Canada : Les pratiquants ont soumis plus de dix mille signatures demandant à une enquête sur les camps de concentration du PCC (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Une lettre avec seize milles signatures de Canadiens a été envoyée au Ministère des Affaires Etrangères le 12 avril 2006.

La lettre invitait le gouvernement Canadien à porter son aide dans l'enquete des crimes de prélèvement d' organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants et l' incinération de leur dépouilles dans les camps de travail forcés et les camps de concentration secret du PCC.

Mardi dernier, David Matas, avocat renommé des droits de l'homme, a suggéré que le système légal international devrait traduire les criminels du PCC en justice.

 

David Kilgour l'ancien directeur du département Asie-Pacifique du Ministère des Affaires Etrangères fait un discours.



 

David Kilgour serre la main de chaque pratiquant du Falun Gong.

 

Le même jour, des pratiquants du Falun Gong se sont rassemblés devant le Ministère des Affaires Etrangères pour exprimer leur demande urgente que le gouvernement Canadien s’implique dans l’ enquête. L'ancien directeur du département Asie-Pacifique du Ministère des Affaires Etrangères David Kilgour a fait un discours exprimant son soutien. Un fonctionnaire du Ministère des Affaires Etrangères a rencontré les représentants des pratiquants de Falun Gong dans l' après-midi et il a accepté les seize milles signatures demandant une enquête au PCC, au sujet du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong, encore vivants, et quatre vingt milles signatures réclamant la fin de la persécution.

M. Kilgour a dit aux pratiquants rassemblés qu'il était certain que toutes les personnes au Ministère des Affaires Etrangères étaient au courant des photos choquantes que montrent les pratiquants du Falun Gong et qu’ils connaissent les principes de "Vérité", "Compassion", et "Tolérance" du Falun Gong. Les pratiquants du Falun Gong n' ont pas fait cela en vain. Le Ministère des Affaires Etrangères a pris clairement connaissance des actions du PCC. Il a exprimé au nom des Canadiens, sa gratitude aux pratiquants du Falun Gong.

Mme Lucy Zhou, porte-parole de l'Association de Falun Dafa a dit que le PCC avait transféré des pratiquants du Falun Gong du camp de concentration secret de Sujiatun et qu'il avait nié les faits face à la communauté internationale. Lucy a dit : " Nous avons appris, selon le rapport d’enquête de l' Organisation mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong, que des hôpitaux se hâtaient d’effectuer des greffes d’organes et qu’une grande portion de la banque d’organe provenait de pratiquants de Falun Gong. Nous sommes très inquiets que le PCC tue les pratiquants de Falun gong pour détruire les preuves.

"Nous demandons au gouvernement Canadien et aux autres organisations internationales de faire pression sur le PCC pour qu’il ouvre tous les camp de travail et les institutions détenant des pratiquants de Falun Gong afin de permettre à la Coalition d’enquête sur la persécution du Falun Gong en Chine d’enquêter sur place. Notre but final est de libérer tous les pratiquants déténus et d' arrêter la persécution"

David Matas, le célèbre avocat des Droits de l'Homme, a dit au rassemblement sur la colline parlementaire mardi dernier que le PCC est un système qui protège les crimes de violation des droits de l’homme. Il n’y a aucun système légal indépendant mis en place afin de punir ces crimes contre l’humanité Il a dit que nous devons nous engager à punir les crimes de prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong. Le système légal au Canada et celui d’autres pays doivent traduire ces criminels en justice avant que nous puissions dissuader et arrêter de tels crimes contre l' humanité.

Depuis que le crime de prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong a été révélé, les pratiquants de Falun Gong au Canada en ont fait appel au Parlement Canadien et au Ministère des Affaires Etrangères, ils rassemblent des signatures et distribuent des dossiers à tous les jours, quel que soit la température. De nombreux députés, avocats et organisations non gouvernementales ont manifesté leur soutien à cette cause. Sept députés ont assisté au rassemblement sur la Colline Parlementaire la semaine dernière afin de montrer leur soutien. Les fonctionnaires au Ministère des Affaires Etrangères ont rencontré des pratiquants de Falun Gong à plusieurs reprises afin de se renseigner sur les camps de concentration secrets.


Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/16/72025.html
Version chinoise disponible sur : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/4/14/125231.html