République Tchèque : les gens se sentent concernés par les crimes de prélèvement d' organes du Parti communiste chinois (Photos)

[Site Clartés et Sagesse]


Le 15 juin, les pratiquants du Falun Gong de la République Tchèque ont tenu une activité à Prague afin de d’informer les gens sur la persécution infligée au Falun Gong en Chine. Ils ont dénoncé les prélèvements d’organes pratiqués par le Parti communiste chinois (PCC) sur des pratiquants du Falun Gong vivants, organes vendus ensuite pour le profit. Plusieurs banderoles décrivant certaines des méthodes de torture utilisées dans les camps de travail chinois par le PCC sur des pratiquants du Falun Gong ont été déployées.

Les pratiquants ont parlé aux passants des prélèvements d’organes. Beaucoup ont été choqués de savoir que de telles choses pouvaient se produire encore de nos jours. Ils ont exprimé leur sympathie envers les pratiquants du Falun Gong chinois. Les gens ont fait la queue pour signer la pétition demandant au gouvernement de prendre des mesures pour mettre fin aux atrocités inhumaines commises par le PCC et qui sera envoyée au Comité des pétitions du Parlement Tchèque.


Démonstration des exercices du Falun Gong


En un après-midi mille dépliants ont été distribués qui exposaient les crimes de prélèvements d’organes et aussi les plus de 11 millions de démissions du PCC. Pour beaucoup de Tchèques cela leur a rappelé les horreurs souffertes dans leur propre pays pendant le règne du communisme et chacun avait une histoire de ses souffrances à raconter aux pratiquants.


Les gens lisent les panneaux d’information pour en savoir plus.


Des pratiquants du RU étaient venus se joindre aux pratiquants locaux. A Prague il y a beaucoup de touristes aussi ils ont pu discuter avec les passants en différentes langues et distribuer aussi des dépliants en différentes langues. Zek un pratiquant du Falun Gong du RU qui a participé à cette activité a dit à Clear Harmony : " Bien que les gens se soient remémorés les atrocités du Parti communiste qu’ils ont personnellement expérimentées ils ont été terriblement choqués par l’extrême inhumanité du PCC qui prélève des organes en Chine."


Traduit de l’anglais sur : http://en.clearharmony.net/articles/200607/34293.html

Version anglaise disponible sur : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/18/75637.html

Retour