J’ai une fois été témoin du prélèvement d’organes sur une personne vivante

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Écrit par un pratiquant de Chine Continentale

J’ai appris récemment par ‘’Minghui Weekly’’ les crimes commis par le régime communiste chinois de prélever les organes de pratiquants de Falun Gong vivants dans les camps de concentration secrets,. Je me suis souvenu de mon expérience d’avoir assisté à un prélèvement d’organes sur une personne vivante.

À la fin des années 1980, mon unité de travail m’a envoyé demander quelques échantillons de tissus pris sur un prisonnier condamné à mort.

Une fois arrivé sur les lieux, j’ai vu un jeune homme dans la vingtaine étendu sur un lit, quelques personnes l’entourait déjà. On m’a dit que ses deux cornées avaient été prélevées. L’homme semblait très fort et musclé. Ses jambes étaient exposées. Sa peau semblait rose et douce, non comme celle d’un cadavre qui semble habituellement pale et froide. Son abdomen avait été ouvert. J’ai demandé un petit morceau de tissu au chirurgien. Le tissu était frais, doux avec un peu de sang. Bien que séparé par une couche de vêtement sanitaire, je pouvais sentir qu’il était encore chaud. Lorsque le chirurgien a enlevé les organes internes, j’ai vu un de ses muscles internes se contracter soudainement. Il semblait être encore vivant et seulement sous anesthésie profonde. Après que le chirurgien ait fini de prendre tous les organes internes nécessaires, il a habilement recousu les incisions et est parti rapidement. Un policier en uniforme a alors recueilli du sang sur le lit et l’a versé sur le visage et la tête du prisonnier en disant : ‘’ Nous devons faire comme si ça c’était réellement produit (l’exécution).’’ Un autre policier a pris deux photos, du visage et de la tête de l’homme et a dit : ‘’ Voici la preuve de la mort sur le site de l’exécution.’’ Après cela, certains ont enveloppé le prisonnier étroitement sur une large planche et l’ont posé sur le sol prés du mur prêt pour l’incinération. Durant le processus entier, je n’ai vu aucun des membres de la famille ou amis du prisonnier.

La révélation des camps de concentration secrets, combinée avec nos propres témoignages visuels, nous permet de comprendre la longue histoire du rôle du parti communiste chinois dans le prélèvement d’organes vivants. A présent, il y a des milliers de personnes qui sont au courant, qui ont été témoins ou même qui y ont participé. J’espère que toutes les personnes de conscience feront un pas en avant, exposeront les crimes et mèneront en justice ceux qui profitent du vol et de la vente des organes. Arrêtons la torture inhumaine et mettons fin à la persécution contre les bonnes personnes qui croient en Authenticité, Compassion et Tolérance.


Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/26/73776.html
Version chinoise disponible sur : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/20/128344.html
http://fr.clearharmony.net/articles/200605/26824.html