Seattle, U.S.A. : Parade et rassemblement du Falun Gong pour demander une enquête sur les camps de travaux forcés du PCC (Photos)

 

[Site Clartés et Sagesse]

Le matin du 17 avril 2006, avant la visite, mardi, du chef du parti communiste chinois (PCC), les pratiquants du Falun Gong ont tenu un défilé et un rassemblement à Seattle pour montrer la beauté de Falun Dafa et pour exposer la persécution brutale des pratiquants du Falun Gong par le PCC au cours des sept dernières années. En même temps, les pratiquants ont invité le gouvernement et les Américains à soutenir et à se joindre à la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong (CEIPFG), pour aller en Chine enquêter sur les atrocités révélées récemment par les médias au sujet du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong par le PCC et sur l’incinération de leur dépouille mortelle pour détruire les preuves dans les camps de travaux forcés et dans les prisons.


 

高精度图片
Exposer les atrocités du PCC au sujet du prélèvement d’organes des pratiquants du Falun Gong encore vivants dans les camps de travaux forcés

 

 

高精度图片
Défilé

 

高精度图片
Défilé

 

 

高精度图片
Demander que soit traduit en justice Jiang, Luo, Liu et Zhou

 

高精度图片
Soutenir 10 millions de braves gens qui ont démissionnées du PCC

 

 

Les participants au défilé étaient des pratiquants du Falun Gong de plusieurs régions y compris Seattle, Portland, San Francisco, Los Angeles, San Diego et Vancouver. Dans le défilé, il y avait des personnes âgées et des enfants. Tous étaient solennels et respectueux. Le défilé a commencé au Chinatown, longeant la quatrième avenue jusqu’au centre Westlake dans le centre ville.

 

L'organisateur du défilé a dit qu’au début la police locale avait seulement accepté que les pratiquants marchent sur le trottoir, mais lorsqu’ils ont vu que le nombre de personnes venant au défilé dépassait de loin leur estimé, ils ont accepté de fermer les rues temporairement pour le défilé. En outre, plusieurs médias locaux sont venus couvrir l'événement.

 

Lors du défilé, les pratiquants du Falun Gong tenaient des banderoles disant : « Traduisez Jiang Zemin, Luo Gan, Liu Jing et Zhou Yongkang en justice, » « Demande pour permettre à la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong d’aller enquêter les faits aux camps de travaux forcés en Chine, » « Condamnez vigoureusement les atrocités du prélèvement d'organes des pratiquants du Falun Gong dans les camps de travaux forcés de la Chine » et « Exigez immédiatement qu’il soit mis fin aux atrocités de type nazi du PCC, » et d'autres affiches.

 

Plusieurs passants se sont arrêtés pour regarder le défilé. De nombreux spectateurs ont exprimé leur admiration après s'être renseigné sur le but du défilé et ont exprimé leur sympathie pour les pratiquants du Falun Gong qui subissent la persécution en Chine. L'existence des camps de travaux forcés du PCC les a inquiétés et ils espèrent arrêter la persécution.

 

Un citoyen de Seattle exprime sa désapprobation au sujet de la visite de Hu Jintao à cause de la persécution


 

高精度图片
Les citoyens américains sont soucieux au sujet des faits de la persécution

 

 

Chris, un résidant de Seattle, a dit : « La persécution du Falun Gong est trop perverse et choquante. Je ne peux pas imaginer qu’il peut y avoir une telle persécution contre l’humanité et que leur chef peut même venir librement en Amérique et y être accueilli. C’est si stupéfiant. »

 

Chris a continué, les larmes aux yeux : « Je suis vraiment très triste. Je passerai les dépliants de clarification de la vérité à mes collègues et entrerai en contact avec mes représentants au Congrès. Nous devons vraiment faire quelque chose. »

 

En mentionnant la visite prochaine de Hu Jintao, le chef du PCC, Chris a dit : « Il n'est pas le bienvenu en Amérique. Il y a une telle atrocité [en Chine], mais il semble que rien ne s'est produit. Non, il n'est pas le bienvenu. » Chris a dit : « Je vous invite à venir me visiter chez moi, mais pas Hu Jintao. »

 

Il a également signé la pétition pour lui-même et au nom de sa famille entière.

