Un médecin expose le prélèvement d’organes

[Site Clartés et Sagesse] 

  1. La première conversation avec le médecin

 

L'auteur (de cet article) est allé rendre visite à son ami Yunyun (pseudo) à l'hôpital. Alors qu’il parlait à Yunyun, l'ami de Yunyun (un médecin d’un hôpital affilié à la ville) est également arrivé. Ce médecin s’est également joint à notre conversation. Ce qui suit est la conversation :

 

L’auteur (parlant à Yunyun) : As-tu entendu parler du prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong dans la région de Sujiatun dans la ville de Shenyang ? C’est si cruel !

 

Avant que Yunyun ait pu répondre, ce médecin a dit, « Vous venez juste de l’apprendre maintenant ? Ça se passe depuis 2001. Vous n'avez pas besoin d'aller ailleurs, allez simplement à l'hôpital 205 (à Jinzhou). Ils y font soixante-dix greffes par mois. Le prix est également bon marché. Ça ne coûte que 30 000 yuans. »

 

L’auteur : Monsieur, vous êtes perspicace. Comment êtes-vous au courant de tout ceci ?

 

Le médecin: Un de mes camarades de classe travaille à l'école médicale de Pékin. Je lui parle très souvent. En outre, il est souvent venu à Shenyang pour des réunions et a participé aux opérations de greffes.

 

2.    La deuxième conversation avec le médecin

 

      L'auteur parlait à Yunyun des maladies d'un enfant de quelqu’un de la famille (le médecin était également présent). Ce qui suit est la conversation :

 

      L’auteur (parlant à Yunyun) : Yunyun, je veux demander à mon beau-frère comment l'enfant devrait s’y prendre pour avoir une greffe du cœur. Sa maladie est très grave et est prénatale.

 

       Avant que l'auteur ait fini, le médecin a dit, « Si elle est prénatale, vous n'avez pas besoin de la faire. »

 

      En entendant ceci, l'auteur a dit, « Je ne suis pas sûr si c'est une greffe de cœur ou une greffe de rein. Voyons voir. Mon parent a dit que ça pourrait être fait à Jinzhou. Ce ne pourrait pas être une greffe de cœur. Ce pourrait être une greffe de rein. »

 

      Le médecin : Vous pouvez apporter le dossier médical de cet enfant. Je peux voir si notre hôpital ou l'hôpital 205 peut le faire.

 

       L’auteur : Monsieur, cet enfant est très jeune. Vous ne pouvez pas lui donner le rein d'une personne âgée.

 

Le médecin : Tous les prisonniers dans les camps de travail sont jeunes !

 

L’auteur : Monsieur, cet enfant vient d’une région rurale et sa famille est pauvre. Si votre hôpital ne peut pas le faire, je peux demander à quelqu'un à l'hôpital 205.

 

Le docteur a répondu à la hâte : Il faut que je vous dise, vous ne pouvez pas poser trop de questions. Autrement vous aurez des ennuis. (Il voulait dire qu’on ne peut pas mentionner « le prélèvement d'organes des pratiquants du Falun Gong dans la région de Sujiatun. »)

 

L’auteur : Non, non. Quel est le prix d’une greffe de rein?

 

Le médecin : Si c'est une greffe de rein, ça coûtera 60 à 70 mille yuans et vous pouvez la faire très bientôt. (Le prix était différent de ce qu'il m'avait dit la première fois. C’est probable que ce chiffre soit venu après son enquête. L'auteur a appris d'une autre source que cela coûte en effet environ 70.000 Yuans à l'hôpital 205). Un de mes camarades de classe est allé à l'hôpital de l'armée de Shenyang pour une greffe. En fait, si vous avez besoin d'une greffe de rein, vous n'avez pas besoin d'aller ailleurs. Allez juste à l'hôpital 205. C’est pas cher là-bas. Avant, vous aviez besoin d’attendre longtemps pour un donneur, mais de nos jours c’est très rapide.

 

3        Déduction

 

           Il semble que ce médecin ait eu beaucoup d'information de l’intérieur. Selon ce médecin, « Tous les prisonniers dans les camps de travail sont jeunes! » indique que la source des organes provient des prisonniers des camps de travail. Ils sont jeunes et sains.

 

           Habituellement les prisonniers détenus dans les camps de travail ont leurs noms inscrits selon les procédures normales. Leurs familles peuvent leur rendre visite régulièrement. Si quelqu'un étaient absent, sa famille enquêterait.

 

           On sait que le régime de Jiang et le parti communiste chinois (PCC) ont commencé à persécuter le Falun Gong en 1999. Des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont été illégalement détenus dans les camps de travail, les fermes de travail et les prisons. La plupart d'entre eux étaient détenus sans aucune procédure légale normale. Dans de nombreux cas, on ne permet pas à leurs familles de leur rendre visite. Particulièrement pour ceux qui ont refusé « d'être soumis à un lavage de cerveau » et ceux qui sont des pratiquants très déterminés, le régime de Jiang a publié l'ordre secret de « les supprimer physiquement, » « s’ils sont battus à mort, ils meurent en vain ou considérez-les comme s’étant suicidés, » et « Ne vous embêtez pas à vérifier leur adresse d’origine et incinérez-les directement. » Après le meurtre des pratiquants de Falun Gong, le centre de détention, les prisons, les camps de travail et même les cours de justice conspirent ensemble et se passent la responsabilité les uns aux autres. En conséquence personne n’est jugé responsable et il est impossible pour les familles de trouver leurs parents parmi les mensonges et les vas et viens dans les deux sens. On trouve un grand nombre de cas semblables dans les rapports sur le site Web de Clearwisdom.net au cours des dernières années.

 

           Selon l'information de ce médecin, nous pouvons en déduire que la source des greffes d'organes faites à l'hôpital de Jinzhou 205 et à l'hôpital général de l'armée de Shenyang provient du prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong.

Le 16 juin 2006

 

Traduit de l’anglais au Canada le 27 juin 2006

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version Chinoise disponible sur : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/6/17/130657.html

Version anglaise disponible sur : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/27/74860p.html