Les preuves criminelles qui ne peuvent pas être détruites

[Site Clartés et Sagesse]


Ces derniers mois, les nouvelles au sujet du prélèvement par le PCC, sur une grande échelle des organes des pratiquants du Falun Gong vivants, ont été grandement exposées. Les gens dans le monde sont choqués et indignés des actions ignobles du PCC. De nombreux fonctionnaires du PCC sont en panique et certains essaient frénétiquement de détruire les preuves entourant la transplantation d'organe. Nous devons souligner à ces gens que toute tentative de détruire les preuves est vaine et ne fait qu’ajouter à leurs crimes.

 

Au moment les plus effrénés ou le groupe politique de Jiang Zemin persécutait le Falun Gong, les histoires de la persécution se sont répandues à travers toute la Chine. Comme les pratiquants du Falun Gong clarifient la vérité depuis 7 ans, il est impossible de cacher les crimes. De plus en plus de personnes ont compris la vérité au sujet de la persécution des pratiquants du Falun Gong et ont commencé à protéger les pratiquants du Falun Gong. Cette fois-ci, l’information du prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong vivants vient d’être exposée. Nous pouvons voir qu’à mesure que la conscience droite augmente, de nombreuses personnes ayant des informations sur la persécution et même ceux qui y ont participé, pourront s’avancer et soutenir le Falun Gong. Tous les mensonges et les crimes seront finalement révélés au grand jour.

Ces personnes qui continuent à exécuter des transplantations d'organe, à détruire les corps des pratiquants du Falun Gong et qui essaient ensuite de détruire les preuves, devraient savoir que d'autres médecins, infirmières, patients et les membres de leur famille sont témoins de toute opération. Des traces sont laissées partout ; les sources incluent la police, les Cours, les camps de travail et les prisons. Les médias, le personnel d’enquête et le grand public enregistrent les crimes qui, au contraire, sont publiés comme un succès par les « médecins » qui sont impliqués dans les opérations. La recherche scientifique récente a constaté qu'au moins 10% des personnes avaient changé leur caractère après avoir reçu des organes tels qu'un cœur, un poumon, un foie, ou un rein. Les destinataires ont hérité du caractère et même de la mémoire des donneurs. Un policier américain a par le passé découvert un cas de meurtre cruel, basé sur la mémoire implantée d'une petite fille. Ces incidents démontrent le principe merveilleux de la justice karmique.

Historiquement, pour n'importe quel dictateur ou meurtrier, qu'importe combien d'efforts ils ont fait à l'effet contraire, leurs péchés ont été clairement enregistrés. Aujourd'hui, il est devenu encore difficile d'essayer d'éviter le châtiment en cachant et en détruisant les preuves criminelles. C’est comme ce que les Chinois du passé disaient : « Si vous ne voulez pas que d'autres le sachent, la seule façon est de ne pas le faire. »

 

Le prélèvement d'organe à grande échelle sur les pratiquants du Falun Gong vivants par le PCC est un crime de génocide sans précédent contre l'humanité. Lorsque la vérité sera entièrement révélée au public, les Chinois n'oublieront pas ces crimes. L’histoire n’oubliera pas non plus. Tôt ou tard, ce genre de crime sera remboursé complètement. Aucun pays ne peut l'éviter. Le procès final aura lieu tôt ou tard. Les personnes véritablement sages devraient saisir cette occasion pour exposer la vérité au public, en utilisant tous les moyens possibles et compenser pour leurs méfaits. C'est la seule façon pour eux.

 

Après l'exposition du prélèvement d'organes, Jiang Zemin, le principal responsable de la persécution, est devenu plus craintif. D'une part, il ajoute de la pression sur lui-même. D'autre part, il essaie d'encourager les individus sans loi. Cependant, plus Jiang Zemin agit, plus ses crimes seront exposés, plus la vérité se répandra et plus il perdra le contrôle. Dû à son crime de persécuter le Falun Gong, Jiang est devenu un fardeau pour le régime chinois. Celui qui est impliqué dans la persécution sera puni. Ceux qui suivent les politiques de la persécution de Jiang devraient penser soigneusement à la façon d’être responsables de leur propre futur, et arrêter d’aider un criminel au delà de tout salut, à faire du mal.

 


Version chinoise disponible à : http://minghui.org/mh/articles/2006/5/26/128841.html

Traduit de l’anglais au Canada le 12 juin 2006

Version anglaise disponible à : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/12/74390p.html