Les indices indiquent des transplantations illégales d’organes : Les médias révèlent un commerce d’organes illégal à Shenyang, province du Liaoning

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Depuis la révélation des crimes du Parti communiste chinois (PCC) prélevant des organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants et incinérant leurs corps pour détruire toutes preuves, l’Association Falun Dafa et les sites Minghui/Clartés et Sagesse ont lancé la «Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong en Chine (CEPFG) » et ont commencé à récolter des preuves de diverses sources. Veuillez trouver ci-dessous les informations récemment découvertes. Nous espérons sincèrement que les gens iront de l’avant et exposeront les cas où les pratiquants de Falun Dafa ont été cruellement tués ainsi que toutes les complicités dans les camps de travaux forcés, les prisons et les hôpitaux de Chine, pour ainsi aider à arrêter la persécution.

 

1) Les médias révèlent un commerce d’organes illégal à Shenyang, province du Liaoning

 

Le Journal du soir de Liaoshen a publié un article, « Une patiente se promène à l’Exposition des Jardins après une transplantation cardiaque » le 23 mai 2006. L’article était un signe évident du commerce illégal de transplantation d’organes à Shenyang.

 

« En mai 2005, Mme Wu de Shangai a soudainement souffert de problèmes cardiaques lors de sa visite de Shenyang, sa vie était en danger. Dans le but de lui sauver la vie, l’hôpital de Shenzhou (ancien institut médical no.2 de l’hôpital de Shenyang) a décidé de pratiquer immédiatement une transplantation cardiaque. Ils ont trouvé un donneur compatible en très peu de temps. Mme Wu a reçu sa greffe cardiaque le matin du 20 mai… Un an plus tard, Mme Wu est retournée à Shenyang… Les experts de l’hôpital de Shenzhou lui ont fait un examen de vérification complet. »

 

Depuis la révélation des crimes du PCC prélevant les organes des pratiquants de Falun Gong vivants, les médias du PCC ont publié plusieurs rapports sur les transplantations d’organes, incluant des informations comme: « transplantation gratuite d’organe », « organes donnés volontairement », « La famille a donné les organes » ainsi de suite, pour tromper les gens, induire en erreur l’opinion publique et couvrir ses crimes. Cependant, en Nouvelle Angleterre et aux États-unis, la période d’attente habituelle pour un rein est de 3 à 7 ans. Les patients qui attendent une transplantation cardiaque doivent patienter encore plus longtemps.

 

Cet article omet les détails sur le donneur et le chirurgien qui a opéré, on dit seulement que la patiente de Shanghai a soudainement souffert de troubles cardiaques en mai 2005 et que l’hôpital a pu lui greffer un cœur le matin du 20 mai. L’hôpital a trouvé un donneur compatible et a pratiqué l’opération en urgence à l’aide d’un patient d’une autre ville, dans un cours laps de temps d’approximativement dix jours. Tout s’est produit si rapidement. À lui seul, ce point suffit à suggérer la mise en place d’un large marché illégal de transplantation d’organes à Shenyang.

 

2) Chen Rongshan de l’hôpital de l’Armée 205 de libération du peuple de la ville de Jinzhou a pratiqué 568 transplantations de rein.

 

Les enquêtes montrent que le département d’urologie de l’hôpital de l’Armée 205 de libération du peuple de la ville de Jinzhou a pratiqué des transplantations de reins au cours des dernières années. Leur publicité affirme que le département d’urologie est : « Le plus important centre de transplantation d’organes et le plus important centre d’hémodialyse du Liaoxi. Ils ont pratiqué avec succès plus de 40 transplantations de reins, en moyenne, par année et le taux de succès des opérations est de 100% ». En faisant le lien avec les prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa vivants, qu’est ce que « plus de 40 transplantations de reins » par an, peut signifier ?

 

Des sources fiables internes allèguent que le département d’urologie peut trouver un donneur de foie pour des patients en une semaine. Le 23 mai 2006, à la page B4 du Journal d’affaires de Liaoxi, un article publié a fait l’éloge du chef du département d’urologie et médecin chef, Chen Rongsha. L’article ventait Chen Rongshan en disant qu’« Il a pratiqué jusqu’à 568 transplantations de reins dans les dernières années, avec un taux de réussite de 100%. Le taux de survie au bout d’un an des opérations de reins monte jusqu’à 98% et a été enregistré comme le taux de réussite le plus élevé dans le domaine international des transplantations d’organes. Leur technologie spécialisée est reconnue dans tout le Liaoxi. Les patients l’admirent et viennent de partout. Il a même eu des patients venant de Taiwan, Singapour, Corée du Sud, Malaisie et d’autres pays. » Cela saute aux yeux que pour pouvoir trouver des donneurs vivants en presque une semaine et pour pouvoir pratiquer 568 opérations de transplantations du rein, Chen a accès à une large banque d’organes vivants, une machine à tuer pour le régime du PCC.

