SeattlePI.com : Les pratiquants de Falun Gong protestent contre la visite de Hu
Ils protestent contre le traitement de leurs adhérents en Chine

Considérant la raison de leur manifestation, une marche et un rassemblement d’à peu près 200 pratiquants dans le centre ville de Seattle lundi paraissait remarquablement tranquille.

Probablement du fait de la méditation et des harmonieux exercices prônés par le mouvement spirituel, qui semblent incongrus avec une manifestation animée.

Mais le message des protestataires à la veille de la visite du Président chinois Hu Jintao à Seattle aujourd’hui et mercredi était macabre. Le gouvernement chinois disent ils, tue les adeptes du Falun Gong dans des camps de concentration de style nazi et prélève leurs organes.

Li Li Hu tient une photo d’une amie, Wang Fengru, qui a été tuée dans un camp de concentration.
Hu est venue de Los Angeles pour se joindre à la marche des pratiquants de Falun Gong lundi à Seattle.


Les manifestants venus d’aussi loin que San Diego, basent leurs déclarations sur des rapports de partisans du Falun Gong en Chine et des articles de The Epoch Times, un journal et un site internet […]

"Notre principal message est de faire savoir au Président de la Chine que le monde connaît l’existence des camps de la mort " a dit Allison Pan, ingénrieur informatique de Seattle qui a aidé à organiser la manifestation. "Nous demandons une enquête approfondie."

La semaine dernière à Pékin, des fonctionnaires chinois ont nié les accusations que 6000 pratiquants du Falun Gong interdit ont été tués pour leurs organes, traitant les déclarations de “Mensonges totalement scandaleux et sans fondement.”

Une porte parole de l’Ambassade des Etats-Unis à Pékin a dit à Associated Press que le gouvernement américain avait demandé davantage d’informations au gouvernement chinois.

[...]

Les manifestants de lundi, dont beaucoup portaient du bleu et du jaune – des couleurs joyeuses qui suggèrent le ciel et la lumière, ont dit - rejeté le démenti des mauvais traitements des pratiquants de Falun Gong.

Bin Li a dit avoir été arrêtée sur la place Tiananmen en 2000 pour avoir déroulé une banderole du Falun Gong et a par la suite été privée de sommeil et torturée à la matraque électrique.

“Il est impossible d’obtenir des preuves complètes," a dit Li, qui vit à Los Angeles et portait une photo de Sun Lianxia, une amie dont elle dit qu’elle a été torturée à mort par les communistes.

Le gouvernement chinois a interdit le FalunGong en 1999, après que leur nombre ait dépassé les 60 millions de membres du Parti communiste.

L’interdiction a été motivée par la jalousie, a dit Li Li Hu de Los Angeles, qui portait une photo de Fengru Wang, une femme qui aurait été torturée à mort en 2003 durant son emprisonnement en Chine. "Trop de gens pratiquent le Falun Gong. Les communistes se sentent menacés par le nombre."

Le gouvernement chinois traite le Falun Gong comme il traite d’autres groupes persécutés, a dit David Zhang, un ingénieur informatique de San José, Californie.

"Les chrétiens ne sont pas mieux traits que le Falun Gong," a-t-il dit.

La manifestation était la plus grande de supporters du Falun Gong jamais vue à Seattle, qui se chiffrent localement à 70 ou 80 personnes, a dit Pan. Environ un tiers des manifestants n’étaient pas de cet état, avec des contingents importants de Californie et de Colombie britannique.

La marche a commencé dans le quartier international pour s’achever dans Westlake Park avec un rassemblement et un théâtre de rue, comprenant des simulations de prélèvement d’organes et de tortures dans les prisons.

"Bien que le monde ait juré de ne pas laisser de telles atrocités se reproduire après l’allemagne nazi, ‘l’histoire se répète devant nos yeux," a dit Dr Alejandro Centurion, un neurologue de Montereay, Californie, et supporter du Falun Gong.

Citant The Epoch Times, il a dit que les rapports de prélèvement d’organes étaient corroborés en Chine par la femme d’un neuro-chirurgien et par un médecin militaire.

Le Président Hu n’a pas initié la persécution des pratiquants de Falun Gong, a dit Yang Feng de Bellevue. Mais Hu, dit-elle " : a la responsabilité d’y mettre fin ."

Davantage d’information sur le Falun Gong

Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa, consiste en une méditation et des exercices physiques aux mouvements lents. Ses enseignements valorisent les principes de vérité, compassion et tolérance.

Le Falun Gong est interdit en Chine, où le gouvernement le considère comme une [terme calomnieux omis] Les pratiquants disent que ce n’est pas une religion, bien qu’il contienne certains éléments du Bouddhisme. Les pratiquants créditent le Falun Gong de soulager toute une variété de problèmes de santé, tels que l’insomnie, les problèmes articulaires, les maladies respiratoires – et même les cancers.


Source : http://seattlepi.nwsource.com/local/267047_china18.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/19/72164.html

Retour