Washington DC : Les gens de tous les horizons soutiennent les 10 millions de démissions du PCC et demandent une enquête sur les camps de travaux forcés chinois (photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par le reporter de Minghui, Li Jingfei

 

高精度图片
L’immense défilé soutient les 10 millions de personnes qui ont démissionné du Parti communiste chinois (PCC). Le défilé s’étendait sur une longueur de dix rues et a attiré beaucoup d’attention.

 

Un défilé de plus de 1200 personnes à Washington DC a soutenu une vague de désistement du PCC de plus de 10 millions de personnes. Le défilé a été organisé pendant l'après-midi du 9 avril 2006 par le Centre de service mondial pour démissionner du PCC. Le défilé s’étendait sur un secteur de 10 rues autour de la Maison Blanche et a attiré beaucoup d’attention. Un rassemblement a eu lieu sur la place McPherson après le défilé. Les gens au rassemblement ont condamné les atrocités du prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong par le PCC, ont demandé une enquête des camps de travaux forcés chinois et la fin de la persécution contre le Falun Gong.

L'effondrement du PCC est imminent alors que le nombre des démissions atteint les 10 millions

 

高精度图片

高精度图片

Le rassemblement pour soutenir les 10 millions de personnes qui ont démissionné du PCC

 

Dr. Li Dayong, président du Centre de service mondial pour démissionner du PCC et président de la Coalition mondiale pour amener Jiang en justice, a dit au rassemblement que les personnes qui avaient démissionné du PCC, étaient de tous les horizons. Il s’agit d’ouvriers, de fermiers, de policiers, d’avocats, de fonctionnaires, d’athlètes et même de soldats, d’agents du PCC et du personnel de la sécurité nationale. Une grande proportion de chinois a réalisé la mauvaise nature du PCC. Le PCC ne peut plus échapper à sa mort imminente.

Dr. Li a remercié les plus de 100 filiales du Centre de service mondial pour démissionner du PCC et les milliers et milliers de bénévoles pour leur aide. Ils fournissent des moyens aux chinois pour qu’ils démissionnent du PCC, de la ligue de la jeunesse communiste et de la ligue des pionniers de la jeunesse, par le téléphone, le fax, la TV et l'Internet.

Amener les meurtriers devant la justice

Mme Guo Jun, rédactrice en chef de la Grande Époque, a fait entendre un enregistrement audio du témoignage des témoins du camp de concentration de Sujiatun. M. Wang Zhiyuan, représentant de l'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong, a passé un enregistrement audio des preuves trouvées par l’enquête. Son organisation a trouvé plus de cent hôpitaux dans 22 provinces chinoises impliqués dans la rentabilité du prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong pour pratiquer des greffes.

 


Michael Horowitz, directeur du projet de l'Institut de Hudson sur la réforme de la justice civile et du projet sur la liberté religieuse internationale

 

Michael Horowitz, directeur du projet de l'Institut de Hudson sur la réforme de la justice civile et du projet sur la liberté religieuse internationale se trouvait là par hasard et il a donné un discours impromptu. Il a dit qu’en entendant la nouvelle du prélèvement des organes des pratiquants vivants du Falun Gong par le PCC, il avait juré de ne pas la laisser disparaître jusqu'à ce que les meurtriers aient été amenés devant la justice. Ils allaient devoir être punis. Dr. Horowitz a revêtu un t-shirt jaune sur lequel était imprimé "Falun Dafa est bon." Il a dit qu'il souhaitait témoigner au monde de la souffrance des pratiquants de Falun Gong.

Le directeur exécutif de Worldrights, M. Timothy Cooper, a dit que, avant de réagir, le PCC avait eu trois semaines pour détruire les preuves après que les nouvelles du prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong aient été annoncées internationalement. Si la communauté internationale considère sérieusement l’accusation, on devra exiger une enquête sans restriction sur n'importe quel centre de détention ou camp de travaux forcés et à tout moment. C'est la seule manière efficace de trouver la vérité. M. Cooper a demandé que la communauté internationale mène des enquêtes aléatoires pour arrêter les atrocités, du genre de celles conduites par les organismes de normalisation nucléaires internationaux.

M. Zhao Zhangji, président de la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong en Chine (CIPFG), a dit avoir prêté une attention particulière à la persécution brutale contre le Falun Gong par le PCC pendant les sept dernières années. Le CIPFG a demandé à la communauté internationale de se joindre à l'équipe d’investigation pour faire une enquête indépendante, directe et sans restriction sur les camps de travail forcé, les prisons, les centres de détention et les hôpitaux chinois. Il espère que la communauté internationale verra clairement la ruse du PCC qui à transféré les victimes et se concentrera sur les camps de travaux forcés, les prisons et d'autres établissements où les pratiquants du Falun Gong sont emprisonnés.

Sept années de persécution incontestable

 

Au nom de sept Associations de Falun Dafa aux États-Unis, Dr. Wei Pengfei a dit que le PCC craint la Vérité, la Compassion et la Tolérance. Ils ont détruit les preuves de Sujiatun par peur, parce qu'ils savent que le crime de la persécution au cours de ces sept dernières années est monstrueux. Ils peuvent détruire les preuves de tous les camps de concentration. Ils peuvent transformer tous les camps de travaux forcés en jardins, mais plus de 40.000 cas documentés de persécution sanglante au cours de ces sept dernières années, ainsi que le témoignage des témoins qui sont sortis du silence, ne pourront jamais être dissimulés.

 


Traduit de l’anglais au Canada le 23 avril
2006

 

Glossaire : http://www.vraiesagesse;net/glossaire/glossaire.htm

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/21/72258.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/20/125704.html