Le nouveau rapport indépendant conclut que les organes du Falun Gong sont prélevés et les victimes tuées

« Je ne pense pas que quiconque peut douter que cette pratique incroyable continue »

 

[Site Clartés et Sagesse]


 

NEW YORK (Centre d’Information du Falun Dafa) - Un rapport d’enquête de 45 pages qui aborde les allégations du prélèvement d'organes des détenus du Falun Gong a été publié jeudi ; le Centre d'information du Falun Dafa dit que ce rapport est, « extrêmement important. » Coédité par David Kilgour l'ancien secrétaire d'état canadien (Asie-Pacifique) et David Matas, un avocat des droits de l'homme, le rapport en tire « La conclusion regrettable que les allégations sont vraies. »

 

En discutant avec la presse, Kilgour a dit mercredi, « Je ne pense pas que quiconque peut douter que cette pratique incroyable continue... Ils prennent les deux reins, puis le cœur et la peau et les cornées et le foie, et votre corps est alors jeté dans l'incinérateur. »

 

Le rapport identifie spécifiquement les auteurs de ces crimes comme étant le « gouvernement de la Chine et ses agences dans de nombreuses parties du pays, en particulier les hôpitaux mais également les centres de détention et les 'tribunaux populaires’. »

Le rapport déclare, « Les allégations ici sont tellement choquantes qu'il est difficile d’y croire. [Elles] représentent une forme monstrueuse du mal qui, en dépit de toute la dépravation que l'humanité a observée, est nouvelle sur cette planète. L'horreur même nous fait chanceler d'incrédulité. Mais cette incrédulité ne signifie pas que les allégations sont fausses. »

Kilgour et Matas ont passé des semaines à rassembler et à vérifier les preuves pour le rapport, interviewant les témoins et essayant d’aller en Chine. L'ambassade chinoise n'a pas donné suite à la demande de voyage de l'équipe pour enquêter en Chine.

Le rapport détaille également en profondeur les méthodes d’enquête de l'équipe et le processus d'évaluation des preuves.

« Notre conclusion ne provient pas d’une quelconque preuve unique, mais plutôt de la concordance de toutes les preuves que nous avons considérées. Chaque portion de preuve que nous avons considérée est, en soi, vérifiable et, dans la plupart des cas, incontestable. Mises ensemble, elles peignent un tableau entier accablant. C'est leur tout qui nous a convaincus. »

 

Le Centre d'information a bien accueilli les recommandations faites dans le rapport -- qui incluent la pression diplomatique et des mesures plus sévères pour empêcher les crimes contre l'humanité telle que le prélèvement des organes en Chine -- et espère que d'autres gouvernements se joindront aux fonctionnaires canadiens en considérant ces recommandations.

 

Erping Zhang, le porte-parole du Centre d'information du Falun Dafa a dit, « Ce genre d’enquête indépendante est absolument essentiel. Ces crimes de prélèvement d’organes sont si horribles que, malheureusement, ce qui empêche de nombreux organismes et de nombreuses nations dans le monde de faire pression sur la Chine pour ouvrir immédiatement les portes de ses camps de travail est l'incrédulité que de tels crimes soient possibles de nos jours. Mais sous la direction du régime communiste chinois, ils ont lieu et beaucoup continuent à mourir. »

 

Le rapport entier, qui inclut les retranscriptions des entrevues, peut être téléchargé à : http://investigation.redirectme.net/

 

###

BULLETIN DE NOUVELLES: Le 6 juillet 2006

Centre d’ Information Falun Dafa, www.faluninfo.net


POUR PLUS D’INFORMATION, VEUILLEZ CONTACTER LE CENTRE D’INFORMATION DU FALUN DAFA – Contacts : Gail Rachlin 917-757-9780, Levi Browde 646-415-0998, Erping Zhang 646-533-6147, ou Christina Chai 917-386-5068. Fax: 646-792-3916

Courriel: contact@faluninfo.net, site Web: http://faluninfo.net/

 

Traduit de l’anglais au Canada le 7 juillet 2006

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/7/75192p.html