Allemagne : les passants de Saarlouis s'impliquent activement dans la distribution de l'information sur les prélèvements d'organes (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Le samedi 5 juin 2006, les pratiquants de Falun Gong de Saarlouis ont exposé les crimes inhumains commis par le régime communiste chinois contre les innocents pratiquants de Falun Gong. Les pratiquants de Falun Gong se sont rendus sur un grand marché et sur les zones piétonnes animées pour parler aux gens des prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong vivants en Chine et des camps de concentration secrets que le régime communiste à mis en place.


Raconter avec des descriptions vivantes aux passants les cruautés commises par le parti communiste chinois( PCC).


Les passants ont pu spécifiquement apprendre que des milliers de pratiquants de Falun Gong sont toujours détenus et courrent un danger mortel, en particulier depuis qu'il y a en Chine des transplantations d'organes en grand nombre comme jamais auparavant. Les médecins chinois exécutent un nombre de greffes d'organe que leurs collègues médicaux en dehors de Chine ont même du mal à envisager. Au début parce que le PCC souhaitait détruire tous les témoins de ses atrocités. Puis ils ont essayé pendant ce " processus de destruction", de tirer un maximum de profit du commerce d'organe avant la soi-disant « "Directive pour les greffes d'organe", prenant effet le 1 juin 2006.


Les passants signent la pétition pour le gouvernement fédéral allemand.


Beaucoup de passants ont signé la pétition appelant le gouvernement fédéral allemand à utiliser son pouvoir pour stopper les meurtres systématiques et les tortures des pratiquants de Falun Gong, enquêter sur la situation sur les camps de concentration et les camps de travail et demander finalement la libération immédiate des tous les détenus innocents.

Même les enfants ont demandé à leurs parents la permission de signer la pétition.


Les passants discutent des crimes commis par le PCC.


Tout le monde a écouté attentivement les explications des pratiquants. Certains voulaient s'impliquer immédiatement, et aider a disséminer ces informations inquiétantes.

Deux dames, qui appartiennent à une association de surveillance détectant des signes de commerce illégal d'organe, ont visité notre stand. Elles ont demandé des documents d'information afin de pouvoir aider à les distribuer, après que le pratiquant leur ait parlé de la situation en Chine, elles ont pris avec elles un gros paquet de flyers.

Un dame âgée a écouté attentivement les explications. Avant de partir elle a demandé un dépliant de plus pour sa voisine. Elle a soudainement décidé que cela n'était pas assez: " S'il vous plait donnez moi en un peu plus, afin que je puisse les distribuer. "

Une vendeuse du magasin de chaussures en face de nous a demandé à un des pratiquants des dépliants pour ses collègues. Peu de temps après, elle s'est encore approchée du même pratiquant et elle a demandé: " Puis-je avoir plus de dépliant? " Elle a aussi pris un gros paquet de documents d'information avec elle.


Une petite fille regarde les pratiquants faire la méditation.


Une petite fille a tiré son père jusqu'à notre stand, elle a montré du doigt notre bannière dépeignant les scènes de torture et elle a dit d'une façon plutôt agité: " S'il te plait regarde ça! N'est-ce pas affreux!"

Encore une fois, beaucoup de gens ont appris les crimes perpétré par le PCC, et eu l'opportunité de condamner les évènements choquants.


Article original en allemand à : http://www.clearharmony.de/articles/200605/31271.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/15/74493.html

Retour