Washington, DC : Les pratiquants du Falun Gong se rassemblent près de la Maison Blanche et demandent une action afin que cessent les atrocités du PCC (Photos)

[Site Clarté et Sagesse]


Autour de midi, le 14 juillet, quelques pratiquants de Washington DC se sont rassemblés au Lafayette Square près de la Maison Blanche. Ils ont demandé avec urgence au gouvernement fédéral américain et à la communauté internationale de réagir immédiatement pour mettre fin aux atrocités du Parti Communiste Chinois (PCC) dans le prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong et aussi de mettre fin aux sept années de persécution brutale à l’encontre du Falun Gong.

 

高精度图片

 

高精度图片

高精度图片

Les pratiquants du Falun Gong demandent à la communauté internationale de mettre fin aux atrocités du PCC.

 

Lors du rassemblement, le pratiquant Monsieur Zhang a dit : « Tous les pays et tous les gouvernements devraient réagir. Travaillons ensemble pour arrêter la plus sauvage perversité dans l’histoire de la civilisation humaine. »

Le 6 juillet, l’ancien Secrétaire d’état canadien pour la région Asie-Pacifique, David Kilgour et l’avocat des droits humains David Matas ont publié leur rapport d’enquête de 68 pages intitulé : « Rapport sur les allégations du prélèvement d’organes sur les pratiquants du Falun Gong en Chine. » Monsieur Matas a appelé le prélèvement d’organes sur des personnes encore vivantes ; « Une nouvelle forme de perversité sur cette planète » Par ailleurs, Monsieur Kilgour a déclaré : « Ces faits (les prélèvements d’organes sur des personnes encore vivantes) sont effrayants. » Il a aussi dit que le régime communiste chinois est un gouvernement épouvantable. 

Dr Tortsen Trey, pratiquant de Falun Gong allemand, a aussi fait appel au public lors du rassemblement. Il a dit : « Le musée de l’Holocauste est à moins d’un mille d’ici. Nous devons apprendre les leçons de l’histoire, et nous devons apprendre sérieusement les leçons de l’holocauste. Nous devons apprendre à nous exprimer quand il le faut, et nous devons nous exprimer maintenant. De tels prélèvements d’organes non voulus sont inhumains et un crime contre l’humanité. De telles atrocités méritent l’attention non seulement du public en général mais aussi de mes collègues de la communauté médicale. Je demande à la communauté internationale, spécialement à la communauté médicale, de réaliser qu’il est temps de s’exprimer. Il ne sera jamais trop tard pour nous de nous exprimer, cependant, ceux qui choisissent de garder le silence, vont profondément le regretter dans le futur. »

 

高精度图片
Jane Dai, pratiquante australienne, et sa fille de 6 ans Fadu ont assisté à la conférence de presse.

 

La pratiquante australienne Jane Dai et sa fille de 6 ans ont assisté à la conférence de presse. Madame Dai a raconté la mort de son mari Chengyoung Chen à cause de la persécution. À cette période, la petite Fadu n’avait seulement que 6 mois. Dai a dit « Même aujourd’hui, je ne sais par réellement comment mon mari a été persécuté à mort. Il a dû être torturé à mort, et les autorités ont dû lui enlever ses organes et le tuer. Je demande à tous les gens bienveillants de nous aider à arrêter les atrocités du PCC dans le prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong encore vivants. En Chine, des milliers d’enfants du Falun Gong de l’âge de ma fille sont exposés à la persécution. Personne ne peut voir leurs larmes, et personne n’entend leurs voix. Aujourd’hui, ma fille et moi nous nous tenons ici, et j’espère que vous entendrez leur appel à l ‘aide. »

Jaingxin Wang, pratiquant de Washington DC, a dit : « Des faits indéniables ont été révélés et des atrocités épouvantables se produisent sur cette planète. J’en ai juste parlé à un passant américain, et il a dit que tout civil assassiné est membre de sa famille et ce crime est un génocide. Peu importe qui vous êtes, vous devez suivre votre conscience pour arrêter cette tuerie. »


Traduit de l’anglais au Canada le 19 juillet 2006

Version anglaise : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/16/75522.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2006/7/15/133104.html