Allemagne : “Mannheim est choqué par le prélèvement d’organes de pratiquants du Falun Gong en Chine

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant du Falun Gong en Chine

Le 24 avril 2006, les pratiquants du Falun Gong ont organisé une journée d’information dans le centre ville de Mannheim. Ils ont informé les passants des atrocités de prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants pour le profit dans les camps de concentration secrets en Chine. Ils ont expliqué à l’audience comment les corps étaient ensuite incinérés pour détruire les preuves.

Les gens étaient choqués par les horreurs commises par le régime communiste chinois. La plupart ont signé la pétition sans y réfléchir à deux fois. La pétition demande au gouvernement fédéral allemand de lancer immédiatement une enquête sur les allégations d' activités inhumaines se déroulant dans les camps de concentration et d'aider à mettre fin aux meurtres et à la torture et libérer immédiate des pratiquants du Falun Gong.


     

Les pratiquants ont souligné l’importance et l’urgence de ce soutien car en Chine il y a des dizaines de milliers de pratiquants du Falun Gong en danger. Le régime communiste chinois qui est sous pression s'évertue à détruire les preuves de prélèvements d’organes avant que la soi disant loi qui interdit les prélèvements d’organes soient promulguée le 1er juillet. Ils ont demandé à tous les passants d’envoyer une lettre à différents politiciens.

Par moments de nombreuses personnes se trouvaient devant le stand pour écouter les explications de pratiquants et regarder les démonstrations des exercices du Falun Gong. La plupart était choqués d’entendre parler des atrocités commises par le régime communiste chinois.

Un pratiquant a offert à une dame qui passait en vitesse un dépliant en disant : " Des camps de concentration secrets ont été découverts en Chine. " La femme s’est arrêté" immédiatement, s’est retournée et a dit d’une voix remplie d’horreur : " Camps de concentration ? Où ça ? Le pratiquant a capté l’entière attention de la femme et a pu lui parler des camps de concentration secrets et des prélèvements illégaux d’organes. La dame a été fortement choquée et a exprimé sa profonde sympathie pour les pratiquants de Chine. Elle a demandé pourquoi les médias n’en parlaient pas et a promis de soutenir cette cause et de faire circuler l’information.

Ce samedi beaucoup d’habitants de Mannheim ont eu l’occasion d’entendre parler de la situation en Chine, de se positionner et dénoncer les crimes commis par le régime communiste chinois.


Originalement publié en allemand sur : http://www.clearharmony.de/articles/200604/30979.html

http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/5/72879.html

Retour