Allemagne : Appeler à la fin des tueries (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Écrit par un pratiquant Allemand

Le régime chinois a accentué ses efforts pour éliminer les témoins et détruire les preuves du massacre des pratiquants de Falun Gong. Les pratiquants en Allemagne ont lancé une série de protestations et une campagne de sauvetage dans diverses villes. Ils demandent une fin immédiate de la persécution et une enquête sur les atrocités du prélèvement et la vente des organes des pratiquants de Falun Gong vivants dans les camps de travaux forcés, les prisons, les camps de concentration et les hôpitaux de Chine.


Activités révélant les atrocités commises par le PCC

Simulation des méthodes de torture cruelles dans les camps de travaux forcés de Chine. Les gens signent la pétition contre la persécution.
Les gens sont choqués par les atrocités commises par le PCC. Les gens écoutent les pratiquants révéler la persécution.


Exposer les faits de la persécution dans un centre commercial

Le 19 avril, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une simulation des atrocités de prélèvements d’organes d’humains vivants pratiqués par le régime communiste chinois, appelant à l’attention urgente de la population allemande. Des journalistes de RTL TV d’Allemagne sont venus couvrir l’évènement et diffuser les informations à 20 : 00 heures le jour même. On estime l’audimat des programmes à plus d’un demi-million de foyers.

Un journaliste du journal allemand Bild Zeitung a aussi consacré prés d’une heure à couvrir les activités. Les pratiquants ont expliqué aux journalistes que Falun Gong a été persécuté par le régime communiste Chinois depuis 1999, et leur ont parlé des crimes consistant à prélever les organes de pratiquants de Falun Gong vivants pour le profit ainsi que des atrocités comme brûler les corpss pour détruire les preuves. Une pratiquante a aussi mentionné son expérience personnelle d’avoir été illégalement incarcérée dans un camp de travaux forcés à Pékin pendant seize mois, simplement parce qu’elle distribuait des prospectus sur les faits de Falun Gong.

 

Une pratiquante partageant son expérience d’avoir été illégalement incarcérée pendant seize mois.


Beaucoup de gens qui faisaient leurs courses se sont arrêtés pour regarder attentivement les panneaux d’affichage, alors que certains prenaient l’initiative de demander plus d’informations. Après avoir entendu que la situation des droits de l’homme en Chine empirait de plus en plus, ils ont été choqués par les atrocités commises par le régime communiste Chinois. La Chine est un sujet brûlant parmi la population allemande. Des reportages sur la Chine sont diffusés à la TV presque chaque semaine, et le marché est bondé de produits fabriqués en Chine. La plupart des Allemands savent que les statuts économiques de la Chine se sont améliorés, mais ils ne savent pas que la situation des droits de l’homme empire de plus en plus. Choqués par les atrocités du Parti Communiste Chinois, les gens ont signé la pétition, les uns après les autres et ont dit qu’ils aimeraient faire quelque chose pour aider à mettre fin à la persécution.

Activités à la Cathédrale de Cologne

Le 22 avril, les pratiquants de Falun Gong se sont réunis dans un jardin prés de la Cathédrale de Cologne pour révéler davantage les atrocités survenant dans les camps de concentration en Chine. Comme la Cathédrale de Cologne est une attraction touristique célèbre en Allemagne et une destination à ne pas manquer pour les touristes de Chine continentale, les pratiquants de Falun Gong ont persisté à y expliquer les faits sur Falun Gong durant les sept dernières années. Les faits sur l’incident de l’auto immolation de la Place Tienanmen, les informations sur les ‘’ Neuf Commentaires sur le Parti Communiste’’ et les crimes de prélever les organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants pour le profit, ont ainsi été diffusés dans divers endroits de Chine continentale.

Cette activité a obtenu un grand soutien des services de police de Cologne, de sorte que les pratiquants ont pu expliquer les faits concernant le Falun Gong à davantage de gens en utilisant des haut-parleurs. Les pratiquants ont, à tour de rôle, parlé des diverses facettes de la persécution de Falun Gong par le Parti Communiste Chinois et des atrocités concernant le prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong vivants dans les camps de concentration et les camps de travaux forcés de Chine. De plus, ils ont aussi lu à haute voix le compte rendu d’une interview avec les témoins qui ont révélé que le Parti Communiste avait intensifié ses efforts pour procéder à des greffes d’organes et à la destruction des preuves au 1 mai.

Une pratiquante allemande, arrêtée une fois par la police chinoise alors qu’elle participait à un appel pacifique Place Tienanmen, a expliqué son expérience personnelle au grand public. Elle a été détenue dans un hôtel prés de l’aéroport après avoir été arrêté Place Tienanmen. En fait, l’hôtel était un poste de police déguisé, parce qu’il était plein d’agents de police. Son téléphone portable a été confisqué, et la police lui a dit : ‘’ Tant que vous êtes en Chine, vous ne pouvez pas bénéficier de vos droits’’. Finalement, cette pratiquante est revenue en Allemagne. Elle a dit aux allemands à Cologne que des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont été persécutés, que leur situation est hautement critique et qu’ils ont besoin de leur aide. Après cela, une autre pratiquante a aussi parlé de son expérience personnelle d’avoir été emprisonnée pendant seize mois simplement parce qu’elle distribuait des prospectus sur les faits de Falun Gong. Finalement, elle a appelé le public allemand à aider à mettre fin à la persécution contre Falun Gong.

 

Un représentant de la Société Internationale pour les Droits de l’Homme allemand (IGFM) condamne la situation des droits de l’homme de Chine.


Un activiste démocratique Chinois, une écrivain chinoise en Allemagne et un représentant de la Société Internationale des Droits de l’Homme en Allemagne ( IGFM) ont parlé des questions concernant la persécution des droits de l’homme en Chine et la situation actuelle de Chine sous différents angles. Après avoir entendu les faits sur la situation des droits de l’homme de Chine, beaucoup d’Allemands ont signé la pétition pour soutenir la campagne contre la persécution. Après avoir signé la pétition, quelques-uns ont demandé comment ils pouvaient aider. Les pratiquants leur ont dit qu’ils devraient écrire une lettre à la Chancelière allemande Angéla Merkel et au maire de Cologne pour demander leur soutien.

Le personnel d’un hôpital de Cologne a prêté des blouses aux pratiquants pour qu’ils puissent exposer les atrocités du régime Communiste Chinois en organisant une représentation simulée de prélèvements d’organes humains vivants, en Chine. Un pratiquant qui y a participé à dit qu’ils continueraient à élever la conscience de la persécution à tous les niveaux de la société allemande, de façon à mettre fin à la persécution de Falun Gong par le régime chinois, dés que possible.


Traduit de l’anglais : http: //clearharmony.net/articles/200605/33007.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/16/73336.html

Retour