 

L’article mentionne également deux transplantations de reins. En avril 2002, un patient avec une maladie du rein était au seuil de la mort. Chen a donc été prêt à l’opérer immédiatement. Selon le rapport, « Le patient a été 10 jours sous soins médicaux et la transplantation du rein a été faite avec succès. Un patient mourrant a regagné la vie. Pour cela, Chen a été reconnu comme spécialiste de la transplantation. » L’autre cas s’est produit en 2002. Chen Rongshan a fait une transplantation du rein sur un patient de Shandong, « Finalement, son opération a été un succès total. » Cependant, lorsque quelqu’un « regagne la vie » avec « beaucoup de succès », n’y a-t-il pas forcément une autre vie, probablement celle d’un pratiquant de Falun Gong, qui est prise à jamais?

 

Nous enquêtons et amassons des preuves depuis plusieurs jours. Selon des témoins, en 2001, l’hôpital a pratiqué cinq transplantations de reins, l’une après l’autre. Notre témoin était l’une d’entre elles. Les quatre autres personnes sont mortes peu après l’opération. Elle a été la seule à survivre, parce qu’elle pratique le Falun Dafa. À l’automne 2004, une jeune femme d’une vingtaine d’années de Jinzhou a eu une transplantation du rein à l’hôpital 205. L’hôpital lui a dit que le donneur était un prisonnier d’un camp de travaux forcés de Panjin. Le docteur lui a dit qu’il avait plus de 20 ans et était en très bonne santé. La patiente a demandé au docteur, « Quel délai y a-t-il avant d’obtenir ce rein vivant? » La réponse a été : « Une demi journée ». Elle se rappel également que durant les deux à trois jours de son séjour à l’hôpital au moment de l’opération, l’hôpital à transplanté quatre à cinq reins. Une autre personne a témoigné qu’au mois de février 2006, quatre opérations de transplantations de reins ont été faites dans cet hôpital. Un des patients était le directeur de l’hôpital de Taihe de la ville de Jinzhou, appelé Li Wei. Il a dépensé 60 000 yuans pour la transplantation de son rein, mais est mort un peu plus d’un mois plus tard. Les membres de la famille de Li Wei et ses amis ont tous été surpris de la rapidité de son opération du rein (terminée en une semaine), mais ont été encore plus choqués de sa mort soudaine.

Nous sommes encore en train d’enquêter sur d’autres faits.

Nous en déduisons que l’hôpital 205 de Jinzhou utilise les organes des pratiquants de Falun Dafa vivants pour des opérations de transplantations. Ils commettent des crimes abominables!

 

Nous appelons la communauté internationale à immédiatement utiliser tous les moyens pour empêcher l’hôpital 205 de Jinzhou de tuer brutalement des pratiquants de Falun Dafa.

 

Les numéros de téléphones des unités importantes :

L’opérateur : 86-416-2963880
Département de chirurgie d’urologie: 86-416-2963479, 86-416-2963459
Clinique: 86-416-2963454
Chef: 86-416-2963451
Fabrique de médicaments: 86-416-2963457
Salle des ordonnances: 86-416-2963452
Bureau de renseignement de la direction: 86-416-2963114

 

(Veillez prendre note que lorsque vous appelez l’opérateur, après deux sonneries, composez immédiatement le numéro du poste, sinon dans un intervalle de cinq secondes, vous serez automatiquement transféré au bureau administratif.)

 

3) La prison de Qinduankou dans la province du Hubei a battu les pratiquants de Falun Dafa, on la suspecte d’être impliquée dans les prélèvements d’organes

 

L’officier Xiao Wenhua de la prison de Qinduankou dans la province du Hubei a poussé le prisonnier Wang Zhonghua de l’équipe de discipline stricte à battre le pratiquant de Falun Dafa Zhou Jiangang. Wang a dit, en demandant aux autres prisonniers de battre Zhou Jiangang : « Vous pouvez le battre partout, seulement évitez le bas de son dos (où est situé le rein). »


 

Traduit de l’anglais au Canada le 3 juin 2006

 

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm


Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/13/74422.html

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/6/7/129777.html