Tangshan City, 2001 : De jeunes pratiquants de Falun Dafa ont été transférés à des endroits inconnus dans des véhicules militaires

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Chine continentale

J’ai été choqué d’apprendre que les camps de travail force, les centres de détention, les prisons et les hôpitaux dans différentes régions de Chine sont tous impliqués dans les atrocités de prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong alors qu’ils sont encore vivants. Ces horribles nouvelles m’ont fait rappeler mes propres expériences lorsque j’ai été illégalement détenu à Tangshan City.

A la mi-décembre 2000, les compagnons de pratique et moi-même sommes allés Place Tiananmen pour déployer des banderoles et crier du fond de nos cœurs ce que nous avions à dire " Falun Dafa est bon ! " La police nous a immédiatement emmenés au Département de police de la Place Tiananmen, d’où les pratiquants qui refusaient de donner leurs noms et leurs adresses étaient emmenés à différents postes de police. [note : du fait de la politique impliquant et faisant pression sur les membres de famille, les amis et les unités de travail, les pratiquants refusent souvent de révéler leurs noms lorsqu’ils sont arrêtés.] Chaque poste de police a été assigné à interroger trois pratiquants.

J’ai été emmené à un poste de police, où la police m’a interrogé tout un après-midi et une soirée et ils n’ont quand même pas obtenu ce qu’ils voulaient. Le jour suivant, ils m’ont envoyé à un centre de détention. J’ai commencé une grève de la faim pour protester du mauvais traitement. Le cinquième jour, avec d’autres pratiquants nous avons été emmenés dans des véhicules. Trois autres pratiquants de Dafa et moi-même étions dans le même véhicule, l’un d’eux était un jeune homme d’une vingtaine d’années. Il avait été méchamment contusionné durant l’interrogatoire. Les deux autres étaient des femmes de moins de quarante ans. Nous avons initialement pensé que nous allions être jetées dans un champ suffisamment loin de la ville.

Lorsque le véhicule est arrive à un poste de contrôle, il s’est arrêté et a attendu. Avant peu, de nombreux véhicules remplis de pratiquants sont arrivés. Beaucoup de ces véhicules étaient des bus. En à peu près une heure, les véhicules ont formé une longue ligne et ont pris la grande toute Beijing-Tangshan. A ce moment, la route était bloquée aux autres véhicules, et la route était couverte de glace et de neige.

Finalement, les véhicules sont arrivés à un centre de détention. Une fois que les véhicules se sont arrêtés, des médecins sont arrivés et un médecin est monté à bord de chaque véhicule. Le médecin a pris le pouls de chaque pratiquant, puis les pratiquants ont été transférés à d’autres véhicules militaires. Le processus de transfert a été fait par groupes. Chaque groupe de pratiquants s’est vu attribuer un médecin qui portait des vêtements blancs. Après que le médecin ait pris les pouls des pratiquants, ils étaient alors escortés à bord de véhicules militaires. A en juger par la façon dont ils sont passés par le processus de manière ordonnée, j’ai su que ce n’était pas pour eux la première fois.

Après qu’un médecin femme m’ait pris mon pouls, elle a dit au superviseur que mon coeur pourrait avoir des problèmes. Puis elle a demandé si on avait besoin de moi ou non. Ce superviseur a dit qu’ils n’avaient pas besoin de moi. Après quoi ils se sont disputés pendant un moment. Le superviseur insistait pour ne pas me prendre. J’ai donc été laissé au Centre de détention de Tangshan.

Durant leur dispute, j’ai été laissé seul d’un côté, j’ai donc eu le temps d’observer tout le processus de transfert. J’ai vu que tous ces pratiquants de Dafa étaient jeunes. Après que les véhicules aient été remplis, ils ont démarré.

Je ne sais pas où ces pratiquants ont été emmenés et qu’est-ce qu’ils ont expérimenté par la suite. J’ai lu dans un reportage du site MInghui qu’un vieux médecin de l’armée a révélé que l’armée contrôlait les prélèvements d’organes des pratiquants de Falun Gong. J’ai aussi appris que les hôpitaux à Pékin, Tianjin et Tangshan étaient tous impliqués dans les actes brutaux. Je suis très inquiet. Où sont maintenant ces pratiquants qui ont été emmenés avec moi à Tangshan city ?

Le 7 mai 2006


Version Chinoise disponible sur : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/8/127155.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/12/73168.html

Retour