L’un des départements influents de la ville de Shenyang offre des greffes rapides de rein bon marché "spécialement approuvées"

[Site Clartés et Sagesse]


Depuis la révélation des crimes du Parti communiste chinois (PCC) prélevant les organes de pratiquants de Falun Gong vivants et incinérant leurs corps pour détruire les preuves, l’Association Falun Dafa et le site Minghui ont lancé la « Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong en Chine (CEPFG), » et rassemble des preuves de diverses sources. Ci-dessous, une information récemment découverte. Nous espérons sincèrement que les personnes bienveillantes qui sont au courant de faits pertinents oseront révéler les massacres cruels de pratiquants de Falun Dafa, ainsi que la connivence entre les camps de travail forcé, les prisons et les hôpitaux en Chine, et aideront ainsi à faire cesser la persécution.

1) Un des Départements influents de Shenyang City offre des greffes rapide de rein « spécialement approuvés » à bas prix dans un délai d’un mois.

2) De nombreux pratiquants de Falun Gong sont transférés à différents endroits à Chongqing

3) Des pratiquants de Falun Gong au camp de travail forcé de Shijiazhuang sont soumis à des "Examens de sang" pour de soi-disant" examens médicaux"

4) Un vieux médecin herboriste croit que deux de ses amis ont payé le prix élevé pour des greffes de rein venant de pratiquants de Falun Gong

5) Ces dernières années, Le PCC a alloué plus de 50 millions de Yuan pour les dépenses de construction au Centre de détention No. 3 de Changchun City.

6) Hefei City a effectué des greffes de rein fin avril

Détails des indices précédents pointant des greffes illégales d’organes

1) Un des Départements influents de la ville de Shenyang offre des greffes rapides de rein « spécialement approuvés » à bas prix dans un délai d’un mois

Le 5 mai, alors que j’étais en train de clarifier les faits sur les prélèvements d’organes de pratiquants de Falun Gong vivants pour le profit à une dame, elle m’a dit.

En 2005, une patiente nommée Wang Dan était à l’Hôpital N°8 de Shenyang City. Elle était sa collègue et souffrait de leucémie. Elle dépensait des sommes énormes en dialyse, et sa famille passait par grandes épreuves. Ils n’ont pas pu la guérir. A un moment donné, ses collègues de travail ont fait un don après un appel du personnel de son service et une « approbation spéciale » du Bureau de la Santé de la ville de Shenyang. En un mois ils ont trouvé un rein, et elle a été opérée à l’Hôpital de l’Université médicale de Shenyang sans délai. Le prix affiché pour la greffe d’un rein n’était que de 50.000 yuan. On ne lui a pas révélé l’identité du donneur.

Cette histoire vraie montre qu’il n’est pas difficile de trouver un rein pour un patient en un mois. Un bureau de santé au niveau municipal est autorisé à s’acquitter de la fourniture d’un organe vivant vendu à de bas prix, parce que 50.000 yuans suffisent à peine pour une opération et les autres frais dans certains hôpitaux coûteux en Chine. Il est manifeste que le PCC a autorisé le prélèvement d’organes sur des corps vivants. Il n’y a pas de recherche d’organes compatibles dans l’hôpital ou de quelques donneurs. Hélas, avec l’ »approbation spéciale » d’une certaine entité gouvernementale, un organe d’une personne vivante peut être fourni en moins d’un mois. Il est aussi suspect qu’ils étaient les seuls à savoir d’où venait l’organe.

2) De nombreux pratiquants de Falun Gong sont transférés à différents endroits à Chongqing

Il est bien connu que le Camp de travail forcé de Sanhe et la Prison de Changtan dans le district de Wanzhou, agglomération de Chongqing ont transféré une grand nombre de pratiquants du Falun Gong de différents endroits (probablement de la province du Liaoning), dans des véhicules fermés et sur ordres spéciaux du tribunal. Il y a eu plus de 1000 personnes transférées chaque fois. La ferme Tiemen, dans le comté de Zhong, se prépare aussi à certains événements, et est en train de vider un dépôt de 100 millions de tonnes de grains. Ces endroits se trouvent dans les montagnes. Dehors se trouvent les logements pour les cadres de la prison. Une route mène à ce qui semble être une vaste caverne.

