Los Angeles : les pratiquants du Falun Gong soutiennent Wang Wenyi, appel pour arrêter le massacre en Chine (Photos)

 

[Site Clartés et Sagesse]

À midi le 2 mai 2006, les pratiquants du Falun Gong à Los Angeles ont tenu une conférence de presse sur la place devant l’Hôtel de ville. Ils ont réclamé que le gouvernement américain laisser tomber les accusations contre Dr Wang Wenyi, et porte leur attention sur la raison de la protestation de Dr Wang à la Maison Blanche, et aide à arrêter la persécution brutale qui dure depuis sept ans, contre le Falun Gong par le parti communiste chinois (PCC), particulièrement le prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong vivants.


 

高精度图片
Une simulation du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong pour le profit.

 

 

高精度图片
M. Qu Zheng, un ingénieur de la  JPL et ancien confrère du Dr Wang Wenyi,  à l’université de Chicago, livre son discours.

 

 


Des images horribles de pratiquants du Falun Gong torturés ont été exposées lors du ralliement. Les banderoles déclaraient en chinois et en anglais : « Camps secrets chinois de la mort vendent les organes de pratiquants vivants. »  « Cessez de persécuter le Falun Gong», «Cessez de prélever les organes des pratiquants du Falun Gong »,  «  Falun Dafa est bon ».  Les pratiquants du Falun Gong ont également simulé le prélèvement d’organes aux camps de travaux forcés et aux camps de concentration du PCC.


 

高精度图片

高精度图片

Les pratiquants du Falun Gong à Los Angeles ont tenu une conférence de presse devant l’Hôtel de ville


 

M. Qu Zheng, un ingénieur de la NASA de la JPL et ancien confrère d’étude du Dr Wang Wenyi à l'université de Chicago, le professeur Wu Yingnian de l’UCLA, Shan Li, une pratiquante du Falun Gong, qui a personnellement vécu la persécution en Chine, M. James White, M. Matt Gnaizda et Mme Li Hailun, représentant du Centre de service mondial pour démissionner du PCC ont fait des discours à la conférence.

Piéton : Le barbarisme du PCC est inacceptable dans une civilisation et une société moderne.

 

高精度图片
M. Harry Bey, qui passait par là, a demandé la permission de s’exprimer. Il a dit que le barbarisme du PCC est inacceptable dans une civilisation et une société moderne
.

 


M. Harry Bey passait justement près du rassemblement et a demandé à l’hôte s'il pouvait parler. Il a dit que les larmes lui sont venues aux yeux quand il a vu les images des victimes de la persécution. Il ne pouvait pas supporter la tristesse. Chaque image dit mille mots. Tous ceux qui sont morts avaient des familles, des conjoints, des enfants, des frères et des sœurs. C’est trop cruel ! Il a dit que les banderoles et les images lui ont décrit le barbarisme du régime du PCC. Il y a même 36 camps de la mort où des gens sont tués et leurs organes prélevé ! Ceci lui rappelait ce que son parrain lui avait dit au sujet du massacre effroyable des Juifs aux camps de concentration Nazis. Le barbarisme du PCC est inacceptable dans une société et une civilisation modernes. Vous êtes admirables d’exposer une telle brutalité. Il a également proposé que les pratiquants du Falun Gong tiennent une telle activité, chaque mois et demandent des réunions spéciales avec le conseil municipal.

Demande d’abandonner les accusations contre Wang Wenyi et de porter attention sur sa raison d’être

Professeur Wu Yingnian de l’UCLA a précisé que la protestation du Dr Wang Wenyi à la Maison Blanche avait ébranlé le ciel et la terre. Elle a non seulement gagné l'appui des Américains et des médias qui chérissent la liberté, mais également elle a incarné l'esprit de ne pas se soumettre à la puissance du régime du PCC. Au nom des pratiquants locaux du Falun Gong à LA, professeur Wu a réclamé que le gouvernement américain abandonne les accusations contre Dr Wang et porte son attention sur la raison de la protestation de Dr Wang : sept ans de persécution sanglante contre le  Falun Gong par le PCC, particulièrement l'atrocité anti-humaine récemment exposée du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong.

 

Professeur Wu a récapitulé les faits de la persécution et a précisé que les cas confirmés rapportés sur le site Web de Minghui ne sont qu’une partie minuscule de la persécution entière, particulièrement en ce qui concerne le prélèvement d'organes. L’apogée de ce crime s'est produit entre 2001 et 2003. Ceci n'a été exposé que tout récemment par deux témoins. La Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong en Chine (CEPFG) a été établie dans l'effort conjoint du site Web Minghui et de l'Association de Falun Dafa. Les demandes de visa de plusieurs enquêteurs pour aller enquêter sur place en Chine ont été rejetées sans aucune raison. Professeur Wu a invité le gouvernement américain et les organismes internationaux à offrir un appui moral et technique à la coalition.

 

Les pratiquants américains James White et Matt Gnaizda ont également insisté pour que le gouvernement américain abandonne les accusations contre Dr Wang et s'engage immédiatement dans une enquête sur les camps de travaux forcés et les camps de concentration chinois, à arrêter la persécution de génocide des pratiquants du Falun Gong et à aider à sauver des milliers de vies innocentes.

