Pistes pour l’enquête: un homme âgé de l’Arabie Saoudite chanceux, ou, les crimes systématiques du Parti communiste chinois ? (Photo)

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Après la révélation des crimes du Parti communiste chinois (PCC) qui prélève les organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants et incinère leurs corps, l’Association du Falun Dafa et les sites web Minghui/Clartés et Sagesse ont établit : « la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong » le 4 avril 2006 et ont collecté des preuves de différentes sources. Ce qui suit rapporte certains des indices obtenus récemment. Nous espérons que les gens de bons cœurs qui ont de l’information de source interne continueront à nous aider à exposer la vérité! Nous avons besoin d’information sur les responsables des camps de travaux, des prisons et des hôpitaux de la Chine continentale qui sont de connivence les uns avec les autres, pour persécuter brutalement le Falun Gong.

 

Piste pour l’enquête : un homme âgé de l’Arabie Saoudite chanceux, ou les crimes systématiques du Parti Communiste chinois?

 

Écrit par Cheng Tianliang de Chine continentale

 

« Un homme âgé de l’Arabie Saoudite cherche un foie à l’international ; une relation prédestinée l’amène dans la ville de Wuhan. » c’est un article qui a été publié dans Les nouvelles du soir de Wuhan, le 17 juin 2006. Les responsables des médias du PCC ont été aveuglés par leur cupidité et ont divulgué la « Banque d’organes vivants » et les faits horrifiques sur les gens qui ont été systématiquement tués pour le vol de leurs organes. L’article se lit comme suit :

 

Le rapport en chinois du site web Les Nouvelles du soir de Wuhan

 

 

 « Un homme âgée de l’Arabie Saoudite cherche un foie à travers le monde; Une relation prédestinée l’amène sur un vol international jusqu’à la ville de Wuhan pour des soins d’urgences. » (Traduit du site web les Nouvelles du soir de Wuhan, daté du 17 juin 2006)

 

« Les nouvelles de Hanwang (correspondant Tian Jianqing, journalistes Zuo Yang et Tian Qiaoping). Les journalistes ont appris hier qu’après avoir commencé une recherche à travers le monde [pour un donateur de foie], Abdul Aziz âgé de 64 ans de l’Arabie Saoudite, avait besoin de se faire greffer un foie de façon urgente, il a reçu l’autorisation d’obtenir une transplantation du foie au centre de transplantation de l’hôpital Tongji. Il est arrivé dans la ville de Wuhan dans la soirée du 15 juin après un vol de 28 heures et s’est rendu à l’hôpital de Tongji pour une opération de transplantation du foie.

 

Abdul Aziz a soudainement éprouvé des changements pathologiques de causes inconnues dans la région de son foie en décembre dernier. Il a conséquemment développé la cirrhose, l’ascite et la jaunisses du foie, lesquelles se sont sérieusement aggravées. Pendant un certain temps, il a eu un déséquilibre électrolyte et a été dans un coma hépatique, parmi d’autres états et signes dangereux. Il était évident qu’il avait besoin d’une transplantation du foie le plutôt possible. Sa famille a commencé une recherche à travers le monde pour une transplantation du foie auprès de centres médicaux.

 

Abdul Aziz et sa famille se sont précipités de l’Arabie Saoudite aux Émirat Arabes Unis, l’après-midi du 14 juin. Il est arrivé à l’aéroport chinois de Tianhe à 8h32 du matin le 15 juin. Ses conditions physiques s’étaient détériorées suite au long vol. Il montrait des symptômes d’artémie cardiaque et d’autres faiblesses. Le personnel médical et le centre médical d’urgence de l’aéroport de Tianhe ont administré des soins d’urgence à Abdul Aziz sur l’avion. Il a été hospitalisé à 21h20.

 

Selon le Dr. Zeng Fanjun, le chirurgien en chef du patient, la maladie d’Abdul Aziz avait été très sérieuse la veille et il était dans un état extrêmement dangereux. Avant d’arriver à l’hôpital de Tongji, les docteurs de l’Arabie Saoudite lui avaient dit de rentrer chez lui et d’attendre la mort.

 

Dr. Zeng a également dit que le patient ne pouvait présentement pas passer à subir une transplantation du foie car ses conditions physiques ne le lui permettaient pas. Le patient doit d’abord se stabiliser un certain temps avant que l’on décide [le docteur] si c’est OK de l’opérer. »

 

Est-ce que cet homme âgé de l’Arabie Saoudite est chanceux ou est-ce que le PCC commet des crimes systématiques? Cependant, ces faits sont omis dans cet article d’information :

 

Le saoudien a contracté par surprise une maladie du foie en décembre 2005. Ses conditions ce sont graduellement empirées jusqu’à ce qu’il développe plus tard une cirrhose du foie, des ascites abdominales, la jaunisse, un déséquilibre électrolyte et un coma hépatique, parmi toutes ses autres conditions dangereuses. C’est seulement après que les traitements médicaux ne puissent plus l’aider, et que le docteur lui dise « Rentrez chez vous préparez les funérailles », que le saoudien a décidé de chercher un foie à l’international par l’intermédiaire les centres médicaux.

 

L’article rapportant la nouvelle ne fait pas mention d’une date spécifique à laquelle le saoudien a commencé à chercher un foie. Si ses recherches pour un foie avaient commencé en janvier ou février 2006, il aurait été impossible pour cet homme, dont les conditions s’étaient aggravées jusqu’au point mentionné plus haut, de trouver un foie en seulement deux ou trois mois, et alors qu’il était dans un si mauvais état physique, d’avoir vécu jusqu’au 15 juin, le jour où il s’est envolé pour la ville de Wuhan pour sa greffe. Donc, nous pouvons seulement en déduire que le saoudien n’avait pas eu la possibilité de demander un foie avant la fin avril, peut-être même mai ou encore début juin! Si l’on prend le début avril comme l’estimé le plus probable et le plus long, ensuite, il a fallu à l’hôpital Tongji de la ville de Wuhan de quelques semaines à un mois pour trouver le foie compatible à l’homme âgé!

