Angleterre : Informer les habitants de Bath sur les camps de concentration chinois où on tue les pratiquants de Falun Gong pour leurs organes (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Pendant le week-end de Pâques les pratiquants du Falun Gong d’Angleterre ont tenu une activité pour informer les habitants de Bath sur les récentes révélations des prélèvements d’organes sur des pratiquants du Falun Gong afin d’approvisionner un marché international lucratif de transplantation.

Cette ville célèbre était remplie de touristes et de citoyens qui profitaient du soleil de printemps pendant les jours fériés de Pâques.


Les gens signent la pétition demandant la fin de la persécution.


Une grande quantité de dépliants et d’éditions spéciales du journal Epoch Times traitant du camp de concentration de Sujiatun et d’autres camps similaires ont été distribués. Les gens ont été sincèrement touchés et choqués en apprenant la situation. Une jeune femme a dit qu’elle s’était physiquement sentie mal après avoir lu les atrocités commises dans ces camps. Une autre a dit qu’elle avait eu l’occasion d’écrire à l’Ambassadeur chinois au RU pour lui exprimer ses inquiétudes sur la persécution du Falun Gong sans jamais obtenir de réponse. Elle estime que la récente découverte de prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants est extrêmement troublante.

Beaucoup de personnes étaient désireuses de signer la pétition demandant au gouvernement britannique de condamner et d’aider à mettre en place une enquête et de secourir les pratiquants. D’autres ont dit qu’ils allaient écrire à leurs députés.

Beaucoup, désireux d’en savoir plus sur le Falun Gong et sa répression, ont passé beaucoup de temps à discuter avec les pratiquants et à lire attentivement les panneaux d’informations qui donnaient des explications sur la persécution

Un journaliste d’un journal local a discuté avec un pratiquant et a prévu d’écrire un article sur le sujet. Un photographe du même journal a pris quelques photos pour l’article. Un activiste d’Amnesty International local a pris des dépliants et des journaux afin de les donner à des partis de la ville qui seraient intéressés par le sujet. Il a aussi dit qu’il étudierait la possibilité d’une campagne écrite par le groupe d’Amnesty local. Il a été très heureux de l’initiative des pratiquants du Falun Gong qui ont eu l’idée de faire une activité dans sa ville.

Une dame a voulu recevoir l’édition spéciale du journal, car régulièrement chaque semaine elle prend une copie du journal Epoch Times au métro de Londres car elle estime que c’est un bon journal.

Une dame chinoise s’est arrêtée pour discuter un peu et pour signer la pétition. Elle travaille comme interprète au Ministère de l’Intérieur, dans un département du gouvernement qui traite des affaires d’immigration et il lui arrive de traiter des cas de demande d’asile par des pratiquants du Falun Gong. Elle a manifesté un grand soutien et a pris toutes sortes de documents pour les donner à ses collègues du Ministère afin qu’ils puissent avoir une meilleure compréhension du Falun Gong et de sa persécution.

L’activité a été vraiment un succès et les pratiquants ont été très heureux d’avoir pu éveiller la conscience des gens sur cette affaire.


Traduit de l’anglais sur : http://www.clearharmony.net/articles/200604/32682.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/26/72461.html

Retour