Newswire des États-Unis : Les auteurs du rapport sur les transplantations demandent aux États-Unis d'interdire l’entrée aux chirurgiens chinois en transplantation

Le 21 juillet 2006

Au: Bureau National

Contact: David Matas ou David Kilgour, 202-374-5523 ou dmatas@mts.net ou dwkilgour@gmail.com

WASHINGTON, le 21 juillet /U.S. Newswire/ -- Les auteurs d'un rapport sur les allégations de prélèvement d'organes des pratiquants du Falun Gong en Chine ont demandé à Michael Chertoff, secrétaire de la sécurité de la patrie/Homeland Security Secretary, de retirer les visas ou de refuser l'entrée aux Etats-Unis aux chirurgiens chinois en transplantation, complices de crimes contre l'humanité. David Kilgour, un ancien ministre canadien d’État pour la région Asie - Pacifique et David Matas, un avocat international des droits de l'homme de Winnipeg au Canada, sont les auteurs d’un rapport qui a conclu qu'il y a eu et qu’il continue d’avoir aujourd'hui encore des prélèvements d'organes à grande échelle sur les pratiquants du Falun Gong contre leur volonté pour des transplantations. Les pratiquants sont tués au cours du processus ou après le prélèvement et leur corps est incinéré. On peut avoir accès au rapport en entier à l’adresse suivante : http://investigation.redirectme.net. Un certain nombre de visas d’entrée aux Etats-Unis a été accordé à des chirurgiens en transplantation venant de la Chine pour assister au Congrès Mondial de greffes à Boston du 22 au 27 juillet.

 

Dans leur lettre à Michael Chertoff, David Matas et David Kilgour, ont écrit : « La pratique répandue du prélèvement d’organes pour les transplantations d’organes provenant de donneurs contre leur gré en Chine tel que documenté dans notre rapport, devrait exiger que les Etats-Unis mène une enquête substantielle et significative pour chaque demande d’entrée provenant de chirurgien en transplantation d’organes, aux Etats-Unis. Ces chirurgiens de la transplantation qui n’ont pas encore satisfait l’admissibilité du bureau des visas aux États-Unis, après une telle d'enquête sur l'état regrettable de la chirurgie de la transplantation en Chine, devraient se voir refuser la permission d’assister au Congrès Mondial. »


Source : http://releases.usnewswire.com/GetRelease.asp?id=69604

Traduit de l’anglais au Canada le 24 juillet 2006

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/24/75856p.html