L’Association Falun Dafa du Canada : déclaration sur le rapport du prélèvement d’organes

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Nous ne sommes pas étonnés par les résultats de ce rapport et ne pouvons pas dire que nous sommes heureux. Aucun mot ne peut décrire la perversité de ces atrocités qui se sont produites en Chine sous la surveillance du régime communiste chinois (PCC).

 

Depuis 1999, les médias internationaux ont rapporté les persécutions illégales, irrationnelles et perverses commises par le PCC, contre les pratiquants du Falun Gong et depuis 1994 le Sénat des États-Unis et les médias internationaux ont rapporté le prélèvement illégal des organes des prisonniers dans les prisons gérées par l'État et les camps de travail de la Chine.

 

Aujourd'hui ce rapport confirme qu'en effet les pratiquants du Falun Gong sont massacrés pour leurs organes tandis qu'ils sont encore vivants et que leurs organes sont vendus pour le profit par l'État.

 

Cependant, depuis 1999 et aujourd'hui avec toutes les preuves accablantes, le PCC nie ces allégations d'une persécution du Falun Gong et le prélèvement illégal des organes pour le profit.

 

Le parti communiste chinois a menti au sujet du massacre à la place Tiananmen qui a tué des milliers d'étudiants sans armes.

 

Le parti communiste chinois continu de mentir au sujet du cover-up du SRAS qui a tué 44 Canadiens.

 

Le parti communiste chinois continue de mentir au sujet de ses abus bien documentés des droits de l'homme.

 

Cette persécution contre le Falun Gong est un véritable crime contre l'humanité.

 

La politique même du régime chinois dit : « Diffamez leur réputation, mettez-les en faillite financièrement et détruisez-les physiquement. Tous les décès seront comptés comme des suicides. »

 

Une campagne de propagande haineuse au coût d’un milliard de dollars a dépeint le Falun Gong comme un culte mauvais, comme des meurtriers, des ennemis de l'État, des terroristes et des gens qui commettent le suicide. Cette haine a tourné une société toute entière contre le Falun Gong où la torture et le meurtre sont vus comme mérités ou juste ignorés.

 

La police justifie continuellement la torture contre les pratiquants en disant qu'ils aident le régime chinois à « Nettoyer la société d'une tumeur mortelle. »

 

Ici au Canada, nos fonctionnaires du gouvernement, à chacun des trois niveaux, reçoivent continuellement la pression des fonctionnaires du consulat et de l'ambassade chinoise pour rester silencieux au sujet de la persécution et pour établir une discrimination contre le Falun Gong ici au Canada, sinon qu’ils devront faire face à une perte commerciale avec la Chine.

 

Nous craignons que ce silence, cette crainte de confronter le régime chinois ait facilité cet environnement où ces atrocités peuvent avoir lieu, parce que le régime chinois sait que personne n'a le courage de les contester.

 

Les entreprises canadiennes comme Rogers Cable tournent la tête à ces atrocités. Le CRTC envisage actuellement d’autoriser au Canada la diffusion des 9 réseaux de télévision contrôlés par le communisme qui sont parrainés/sponsorisés par Rogers Cable. Les mêmes réseaux qui ont perpétués la haine et ont approvisionné le meurtre et la torture des innombrables pratiquants du Falun Gong en Chine. Rogers a ignoré nos soumissions de preuves.

 

Nous espérons que toutes les compagnies faisant le commerce avec le régime chinois ou avec les compagnies chinoises exprimeront leurs inquiétudes au sujet de la persécution du Falun Gong et laisserons savoir que nous chérissons les valeurs humaines en tant que Canadiens et que nous ne vendrons pas notre conscience ou notre intégrité pour quelques dollars.

 

Nous invitons notre gouvernement canadien à :

 

Mettre fin au dialogue bilatéral stérile avec le régime chinois et à le condamner publiquement et ouverrtement pour la persécution du Falun Gong.

 

Demander de toute urgence une réunion avec l'ambassadeur chinois pour faire cesser toute intrusion ici au Canada.

 

Faciliter l'entrée en Chine pour enquêter sur tous les camps de travail sans blocage.

 

Ce massacre orchestré par État pour des organes est un défi qui s’adresse à la nature humaine de chaque être humain, de soit, rester silencieux ou de s’exprimer pour arrêter cette atrocité incroyable. Ce n'est pas une question politique, ni un problème interne, ni juste une question qui relève du fédéral. Cette persécution orchestrée par l’État est un crime contre l'humanité et le meurtre systématique de gens pour leurs organes est une attaque flagrante à la conscience morale de tous les êtres humains, et nous, en tant que Canadiens et en tant qu'êtres humains, nous nous devons de protéger nos camarades citoyens du monde contre ce régime meurtrier reconnu comme tel.

 

À ce moment critique, nous espérons sincèrement que chacun s’exprimera publiquement pour condamner la campagne de génocide illégale contre le Falun Gong par le CCP. S’exprimer pour protéger l'intégrité de notre pays et pour protéger l'intégrité de l'humanité. Il n’y a vraiment aucun autre choix que nous pouvons faire en tant qu'êtres humains.

 

L’Association Falun Dafa du Canada

Le 12 juillet 2006

 

Version chinoise à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/13/132862.html

Traduit de l’anglais au Canada le 14 juillet 2006

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/14/75450p.html