Lucerne, Suisse : Les gens sont choqués par les crimes commis par le Parti communiste chinois (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par une pratiquante suisse

Un stand du Falun Gong est apparu sur la place de la poste de Lucerne, en Suisse. Cette fois, à côté de la table d’information, il y avait une reconstitution vivante de prélèvement d’organes pour attirer l’attention des gens sur la récente révélation des atrocités commises dans les camps de travail et les camps de concentration du Parti communiste chinois, où les organes des pratiquants de Falun Gong sont prélevés alors qu’ils sont vivants, puis les corps incinérés afin de détruire les preuves.


Re constitution révélant les atrocités commises par le PCC

Les passants lisent attentivement l'information exposant les faits L'un après l'autre, les passants signent la pétition appelant à une enquête sur les atrocités du PCC


En voyant ces reconstitutions, les gens se sont approchés pour lire l’information affichée et ont appris les nombreuses tortures infligées aux pratiquants de Falun Gong en Chine, puis ils sont allés d’eux-mêmes signer leurs noms sur une pétition demandant la fin de l’inhumaine persécution.

Beaucoup de gens étaient sous le choc et demandaient “Est-ce vrai ?” Les pratiquants ont expliqué " Les médecins prélèvent les organes de pratiquants de Falun Gong vivants, qui ont été kidnappés et enfermés, pour les vendre pour le profit, puis les corps sont brûlés pour éliminer les preuves. Voyez cette liste de prix à côté de la table d’opération est extraire du site Internet d’un hôpital en Chine. "

Voici quelques réflexions entendues :

"C’est trop horrible, trop misérable !"

"Mais pourquoi une telle chose a-t-elle pu arriver aujourd’hui au 21ème siècle ? Nous ne pouvons pas supporter ça, pas du tout !"

"Cela me rappelle les Camps de concentration Nazis. Beaucoup de gens savent qu’Hitler était mauvais mais pensent que le Parti communiste n’est pas si mauvais. Mais je sais que le Parti communiste est encore pire que les nazis."

Les gens signaient les uns après les autres la pétition pour la fin de la persécution en faisant de tels commentaires.

Trois touristes d’Italie ont demandé des supports d’information. Une pratiquante leur en donné, mais comme elle ne parlait pas italien, elle n’a pas pu leur expliquer les faits du prélèvement des organes de pratiquants vivants et ne leur a pas demandé de signer la pétition. Ayant lu l’information et les formulaires de pétition sur la table en allemand, une dame parmi eux a pris l’initiative de signer la pétition.

Nombreux étaient ceux qui étaient déjà passés devant le stand se sont arrêtés cette fois ci et ont lu l’information sur les panneaux.

Une vieille dame attendant sa fille qui retirait de l’argent à un distributeur regardait la reconstitution. En voyant un pratiquant venir retirer de l’argent, elle a demandé : " Que faites vous donc là ? " Le pratiquant lui a dit " Ils rejouent ce qui se passe en Chine aujourd’hui même. " Après avoir appris les faits, la mère et la fille sont signé la pétition demandant une enquête sur la persécution.

En parlant avec un pratiquant, quelqu’un venant d’Israël a dit " Dieu ne les laissera pas seul, il et là observe si les gens commettent le mal sans contrôle et ne montrent aucun signe de repentir. "


Version Chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/4/26/126171.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/2/72714.html

Retour