Rapport sur l’Enquête faite dans plusieurs grands hôpitaux dans les villes de Anshan et Shenyang, Province du Liaoning, sur les prélèvements illégaux d’organes (1ère Partie)

[Site Clartés et Sagesse]


1. Informations reçues d’un hôpital qui procède à des greffes d’organes.

Nous avons procédé à de nombreuses enquêtes téléphoniques auprès de l’Hôpital Tiedong, Anshan, Province du Liaoning

1. Transcription de la première demande de renseignements :

Une infirmière dans le service de chirurgie rénale: « Ne vous faites pas de soucis concernant votre groupe sanguin. Nous trouvons que l’état du patient est plus important ; nous venons tout juste de traiter neuf cas. Si vous souhaitez venir, vous feriez bien de vous dépêcher. Nous procédons à plusieurs opérations simultanément.

        L’enquêteur: Puis-je demander si vous êtes en mesure de faire des greffes de reins?

       Réponse: Oui, nous le sommes.

      L’enquêteur: Combien coûte une opération?

       Réponse: Concernant une greffe de rein, pour établir la compatibilité entre les tissus, trouver la source de l’organe et conduire l’opération le prix  va être entre 40,000 et 50,000 yuan.

       L’enquêteur; Quel est votre taux de réussite?

       Réponse: 95%

      L’enquêteur: On a jamais entendu dire que des hôpitaux d’Anshan soient en mesure de faire cela.  A combien d’opérations avez-vous  déjà procédé ?

       Réponse: Nous  avons traité 100 cas, dont 40 l’année dernière. Le mois dernier, nous avons eu 10 cas.

       L’enquêteur: D’ou viennent vos médecins, d’ici ou d’autres régions?

       Réponses: Nous n’avons que des médecins qui viennent d’ici.

        L’enquêteur: Quel serait  le délai?

        Réponse: Cela dépend du groupe sanguin. Pour certains, l’opération peut avoir lieu tout de suite, pour d’autres cela peut demander plusieurs mois.

        L’enquêteur: Est-ce que vos organes viennent de prisonniers exécutés, ou est-ce qu’ils viennent des personnes âgées, faibles, infirmes, ou handicapées ?

       Réponse: Nous ne donnons pas de renseignements sur la provenance de nos organes.

11. Analyse des points douteux.

1.       Un prix aussi bas est suspect.

2.       10 cas par mois ne semble pas conforme à la réalité (ils ont opéré quatre personnes dans la même semaine)

3.       Il n’est pas normal que le groupe sanguin ne soit pas un facteur important.

Ces points douteux sembleraient montrer que pour ce qu’il y a des greffes d’organes, on peut s’approvisionner facilement, et même qu’il faudrait se dépêcher pour bénéficier des « stocks » actuels. Il semblerait que le complot va très bientôt être mis au jour. La réponse du personnel disant qu’on « ne donne pas de renseignement sur la provenance des organes » est particulièrement troublante. Que se cache-t-il derrière ces greffes d’organes ?

 (à suivre)

 

Traduit de l’anglais en France le 5 juillet 2006

 

Version anglaise : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/2/75030p.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2006/6/17/130650.html