Une conférence de presse à Genève condamne les prélèvements d’organes dans les camps communistes chinois

[Site Clartés et Sagesse]


L’après-midi du 29 juin 2006, une conférence de presse intitulée “Santé, Moralité et Droits de l’Homme” a au lieu au Bureau des Nations Unies à Genève. Les participants ont condamné les atrocités des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants dans les prisons et les camps de travail pour le profit.

Selon un reportage de la Radio Sound of Hope, le 30 juin, le Vice Président du Parlement européen, M. Edward McMillan-Scott, a envoyé à la conférence un rapport de son investigation sur la persécution du Falun Gong à Pékin. L’hôte de la conférence, le secrétaire de l’Organisation internationale des Croyances multiples, le Dr Charles, a dit que ce qu’il fallait faire durant cette conférence était de discuter des prélèvements d’organes des pratiquants de Falun Gong et si le PCC avait menti sur cette affaire et essayé de dissimuler la vérité.

Dr Charles a dit que des pratiquants de Falun Gong sont emprisonnés dans un camp de concentration au nord est de la Chine où travaillent de nombreux médecins. Les organes de pratiquants de Falun Gong ont été prélevés. Des témoins ont découvert que le prélèvement d’organes ne concerne pas seulement les pratiquants de Falun Gong, mais aussi les prisonniers politiques et les autres prisonniers.

Dr Charles a lu le rapport d’investigation de M. Edward McMillan-Scott. M Scott y mentionne que lorsqu’il a visité la Chine en 1996, il a vu de nombreux pratiquants de Falun Gong faire les exercices dans les parcs, mais le PCC a lancé une persécution à grande échelle en 1999. M. Scott posait la question pourquoi le gouvernement, qui gouverne le pays le plus peuplé du monde, aurait il programmé de génocide.

Dr Charles a dit que le rapport de M. Scott est un défi pour de nombreuses organisations de droits de l’homme et d’organisations non-gouvernementales. Il a dit qu’il est rare d’entendre des critiques du PCC dans les journaux, les partis politiques et les parlements occidentaux, cependant nous devrions apprécier ce qu’a fait de gentleman britannique. Il fait de son mieux pour s’opposer au PCC.

Dr Charles a dit que les récentes investigations montrent que dans le nord de la Chine, des médecins dans les hôpitaux militaires récoltent des organes sur des prisonniers pratiquants de Falun Gong. Lorsque ces pratiquants ont été arrêtés, ils ont été enregistrés sous leurs véritables noms. Mais lorsqu’on a découvert que leurs organes étaient sains, on leur a assigné des noms d’emprunt. Leurs organes ont été vendus sur le marché aux gens d’autres pays. Le prix moyen est entre 40 et 50 dollars américains.

Les participants à la conférence incluaient la pratiquante de Falun Gong, Mme Ying Chen, qui a été persécutée en Chine, le président du Comité spécial des Organisations non gouvernementales, et l’ancien président du Comité des droits de l’homme du Parlement de Genève.


Version Chinoise disponible sur : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/7/3/132031.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/5/75110.html

Retour