extérieur ça ne semble pas si mauvais ."

Il y avait beaucoup de touristes chinois à Marienplatz. La plupart ont regardé les panneaux d’informations, lu le matériel de clarification et un grand nombre d’entre eux ont pris des journaux rapportant cela. L’un d’eux a même remercié les pratiquants pour leur peine.

« Je me tiens à vos côtés »

Après avoir signé la pétition une dame allemande a dit au journaliste: “A mon point de vue la question des droits de l’homme est la chose la plus importante, sans tenir compte de l’origine culturelle ou du pays. Ces dernières années, en tant que membre d’une organisation féminine je me suis attaquée à ce problème et j’y ai travaillé dur. J’aime sincèrement les Chinois et les violations des droits de l’homme en Chine me préoccupent beaucoup. Je pense qu’il y a un standard minimum pour les droits de l’homme qui doit être respecté par tous les pays. Quoiqu’il arrive je me tiendrai toujours à vos côtés (les pratiquants de Falun Gong "

“Comme c’est bien de votre part d’exposer ces crimes au public!” a dit un Allemand qui faisait la queue pour signer la pétition. "Priver les gens de leur liberté puis vendre leurs organes pour le profit, ce genre de chose n’est pas facile à dénoncer, aussi je pense que vous faites un excellent travail. Je pense que les Chinois finiront par avoir la liberté, même si ça prend du temps. Mais comme le dit un proverbe : " Si vous ne vous battez pour ça, vous êtes déjà perdu."

Quand on a demandé à une dame allemande pourquoi elle avait signé la pétition, elle a répondu qu’elle pensait que c’était très important. D’autre part si plus de personnes se tenaient de ce côté (du côté des pratiquants du Falun Gong), les gens auraient pris cette situation plus au sérieux. Son mari a dit : " Je suis allé deux fois en Chine et les affaires chinoises m’intéressent beaucoup. Je suis vraiment triste pour ce qui arrive là bas. En apparence le PCC semble fort, mais de telles choses s’y passent. Le PCC doit changer, il faut qu’il respecte les droits de l’homme. "

Une dame après avoir signé la pétition a dit: “Je suis contre la violence quel que soit le pays. C’est la raison pour laquelle je soutiens les pratiquants du Falun Gong qui sont persécutés en Chine. La Chine doit améliorer sa situation des droits de l’homme. " Quand on lui a demandé son opinion sur les camps de concentration elle a répondu : " Je suis née en 1959, après la IIème Guerre Mondiale, mais en tant que citoyenne Allemande je me sens quelque part coupable pour ce qu’ont fait les nazis. C’est une blessure faite à la Nation et des générations et des générations de ce pays souffriront à cause de ce pêché. "


“Je soutiens tous les gens qui se battent pour les droits de l’homme ; je vous donnerai le tarif le moins cher !"

Comme il y a eu beaucoup de personnes intéressées et qu’ils voulaient tous des informations, les matériaux préparés en avance ont vite été épuisé. Un pratiquant est allé dans un magasin à côté pour faire des photocopies. Malheureusement le magasin était fermé mais le propriétaire setrouvait toujours dedans entrain de téléphoner. Le pratiquant lui a rapidement fait le résumé du contenu du dépliant et lui a expliqué la situation. Le pratiquant lui a dit qu’il espérait qu’il pourrait les aider puisque le but de ce dépliant est d’exposer les atrocités qui se passent en Chine. Le propriétaire du magasin a été choqué et a offert immédiatement son aide et a accepté de faire des photocopies du dépliant. Il a dit : " Je soutiens les organisations des droits de l’homme, je vous ferai le tarif le moins cher ! "


Traduit de l’anglais sur : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/5/71591.html

Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/3/28/123827.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/5/71591.html

Retour