Taïpeh, Taïwan ; une église prête attention au crime du prélèvement des organes par le PCC (Photo)

[Site Clartés et Sagesse]


Concernant la dénonciation continuelle des crimes du Parti communiste chinois (PCC) au sujet du prélèvement des organes sur des pratiquants encore vivants du Falun Gong, des chrétiens de Taïwan ont organisé une réunion de prières le 7 août 2006, à Taïpeh pour prier pour les pratiquants de Falun Gong persécutés.

 

高精度图片
Des chrétiens prient pour que cessent les persécutions le plus vite possible.

 

Selon Son de l’Espoir, le 8 août 2006, quand le pasteur de l’église presbytérienne de Taïwan, Luo Rongguang a appris que le PCC prélevait les organes des pratiquants de Falun Gong encore vivants, il a invité l’administrateur de l’Association de Falun Dafa de Taïwan, le professeur Chang Ching-hsi à venir faire un discours. Dr Hu Naiwen de Shanghai Tongrentang de Taïwan faisait parti aussi des orateur.

Le Pasteur Luo Rongguang a dit : « Peu importe la religion, peu importe de quel pays sont les personnes, quand elles souffrent de telles persécutions, et que la vie est menacée et persécutée, tous les croyants doivent se soutenir. Aussi nous faisons cette réunion dans l’espoir de réveiller plus de chrétiens, peu importe leur église, afin de témoigner de notre inquiétude au sujet du problème des droits de l’homme en Chine. »

Le pasteur a exprimé que les droits de l’homme sont des valeurs universelles, qui ne font pas de différence de religions, de pays et d’idéologies. Par cette prière, nous espérons que le peuple Taïwanais se sentira concerné par le problème des droits de l’homme en Chine.

La communauté chrétienne a invité Chang Ching-hsi de l’Association de Falun Dafa à faire un discours intitulé : « Porter attention au prélèvement des organes des pratiquants de Falun Gong encore vivants par le PCC ». La communauté chrétienne a prié pour les pratiquants de Falun Gong persécutés et aussi pour les droits de l’homme en Chine.

Le secrétaire adjoint de l’Association de l’Union Européenne pour la région de Taïwan a dit : « Je suis très surpris. Dans ce monde aussi progressiste, qu’il y ait encore de pareil gouvernement qui prélève les organes sur des personnes vivantes. »

Huang Shizhuo, membre législatif de Taïwan, a dit que nous devons défendre et appuyer le Falun Gong ainsi que les pratiquants de Falun Gong persécutés.


Traduit de l’anglais au Canada le 13 août 2006.

Version anglaise : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/12/76745.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2006/8/10/135222.html