 

Doris, une résidente de Seattle a dit : « Il est évident que les gens en Amérique ont la liberté de parole. Ce n’est qu’à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale [WWII] que j'ai appris l'existence des camps de concentration des Nazis. Pour tous les gens, c’est terrible d’enfermer les gens dans des camps de concentration. Peut-être qu’un bon nombre d'entre nous ne savons toujours pas ce qui se produit en Chine. » Doris a dit : « Le défilé est superbe, il fait bien connaître la vérité au public. »

 

La spectatrice Amy a dit : « Je veux en savoir plus, afin de faire quelque chose pour désagréger le PCC. Avant je ne savais rien et le défilé m'a aidé à me renseigner sur la persécution pour la première fois. »

 

L'après-midi du 17 avril, plusieurs pratiquants du Falun Gong du nord-ouest du Pacifique, le CEPFG, Amnistie Internationale à Seattle, le Service Global pour la Démission du PCC, l'Union démocratique de la Chine et d'autres groupes ont tenu un rassemblement au centre Westlake. Concernant les atrocités indignes du PCC sur le prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong et d'incinérer leurs corps pour détruire les preuves, ils ont invité l'Amérique, les personnes aux bons cœurs et les groupes à travers le monde entier à soutenir et à joindre la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong pour aller en Chine enquêter sur la persécution des pratiquants du Falun Gong dans tous les camps de travaux forcés et dans les prisons. En même temps, le rassemblement a soutenu l’action grandiose des 10 millions de Chinois qui ont démissionnés du PCC et de ses organismes affiliés.

 

Lee Ying, représentante du CEPFG : Il est très important de mener une enquête complète sur les camps de travaux forcés du PCC


 

高精度图片
Lee Ying, représentante du CEPFG

 

 

Dr Lee Ying, une représentante de la « Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong, » a fait un discours au rassemblement. Elle a précisé que plusieurs témoins ont témoigné des atrocités du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong encore vivants dans les camps de concentration du PCC, dans les camps de travaux forcés et autres endroits semblables. L’enquête initiale a également confirmé leur témoignage. Trois semaines après la révélation de ce crime du genre nazi, le PCC a brisé son silence et a publiquement nié l’accusation. En fait, le PCC avait besoin du temps nécessaire pour s’occuper, selon ses ruses habituelles, de détruire et de transférer les preuves et puis comme un voleur qui crie : « Arrêter le voleur, » le PCC a invité les organismes internationaux à venir visiter afin d'essayer d'éviter la condamnation et la pression de la communauté internationale.

Lee Ying a dit qu’en retraçant les antécédents des mensonges du PCC au cours des dernières douzaines d'années, il paraît que les enquêteurs des Etats-Unis ont visité Sujiatun en compagnie du PCC et qu’ils n’ont trouvé aucune preuve. Cela ne l'étonne pas. Lee Ying a dit : « La soi-disant enquête et visite, manœuvrée et contrôlée par le PCC, n’aboutira certainement pas à aucun résultat substantiel. Ceci reflète qu'il est très important et nécessaire d'établir un groupe d’enquête internationale complètement indépendant, pour entreprendre une enquête complète et approfondie sur tous les camps de travaux forcés, prisons, hôpitaux et autres endroits connexes où sont détenus des pratiquants du Falun Gong. »

Selon l'introduction de Lee Ying, le CEPFG soutient un tel principe : invite les organismes internationaux des droits de l'homme, les médias, les gouvernements et les individus à s'associer au CEPFG, particulièrement lors de la visite prochaine du chef du PCC, Hu Jintao. Le CEPFG invitera le gouverneur de l'État de Washington et le président George Bush à inviter Hu à ouvrir tous les camps de travaux forcés, prisons et hôpitaux et d'autres endroits connexes où sont détenus des pratiquants du Falun Gong, pour accepter l’enquête de la communauté internationale. En même temps, ils demandent au gouverneur et au président d'exiger que Hu offre une entrée sans problème aux enquêteurs en Chine et qu’il garantisse leur sécurité. Lee Ying a dit : « Si le PCC veut sincèrement enquêter sur ces atrocités, au moins il devrait permettre au groupe d’enquête d'entrer en Chine. »

David, un pratiquant de Seattle : Il est temps que nous mettions en pratique notre promesse d’il y a 60 ans

David, un pratiquant du Falun Gong à Seattle a dit : « Il y a soixante ans, quand les troupes alliées ont découvert les camps de concentration Nazis, la communauté internationale s’est engagée solennellement, « Plus jamais. » Un holocauste si inhumain n’aurait jamais dû se produire. Mais la tragédie se produit encore. Cette fois, elle se passe en Chine. Elle arrive à ces pratiquants du Falun Gong qui pratiquent la cultivation traditionnelle chinoise.