3) Des pratiquants du Falun Gong au camp de travail forcé de Shijiazhuang sont soumis à des "Examens de sang" pour de soi-disant" Check-up médicaux"

Durant les six premiers mois de 2005, les pratiquants de Falun Gong qui ont été illégalement détenus dans la Division N°5 du Camp de travail forcé de Shijiazhuang ont subi des examens de sang pour de soi-disant check-up médicaux. Malgré qu’on ait déclaré que c’était un « check-up médical », chaque pratiquant a été forcé à donner 20cc de sang d’une artère dans le bras. Aucun autre test n’a été fait. Il est courant que des « tests sanguins » soient faits sur des pratiquants de Falun Dafa détenus – pour trouver des donneurs compatibles pour des greffes d’organes vivants.

4) Un vieux médecin herboriste croit que deux de ses amis ont payé le prix élevé pour des greffes de rein provenant de pratiquants de Falun Gong

Récemment, un vieux médecin herboriste, après avoir lu l’imprimé “Le Camp de concentration de Sujiatun, » m’a dit qu’au cours des vacances du « 1er mai », quelques uns de ses amis d’une grande ville ont visité Xian, et vécu avec lui. L’un d’entre eux avait eu une greffe de rein en 2004, avec un organe d’un donneur vivant. Cela lui a coûté 400,000 yuan. Cependant, à cause de sérieux “problèmes de rejet” il a dépensé chaque mois 4000 à 5000 yuans additionnels en médicaments – un total de 50.000 yuan par an. Une autre personne a eu une greffe de rein en 2002, également d’un donneur vivant. Il a dépensé 300.000 yuan. Après deux ans son corps a rejeté le rein, et il a dépensé 300.000 yuan pour un autre transplant venant d’un donneur vivant. Il a dépensé 600.000 yuan pour les deux opérations. Mais les « problèmes de rejet » étaient très graves, aussi ont-ils demandé l’aide du vieux médecin. Le médecin a dit que d’après l’information qu’ils lui avaient données, les organes étaient prélevés sur des pratiquants de Falun Gong. Tant que la « Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong en Chine » enquêtera et mènera des enquêtes concernant ces types de cas, la vérité sera révélée.

5) Ces dernières années, Le PCC a alloué plus de 50 millions de Yuan pour les dépenses de construction au Centre de détention No. 3 de Changchun City

Selon des sources fiables, le PCC a alloué plus de 50 millions de Yuan pour les dépenses de construction au Centre de détention de Changchun City N°3 (situé selon les rumeurs dans le district de Shuangyang, à Changchun) ces dernières années. Reste à enquêter pour découvrir si de tels fonds ont été utilisés pour bâtir ou agrandir des camps de concentration qui persécutent des pratiquants de FalunDafa. Nous demandons à la WOIPFG et au CEPFG de prendre note. Nous demandons aussi que les gens au courant des détails se fassent connaître.

6) Hefei City a effectué des greffes de rein fin avril

Fin avril, Hefei City a reçu huit reins pour les hôpitaux qui font des greffes d’organes. Deux ont été attribués à l’Hôpital de l’Unité de la Police armée, un au Collège médical d’Anhui, et le reste à l’Hôpital de la province d’Anhui et d’autres hôpitaux. Les détails ne sont pas connus. Quand on les a interrogés sur la source des reins, les patients qui ont reçu les greffes ont dit que cinq prisonniers avaient été exécutés récemment à Hefei City, et que les organes venaient de ces prisonniers. Mais la vérité là-dessus n’est pas connue. Il est encore légal de prélever les organes de prisonniers exécutés. Un patient a eu une greffe de rein le 28 avril.

 
Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/1/73991.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/5/24/128680.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200606/26930.html