 

Le saoudien est chanceux qu’une réserve d’organes aussi large existe en Chine, ce qui lui a permis de trouver rapidement un foie compatible, dans la ville prédestiné de Wuhan, alors qu’il ne pouvait en trouver un nul part ailleurs dans le monde !

 

Piste pour l’enquête : Une source d’organes suspecte pour les greffs de l’hôpital de Tongji, ville de Wuhan

 

Les gens ont porté attention au problème de disponibilité des organes humains depuis l’exposition des actes horribles du camp de concentration de Sujiatun. Récemment, j’ai entendu que plusieurs (ou de nombreuses) greffes d’organes ont été pratiquées à l’hôpital de Tongji, ville de Wuhan, sur une base quotidienne. Les patients viennent du Japon, du Vietnam, de Thaïlande et d’autres parties de l’Asie. Il y a également des patients de partout à travers la Chine. La famille d’un membre du bureau de sécurité de l’état a reçut une transplantation d’organe aux environs du 27 mai 2006.

 

Les sources des donneurs d’organes de l’hôpital de Tongji, ville de Wuhan, sont inconnues. Certaines personnes disent que les organes proviennent de prisonniers exécutés. Mais c’est impossible d’exécuter un prisonnier chaque jour et c’est impossible d’avoir autant de prisonniers condamnés à la peine de mort les uns après les autres. Nous n’avons vu aucune annonce publique d’exécutions dernièrement sur les tableaux d’affichages dans les rues.

 

De plus, nous avons entendu qu’une compagnie commerciale a créé une organisation dans différentes partie de la Chine et à l’étranger, laquelle joue le rôle d’intermédiaire entre les patients et les hôpitaux ou les chef de chirurgie comme une compagnie lucrative. Cette organisation récolte d’énormes profits et envoie de nombreux patients dans des hôpitaux.

 

Piste pour l’enquête : Les employés révèlent que certains donneurs de foie de l’hôpital de Changzheng à Shangai, sont originaires de l’ouest de la Chine

 

Un membre du personnel médical de l’hôpital de Changzheng à Shanghai a révélé que les transplantations de foie et de rein ont été pratiquées très fréquemment en avril et mai 2006. Une ou deux transplantations de reins sont réalisées chaque jour et une transplantation du foie est faite au moins une fois pas semaine. Avant le congé du 1er mai, un maximum de 4 transplantations du foie ont été complétées en une seule journée. Nous devons nous demander : d’où proviennent autant de foies et de reins? Pourquoi les hôpitaux se dépêchent-t-ils de transplanter des organes après que les prélèvements d’organes sur les pratiquants de Falun Gong vivants au camp de concentration de Sujiantun aient été exposés en mars 2006?

 

Les membres du personnel médical ont aussi révélé que certains donneurs de foie pour l’hôpital Changzheng sont originaires des provinces de l’ouest, telle la province du Sichuan et la province du Shaanxi. Les membres du personnel de l’hôpital sont habituellement envoyés pour collecter les organes dans une de ces provinces. Ils appellent l’hôpital aussitôt qu’ils sont de retour en avion pour Shanghai et l’hôpital commence ainsi à se préparer pour l’opération. Parfois les employés devant apporter un rein, rapportent également un foie.

 

Nous espérons que tous les gens de conscience porteront attention à la persécution effroyable faite en Chine continentale. Nous espérons que plus de gens avec de l’information capitale fourniront les détails pour que nous puissions ensemble mettre fin à cette persécution !

Piste pour l’enquête : Tissus de foie compatibles et transplantation menée à bien en quelques jours à l’hôpital central de ville de Xiangfan

 

L’histoire des docteurs de l’hôpital central de ville de Xiangfan ayant opéré une transplantation du foie sur un patient a été publiée à la page 6 de l’édition du 16 juin des Nouvelles du soir de Xiangfan. Le rapport dit que Liao Xiaofeng est le chef de la division générale des opérations chirurgicales. La division de l’hôpital central de ville de Xiangfan, a trouvé un foie compatible en seulement quelques jours, mais le rapport ne mentionne pas la source du foie.

 

Liao Xiaofeng, Wang Jianguo, les directeurs de la division générale des opérations et des autres personnes pratiquant les transplantations. Selon le rapport, avoir un foie compatible et la chirurgie de transplantation a pris seulement que quelques jours. Cela prenait six mois, un an, trois ans ou encore même cinq ans pour recevoir une greffe d’organes antérieurement. Pourquoi est-ce si rapide maintenant?

 

L’hôpital central de la ville de Xiangfan (l’hôpital Xiangfan est affilié avec la faculté de médecine de Tongji de l’université Huazhong de science et technologie)

 

Adresse: No 39 rue Jingzhou, ville de Xiangfan, province du Hubei, code postal: 441000
Salle d’urgence: 86-710-3576965
Bureau du directeur d’hôpital: 86-710-3576970
Bureau de la secrétaire du PCC: 86-710-3576300
Clinique: 86-710-3576759

 

NDT: Pour les envois de courriers en Chine, veuillez vous référer à la version anglaise des adresses

 

Traduit de l’anglais au Canada le 3 juillet 2006

 

Glossaire : http://www.vraiesagesse.net/glossaire/glossaire.htm

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/6/28/74898.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.org/mh/articles/2006/6/23/131169.html