 

« Le mois dernier, les médias ont rapportés et les témoins ont révélé qu'il y a au moins 36 camps de concentration en Chine. Le plus grand camp de concentration peut contenir 120.000 personnes. Ces camps de concentration sont utilisés pour détenir les pratiquants du Falun Gong et prélèvent leurs organes tandis qu'ils sont encore vivants et incinèrent finalement leurs corps assassinés pour détruire les preuves. Les nouvelles sont effroyables, mais conformes à la politique de la persécution brutale du Falun Gong par le PCC.

 

« Nous invitons Seattle et le gouvernement américain à ne pas considérer seulement l’économie, le commerce et la technologie de pointe, mais d’avoir de la conscience et de prêter attention à la persécution brutale qui se produit en Chine. Nous parlons de sauver la vie des gens. Nous invitons tous les gouvernements à s'associer à l’enquête sur les tragédies qui se produisent dans les camps de concentration du PCC. Nous exigeons que Hu Jintao cesse immédiatement la persécution du Falun Gong.

 

« Aujourd'hui, il est temps de mettre en pratique notre promesse d’il y a 60 ans. Nous invitons le président américain, le gouvernement américain et la communauté internationale à garder notre promesse et à ne pas laisser ceci se produire à nouveau! »

Un médecin américain : les médecins qui participent à la persécution dans les camps de concentration du PCC violent l’éthique professionnelle des médecins

Dr Alejandro Centurion de la Californie a condamné les atrocités du PCC sur le prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong encore vivants dans les camps de concentration. Il a invité le cercle médical, en Amérique, les fonctionnaires du gouvernement et les Américains à s’unir pour arrêter les atrocités du genre Nazi du PCC.

 

Dr Centurion a dit : « En fait, le prélèvement illégale d'organe est pratiquée depuis plusieurs années en Chine. Dans les années 90, le PCC a été intensivement condamné par la communauté et les gouvernements internationaux pour prélever les organes des prisonniers exécutés. En 2001, le Congrès des Etats-Unis a écouté le témoignage d'un médecin chinois, qui a témoigné que le PCC prélevait les organes des prisonniers exécutés. Mais aujourd'hui, le PCC exécute toujours de tels actes barbares, telle que la révélation de Sujiatun et de 36 autres camps de concentration semblables à travers la Chine. Une telle ampleur de la persécution est au delà de toute imagination. »

 

Dr Centurion a dit : « L'incident des camps de concentration du PCC réveille ma préoccupation profonde et celle d'autre employés médicaux, parce qu'un tel crime a fait participer des médecins et des infirmières. Ils devraient avoir guéri le blessé et sauvé le mourant, mais maintenant ils participent activement au plus grand crime contre l'humanité. Tout ceci est le résultat de la persécution du Falun Gong par le PCC. »

Huo Mingxue de l’Union Démocratique de la Chine : percer l'obscurité avant aube


高精度图片
Huo Mingxue de l’Union Démocratique de la Chine 

 

 

Huo Mingxue de l'Union Démocratique de la Chine a parlé au rassemblement. « La révélation effroyable des camps de concentration secrets du PCC a choqué le monde entier. Le régime du PCC a employé les méthodes brutales des Nazis dans le camp de concentration d'Auschwitz, en détenant secrètement des pratiquants du Falun Gong, en les torturant à mort et en prélevant même leurs organes tandis qu'ils sont encore vivants. Une telle barbarie inhumaine, ajoute une autre montagne de dette sanglante à nos annales et punit le PCC pour ses atrocités monstrueuses.

 

 Les Neuf commentaires sur le parti communiste publiés par le journal La Grande Époque/Epoch Times a inspiré les gens dans une montée des démissions du PCC.

 

« Avec sa mentalité désespérée, le PCC effectue un massacre de masse fou pour détruire les preuves de ses atrocités. Il a transféré tous les pratiquants détenus au camp de concentration de Sujiatun à d'autres endroits.

 

« L'effondrement du régime du PCC est imminent. Notre résistance à la tyrannie du PCC devient bien plus difficile et il y aura un sacrifice. Mais c'est l'obscurité avant l'aube. Continuons, ce qui nous attend est l'aube glorieuse du triomphe. »

 

Gao Dawei : 10 millions de braves gens sont de véritables héros qui méritent l'attention du monde.

 

Gao Dawei du Service Global pour la Démission du PCC a dit : « Les pratiquants du Falun Gong en Amérique du Nord, les volontaires du Service Global pour la Démission du PCC, La Grande Epoque/Epoch Times et d'autres groupes de conscience se sont réunis à Seattle pour exprimer leurs inquiétudes aux habitants bienveillants de Seattle et à tous les Américains.

 

« La délégation commerciale expédiée par le PCC arrivera bientôt à Seattle. Je veux rappeler aux Américains que derrière chaque chef du PCC, derrière chacun de leurs visages souriants se cache le sang de millions de Chinois assassinés et les dettes de sang des pratiquants du Falun Gong qui ont été torturés à mort.

