Reportage de médias européens à propos de la demande d’une enquête sur le prélèvement d’organes par le PCC à Sujiatun

[Site Clartés et Sagesse]


Le 3 avril, La Tribune
de Genève a fait un reportage sur le rassemblement des pratiquants de Falun Gong devant le siège de La Commission des Nations Unis pour les Droits de l’Homme. Le journal a informé sur le prélèvement d’organes fait sur des pratiquants du Falun Gong encore vivants au camp de concentration de Sujiatun et la demande faite par les pratiquants de mener une enquête à ce sujet.

Le même jour Le Figaro (France) a informé ses lecteurs sur le fait que le gouvernement des Etats-Unis a demandé au régime communiste chinois d’enquêter sur les déclarations des pratiquants de Falun Gong disant qu’il y a plusieurs milliers de pratiquants de Falun Gong au nord-est de la Chine qui ont été traités comme une source vivante pour la vente des organes depuis 1999.

Dans ce rapport on déclare que 99% des organes pour greffe proviennent de condamnés à mort. Cette statistique a été révélée par Chen Zhonghua, autrefois chirurgien a l’hôpital Tongji à Wuhan dans une entrevue avec le journal South China Morning Post basé à Hong Kong. Il a dit que personne ne se souciait du problème moral soulevé par les greffes massives d’organes. Il a ajouté qu’à sa connaissance il n’y avait guère que 20 cas ou le prélèvement d’organes avait été autorisé par les familles. Selon des renseignements donnés par les autorités médicales, il y a eu 3741 foies, 8103 reins, et 80 coeurs transplantés en Chine.


Traduit de l’anglais : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/7/71683p.html

Version chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/6/124609.html