Un garde a été deux fois témoin du prélèvement des organes de personnes vivantes

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par Yanzhen

En lisant un article sur le site Web Minghui il y a quelques jours sur le prélèvement des organes des pratiquants de Falun Dafa dans le camp de concentration de Sujiatun, je me suis souvenu de quelques événements qui se sont produits tandis que je travaillais.

J'étais un garde dans le système de la cour. Parfois j'avais la tache spéciale d'exécuter secrètement la peine de mort pour fournir des organes frais aux hôpitaux. Ce genre d'organes a un taux de survie beaucoup plus élevé quand ils sont greffés, mais ils sont très difficiles à trouver.

Normalement nous faisions ceci après minuit, et les médecins et les infirmières de l'armée s’occupaient du prélèvement tandis que nous prenions des photos pour nous assurer que nous avions tué la bonne personne, et alors nous le transmettions aux niveaux supérieurs.

Il y a deux incidents qui ont laissé des impressions profondes dans mon esprit. Le premier a été le prélèvement de la cornée d'un meurtrier. Ils l'ont mis sur un lit spécial, lui ont immobilisé la tête, lui ont attaché le corps et ils ont alors mis une machine à comprimer électrique sur son abdomen. Quelques instants plus tard, ses yeux sont automatiquement sortis de leurs orbites et n’étaient retenus que par deux nerfs. Le docteur a scellé le récipient après les avoir prélevés et les orbites du prisonnier n’étaient plus que deux trous sanglants. Une infirmière a rempli les deux trous de boules de coton. C’était terrible de voir cela. Ils lui ont alors ouvert la poitrine pour prélever son foie.

La deuxième fois, c’était une prisonnière condamnée à mort. Elle avait eu un examen médical complet trois jours auparavant et il semblait que tous ses organes pouvaient être utilisés. Elle était très grosse, je m’en souviens donc clairement. Les employés médicaux de l'armée lui ont couvert le visage, lui ont bourré la bouche et l'ont attachée à la table d’opération. Ils lui ont nettoyé la peau, l'ont aseptisée et ont mis un morceau de tissu blanc avec un trou au milieu de son ventre et lui ont alors prélevé la peau sans aucun anesthésique. J'ai vu que la femme tremblait de douleur partout sur son corps et ils l’ont alors ouverte pour lui prélever le foie.

J'étais auparavant un membre du PCC. J'ai été témoin de ces horreurs. Le but d'écrire cet article est d’éveiller mes collègues qui travaillent toujours dans le système de la cour. Je vous en prie, réveillez-vous! Cessez de vendre votre vie au PCC démoniaque ! Retirez-vous rapidement du PCC pour assurer la sécurité de votre futur !


Traduit de l’anglais au Canada le 10 mai 2006

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/6/126999.html

Version anglaise disponible à : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/10/73089p.html