La Malaisie : Les pratiquants soumettent une pétition et la police prête attention au camp de concentration du PCC (photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant en Malaisie

Depuis le 1er avril 2006, les pratiquants du Falun Gong en Malaisie recueillent, sans interruption, des signatures pour réclamer une fin aux atrocités du camp de concentration de Sujiatun et pour que davantage de personnes prêtent attention et aident à arrêter le massacre du PCC. Certains, qui ont signé la pétition, offrent leur aider, à recueillir d’autres signatures. Ils souhaitent que les pratiquants qui sont emprisonnés, soient sauvés aussitôt que possible.

 

高精度图片
Les pratiquants tiennent des affiches en dehors du bureau du Premier ministre et font appel pour qu’une attention soit portée sur les atrocités de Sujiatun

 

 

高精度图片
La police vient s’informer au sujet de l'incident de Sujiatun

 

 

Le 7 avril 2006, les pratiquants ont expédié la première série de signatures à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et au Comité Olympique International (IOC) faisant appel pour qu’une attention de toute urgence soit apportée au prélèvement d’organes vivants, par le PCC et pour qu’une action immédiate soit entreprise afin que cesse ces atrocités inhumaines.

Afin que le gouvernement et les organismes des droits de l'homme prêtent attention aux atrocités, les pratiquants du Falun Gong ont remis la première série de signatures au Premier Ministre Abdullah Ahmad Badawi. Pendant la remise, huit policiers sont venus s’informer. La police s'est rappelée que deux semaines auparavant, soit le 27 mars, les pratiquants avaient remis une lettre de pétition pour en appeler au gouvernement de Malaisie d’aider à arrêter les atrocités du PCC au camp de concentration de Sujiatun. Les pratiquants ont saisi l'occasion pour expliquer aux policiers la persécution brutale du PCC envers les pratiquants du Falun Gong en Chine. Plus tard, les pratiquants ont remis les signatures à Suaram, une organisation des droits de l'homme en Malaisie, afin que des groupes semblables portent attention à cette question.

Les pratiquants remettront les signatures à trois autres services gouvernementaux de Malaisie : le Ministère des affaires étrangères, le Département de la santé, le Ministère de la Jeunesse et des Sports.


Traduit de l’Anglais le 10 avril 2005.

 

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/10/71806.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/9/124801.html