Les cavernes militaires dans la province du Liaoning pourraient être des camps de concentration secrets

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par une personne du Nord Est de la Chine

Je suis un ancien soldat de la division militaire de Shenyang. J'ai été choqué après avoir entendu parler des atrocités du prélèvement d'organes des pratiquants du Falun Gong encore en vie au camp de concentration secret de Sujiatun à Shenyang. Je voudrais fournir quelques informations et espère qu'elles seront utile à enquêter sur d’autres sites de camps de concentration.

Dans le passé, Mao Zedong a publié « l’ordre suprême » : « Creusez profondément et empiler le grain pour être prêt en cas de guerre ou de famine. ». A partir du mois d’avril 1966, presque toute l'armée au sol s'est déployée à plein et s’est avancée loin dans les montagnes pour creuser des cavernes. Les projets ont été complétés à la fin de 1968.

Le corps de l'armée auquel j’appartenais, était responsable des comtés de Jianchang, de Jianping, de Lingyuan, de Suizhong et de la ville de Chifeng (qui était dirigé par la province du Liaoning à ce moment-là) dans la province du Liaoning, Linxi dans Wengniute Banner et Nanshan dans la ville de Xilinhaote en Mongolie intérieure. Les cavernes que nous avons creusées dans les montagnes de ces régions étaient énormes, vidant presque l’intérieur des montagnes. Nous avons pris deux ans pour creuser les cavernes.

Les soldats au sol étaient responsables de creuser les cavernes, ceux dans les corps de technologie étaient responsables de la solidification et d'équiper les cavernes. Le corps de communication était responsable d’enterrer les câbles à haute tension et d’installer les câbles de communication à haut voltage. Je ne sais pas quel genre de soldats était responsable des étapes finales et à quoi les cavernes ressemblaient au moment où elles ont été complétées.

À une réunion en 1969, un camarade a révélé : « Les entrées de ces cavernes ont été dissimulées. Des portes automatiques de ciment et d’acier renforcés sont camouflées de sorte que çà semble être le côté de la montagne. À moins que vous soyez juste à côté, vous ne pouvez pas voir du tout que c'est l’entrée d’une caverne. »

À ce moment-là, un commandant du corps de l'armée nous a dit : « On planifiait d’équiper certaines de ces cavernes avec des instruments militaires les plus avancés, toute sorte d'équipement médical et des approvisionnements qui dureraient 10 ans. La plus petite caverne pouvait contenir un régiment. »

Nous les anciens soldats n'avons rien dit à ce sujet jusqu'ici. Présentement, le PCC est impitoyable quand il utilise tous les moyens à sa disposition pour persécuter les Chinois. Je veux révéler les informations sur ces bases militaires secrètes pour aider l’enquête sur les camps de concentration. J’espère que ces bonnes personnes au seuil de la mort pourront être sauvées.

De plus, d’autres personnes ont également fourni des informations sur les cavernes secrètes. Les trains peuvent entrer directement dans la caverne de Shoushan dans la ville de Xingcheng, province du Liaoing (l'ancienne mine numéro 704). Une autre caverne se trouve à Ji'nan, bien qu'elle est extrêmement bien camouflée.

Les camps locaux de travaux forcés ont détruit les preuves de la persécution et l'ont amplifiée secrètement

Récemment, les camps de travaux forcés ont reçu les ordres d'augmenter la force utilisée pour « transformer » les pratiquants du Falun Gong et détruire les preuves de la persécution. Le camp de travail forcé des femmes de Heizuizi dans la ville de Changchun a enlevé tous les tableaux d'affichage, dessins animés, banderoles et autres articles diffamant le Falun Gong, mais a secrètement renforcé l'intensité des efforts de lavage de cerveau et de « transformation ».


Version chinoise disponible : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/19/128251.html

Version anglaise disponible : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/24/73696p.html