La conscience ne nous permet pas de garder le silence.

M. Qu Zheng, un ingénieur de la NASA de la  JPL et ancien confrère de classe de la Dr Wang à l'université de Chicago, a dit que ses collègues avaient de la difficulté à comprendre comment un être humain pourrait perpétrer des crimes tellement inimaginables contre un autre être humain. Qu pense que beaucoup de gens n'ont pas réalisé le rôle de la propagande du PCC. La propagande, dans toute  la nation, a été investie dans une campagne accablante pour « démoniser » le Falun Gong depuis le commencement de la persécution. Sous une telle influence, la première réaction de la plupart des Chinois en entendant « Falun Gong » est ce sont « des fous »  ou même « des déchets humains ».  Annie, l’un des deux témoins, a mentionné dans son témoignage qu'on a dit à son ex-mari, un ancien chirurgien impliqué dans le prélèvement d'organes, qu'il aidait le PCC  dans le «  nettoyage ». C'était la même façon que les Nazis considéraient les Juifs. Le PCC a forcé la mentalité, dans la culture que les ennemis de classe du PCC, ne devraient pas être traités comme des humains et qu’ils n’ont ni dignité, ni droit. Qu a mentionné que l'ex-mari d'Annie avait été grandement perturbé quand il avait vu une note tomber de la poche du pratiquant du  Falun Gong sur qui il était sur le point de prélever les organes. La note disait : « Maman, Bonne Fête! »  La conscience du chirurgien a été ébranlée, parce qu'à ce moment il a réalisé que les victimes qui sont mortes sous son couteau étaient de vraies personnes avec des parents et des enfants et chérissaient leur vie ! Face à une atrocité aussi inhumaine, notre conscience ne nous permet pas de garder le silence. C'est la véritable raison derrière la protestation peu commune de Dr Wang. Il a exprimé son soutien moral total au Dr Wang

Confirmer le prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong vivants avec une expérience personnelle

La pratiquante du Falun Gong, Li Shan a été jetée dans les camps de travaux forcés et dans les hôpitaux psychiatriques en Chine à plusieurs reprises. Avant de venir aux Etats-Unis en 2004, elle avait subi une perte de mémoire et un effondrement mental suite à la torture mentale et physique prolongée.

Mme Li a dit que des milliers et des milliers de pratiquants du Falun Gong sont allés faire appel à Pékin depuis que le début de la persécution. Un commissariat est consacré à arrêter les pratiquants du Falun Gong des provinces. En raison du système pervers d'implication, les pratiquants du Falun Gong aux bons cœurs ne disaient pas leur nom et leur adresse par crainte d'impliquer les fonctionnaires et chefs locaux de leur compagnie. Certains d'entre eux ont été envoyés au camp de travail forcé des femmes de Pékin, Xin'An. Certains ont été envoyés au nord-est de la Chine.

Mme Li a raconté que les policiers menaçaient les pratiquants : «  Vous serez envoyés dans le désert! »  « Vous serez tués comme des fourmis! »  Quand des pratiquants du Falun Gong étaient transférés d'un endroit à l'autre, ils étaient menottés ensemble et forcés de s’agenouiller sur le plancher des trains, en faisant face aux sièges. Ainsi les fourgons semblaient vides de  l'extérieur. Quand des pratiquants étaient appelés, elle pensait qu'ils étaient libérés. Maintenant en y réfléchissant, elle pense qu'ils étaient probablement envoyés aux camps de la mort.

 

Li a dit que le PCC a trompé sans scrupule le monde entier, en montrant de l’herbe, des fleurs et des aquariums avec des poissons dans les camps. Un pratiquant persécuté était forcé de  dire comment le PCC l'avait sauvé. Le PCC l’avait détruit  physiquement et mentalement et l’incitait alors à exprimer sa gratitude en larmes. Même les Nazis ne se comparent pas à la perversité du PCC.

 

Basé sur la nature trompeuse du PCC, une enquête indépendante sans interférence est une nécessité.

 

Les meurtres stimulent la marée de démissions du PCC

 

Mme Li Hailun, représentante du Centre de Service Mondial pour Démissionner du PCC, a dit que le massacre de personnes innocentes par le PCC a stimulé un choc à tous les niveaux en Chine. Il a été condamné par toutes les forces de la justice dans le monde et a permis à plus de Chinois de voir la nature perverse du PCC. De plus en plus de personnes démissionnent du PCC et de ses organismes affiliés. Le nombre a atteint 10 millions. Tout comme l'effondrement soudain de l'ancien parti communiste soviétique, l'effondrement du PCC se produira bientôt.

 

Elle a fortement demandé à la communauté internationale d’enquêter immédiatement sur les camps de travaux forcés chinois, pour arrêter le crime du prélèvement d'organes, pour sauver les pratiquants du Falun Gong et pour traduire les criminels en justice.


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/5/4/126834.html

Traduit de l’anglais au Canada le 5 mai 2006

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/5/72853p.html