Belgique : Les médias belges couvrent la vente illégale d'organes par le Parti communiste chinois

[Site Clartés et Sagesse]


Le 20 avril, un journal belge le Het Nieuwsblad a couvert le sujet du commerce illégal d'organes du Parti communiste chinois. L'article raconte qu'en Chine, après que les criminels soient exécutés, les autorités vendent illégalement leurs organes pour les transplantations sans avoir obtenu leurs consentements. Ces faits ont été compilés par l'Association britannique de transplantation.

L'article dit aussi que cela implique les organes de milliers de personnes. Certains des criminels sont déjà choisis avant qu'ils ne soient exécutés, après avoir été examinés pour voir si leurs types sanguins correspondent à ceux des patients en attente de greffes.

Les pratiquants de Falun Gong ont dit qu'ils sont les victimes de ce commerce illégal d'organes. En Chine, les pratiquants de Falun Gong sont détenus dans différents camps de concentration, où le taux de morts est extrêmement élevé. Par conséquent les pratiquants de Falun Gong ont des doutes sur la source de ces transplantations d'organes humains.

Le mois dernier, le Parti communiste chinois a promis de mettre fin à la pratique de prélèvement d'organes et la loi interdisant le commerce d'organes prendra efffet début juillet. Mais le commerce d'organe est une affaire si lucrative que l'Association britannique des transplantations s'inquiète qu'il ne soit difficile de mettre fin à la vente illégale d'organes. Un porte-parole du Ministère des affaires étrangères du PCC a admis dans un discours que les organes venaient des prisonniers exécutés.


Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/3/72750.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/30/126496.html

Retour