Pays-Bas : Exprimer son soutien aux dix millions de personnes ayant quitté le Parti communiste chinois(PCC) et révéler les prélèvements d'organes par le PCC(Photos)

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Écrit par un pratiquant des Pays-Bas

Les pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés sur la place Dam à Amsterdam. Avec le Centre de service pour quitter le parti communiste chinois (PCC) en hollande et les bénévoles d'Epoch Time, ils ont exprimé leur soutien aux dix million de courageuses personnes qui ont démissionné du PCC, et révélé aux touristes du monde entier, et à la population locale les crimes de prélèvement d’organes des pratiquants de Falun Gong dans les camps de travail.

 

Rassemblement sur la place Dam

 

L'exposition sur la place avait des bannières en chinois, en anglais et en hollandais pour exprimer le soutien aux dix millions de personnes qui ont démissionné du PCC et pour protester contre le prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong vivants par le PCC. En même temps, des photos révélant la persécution des pratiquants de Falun Gong ont été exposées, et elles ont attiré beaucoup de gens venues regarder. Les bénévoles et les pratiquants du Falun Gong ont distribué des pamphlets en chinois, en anglais et en hollandais. Beaucoup de personne ont été choquées et ont condamné les actes sauvages du PCC prélevant les organes de personnes vivantes.

Un touriste canadien a dit qu'il avait fait en personne l'expérience des manifestations de la place Tiananmen à Beijing et qu'il se souvenait encore de la photo du jeune homme qui bloquait le char. Il a dit qu'il comprenait clairement la nature perverse du PCC. Cependant il était quand même choqué par les crimes de prélèvements des organes de personnes vivantes. Il espère que plus de gens prêteraient attention à cette question.

Une femme d'âge moyen en Hollande a visité l'exposition d'art « Vérité, Compassion, Tolérance » à l'hôtel de ville d’Amsterdam l'an dernier. A cette époque elle avait toujours le point de vue que la persécution du PCC à l’encontre des pratiquants de Falun Gong était au delà de l'imagination. Après avoir compris le crime à large échelle de prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong vivants dans les camps de travail, elle a couvert sa poitrine avec ses mains et elle a dit: « Mon cœur est brisé. Cette sorte d'acte sauvage doit être arrêtée immédiatement. »

Un bénévole du Centre de service pour quitter le PCCC a expliqué: « dans les pays occidentaux, si l'ont veut avoir une transplantation d'organes, ont doit attendre pour un organe compatible, ce qui habituellement prend deux ans. Cependant en Chine, cela prend seulement une semaine. Cela prouve qu'il y a un grand nombre de personnes vivantes disponibles comme sources d'organes. Est-ce normal ? En Chine à présent, beaucoup d'hôpitaux travaillent jour et nuit pour faire des opérations de transplantations d'organe. C'est-à-dire qu’un grand nombre de personne sont assassinées. Ces personnes sont principalement des pratiquants de Falun Gong ». Une jeune fille a écouté cela en pleurs. Elle a dit qu'elle devait aller sur le site web pour signer son nom et exprimer son soutien et aider à arrêter cette persécution.

L’activité s’est terminée avec succès à 19 h.


Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/5/21/73567.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/5/11/127391.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200606/27060.html