Le Canada : La vérité au sujet du camp de concentration est révélée à la colline du Parlement, les parlementaires demandent avec insistance qu’il y ait une enquête (photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Le 3 avril 2006, la veille du jour où le nouveau gouvernement Canadien prêtait serment, plus de 150 pratiquants de Falun Gong ont tenu des rassemblements successivement devant le Parlement Canadien et le Ministère des Affaires Étrangères, demandant au nouveau gouvernement Canadien d’intervenir et d’enquêter sur la persécution des pratiquants de Falun Gong dans le camp de concentration secret de Sujiatun du Régime communiste chinois. Cinq membres du Parlement des partis principaux ont prononcé chacun des discours pour soutenir les pratiquants de Falun Gong et demander vivement au gouvernement de mener une enquête.

 

High
Les pratiquants du Falun Gong pleurent les amis pratiquants qui sont morts en raison de la persécution par le PCC

 

High
Mise en scène pour révéler le prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong par le PCC pour le profit

 

L'Organisation Mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong : L'attribution des organes pour la greffe est répandue dans tout le pays ; le PCC détruira les preuves sur une grande échelle vers la fin avril

L’enquêteur, Mme Li de l'Organisation Mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong, a dit dans une entrevue qu’après la révélation des nouvelles selon lesquelles le régime communiste chinois prélevait les organes des pratiquants du Falun Gong encore vivants, leur organisation a fait des enquêtes dans plus d’une douzaine d’hôpitaux de greffes d'organes en Chine. Le personnel hospitalier a dit que si le type (pour la greffe d'organe) est adapté, le patient peut avoir une opération de greffe d'organe dans un délai de 24 heures. C'est-à-dire que les organes attendent les patients.

Mme Li a dit que ces hôpitaux ont confirmé que des organes pour la greffe sont répartis dans tout le pays, et tous les fournisseurs d'organes sont des gens dans la vingtaine ou plus jeunes.

Mme Li a confirmé qu'après que l'existence du camp de la mort ait été révélée, le PCC n'a pas donné de réponse ouverte pendant trois semaines. Mais à l'intérieur de la Chine, les hôpitaux locaux dans les trois provinces du Liaoning, du Jilin et du Heilongjiang, ont diffusé une notification d'arrêter temporairement les opérations de greffes d'organes. Ces hôpitaux ont tous indiqué que les opérations de greffes d'organes seraient reprises en avril. Nous en concluons que le PCC va mener un massacre de masse pour détruire les preuves des crimes fin avril.

Le camp de concentration secret a été dévoilé, les parlementaires canadiens ont été bouleversés et on leur a demandé avec insistance de mener une enquête.

 

High
Le 3 avril, le député Bruce Stanton du Parti Conservateur fait un discours devant la colline du Parlement où les pratiquants de Falun Gong font appel

 

Le membre du Parlement Bruce Stanton du Parti Conservateur, a dit, « J’ai été bouleversé par la révélation de ces nouvelles. Nous ne pouvons pas croire qu’alors que la mémoire de l’holocauste pendant la deuxième guerre mondiale est toujours si claire dans nos esprits, de telles choses continuent de se produire dans le monde. »

M. Stanton pense que le Canada n'a pas prêté une attention suffisante à cette question. Dans son discours, il a dit aux pratiquants du Falun Gong sur place : « Je ferai de mon mieux pour vous aider. » Il estime que le gouvernement Canadien devrait prendre une position plus forte sur la question des droits de l'homme, et qualifier la persécution se produisant dans le camp de concentration secret en Chine d’ « intolérable. »

 

High
Le 3 avril, l'adjoint du vice-président du bloc Quebecois fait un discours devant la colline du Parlement où les pratiquants du Falun Gong font appel

 

Le membre du Parlement, Mario Mourani du Bloc Québécois, a promis de faire de son mieux pour demander au Premier Ministre de mener une enquête. Le même jour, son assistant a lu une lettre de soutien en son nom. La lettre indiquait : « Vos efforts nous ont permis de connaître le massacre du PCC envers les pratiquants de Falun Gong pour leurs organes, pour du profit. » La lettre continue : « Il est inacceptable qu'un gouvernement permette l'utilisation de la torture sur son peuple. »

Mario a promis : « Je ferai de mon mieux pour inviter le Premier Ministre Harper à mener une enquête commune à ce sujet aux Nations Unies. »

 

High
Le membre du Parlement, Borys Wrzesnewskyj du Parti Libéral, serre la main des pratiquants de Falun Gong faisant appel devant la Colline Parlementaire

 

Le membre du Parlement, Borys Wrzesnewskyj du Parti Libéral, a également assisté à l'activité. Il a dit : « Une fois qu'il sera prouvé que le PCC prélève des organes sur des personnes et des dissidents spirituels, ceci est la situation la plus horrible, parce que 1,3 milliards de personnes vivent dans un environnement de terreur. »

M. Wrzesnewskyj a souligné que le peuple Canadien ne peut pas « seulement voir l'argent (les billets de banque) mais ne doit pas oublier le prix à payer pour gagner ces billets de banque. »

 

High
Le 3 avril, le MP Peter Julian du Nouveau Parti Démocrate, a fait un discours devant la Colline Parlementaire où les pratiquants du Falun Gong ont fait appel

 

Le membre du Parlement, Peter Julian du Nouveau Parti Démocrate, a dit : « Au cours des dernières semaines, nous avons entendu parler de la révélation la plus sérieuse et la plus horrible au sujet du camp de concentration en Chine. Nous avons besoin de la communauté internationale pour mener une enquête complète. »

M. Julian a soutenu que considérant ce dernier incident en Chine, le Canada devrait exercer une pression pour s'assurer que la communauté internationale mène une enquête indépendante. Il a dit que le Canada devrait résister, particulièrement dans sa politique commerciale, et prendre clairement position envers les personnes qui piétinent les droits de l'homme, et s'opposer à la persécution du Falun Gong, parce que de telles atrocités ne peuvent plus continuer.

Le porte-parole pour le Parti Vert du Canada, Eric Walton, a fait état de son bouleversement profond, mercredi passé, au sujet de l'atrocité du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong au camp de concentration de Sujiatun. « Il y a assez de preuves en ce moment pour exiger une enquête complète à ce sujet. Les gouvernements du Japon, du Canada et de l'Amérique devraient s'associer à l’enquête, parce qu'il y a des citoyens de ces pays qui ont été impliqués dans le trafique d'organes en Chine."

Le même jour, sous le vent et la pluie froide, les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés devant la colline du Parlement pour organiser une série d'activités, y compris former un grand mur de la vérité, une mise en scène de la torture, et la signature d’une pétition pour exposer les atrocités du PCC qui prélève les organes des pratiquants du Falun Gong et incinère les corps assassinés pour détruire les preuves des crimes contre l'humanité.


Traduit de l’anglais le 5 avril 2006.

 

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/5/71597.html
Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/4/124460.html