 

« En serrant la main et en parlant avec le chef du PCC, svp n'oubliez pas ses crimes commis contre les citoyens chinois au cours des dernières douzaines années. Aujourd'hui, ceci continue toujours. Sous le règne du PCC, il y a un grand écart entre les riches et les pauvres. Les fonds investis en Chine de partout dans le monde se sont concentrés sur seulement plusieurs millions de fonctionnaires chinois corrompus, ce qui mène à la disparité extrême entre les riches et les pauvres. Plus de cent millions d'enfants ne peuvent pas se permettre d’aller à l'école, et plus de cent millions d'ouvriers n'ont pas assez de nourriture. »

 

« Nous invitons le gouvernement américain, face aux crimes monstrueux du PCC au cours des dernières douzaines d'années, les Chinois se sont réveillés. Ils se sont détachés de l’infâme PCC d'une façon paisible et non-violente et extrêmement efficace, c.-à-d., en répandant les Neuf commentaires, et en démissionnant du PCC et de ses organismes pervers affiliés. A date d'aujourd'hui, le nombre de braves personnes qui ont démissionné du PCC a atteint 10 millions.

 

« Après la révélation des atrocités du PCC de voler les organes des pratiquants du Falun Gong, de plus en plus de Chinois nous ont envoyé leur déclaration pour annoncer leur retrait du PCC. Les déclarations augmentent quotidiennement. Ces personnes sont de véritables héros qui méritent l'attention du monde.

 

« J'invite tous les Chinois à se soulever, en se joignant aux 10 millions de leurs compatriotes chinois qui se sont réveillés et de se fondre au réveil spirituel, à la grande marée qui ose se détacher du PCC. Rassemblons-nous pour saluer la nouvelle Chine, sans massacre, sans sang, sans persécution, qui est démocratique et prospère. »

Laura Neuchterlein, coordinatrice d’Amnistie Internationale de Seattle : demande de mettre fin à la persécution du Falun Gong

 

高精度图片
Laura Neuchterlein, coordinatrice d’Amnistie Internationale de Seattle

 

 

Laura Neuchterlein, coordinatrice d’Amnistie Internationale de Seattle, a fait un discours. « Amnistie Internationale demande une enquête sur les atrocités du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong et sur l’incinération de leurs corps dans les camps de concentration et les camps de travail forcé du PCC pour détruire les preuves et fait appel pour mettre fin à la persécution de Falun Gong.

 

« Ici je voudrais parler de l'attitude d'Amnistie Internationale concernant les abus des droits de l'homme en Chine. Depuis 1961, Amnistie Internationale a prêté attention au sujet des droits de l'homme. Pendant longtemps, le PCC a refusé d'accorder la liberté de parole, la liberté d'association, et la liberté de croyance aux gens. Le nombre de prisonniers que le PCC a détenus et a exécutés excède le total du reste du monde. Il est banal pour le PCC de torturer les prisonniers, ce qui a souvent comme conséquence leur mort. Le PCC adopte la politique de persécution contre le peuple. »

La pratiquante du Falun Gong Li Bin : l’enquête pour découvrir la vérité est un devoir pour les gens du monde entier

La pratiquante du Falun Gong Li Bin qui a subit la persécution en Chine continentale a utilisé son expérience personnelle pour condamner la persécution du PCC. Depuis le 20 juillet 1999, la persécution des pratiquants du Falun Gong par le PCC n'a jamais diminué. La révélation récente des camps de concentration du PCC est bien au delà de l'imagination des gens.

Li Bin a dit : « J’ai une fois subi une torture dévastatrice sur le continent pour ma pratique de Falun Gong. J'ai par le passé été envoyée à un hôpital psychiatrique et à un camp de travail, mes connaissances ont été soumises à la persécution et elles sont toutes mortes en raison de la persécution.

 

« Plusieurs de mes amis ont été condamnés au camp de travail forcé et à la prison, certains ont été congédiés de leur emploi, les autres ont été menacés et harcelés par la police et d’innombrables autres ont été envoyés dans des classes de lavage de cerveau.

 

« En ce qui concerne les atrocités du PCC au sujet du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong, de les vendre pour le profit et puis d'incinérer leurs corps dans des camps de concentration pour détruire les preuves, j'espère que la communauté internationale aidera le CEPFG à mener les enquêtes, parce que ce n'est pas seulement le souci des Chinois mais celui du monde entier. »

 

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/18/125536.html

Traduit au Canada le 19 avril 2006

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/19/72163p.html