Des membres du Parlement européen et irlandais condamnent les prélèvements d'organes effectués par le PCC sur les pratiquants de Falun Gong (Photo)

[Site Clartés et Sagesse]


M. Simon Coveney, Membre du Parlement Irlandais ("TD"), et du Parlement Européen, a publié une déclaration sur son site Web le 20 juillet, sept ans après le début de la persécution contre le Falun Gong. Il a condamné les prélèvements d'organes effectués sur les pratiquants de Falun Gong et affirmé que c’était un crime contre l'humanité. Il a également appelé le gouvernement irlandais à condamner publiquement ces crimes. Voici ci-dessous l’intégralité de sa déclaration ;


M. Simon Coveney, Membre du Parlement Irlandais et du Parlement Européen



Coveney appelle le gouvernement irlandais à condamner les prélèvements d'organes sur des civils chinois en tant que crime contre l'humanité

Le 20 juillet 2006

Le membre du Parlement européen de Fine Gael TD a invité le gouvernement irlandais ainsi que d'autres administrations à condamner publiquement les prélèvements d'organes sur la population chinoise. C’est aujourd’hui le septième anniversaire de la persécution des pratiquants de Falun Gong.

Les commentaires de Coveney surviennent à la suite d'un récent rapport qui confirme les allégations que les pratiquants de Falun Gong ainsi que d'autres prisonniers en Chine ont eu leurs organes enlevés de manière délibérée et systématique pour la vente à d'autres personnes en attente de greffes.

Le 6 juillet, David Kilgour, ancien Secrétaire d'Etat (Asie Pacifique) pour le Canada et David Matas, avocat international des droits de l'homme, ont rendu public leur rapport sur les allégations de prélèvements d'organe sur des pratiquants de Falun Gong. Le rapport est le résultat de deux mois d'enquêtes indépendantes comprenant des interviews avec des témoins, des recherches sur les sites Web de centres de transplantation et des transcriptions d'enquêtes au téléphone.

Coveney qui est le porte parole d’EPP-ED pour les droits de l'homme, a rencontré David Kilgour la semaine dernière au Parlement Européen afin de discuter de cette question.

Il a depuis lors présenté des questions parlementaires au Conseil Européen et à la Commission avec ses collègues Edward McMillan-Scott Membre du Parlement Européen et Vice Président du Parlement Européen, et le Membre du Parlement Européen Charles Tannock, Vice président du Comité des Droits de l'Homme.

Les trois Membres du Parlement Européen ont également écrit à l'Ambassadeur chinois à Bruxelles afin de lui demander de répondre aux résultats du rapport mentionné ci-dessus. Coveney projette de procéder à une audition sur le prélèvement illicite d'organe sur les chinois au Parlement européen, en septembre.
Coveney a déclaré aujourd'hui: "Le prélèvement d'organe sur des donneurs non consentants est un crime contre l'humanité. L'enquête a été menée par deux honorables personnes qui n'ont aucune affiliation avec le Falun Gong. Leurs conclusions sont accablantes et presque incroyables. La source de 41.000 greffes pour la période de six ans de 2000 à 2005 ne peut être expliquée en Chine.

" Indépendamment de tous mouvements que je poursuis sur cette question en Europe, j'invite également le gouvernement irlandais aujourd'hui, jour du septième anniversaire de la persécution du Falun Gong, à condamner publiquement les prélèvements d'organe de ces pratiquants. "


Traduit de l’anglais de : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/2/76249p.html

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.ca/mh/articles/2006/7/30/134338.html

Retour